Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

EDF : trois chantiers prioritaires fixés par Élisabeth Borne

Le 9 décembre 2022, la Première ministre envoyait un courrier de trois pages comprenant une lettre de mission à Luc Rémont, PDG d’EDF. Résumé par Matignon le 7 janvier 2023, on y retrouve trois demandes fortes de la part d’Élisabeth Borne. Celles-ci prennent la forme de trois chantiers prioritaires que le groupe énergéticien doit engager. Choisir.com revient sur chacun des objectifs fixés par la cheffe du gouvernement alors que 2022 a véritablement été, pour le géant de l’électricité, une année noire.

demandes d'Elisabeth Borne à EDF

1. Remettre le parc nucléaire en état de fonctionnement

« Je souhaite vous indiquer les attentes du gouvernement à l’égard de votre mandat, alors qu’EDF traverse une période particulièrement difficile. » Voilà les termes utilisés par Élisabeth Borne dans son courrier adressé au nouveau président-directeur général d’EDF, Luc Rémont.

Il est vrai que l’année 2022 a été extrêmement négative pour le géant de l’énergie. La Première ministre a d’ailleurs elle-même évoqué les « difficultés opérationnelles importantes sur le parc nucléaire français. » En effet, en 2022, celui-ci a été touché par :

À l’heure actuelle, EDF se trouve sur une dynamique de remise en route de ses réacteurs nucléaires, puisque 42 fonctionnent dorénavant. Toutefois, cela signifie malgré tout que 14 réacteurs sur les 56 existants sont encore bel et bien à l’arrêt.

C’est pour cela qu’Élisabeth Borne demande à l’entreprise de ramener sa production « à un niveau cohérent avec les capacités de son outil industriel et les meilleurs comparables internationaux. »

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

2. Mieux maîtriser les projets en cours

EDF est en train d’être renationalisé à 100 %. En tant que cheffe du gouvernement, Mme Borne lui demande donc de « maîtriser les délais et les budgets des projets nucléaires en cours. » Une requête tombée juste avant qu’EDF n’annonce encore un retard de 6 mois pour le lancement du nouvel EPR de Flamanville, dans la Manche. Finalement, sa mise en service est prévue désormais normalement pour mi-mars 2024. Le groupe a également fait savoir que la construction de ce réacteur nouvelle génération allait aussi générer un surcoût de 500 millions d’euros.

On voit donc à quel point la demande de la Première ministre prend sens. En conséquence, celle-ci souhaite également que les ambitions à l’international du groupe soient « en adéquation avec les capacités financières et industrielles de l’entreprise. »

Par contre, dans son courrier, Élisabeth Borne n’a pas réellement abordé la question de « l’avenir de la structure du groupe EDF » note Les Échos. En revanche, elle a confirmé l’abandon du projet Hercule qui visait justement à réorganiser EDF.

3. Redresser l’état de ses finances

C’est le troisième objectif majeur que donne la Première ministre à Luc Rémont, nouveau PDG d’EDF qui a repris un groupe en pleine crise. Il faut dire que ce dernier soldera son exercice 2022 avec une dette de plus de 60 milliards d’euros !

Voilà pourquoi le gouvernement fixe la mission à Luc Rémont de « redresser la trajectoire financière de l’entreprise » en priorisant ses investissements. L’objectif est clair : qu’à terme, avec des finances assainies, EDF puisse relancer « une politique électronucléaire parmi les plus ambitieuses du monde » a expliqué Matignon à l’AFP.

Les derniers objectifs désirés par Élisabeth Borne découlent fort logiquement de la résolution de la situation d’endettement du géant énergéticien. L’exécutif souhaite donc également que l’entreprise réponde :

  • « aux enjeux de la planification écologique » ;
  • « aux attentes des consommateurs dans ce contexte de hausse des prix de l’énergie » et de crise énergétique.

Dorénavant, Luc Rémont a six mois pour répondre à la Première ministre. Il devra lui proposer « une nouvelle feuille de route stratégique, opérationnelle et financière pour l’avenir d’EDF. » En espérant, pour le groupe comme pour tous les consommateurs français d’électricité, que 2023 soit une meilleure année que 2022.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation