Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Gérer les problèmes d’impulsion des heures creuses 

L’impulsion des heures creuses correspond au moment de basculement des heures pleines vers les heures creuses et vice-versa. Lorsqu’un souci d’impulsion se produit, le chauffe-eau ne se déclenche plus à l’instant programmé ou ne se déclenche plus du tout. Quelles sont les conséquences d’un mauvais basculement ? Comment régler le problème ? Choisir.com fait le point.

Problème impulsion heures creuses

Les heures creuses, qu’est-ce que c’est ?

Les heures pleines et les heures creuses sont une option tarifaire proposée par de nombreux fournisseurs d’énergie. Elle garantit :

  • un prix du kWh plus bas en heures creuses, le plus souvent pendant la nuit, 8 heures par jour ;
  • un prix du kWh d’électricité plus élevé en heures pleines, les heures restantes.

L’option « heures creuses » invite les ménages à utiliser leurs appareils énergivores (machine à laver, lave-vaisselle, etc.) sur les plages d’heures creuses. Cela permet de réduire la demande nationale en électricité sur les heures les plus sollicitées. Ainsi, le réseau électrique est moins tendu et on évite les risques de black-out, c’est-à-dire de panne généralisée.

Cette option est très pratique pour les ménages avec un chauffe-eau électrique à accumulation. Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), la production d’eau chaude sanitaire représente 11 % de la facture d’électricité environ. On remplit ainsi le réservoir en heures creuses en faisant chauffer une résistance électrique et on peut en profiter à tout moment de la journée.

Concrètement les heures pleines-heures creuses se traduisent par :

  • un compteur avec deux index différents ;
  • l’installation d’un contacteur jour/nuit sur le tableau électrique.

Comme le rappelle EDF, « un contacteur jour nuit est un équipement qui se branche dans votre tableau électrique en fin de rangée. Il vous permet de commander directement votre chauffe-eau électrique avec ballon de stockage. »

Impulsion des heures creuses : le rôle du contacteur

Le contacteur jour/nuit permet d’activer le chauffe-eau uniquement pendant les heures creuses. On parle alors d’impulsion des heures creuses. Cela permet aux ménages de bénéficier d’un prix avantageux pour sa production d’eau chaude sanitaire.

Pour information, l’eau chaude représente environ 15 % de la facture d’électricité selon TotalEnergies.

Le contacteur dispose de trois modes :

  • la position 0 ou OFF qui sert à éteindre le chauffe-eau. Cela est utile lorsque vous quittez votre logement plusieurs jours ;
  • la position auto pour déclencher le chauffe-eau en heures creuses uniquement ;
  • la position 1 ou On, à savoir la marche forcée du chauffe-eau pour chauffer l’eau en heures pleines si vous faites face à un besoin plus important que d’habitude en eau chaude.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Problème d’impulsion heures creuses : que se passe-t-il ?

Si l’impulsion heures pleines/heures creuses ne se produit pas, cela peut avoir des conséquence sur votre quotidien. Cela veut dire que la bascule ne s’opère pas ou s’opère mal.

Dans quels cas peut survenir un problème d’impulsion heures creuses ?

Cela peut venir de plusieurs situations :

  • un compteur électrique défaillant ou mal programmé. Le comptage est bloqué sur un tarif ou sur l’autre. Vous risquez de faire face à des erreurs de facturation ;
  • un problème sur le contacteur. Celui-ci est défaillant ou mal relié au tableau électrique et ne pilote pas le chauffe-eau comme il le devrait. Dans ce cas, votre confort s’en trouve impacté puisque bien souvent le ballon d’eau chaude ne se déclenche pas. Résultat, c’est la douche froide !
  • un chauffe-eau qui ne fonctionne plus. Dans ces cas-là, ce n’est pas un problème d’impulsion des heures creuses, mais un souci lié à votre cumulus.

Pour régler ce souci, il faut réussir à déterminer l’origine du problème.

Contrôler le compteur électrique

Votre compteur électrique relève en temps réel l’électricité. En fonction de l’heure, les kWh comptabilisés défilent sur l’écran et sur les index. Si en heures pleines, les chiffres dédiés aux heures creuses défilent, alors la programmation du double tarif n’a pas été bien faite.

Vérifier le bon fonctionnement du contacteur

Pour vous assurer que le contacteur fonctionne bien, passez le chauffe-eau en marche forcée avant le début des heures creuses. Si le chauffe-eau bascule de nouveau automatiquement en auto pendant les heures creuses, alors le contacteur jour/nuit fonctionne.

Sinon, c’est qu’il fait preuve d’un dysfonctionnement.

Plusieurs situations peuvent se produire :

  • les fils du contacteur sont débranchés. Le courant ne passe plus à ce niveau, empêchant le cumulus de se mettre en marche ;
  • la bobine du contacteur est défectueuse. Cela engendre une coupure d’électricité localisée et le chauffe-eau ne se déclenche pas ;
  • les bornes électriques C1 et C2 du compteur ne fonctionnent plus et le chauffe-eau ne peut alors fonctionner qu’en marche forcée, en position On ou 1.

Il faudra faire appel à un électricien qui viendra contrôler votre tableau électrique et votre contacteur d’impulsion heures creuses.

Quid du chauffe-eau ?

Dernière étape, regarder le bon fonctionnement du chauffe-eau. Pour cela, il faut placer le contacteur en marche forcée. Si le ballon produit de l’eau chaude quelques minutes après c’est qu’il fonctionne. A l’inverse, si rien ne se produit, c’est probablement que votre chauffe-eau est en panne.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Comment régler le problème d’impulsion heures creuses ?

Une fois que vous avez pu déterminer la source du problème, il devient plus facile d’arranger la situation. Voyons les solutions qui s’offrent à vous.

Problème sur le compteur : doit-on contacter son fournisseur d’électricité ?

Oui, mettez-vous en contact avec votre fournisseur pour lui expliquer le problème de relève. Celui-ci se chargera de transmettre votre demande à Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité en France.

En cas de soucis sur le compteur et si vous disposez de Linky, Enedis cherchera à régler le souci à distance, en télé-opération. A l’inverse, si vous avez encore un ancien compteur, cette vérification impliquera le déplacement d’un agent Enedis.

Suite au diagnostic, si le compteur doit être remplacé, vous n’aurez rien à payer. Les frais de remplacement de compteur sont gratuits pour les ménages. Ils sont supportés par Enedis. En cas de déplacement vain en revanche, un paiement de 31,92 € TTC sera exigé.

Bon à savoir

Depuis 2007, les Français peuvent choisir leur fournisseur d’électricité. Si vous n’êtes pas satisfaits du service client de votre fournisseur, vous pouvez changer d’offre d’électricité. Pour trouver le contrat le moins cher, pensez à comparer les tarifs via le comparateur d’électricité de Choisir.com.

Changer ou réparer le contacteur

En cas de problème sur le contacteur, il faudra certainement le changer. Comme il s’agit d’une opération sur le tableau électrique, le mieux reste de faire appel à un professionnel. Il est déconseillé aux particuliers de faire eux-mêmes des modifications sur l’installation électrique de leur logement. Cette intervention vous sera facturée entre 35 € et 45 € HT par un artisan.

Le changement du contacteur incombe-t-il au propriétaire ou au locataire ?

En général, si le contacteur ne fonctionne plus c’est qu’il est vétuste. Dans le cadre d’un contrat de bail, « En tenant compte de l’esprit de la législation, le remplacement d’un contacteur jour nuit est donc en théorie à charge du propriétaire », selon EDF.

Changer et réparer le chauffe-eau

Enfin, si le problème d’impulsion des heures creuses est écarté, la piste du dysfonctionnement du chauffe-eau est à suivre. Si votre chauffe-eau est en panne, il faudra le réparer ou en changer. Dans un contrat de bail, c’est au locataire de se charger de l’entretien et au propriétaire de s’occuper du remplacement.

Ces opérations doivent être réalisées par un plombier-chauffagiste. Pour le dépannage d’un chauffe-eau, comptez 100 € à 200 €. Pour le remplacement, il faudra débourser 300 € à plus de 2 000 €, en fonction du modèle choisi.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?