Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Comment détartrer un chauffe-eau ?

Malgré la protection contre la corrosion dont est équipé votre chauffe-eau, au cours du temps, celui-ci s’entartre. En plus d’un entretien régulier (mettre le chauffe-eau hors tension lorsque vous partez en week-end, effectuer une vidange après une longue absence, etc.), il est également recommandé de réaliser un détartrage environ tous les cinq ans. C’est une opération assez simple, que vous pouvez réaliser vous-même avec assez peu de matériels. Choisir.com vous détaille les étapes à suivre afin de détartrer votre chauffe-eau en toute sécurité.

détartrer un chauffe-eau

Pourquoi détartrer un chauffe-eau ?

Le tartre est l’ennemi numéro un de la durée de vie de votre ballon d’eau chaude. Le tartre provient généralement du calcaire, une roche sédimentaire naturellement présente dans votre circuit d’eau froide. Selon la région où vous habitez, votre installation peut s’entartrer plus ou moins rapidement, en fonction du taux de calcaire dans l’eau. Plus le taux de calcaire est élevé, plus le risque de dépôt de calcaire dans votre réservoir est important. Ces dépôts impactent la performance de votre équipement et accélèrent son usure. Cela aura également un impact sur votre facture d’énergie puisqu’un équipement moins performant consommera plus d’énergie pour votre eau chaude sanitaire.

Comment connaître le taux de calcaire de mon eau ?

Le taux de calcaire est indiqué par le titre hydrotimétrique (TH). Il s’agit du taux qui mesure la concentration en sels minéraux de votre eau, et donc le taux de calcaire :

  • si le TH est inférieur à 10, le taux de calcaire est bas et on parle d’eau douce ;
  • si le TH est supérieur à 15, on parle d’eau dure ou riche en calcaire.

Pour avoir plus d’informations sur la qualité de l’eau dans votre commune, vous pouvez consulter le site du ministère de la Santé, ou contacter votre mairie. Certains fournisseurs d’énergie indiquent également la teneur en calcaire sur votre facture (avec le TH).

La température de l’eau joue également un rôle : plus l’eau est chaude, plus les dépôts de calcaire s’accentuent. C’est pour cela qu’on recommande généralement de maintenir une température entre 55 et 60 °C pour l’eau chaude sanitaire. Une température moins élevée vous permet également de réaliser des économies sur votre consommation (tout en restant dans la fourchette recommandée, car une température trop basse entraîne des risques de développement des légionelles).

La corrosion de votre chauffe-eau peut aller jusqu’à entraîner des dysfonctionnements sur le réseau électrique. Un entretien régulier de votre installation (dont le détartrage fait partie) vous permettra d’éviter toute panne ou surconsommation.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Matériel à prévoir pour un détartrage

Si vous souhaitez réaliser vous-même le détartrage de votre chauffe-eau, munissez-vous du matériel suivant en amont :

  • un tournevis ;
  • une clé à œil ou à pipe ;
  • un seau ou une bassine ;
  • des gants de protection ;
  • une éponge ;
  • un chiffon ;
  • une brosse douce métallique (pour nettoyer le corps de chauffe et la trappe) ;
  • un joint d’étanchéité (si le vôtre est à remplacer) ;
  • du dégrippant (peut être utilisé pour retirer les fils électriques sans forcer).

Les étapes pour détartrer un chauffe-eau

Lors du détartrage, vous pourrez être amené à manipuler des produits dangereux, comme du détartrant du commerce (c’est-à-dire de l’acide chlorhydrique dilué à 5 %). Avant toute intervention, assurez-vous de porter des vêtements et protections adaptés (gants, lunettes, vêtements couvrants), et d’éloigner les enfants et les animaux de compagnie.

Étape 1 : sécurisez l’installation

Avant d’intervenir sur votre chauffe-eau, assurez-vous d’avoir bien coupé la source d’énergie de celui-ci : gaz ou électricité, selon votre modèle. Si vous intervenez sur un chauffe-eau électrique, coupez le disjoncteur de protection du chauffe-eau sur le tableau électrique de votre habitation. Fermez également le robinet d’eau de l’alimentation générale de votre logement.

Étape 2 : videz la cuve du chauffe-eau

Afin de pouvoir nettoyer votre chauffe-eau, il faudra d’abord réaliser une vidange, c’est-à-dire le vider complètement :

  • fermez la vanne d’arrivée d’eau froide ;
  • ouvrez les robinets d’eau chaude de votre logement ;
  • placez un seau sous la cuve ;
  • actionnez la soupape de sécurité du groupe de sécurité (qui se trouve sous le chauffe-eau, généralement de couleur rouge) ;
  • laissez l’eau couler dans le siphon, et le réservoir se vider complètement.

Cette opération peut prendre une à deux heures, selon la taille de votre ballon d’eau chaude, et la quantité de tartre accumulée. L’ouverture des robinets d’eau chaude avant l’opération devrait permettre d’accélérer l’opération.

Étape 3 : démontez le corps de chauffe

Une fois le réservoir vide, vous pouvez démonter le corps de chauffe de votre installation :

  • retirez le capot de protection à l’aide d’un tournevis. Celui-ci se trouve sous le chauffe-eau, et contient la sonde du thermostat ;
  • débranchez le thermostat, en déconnectant le câble à trois conducteurs qui alimente le chauffe-eau. Commencez par le fil de terre, qui est connecté à la borne sous la trappe de visite, puis déconnectez les deux autres fils ;
  • tirez délicatement sur la sonde, afin de la déloger, et si possible déconnectez-la ;
  • dévissez les vis de fixation de la trappe, afin de la retirer. Si la trappe est collée au support, écartez-la délicatement à l’aide d’un tournevis ;
  • retirez le corps de chauffe délicatement et posez-le sur le côté, vous devrez également le nettoyer avant de le replacer.

Pour cette partie, vous pouvez également vous référer à la notice du fabricant, qui devrait détailler comment démonter la cuve. Pensez également à prendre une photo avant la manipulation, afin de savoir exactement comment remonter le corps de chauffe, une fois le détartrage terminé.

Étape 4 : nettoyez la cuve et la trappe

Pour cette étape, assurez-vous de porter des gants, et munissez-vous d’un seau, d’une éponge et d’un chiffon :

  • retirez à la main le tartre accumulé dans la cuve, et déposez les sédiments dans un seau, que vous rejetez ensuite à la poubelle ;
  • passez un chiffon sec à l’intérieur de la cuve afin de nettoyer les parois ;
  • nettoyez la trappe et le fourreau de la sonde, en les frottant avec une éponge humidifiée ;
  • retirez le joint d’étanchéité de la trappe, et nettoyez son emplacement. Il est conseillé de remplacer le joint, mais si celui-ci vous semble en bon état (il ne présente pas de fissures), nettoyez-le à l’eau et séchez-le avant de le replacer.

Assurez-vous de bien nettoyer la trappe et le fourreau de la sonde, car le moindre résidu peut nuire à l’étanchéité de l’ensemble de l’installation.

Étape 5 : remontez la trappe et le thermostat

Avant de remonter la trappe, utilisez un peu d’eau et de vinaigre blanc pour nettoyer l’ouverture de la cuve, rincez puis placer le joint d’étanchéité :

  • remontez le corps de chauffe et remettez la trappe en place délicatement. Orientez l’ensemble afin de faire coïncider les trous de fixation et les écrous ;
  • revissez les vis sur les écrous de fixation, d’abord à la main, puis avec une clé à œil (ou clé à pipe), sans trop les serrer afin de ne pas écraser le joint ;
  • remontez le thermostat dans son emplacement.

Étape 6 : remplissez et mettez en route le chauffe-eau

Une fois toutes les pièces remises en place, vérifiez que la soupape de sécurité est fermée, avant de procéder au remplissage de la cuve :

  • ouvrez l’arrivée d’eau et laissez le réservoir se remplir (le réservoir est plein une fois que de l’eau sort de vos robinets d’eau chaude) ;
  • fermez les robinets d’eau chaude de votre logement ;
  • vérifiez l’étanchéité du joint, et si besoin, redonnez un tour de vis ;
  • replacez la sonde du thermostat, branchez le thermostat et remontez le capot de protection à son emplacement ;
  • ouvrez l’électricité ou le gaz, afin que l’eau de la cuve chauffe.

Le détartrage de votre chauffe-eau est terminé. Attendez quelques heures, le temps que le réservoir chauffe entièrement. N’oubliez pas de marquer la date de l’opération, qui est à renouveler tous les cinq ans environ.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Comment éviter la réapparition du calcaire ?

Bien que cet entretien reste relativement simple, vous pouvez bien évidemment faire appel à un professionnel, qui sera en mesure d’assurer un suivi plus approfondi, et de remplacer les pièces défectueuses si besoin.

L’entretien du chauffe-eau est primordial afin d’allonger au maximum la durée de vie de votre installation :

  • surveillez de près la corrosion, qui peut causer des fuites d’eau, en traversant la paroi de votre chauffe-eau ;
  • si vous voulez avoir l’esprit tranquille, vous pouvez installer une anode anticorrosion afin de protéger votre ballon d’eau chaude ;
  • afin de réduire la formation de tartre de manière générale, pensez à installer un adoucisseur d’eau dans votre chauffe-eau. L’eau « adoucie » chauffe également plus rapidement, ce qui vous permettra de réaliser des économies supplémentaires sur votre consommation.

Ces conseils vous permettront d’allonger la durée de vie de votre équipement, qui sera plus performant et consommera moins d’énergie pour chauffer votre eau chaude sanitaire. Afin de maximiser vos économies d’énergie, vous pouvez également vous assurer que l’offre de votre fournisseur est la plus avantageuse par rapport à vos besoins en énergie. Pour cela, Choisir.com met à votre disposition un comparateur des offres d’énergie de différents fournisseurs.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?