Choisir.com - Comparez, économisez.
09 74 59 56 94 rappel gratuit

Tout comprendre sur le dégroupage des lignes téléphoniques

Vous avez sans doute entendu parler du terme de dégroupage sans trop savoir ce que cela signifie réellement. Atout majeur dans le développement de l’ADSL, le dégroupage a une fonction nécessaire sur l’architecture du réseau internet. Il permet l’utilisation des lignes téléphoniques par les concurrents directs de l’opérateur historique (Orange) pour fournir des abonnements internet en haut débit aux usagers. Comment le dégroupage se met en place ? Qu’est-ce qui différencie le dégroupage total du dégroupage partiel ? Enfin, comment savoir si mon logement se trouve dans une zone dégroupée ou non dégroupée ? L’équipe de Choisir.com vous apporte toutes les informations nécessaires sur le sujet.

degroupage

Qu’est-ce que le dégroupage ?

On définit le terme de dégroupage comme la séparation entre la ligne internet de l’abonné et l’abonnement téléphonique par Orange. Le dégroupage offre alors l’ouverture du réseau téléphonique aux fournisseurs d’accès internet (FAI). Cela a pour but de permettre aux opérateurs essentiels du marché (SFR, Bouygues Télécom et Free) de proposer leurs propres services de télécom. Ils peuvent ainsi vous suggérer des offres internet sans que vous soyez obligé de passer par l’opérateur historique Orange (anciennement France Télécom). L’opérateur Orange ne propose pas, pour sa part, de dégroupage puisqu’il est l’opérateur historique qui détient l’ensemble des lignes téléphoniques.

Bon à savoir

Les petits fournisseurs d’accès à internet tels que Red by SFR ou Coriolis sont eux aussi concernés par la notion de dégroupage. Ils fournissent ainsi des offres internet en zone dégroupée (totale ou partielle) et en zone non dégroupée via le réseau SFR. Sosh et Nordnet, quant à eux, ne proposent que du dégroupage total car ils utilisent directement le réseau d’Orange. Pour savoir si ces opérateurs couvrent votre zone d’habitation, n’hésitez pas à réaliser un test d’éligibilité.

Histoire du dégroupage

En France, le réseau téléphonique était historiquement détenu par France Télécom. Ce réseau téléphonique implique la boucle locale (ligne téléphonique en paires de cuivre) qui relie l’abonné au répartiteur. Celui-ci est positionné dans les centraux téléphoniques ou également appelé nœud de raccordement d’abonné (NRA). La boucle locale est aussi employée pour diffuser internet via la technologie par ADSL. L’Union européenne a donc imposé à Orange (fournisseur historique qui succède à France Télécom) de fournir un accès à la boucle locale pour chacun de ses concurrents directs. Cette mise à disposition de la boucle locale est gérée par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse). Comment se passe concrètement cette mise à disposition ?

  • Orange laisse à ses concurrents un accès à la boucle locale pour qu’ils puissent installer leurs propres équipements et pour leur permettre aussi d’utiliser ses infrastructures.
  • En échange de cet accès, les FAI doivent rémunérer l’opérateur historique pour l’entretien des lignes téléphoniques.

Un contrat de location est, de ce fait, établi entre Orange et les opérateurs alternatifs et l’Arcep se charge parallèlement de l’encadrement des tarifs pour l’accès à la boucle locale.

La boucle locale : point essentiel du dégroupage

Selon l’Arcep, la partie d’un réseau de télécommunications localisé entre la prise téléphonique de l’abonné et le central local (répartiteur) est appelée la boucle locale. Le central local se retrouve sous forme d’armoire dans laquelle sont rassemblées l’ensemble des lignes téléphoniques des usagers. Orange (propriétaire du réseau de ligne téléphonique en France) propose aux FAI alternatifs un accès direct à la boucle locale. C’est ce qu’on appelle le dégroupage de la boucle locale. Orange procède à la mise à disposition de la boucle locale en deux étapes :

  1. Mise à disposition au sein des centraux téléphoniques (NRA) d’un accès à la boucle locale pour les opérateurs alternatifs.
  2. Mise à disposition d’une salle de colocalisation appelée DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer ou multiplexeur d’accès à la ligne numérique de l’abonné) dans laquelle les FAI vont installer leurs équipements.

Bon à savoir

Le DSLAM permet une récupération du trafic de données transitant par les lignes téléphoniques et les redirige vers le réseau d’un opérateur alternatif par regroupement sur un seul support.

Quels sont les avantages du dégroupage pour l’usager ?

Le dégroupage des différents centraux téléphoniques en France est avantageux sur plusieurs points :

  • la multiplication des offres internet, par le jeu de la concurrence, qui se traduit par une baisse de prix significative des abonnements et des offres ;
  • une plus grande autonomie pour l’abonné dans son choix au niveau des offres internet avec la possibilité de résilier son offre pour en sélectionner une plus attractive ;
  • l’apparition d’offres internet multi services comme le triple-play ou le quadruple-play octroyant l’occasion de profiter des services internet, de la téléphonie, de la télévision et même d’un forfait mobile.

Et la fibre dans tout ça ?

Le dégroupage vise uniquement les offres ADSL et VDSL pour la simple et bonne raison que la fibre optique utilise une technologie complètement différente : celle de la réfraction de la lumière. Ainsi, chaque FAI dispose d’un réseau fibre optique qui lui est propre et le dégroupage d’une ligne téléphonique n’a donc aucune incidence sur l’accès à la fibre optique. Il faut tout de même noter que le déploiement de la fibre optique est un enjeu majeur sur le territoire français et représente indéniablement l’évolution du monde internet. À long terme, la boucle locale disparaîtra au bénéfice de la fibre optique permettant à son utilisateur de profiter d’un débit nettement supérieur. Pour savoir si votre ligne téléphonique est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, contactez les équipes de Choisir.com pour être informé sur l’éligibilité de votre logement.

Service gratuit

Réduisez votre facture Internet

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

09 75 18 77 56 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Zone dégroupée : dégroupage partiel ou dégroupage total ?

Selon votre éligibilité à une offre internet, vous pouvez bénéficier du dégroupage partiel ou du dégroupage total de votre ligne.

Le dégroupage partiel

Si vous êtes dans le cas d’un dégroupage partiel, vous pouvez sélectionner votre FAI et l’offre ADSL de votre choix, mais vous devrez continuer à faire appel à Orange pour votre contrat de téléphonie. Orange utilisera les bandes de fréquences basses pour les communications téléphoniques et votre FAI les fréquences hautes des lignes téléphoniques pour la partie internet. Vous aurez donc deux abonnements différents pour votre logement :

  • celui de votre FAI pour internet ;
  • celui d’Orange pour la ligne téléphonique.

Cela signifie, par ailleurs, que vous devrez régler deux factures distinctes. Pour autant, le dégroupage partiel peut être un atout pour les usagers qui souhaitent conserver un service « fiable » de téléphonie. La ligne téléphonique étant indépendante du service internet, elle sera moins sujette aux problèmes de connexion. Cela sera également utile pour les usagers ayant un système d’alarme passant par le réseau téléphonique.

Quelles sont les différences entre les fréquences hautes et les fréquences basses ?

  • Les fréquences basses prennent en charge les communications téléphoniques, le fax et parfois les alarmes de sécurité.
  • Les fréquences hautes servent à transporter les données numériques (connexion ADSL ou service de télévision).

Le dégroupage total

Dans le cadre d’un dégroupage total, le FAI dispose de l’intégralité des fréquences (basses et hautes) sur le réseau cuivre. Il est donc en mesure d’assurer les services internet et de téléphonie. Le service téléphonique est fourni via une technologie appelée VoIP (Voice over IP ou Voice over Internet), qui utilise les protocoles de communications vocales et multimédias pour diffuser la voix via le réseau internet. Ces dernières sont numérisées puis transmises tout comme les autres données numériques. L’opérateur alternatif va, en conséquence, louer le réseau cuivre d’Orange et devenir le seul interlocuteur de l’abonné. Celui-ci pourra ainsi résilier son contrat de téléphonie fixe chez l’opérateur historique et souscrire à une box internet chez un opérateur alternatif. Dans ce cas précis, il n’y aura plus qu’une seule facture à régler qui comprendra le téléphone fixe ou mobile, la télévision et les services internet. Ces types d’offres internet sont plus communément appelés offre triple-play ou quadruple-play. Le dégroupage total a deux avantages pour l’usager :

  • économiser de l’argent grâce au regroupement des services ;
  • une vitesse de connexion plus importante (de 25 Mb/S pour de l’ADSL et 100 Mb/s pour du VDSL). Attention, dans le cas d’une technologie par ADSL, le débit proposé va dépendre de la distance entre le domicile de l’abonné et le central téléphonique.

Bon à savoir

D’après l’ARCEP, au troisième trimestre 2021, sur plus de 13 millions d’abonnements haut débit en France, 95,5 % le sont en zone totalement dégroupée.

Qu’en est-il des zones non dégroupées ?

Même si ces zones sont de plus en plus rares et qu’elles ont tendance à disparaître, elles demeurent le plus souvent dans les zones rurales et imposent des contraintes à leurs utilisateurs.

Comment savoir si ma ligne téléphonique est dégroupée ou non ?

Avant de souscrire à une offre internet, il sera intéressant pour vous de savoir si votre lieu de résidence est dégroupé ou non. Pour cela, vous avez deux possibilités :

  1. Consulter les cartes de déploiements mises à disposition par l’Arcep.
    Vous serez ainsi informé de la situation actuelle de votre zone, mais également de son évolution à venir. Vous pourrez par ailleurs, prendre connaissance de ce qui est proposé en matière de technologie (ADSL, Fibre FTTH ou fibre FTTLA) ;
  2. Effectuer un test d’éligibilité.
    Pour cela, rendez-vous sur le site de votre FAI, vous pourrez renseigner votre adresse et numéro de téléphone. Vous aurez ainsi les différentes offres internet compatibles avec votre logement.

Quels sont les particularités et les désavantages des zones non dégroupées ?

Les FAI doivent louer, à Orange, la boucle locale pour pouvoir proposer la technologie ADSL à leurs abonnés. Cela peut avoir quelques inconvénients sur l’abonnement internet des usagers :

  • le tarif onéreux de l’abonnement.
    Le prix d’un abonnement internet en zone non dégroupée est plus élevé que pour les zones dégroupées, car les FAI répercutent le coût de la location de la boucle locale à Orange. Ainsi chaque opérateur ajoute un surplus au prix du forfait initial ;
  • la télévision.
    En zone non dégroupée, la télévision via internet n’est pas disponible. Cela s’explique par le fait que les signaux passant sur la ligne téléphonique transitent par le DSLAM de l’opérateur historique et non par ceux des FAI alternatifs. De ce fait, aucun opérateur (à l’exception d’Orange) ne fournit la TV dans ses offres internet. Vous pourrez tout de même recevoir la télévision par la TNT ou le satellite ;
  • les équipements proposés par les opérateurs.
    Certains FAI procurent des équipements moins performants dans leurs offres internet en zones non dégroupées que ceux proposés dans les zones dégroupées. Cela a dès lors un impact direct sur votre débit internet. Il est donc judicieux de comparer les différents matériels proposés par les FAI.

Quels sont les tarifs proposés par les FAI pour les zones non dégroupées ?

Si vous êtes dans une zone non dégroupée et que vous souhaitez souscrire à un abonnement internet, sachez que les FAI vous proposeront des offres adaptées à votre zone de résidence. Orange, quant à lui, n’est pas concerné par la notion de dégroupage puisque les lignes téléphoniques lui appartiennent. Ainsi, quelle que soit la région dans laquelle vous habitez, les tarifs resteront les mêmes.

Opérateurs alternatifsOffres internet proposéesCoût de l’abonnement
SFRLa Box de SFR38 € TTC/mois
Red by SFRRed box DSL24 € TTC/mois
FreeLa Freebox Crystal35,98 € TTC/mois
Bouygues TélécomBbox32,99 € TTC/mois
Coriolis TélécomCoriolis Box30,99 € TTC/mois
Récapitulatif des offres proposées par les FAI en zone non dégroupées

Le cas spécifique de la zone dégroupée étendue

L’opérateur Bouygues Télécom propose, en plus de ces offres internet en zone dégroupée et non dégroupée, un accès à l’internet haut débit en zone dégroupée étendue.

Qu’est-ce qu’une zone étendue ?

La zone dégroupée dite « étendue » cible les lignes téléphoniques qui dépendent d’un central téléphonique ouvert aux opérateurs alternatifs et plus particulièrement à Bouygues Télécom qui loue les équipements de l’opérateur historique. Ces lignes ne sont alors pas liées au nœud de raccordement à l’abonné (NRA) de Bouygues Télécom. Cet opérateur utilise les équipements de ses partenaires pour ses offres internet ADSL dans le but d’étendre son réseau téléphonique et en faire profiter ses usagers habitant trop loin du NRA. Les zones rurales, semi-rurales et quelques autres villes sont concernées par ce cas de figure et représentaient 40 % des lignes téléphoniques en 2014.

Comment savoir si je réside dans une zone dégroupée étendue ?

Bouygues Télécom met à votre disposition une carte qui recense l’état de son réseau pour que vous puissiez savoir si votre lieu d’habitation est dans une zone dégroupée étendue.

Quelles sont les offres de Bouygues en zone étendue ?

Bouygues Télécom propose deux abonnements internet pour ses zones dégroupées étendues. Vous devrez cependant vous acquitter d’un supplément de 8 € sur le prix initial de l’offre.

Offre Bouygues TélécomContenus de l’offre
L’offre Bbox FitInternet haut débit ADSL
Téléphonie fixe
Télévision incluse (sous réserve de débit suffisant) avec 150 chaînes
Décodeur Bbox TV 40 Go
Tarif : 26,99 € soit 34,99 €/mois
L’offre Bbox MustInternet haut débit ADSL
Téléphonie fixe et mobile
Télévision incluse (sous réserve de débit suffisant) avec 170 chaînes
Décodeur Bbox Miami sans enregistreur numérique
Tarif : 36,99 € soit 44,99 €/mois

Envie de changer votre abonnement internet ? Utilisez notre comparateur d’offres internet et trouvez l’abonnement internet qui vous conviendra le mieux !

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation

UN SPÉCIALISTE BOX INTERNET VOUS AIDE

Comparez les meilleures offres avec un conseiller et testez avec lui votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre. Le spécialiste box de Choisir.com vous aide par téléphone !

Du lundi au vendredi de 10h à 19h