Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Énergie : forte baisse des prix du gaz et de l’électricité en France

Au cours du mois de décembre 2022, le marché de gros français a assisté à une importante chute des prix du gaz et de l’électricité dans notre pays. Une évolution positive et bienvenue qui fait du bien après des mois de flambée des tarifs de l’énergie. C’est donc une bonne nouvelle en ce début d’année 2023 pour des millions de consommateurs, particuliers ou entreprises. Choisir.com revient sur cette baisse sensible des prix ainsi que sur les raisons qui peuvent l’expliquer.

baisse prix énergie

Un hiver très doux qui « détruit la demande » en énergie

Le premier facteur qui permet d’expliquer la forte réduction des prix de l’électricité et du gaz est évidemment la météo. L’augmentation des températures durant le mois de décembre 2022 est effectivement l’une des raisons principales qui ont provoqué cette évolution. Avec ces températures très douces, les pratiques de sobriété énergétique se sont également développées dans le pays en ce début d’hiver. Cela a eu comme effet la baisse importante de la consommation énergétique en France en décembre.

En effet, ces dernières semaines, les consommations ont connu une :

  • diminution de 20 % pour le gaz sur le continent européen ;
  • diminution de 10 % pour l’électricité en France.

Cette évolution est à l’origine de la baisse importante de la demande en énergie, que les experts qualifient même de « destruction de la demande ». Avec ce climat et ce niveau de consommation, les stocks de gaz ont été loin de diminuer aussi vite que prévu. Ils sont encore aujourd’hui très importants, ce qui est de bon augure pour le mois de janvier 2023 et la fin de l’hiver.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Des prix presque divisés par deux en un mois

Avec cette réduction de la demande, ce sont par conséquent les prix de l’énergie qui baissent de manière logique. Il s’agit même d’une chute réellement majeure puisque :

  • le prix de l’électricité, au cours du mois de décembre, a été quasiment divisé par deux. Il s’est fixé à 288 € le mégawattheure (MWh) pour le premier trimestre 2023 ;
  • le prix du gaz a suivi la même dynamique et dans la même mesure également, puisqu’il a aussi été presque divisé par 2. Le cours du gaz est en effet redescendu à 83 € à la fin du mois de décembre.

En réalité, c’est très simple : les tarifs de l’électricité et du gaz ont retrouvé pour la première fois leur niveau d’avant le déclenchement de la guerre en Ukraine, le 24 février 2022.

Autre élément d’analyse qui permet de prendre la juste mesure de cette forte diminution : la comparaison avec notre voisin allemand. En octobre, le cours de l’électricité était plus de deux fois supérieur de notre côté du Rhin. Désormais, il ne l’est plus « que » de quelques dizaines d’euros.

Une bonne nouvelle pour les consommateurs

Cette baisse est évidemment une bonne nouvelle pour tous les particuliers et les entreprises qui subissent, depuis de longs mois, la hausse importante du montant de leurs factures d’énergie. En effet, une partie du tarif facturé par les fournisseurs à leurs clients est calculée à partir des cours de l’électricité de novembre et décembre. Votre prochaine facture devrait donc être moins douloureuse. Même si, dans l’absolu, les prix demeurent malgré tout encore quatre fois plus chers qu’avant le début de la crise énergétique à l’automne 2021.

Dernier élément qui permet d’expliquer cette baisse des prix de l’énergie : le retour progressif de plusieurs réacteurs du parc nucléaire français qui étaient jusqu’alors à l’arrêt. Avec ces nouveaux réacteurs en service, la capacité de production électrique s’en trouve augmentée d’autant, ce qui fait donc baisser les prix. En conséquence, RTE a ainsi abaissé le niveau d’alerte prévu initialement pour le mois de janvier 2023. Le gestionnaire du réseau de transport électrique national a en effet annoncé que le risque de tensions sur le réseau électrique pour ce début d’année passait d’élevé à moyen. Une projection bien plus optimiste et bienvenue.

De plus, des mots même d’Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, le début de janvier sera « doux » et « nous met à l’abri des difficultés. » Tous les Français espèrent que ce sera bien le cas, que ce soit au niveau de l’alimentation en énergie comme du montant de leurs factures.

Si malgré tout vous songez, en 2023, à changer de fournisseur d’énergie, pensez à utiliser le Comparateur de Choisir.com. Il vous donnera toutes les informations utiles pour vous permettre d’alléger votre facture énergétique !

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation