Comment détecter une fuite de climatisation ?

Une climatisation est un appareil électrique dont l’usage sur le long terme expose à de multiples pannes. La fuite d’eau sur un climatiseur est une cause fréquente d’appel à son chauffagiste ou frigoriste.

Les causes possibles d’une climatisation qui fuit

Une climatisation apporte un confort de vie précieux pour les occupants d’une habitation. Quelle que soit la température extérieure, un climatiseur régule et tempère la température intérieure des lieux. Mais il peut arriver, comme n’importe quel appareil électrique, qu’une climatisation présente des dysfonctionnements. La fuite d’eau sous le climatiseur est d’ailleurs une des pannes les plus fréquentes que vous pouvez rencontrer à l’usage. Quelles sont les causes d’une fuite de la climatisation ? Et surtout, est-ce grave ?

Généralement, l’écoulement de l’eau à l’extérieur du groupe de climatisation déclenche des sueurs froides aux propriétaires de l’appareil. Pour localiser la panne, il faut se tourner vers le système d’évacuation de la climatisation. Il se peut que :

  • le bac à condensats soit trop plein. Ce dernier est chargé de récupérer les condensats (les gouttelettes d’eau) accumulés par les cycles de fonctionnement de la climatisation ;
  • le tuyau d’évacuation de la climatisation soit encrassé. Ce tuyau assure l’évacuation des condensats par les canalisations générales du logement ;
  • la pompe de relevage (ou bobine de vidange) de la climatisation ne fonctionne plus. Appelée également pompe d’évacuation, ce composant sert à évacuer l’eau condensée à l’intérieur du climatiseur.

Ces trois composants techniques assurent en grande partie le fonctionnement optimal d’une climatisation, ainsi que sa performance énergétique sur le long terme.

Pourquoi la climatisation fuit : focus sur le fonctionnement d’une climatisation

Avant de se dire que son climatiseur est bon pour la casse, il est essentiel de rappeler le fonctionnement d’un climatiseur. Une climatisation est un appareil électrique dont l’utilité principale est de créer une ambiance agréable et confortable :

  1. Refroidir les différentes pièces d’un logement lorsque les températures extérieures sont trop élevées ;
  2. Produire du froid et de la chaleur dans le cas d’une climatisation réversible.

Un système de climatisation consiste à récupérer les calories présentes dans une pièce et à les rejeter à l’extérieur de l’habitation. C’est ce que l’on nomme le cycle de condensation :

  1. Un liquide frigorigène (gaz réfrigérant) contenu dans l’appareil assure l’assèchement de l’air en aspirant son humidité ;
  2. La condensation de l’eau crée des condensats (gouttelettes d’eau) qui sont évacués vers un bac ;
  3. L’eau accumulée dans le bac à condensats passe par un tuyau d’évacuation pour rejoindre les canalisations générales (eaux usées) de la maison ou de l’appartement.

La condensation est donc un phénomène normal pour tout type de climatisation (climatisation réversible, climatisation monobloc ou climatiseur split, climatiseur mobile). En revanche, ce qui l’est moins est de voir un écoulement d’eau sous sa climatisation murale ou mobile. Car en règle générale, une climatisation correctement installée et bien entretenue est gage de nombreuses journées sous une température idéale. Mais mal entretenue, une climatisation peut subir quelques dysfonctionnements. Il peut ainsi arriver de remarquer une fuite d’eau en dessous de sa climatisation.

Reprenons notre top 3 des causes fréquentes de fuite sur un climatiseur : le bac à condensats, le tuyau d’évacuation et la pompe de relevage :

  1. Un bac à condensats trop plein est souvent lié à un problème d’écoulement de l’eau via le tuyau d’évacuation. A noter que dans le cas d’une climatisation murale ou split, l’installation doit respecter une pente minimale de 2 % pour que l’eau s’écoule normalement vers l’évacuation ;
  2. Un tuyau d’évacuation est souvent encrassé à cause des condensats. L’humidité transformée en condensats étant souvent chargée en poussières et autres impuretés. Au fil du temps, le tuyau d’évacuation peut s’encrasser et ne plus arriver à évacuer l’eau des condensats ;
  3. Au final, le bac à condensats se remplit, déborde et l’eau ruisselle en dehors de la climatisation ;
  4. Quant à la pompe de relevage, il arrive qu’elle casse ou s’use en raison des deux premières causes.

Une fuite de climatisation peut également subvenir à cause d’une mauvaise installation du frigoriste ou chauffagiste. Dans ce cas de figure, nous sommes confrontés à une malfaçon qu’il est urgent de signaler afin d’obtenir réparation.

La fuite de la climatisation peut-elle venir du liquide frigorigène ?

Un écoulement d’eau sous sa climatisation ne peut pas venir d’une fuite du liquide frigorigène. Ce dernier est sous forme gazeuse et donc plutôt volatile. En revanche, une fuite de gaz réfrigérant peut subvenir par manque d’entretien de sa climatisation.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Comment réparer une fuite de climatisation dans sa maison ?

Maintenant que nous avons cerné les principales causes d’une fuite d’eau sur la climatisation, la prochaine étape est de savoir comment réparer ladite climatisation. La plupart des dysfonctionnements sur une climatisation peuvent s’avérer complexes à résoudre par un novice. Il est donc parfois judicieux de faire appel à un professionnel frigoriste ou chauffagiste. D’autant plus, si sa climatisation fait l’objet d’un contrat de maintenance/entretien dans le cadre d’une garantie.

Toutefois, en ce qui concerne la fuite de la climatisation, une réparation peut être envisagée sans l’aide d’un professionnel. Tout dépend de la cause de l’écoulement d’eau.

Avec ou sans intervention d’un professionnel, la réparation d’une fuite de climatisation suit en général les mêmes démarches :

  1. La première action à entreprendre est de sécuriser l’intervention. Il est indispensable de débrancher la climatisation de l’alimentation électrique du logement ;
  2. Vider et nettoyer le bac à condensats. Une fois la base du climatiseur ouverte, le trop-plein du bac à condensats doit être écopé, puis le bac vidé dans son ensemble. Muni d’un produit nettoyant et d’une éponge, il est ensuite lavé pour le débarrasser des salissures ou moisissures ;
  3. Contrôler le tuyau d’évacuation. Pour savoir si le tuyau d’évacuation est bouché, il suffit de faire couler de l’eau via le bac à condensats nettoyé. Si l’eau ne s’écoule pas, alors il est nécessaire de déboucher le tuyau d’évacuation à l’aide d’un furet pour pousser les déchets vers la canalisation générale ;
  4. Relancer la mise en marche de la climatisation ;
  5. Si le problème persiste, voire s’aggrave (bruits anormaux, le climatiseur ne démarre plus, absence d’air froid ou chaud), le problème peut venir d’une pièce défectueuse. Une pompe d’évacuation en panne ou un problème d’étanchéité générale, etc. peut aussi être une cause de fuite de climatisation.

Pour ce dernier point, il est fortement recommandé de faire appel à un technicien frigoriste ou chauffagiste. Technique, ce type de réparation nécessite un certain savoir-faire pour une réparation dans les règles de l’art. Qui plus est, en totale sécurité.

Sachez également qu’une fuite sur un appareil de climatisation peut fortement réduire la performance énergétique de ce dernier. Il est donc essentiel de veiller à l’entretien de son climatiseur de manière régulière : bac à condensats, tuyau d’évacuation et pompe d’évacuation, mais également filtres, raccords et joints, pales du ventilateur de l’unité extérieure, etc.

L’entretien obligatoire des climatiseurs avec une puissance entre 4 kW et 70 kW

En vertu du décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 de l’article R224-44 du Code de l’Environnement, tous les systèmes de climatisation dont la puissance est comprise entre 4 kW et 70 kW doivent avoir un entretien tous les deux ans par un professionnel frigoriste ou chauffagiste qualifié.

Fuite de climatisation : quels impacts sur la consommation d’énergie ?

Une climatisation qui fuit est une climatisation qui fonctionne mal. De fait, le climatiseur ne va pas fonctionner à 100 % de ses capacités, voire même avoir un effet néfaste sur vos finances.

Une consommation d’électricité à maîtriser

Nous avons vu tout au long de cet article qu’une fuite de climatisation peut être une panne bénigne dans la majorité des situations. Cependant, si elle n’est pas réparée dans les temps, une climatisation qui fuit peut rapidement fonctionner en surrégime, et donc surconsommer de l’électricité. L’impact le plus brutal se matérialise sur la facture d’électricité, bien souvent d’un montant astronomique. A noter qu’une climatisation est un équipement énergivore de manière générale. La consommation d’électricité des systèmes de climatisation en France représente près de 7 % de la consommation d’énergie finale, d’après les chiffres-clés de l’Ademe parus dans Climat, air et énergie.

Il est donc primordial de mettre en place des actions concrètes pour optimiser sa consommation d’énergie au quotidien, par exemple la réparation de la fuite de la climatisation. Cependant, ce n’est pas la seule action à entreprendre. Il est en effet possible de maîtriser et de réduire la consommation d’électricité liée à sa climatisation, mais également de l’ensemble de son logement. Vous pouvez ainsi utiliser de façon optimale votre climatisation en :

  • réglant la température de votre intérieur pour que l’écart avec la température extérieure ne dépasse pas 5 °C (soit 25 °C à l’intérieur si la température extérieure est de 30 °C) ;
  • fermant toutes les fenêtres et les portes ;
  • installant et fermant les stores et rideaux ;
  • éteignant les luminaires et appareils électriques inutiles ;
  • choisissant une climatisation avec une bonne performance énergétique (se référer à l’étiquette énergie) ;
  • ayant un contrat de maintenance pour l’entretien régulier de sa climatisation.

La solution peut aussi être à portée de clics : il suffit de changer de fournisseur d’électricité. Savez-vous que plusieurs fournisseurs d’énergie alternatifs proposent des réductions pouvant atteindre 10 voire 20 % sur le prix de l’électricité ? Il peut être intéressant pour vous de souscrire un contrat d’électricité chez un autre fournisseur d’énergie.

Cette démarche, gratuite et sans engagement, vous permettra d’économiser des centaines d’euros sur vos prochaines factures d’énergie. De manière à vous orienter vers le fournisseur d’électricité et l’offre adaptés à vos besoins, contactez par téléphone les experts de Choisir.com. Utilisez également notre comparateur d’électricité. Nous vous conseillons gratuitement et sans engagement.

Pour aller plus loin dans l’optimisation des performances énergétiques de son logement

On ne peut pas parler de maîtrise de sa consommation d’électricité sans évoquer la performance énergétique de son logement. Il est essentiel de comprendre que cette dernière est fortement liée à la construction de son habitat. L’isolation thermique est ainsi un facteur clé à prendre en compte. 30 % des déperditions d’énergie sont issues d’une mauvaise isolation de ses combles ou de la toiture.

Sachant cela, plusieurs outils sont à votre disposition pour vous aider à augmenter la performance énergétique de votre logement : réduire votre consommation d’énergie globale, et de fait, vous aider à amorcer votre transition écologique.

L’audit énergétique est par exemple un outil de diagnostic complet. Il consiste à répertorier toutes les zones de faiblesse de votre logement, avec, en face, des solutions concrètes pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h