Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Baromètre Qualit’EnR : les énergies renouvelables synonymes de pouvoir d’achat

Qualit’EnR, acteur majeur du secteur de la rénovation thermique a fait paraître son baromètre 2022 Les Français et les énergies renouvelables réalisé par OpinionWay. D’après l’analyse menée, les Français sont de plus en plus convaincus par les énergies renouvelables comme système de chauffage. En effet, ils y voient un moyen de gagner en pouvoir d’achat. Choisir.com fait le point.

Baromètre Qualit'EnR 2022

Les énergies renouvelables pour réduire la facture d’énergie

Pour les ménages, le chauffage renouvelable est aujourd’hui vu comme un levier de pouvoir d’achat. Selon le baromètre, 77 % des personnes interrogées « jugent que les équipements EnR peuvent avoir un impact positif sur leur pouvoir d’achat ».

À titre d’information, les équipements EnR sont les dispositifs de chauffage ou de production d’eau chaude qui fonctionnent grâce aux énergies renouvelables, comme la pompe à chaleur (PAC) ou les appareils de chauffage au bois (poêle à bois, chaudière biomasse, etc.), par exemple.

Des consommateurs qui s’équipent toujours plus

De nombreux foyers semblent convaincus de la pertinence d’installer un équipement renouvelable. Selon Qualit’EnR : « 44 % des Français sont équipés d’au moins une solution EnR dans leur logement », soit presque 1 ménage sur 2.

Et pour faire face à la crise et aux hausses des prix de l’énergie, plus d’un tiers des Français veut investir dans un appareil qui fonctionne aux énergies renouvelables pour le chauffage, l’eau chaude ou l’électricité de leur logement.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Des freins à l’achat ?

Toutefois, si les ménages sont désireux de s’équiper, Qualit’EnR a décelé deux freins principaux à l’investissement :

  • le prix d’achat et d’installation de l’équipement. D’après le baromètre, « 87 % estiment cependant que les EnR sont chères à l’achat » ;
  • l’intermittence des énergies renouvelables. En effet, 60 % des personnes interrogées pensent que les EnR ne marchent pas sur toute l’année.

En pratique, l’intermittence concerne certains appareils comme le chauffe-eau solaire individuel (CESI), qui ne peut fonctionner que s’il y a du soleil. En revanche, les équipements de chauffage au bois peuvent servir tout au long de l’année.

Un besoin de simplification des aides

Pour réduire les coûts à l’achat, les ménages peuvent bénéficier d’aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’ ou les primes CEE (Certificats d’économies d’énergie). Ces aides peuvent se cumuler et sont ouvertes à tous les foyers.

Toutefois, les Français tendent à trouver les dispositifs compliqués. Comme le souligne Qualit’EnR, « 47 % réclament une simplification des dispositifs d’incitation et d’aide ». On peut penser que les pouvoirs publics s’intéressent au sujet de la simplification. Dès le 1er juillet 2022, les démarches pour demander un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) seront facilitées. Il suffira d’avoir une notification d’acceptation de l’Anah pour MaPrimeRénov’ pour demander l’éco-PTZ. Il n’y aura plus besoin de fournir des devis et factures pour appuyer sa demande.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation