Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Comment raccorder une éolienne domestique au réseau électrique ?

L’éolienne domestique est une éolienne de petite taille, installée sur un mât de 10 à 35 mètres, et affichant une puissance entre 100 W et 20 kW. Elle est optimisée pour fournir de l’électricité à une habitation, qui peut être consommée sur place ou revendue par contrat à un fournisseur. Avant de se lancer dans l’obtention d’une éolienne domestique, et si vous souhaitez revendre toute ou une partie de l’électricité produite, il est important de se poser la question du raccordement au réseau électrique.

raccorder une éolienne domestique au réseau électrique

Des démarches de raccordement fastidieuses

Pour pouvoir revendre toute ou une partie de l’énergie produite par votre éolienne domestique, vous devez d’abord effectuer le raccordement de votre installation au réseau électrique. Avant de vous lancer dans cette démarche, veillez à noter quelques points importants :

  • seules les éoliennes implantées en Zone de développement éolien (ZDE) bénéficient de l’obligation de rachat de leur surplus par les fournisseurs d’énergie. Pour savoir si votre terrain se trouve en ZDE, vous pouvez contacter votre Mairie ;

Qu’en est-il des éoliennes hors ZDE ?

Si votre logement ne se trouve pas en ZDE, vous pouvez tout de même revendre votre production d’électricité, mais le prix sera fixé par les fournisseurs locaux, et la revente peut ne pas être avantageuse financièrement.

  • vous devez obligatoirement disposer d’un contrat de rachat afin de faire fonctionner votre éolienne sur le mode d’une revente à un réseau.

Qu’est-ce qu’une Zone de Développement Éolien (ZDE) ?

Les ZDE sont des zones géographiques créées par le préfet, sur proposition des collectivités concernées : une ou plusieurs communes, ou sur proposition d’EPCI (Établissement public de coopération intercommunale).

EDF avait à l’origine une obligation de rachat du surplus de l’énergie produite par toutes les éoliennes en France (qu’elles soient domestiques ou non). Cependant, depuis 2007, cette obligation est limitée aux éoliennes construites en ZDE ayant reçu un CODOA (Certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat) de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement).

Démarches auprès du gestionnaire

Le raccordement de votre éolienne domestique au réseau électrique dépend d’Enedis pour 95 % du territoire national, ou d’une Entreprise locale de distribution (ELD). Le prix du raccordement au réseau est compris entre 1 000 et 3 000 € selon la zone géographique. Ce projet implique plusieurs démarches :

Dossier de demande de branchement électrique

Dans un premier temps, vous devrez constituer un dossier de demande de branchement électrique auprès d’Edenis ou de votre ELD. Dans le cas d’Enedis, le dossier peut être déposé directement en ligne. Il se compose généralement des éléments suivants :

  • autorisation d’urbanisme ;
  • photos de votre branchement actuel ou du terrain ;
  • plan de situation du projet d’installation, afin de pouvoir situer le chantier dans la commune ou dans le quartier ;
  • plan de masse présentant le projet d’aménagement du terrain ;
  • mandat, si vous êtes représenté par un mandataire.

Proposition de raccordement électrique

Une fois la demande complète, Enedis ou l’ELD confirmera sa prise en charge, et vous transmettra une proposition de raccordement. Vous avez 3 mois pour la renvoyer signée, accompagnée des éléments demandés.

Travaux de raccordement électrique

Enedis ou l’ELD réalise les travaux nécessaires au raccordement de votre installation au réseau électrique. Ceux-ci dépendent du branchement existant, de la puissance de raccordement demandée ainsi que de votre choix de consommer (ou non) la totalité de votre production en électricité. Vous trouverez plus de détails quant aux différents scénarios possibles (différents types de réseaux électriques) plus bas dans l’article.

Mise en service de l’installation

Une fois les travaux terminés, vous devez demander la mise en service de l’installation auprès du fournisseur. Pour Edenis, cette démarche se fait directement en ligne. Pour cela, vous devrez fournir l’attestation de conformité de votre installation établie par votre électricien, et conclure un Contrat d’accès et d’exploitation (CAE).

Mise en place d’un contrat de rachat

Si votre installation se trouve dans une ZDE, EDF a une obligation de rachat de votre surplus d’électricité, et ce à un tarif fixe. EDF doit signer un contrat de rachat avec vous, également appelé Obligation d’Achat (OA), qui a une durée de 15 ans. Vous trouverez le formulaire de demande de contrat sur le site edf-oa.fr, dédié aux obligations d’achat.

Voici les démarches à engager afin d’établir un contrat de rachat, auprès du fournisseur d’électricité de votre commune (EDF ou ELD) :

  • afin d’obtenir un contrat de rachat, vous devez au préalable avoir signé un contrat d’accès au réseau public avec le gestionnaire du réseau (Edenis pour 95 % du territoire, ou votre ELD). Les démarches auprès du gestionnaire sont décrites en détails plus haut dans l’article ;
  • si requise, fournir une copie de l’autorisation d’exploiter, délivrée par la DGEC (Direction générale de l’énergie et du climat). Veillez à ce que celle-ci soit au même nom que le CODOA et le futur contrat ;
  • fournir le CODOA (Certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat), qui est délivré par la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement). La demande se fait directement auprès de la DREAL de votre région, dont vous trouverez le contact par une recherche internet ;
  • souscrire à un contrat de fourniture d’électricité auprès de votre fournisseur (EDF OA ou votre ELD), afin d’alimenter votre logement en dehors des périodes de production ;
  • transmettre la Demande complète de contrat d’achat (DCC) à votre fournisseur. Vous devrez également envoyer pour signature la demande d’accord de rattachement au périmètre d’équilibre.

Dans le cas d’une obligation d’achat, le prix applicable au contrat est fixé par arrêté tarifaire, et dépend de la date de la demande complète de contrat. Les prix sont les suivants :

Période de validitéPrix du kWh
(en € TTC)
Les 10 premières années0,082 €/kWh
De la 10e à la 15e année0,028 €/kWh

Bien que ces démarches soient quelque peu fastidieuses, elles sont obligatoires si vous souhaitez revendre toute ou une partie de l’énergie produite par votre éolienne domestique.

Accompagnement dans vos démarches

L’obtention de l’autorisation de raccordement étant longue à aboutir, et les démarches assez fastidieuses, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel, qui pourra étudier les meilleures solutions pour l’installation de votre éolienne domestique.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Différents types de réseaux électriques

Une fois toutes les démarches effectuées, vous pouvez revendre l’électricité produite par votre éolienne au fournisseur. Deux options s’offrent à vous :

  • revendre la totalité de votre production : option peu choisie par les particuliers, leur but premier étant généralement de produire leur électricité de manière propre et autonome ;
  • revendre uniquement le surplus de l’électricité produite. Votre éolienne est alors reliée à votre installation électrique intérieure avec un compteur de consommation, et est couplée au réseau extérieur à un second compteur (dit « compteur de production »), afin d’enregistrer le surplus produit et ensuite revendu.

En fonction de votre situation, et de la part de votre consommation qui sera couverte par l’éolienne, vous avez le choix entre différents types de réseaux électriques.

Vous utilisez l’entièreté de votre production (réseau autonome)

Comme son nom l’indique, le but de ce type réseau est de rendre votre habitation complètement autonome grâce à votre éolienne : elle sera la seule source d’énergie pour toute la consommation de votre logement. Un réseau autonome est donc plus adapté pour les logements isolés ou à utilisation restreinte (comme une maison de vacances).

Vous alternez entre éolienne et réseau classique (réseau temporaire)

Cette solution consiste à installer un boîtier, qui fera basculer votre consommation électrique entre l’éolienne et le réseau classique, en fonction de la situation :

  • lorsque les batteries de votre éolienne sont pleines, le boîtier bascule sur l’éolienne ;
  • lorsque les batteries atteignent un certain niveau de décharge, le boîtier bascule vers le réseau électrique classique.

Le tout se fait de manière automatique, afin d’assurer un confort d’utilisation.

Vous basez une partie fixe de votre consommation sur l’énergie produite par votre éolienne (réseau parallèle)

Étant l’option la plus simple dans de nombreuses situations, c’est également la plus commune :

  • l’idée est de conserver le réseau électrique classique d’une part, afin d’alimenter une partie de vos besoins, et d’utiliser votre éolienne pour couvrir le reste de votre consommation en électricité ;
  • une seule partie de vos besoins en électricité sera couverte par l’éolienne ;
  • une dérivation de secours, ainsi qu’un chargeur de batteries relié au réseau électrique classique peuvent être très utiles : ils vous permettront de basculer sur le réseau classique en cas de production insuffisante par l’éolienne.

Si cet article a retenu votre attention, c’est peut-être que vous avez déjà un projet d’installation d’éolienne domestique, ou éventuellement que vous songez à changer votre source d’électricité principale. Si vous souhaitez réaliser des économies sur votre consommation en énergie, rendez-vous sur notre comparateur d’électricité, afin de trouver l’offre la plus économe et adaptée à vos besoins en énergie.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?