Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Vers la création d’un fonds d’aide à la réparation de l’électroménager

Les appareils électriques constituent 17 % à 20 % de la facture d’électricité d’un ménage. Et lorsque ceux-ci sont défectueux, cela peut engendrer une surconsommation. Pour aider les ménages à réparer leurs équipements électroménagers présentant un dysfonctionnement, l’État va créer un fonds d'aide à la réparation. Choisir.com fait le point.

Fonds aide réparation électroménager

Le fonds d’aide à la réparation : un projet mené dans le cadre de loi anti-gaspillage

Votée en 2020, la loi sur l’économie circulaire prévoit la création d’un fonds d’aide à la réparation. Le but est d’engager les consommateurs à réparer des objets encore en bon état plutôt qu’acheter un équipement neuf.

Doté d’un budget total de 20 millions pour 2022, il sera financé par les écocontributions perçues sur la vente de produits neufs. Ce budget sera gonflé chaque année afin d’atteindre 102 millions par an à horizon 2028.

Quand sera lancé ce fonds ?

Le fonds de réparation devait être lancé dès le 1er janvier 2022. Toutefois, les organismes de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), Ecologic et Ecosystem, n’ont pas encore établi précisément les modalités de prise en charge.

En outre, pour fonctionner le fonds a besoin de s’appuyer sur un réseau de réparateurs agréés. Ce dernier n’a toujours pas été formalisé. On peut donc penser que la mise en œuvre concrète aura lieu dans quelques mois.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Réparation de l’électroménager : quel sera le montant de la prise en charge ?

La subvention devrait couvrir en moyenne 10 % du montant de la réparation. Cela dépendra des objets à réparer. « Il ne faut pas saupoudrer un taux d’aide de 10 % sur un large périmètre, mais verser une aide de 15 % à 30 % du montant de la réparation centrée sur les équipements critiques, comme 33 % pour les aspirateurs, 36 % pour les micro-ondes, 21 % pour les téléviseurs… » estime Nathalie Yserd, directrice générale d’Ecosystem. Un barème très précis sera transmis au Ministère de la Transition Énergétique.

En attendant la mise en place du fonds comment réparer son électroménager ?

Le fonds prendra plusieurs mois à voir le jour. En attendant, les consommateurs intéressés par la réparation peuvent se tourner vers d’autres acteurs. Par exemple, le groupe Darty ou le fabricant d’électroménager SEB proposent des services de réparation.

De la même manière, le réseau de magasins solidaires Envie dispose d’une offre de réparation.

Enfin des ateliers de réparation solidaires ont fleuri un peu partout en France. Certains sont animés par l’Ademe. Il peut donc être intéressant de s’y rendre lorsque l’appareil ne fonctionne plus. On peut ainsi apprendre à réparer soi-même son matériel.

Et si l’appareil ne peut pas être réparé ?

Si votre équipement électronique ne fonctionne plus tout, il convient de le remplacer. Le choix de l’appareil n’est pas à prendre à la légère. Afin d’allier écologie et économies, le mieux est de regarder l’étiquette énergie du produit. Comme l’explique le fournisseur happ-e, filiale d’Engie, cette étiquette « indique à tous les consommateurs la classe d’efficacité énergétique de nombreux produits qu’ils achètent ». Elle met en avant les performances énergétiques des équipements achetés.

Une classe énergétique proche de A indiquera de bonnes performances énergétiques. L’appareil consommera peu. À l’inverse plus vous, une étiquette proche de la lettre G invite la prudence. L’équipement sera très énergivore.

À titre de comparaison, un lave-linge avec un tambour de 8 kg présentant une étiquette énergie E consommera 83 kWh pour 100 cycles contre 52 kWh pour un modèle similaire avec une étiquette énergie B.

Bon à savoir

Pour réduire toujours plus votre facture d’électricité, le plus simple est de choisir le bon contrat d’énergie. Pour trouver le fournisseur le moins cher, vous pouvez utiliser un comparateur d’électricité.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?