Coupure de gaz ou d’électricité : quand peuvent-elles intervenir ?

En cas d’impayés, le fournisseur d’énergie, EDF par exemple, peut procéder à une coupure. Mais, cela ne se passe pas du jour au lendemain.

En effet, lorsqu’un consommateur ne s’acquitte pas de sa facture dans un délai de 14 jours, le fournisseur lui fait parvenir un courrier d’avertissement. Ce courrier lui octroie un délai supplémentaire de 15 jours pour régler sa facture. Il l’informe également des risques de coupure ou de réduction de puissance.

Suite à cela, si la facture reste sans règlement, le fournisseur envoie alors une deuxième lettre. Elle prévient le client que l’électricité et/ou le gaz seront bientôt coupés. Celle-ci doit être envoyée minimum 20 jours avant le passage d’Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité ou GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz.

Cette procédure implique bien souvent une intervention technique à votre domicile. Elle vous coutera 53,82€ pour l’électricité et 56,66€ TTC pour le gaz. Il est donc primordial de ne pas laisser la situation se dégrader.

Suspension de l’alimentation en énergie et trêve hivernale

Pendant la trêve hivernale, les fournisseurs n’ont pas le droit de procéder à des coupures d’énergie, même si les factures demeurent impayées. Pour l’électricité, ils peuvent en revanche demander une réduction de puissance. Cela vaut pour tous les ménages, sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie. Ces derniers sont également protégés des réductions de puissance.

En temps normal, la trêve hivernale à lieu du 1er novembre au 31 mars de l’année suivante. En raison de l’épidémie de Covid-19, elle a été prolongée jusqu’au 10 juillet 2020. EDF avait donc été plus loin que les mesures prises par le gouvernement.

Factures impayées EDF : que faire ?

Vous faites face à des difficultés de paiement ? Cela arrive, ne vous inquiétez pas. Le plus important est de dialoguer avec EDF pour trouver une solution. En dernier recours, vous pourrez vous tourner vers Fonds de Solidarité Logement. Voyons cela ensemble.

Prendre contact avec EDF

Lorsque vous faites défaut de règlement, le mieux est de commencer par joindre EDF au 09 69 32 15 15. Les conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 8h à 20h. Ils vous aideront à débrouiller la situation. Par exemple, ils peuvent vous proposer la mise en place d’un échéancier et vous aider à trouver un contrat plus adapté.

Demander l’aide du Fonds de Solidarité Logement

Si jamais les demandes auprès d’EDF n’aboutissaient pas, pas d’inquiétudes ! Vous pouvez obtenir un soutien concernant vos factures auprès du Fonds de Solidarité Logement (FSL). Cette aide viendra sous forme de prêt ou de subvention. Pour cela, il faudra vous rendre :

Déposer un dossier vous suffit à être protégé. Comme l’explique EDF « Pendant que la Commission FSL examine votre dossier, il n’y a pas de coupure : le gaz et/ou l’électricité sont maintenus.».

Bon à savoir 

Les tarifs d’EDF ne sont pas forcément les moins chers. Pour faire baisser vos factures d’électricité et de gaz, n’hésitez pas à comparer les offres d’énergie. Vous pouvez également faire le point avec l’un des conseillers de Choisir.com au 09 71 07 04 70. Attention cependant, si vous avez une dette auprès d’EDF, vous ne pourrez pas changer de fournisseur avant de l’avoir réglée.