Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Énergie : la concurrence séduit de plus en plus les ménages

La libéralisation du marché de l’énergie a eu lieu en 2007 sur le segment des particuliers. Depuis, EDF et Engie, les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz, ne sont plus en situation de monopole. De nouveaux acteurs, les fournisseurs alternatifs ont fait leur apparition. Pour mesurer l’évolution de l’ouverture à la concurrence sur la longue durée, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) fait paraître chaque trimestre un observatoire des marchés de détails de l’électricité et du gaz. En janvier 2022, elle a publié le bilan du troisième trimestre 2021. Choisir.com synthétise pour vous ce document.

Energie concurrence

Électricité : la concurrence continue à progresser

Fournisseur historique, EDF reste le premier opérateur en termes de part de marché. Selon la CRE, encore 65 % des consommateurs sont encore clients du Tarif Bleu, le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité.

Bien qu’encore numéro 1, la position de leader d’EDF est de plus en plus challengée. Comme le souligne la CRE : « En électricité, le développement de la concurrence continue au cours du troisième trimestre de 2021 à un niveau plus important qu’au trimestre précédent, avec 386 000 clients supplémentaires en offre de marché entre le 30 juin 2021 et le 30 septembre 2021. »

Gaz : un marché de plus en plus libéralisé

Sur le marché du gaz, la concurrence est plus présente. Seuls 28 % des ménages sont encore souscrits au tarif réglementé de vente. Engie conserve sa position de leader. À lui seul, il totalise 60 % des parts de marché. En effet, 32 % des consommateurs ont décidé de souscrire une offre de marché chez l’opérateur historique. 40 % ont fait le choix de souscrire chez un concurrent d’Engie.

Comme l’explique la CRE : « Les consommateurs résidentiels ne peuvent plus souscrire de contrats de fourniture au tarif réglementé de vente de gaz naturel. » On peut donc penser qu’Engie bénéficie de sa position d’acteur historique et que les ménages se tournent plus vers lui par habitude lorsqu’ils souscrivent suite à un déménagement.

L’ouverture à la concurrence va-t-elle continuer à gagner du terrain ?

Difficile à dire. L’envolée des prix du gaz et de l’électricité est venue rebattre les cartes de la concurrence. À première vue, EDF apparaît comme le grand gagnant de cette crise. Selon BFM TV, le fournisseur historique aurait obtenu 250 000 clients supplémentaires entre octobre 2021 et janvier 2022.

Pour le gaz, aucun chiffre ne montre que les ménages se soient davantage tournés vers Engie que vers la concurrence ces derniers mois. Toutefois, on peut penser que le même phénomène se soit produit.

En effet, le marché se resserre. Le bouclier tarifaire mis en place pour endiguer les hausses a créé des difficultés chez les fournisseurs alternatifs. De nombreux opérateurs comme Cdiscount Energie ou Vattenfall ont décidé de suspendre leurs souscriptions ou de faire grimper leurs prix.

Bon à savoir

Tous les fournisseurs n’ont pas fait monter leurs prix. Certains proposent toujours des prix inférieurs aux tarifs réglementés du gaz et de l’électricité. Pour trouver le fournisseur le moins cher, vous pouvez utiliser un comparateur d’énergie.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation