Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Comment identifier et réparer une fuite sur un climatiseur domestique ?

Pour faire face à la multiplication des périodes caniculaires et aux étés de plus en plus chauds, de nombreux Français font installer chez eux un système de climatisation ou investissent dans un climatiseur mobile. Il n’est pas rare que ces appareils laissent échapper quelques gouttes d’eau voire davantage. La plupart du temps, ce problème est bénin et peut se régler sans faire appel à un technicien dont le déplacement peut vous être facturé au prix fort. Pour identifier l’origine d’une fuite sur un climatiseur et faire les réparations vous-même, suivez le guide !

Fuite climatisation maison

Comment fonctionne un climatiseur domestique ?

Pour comprendre pourquoi un climatiseur fuit, il faut d’abord comprendre son fonctionnement.

Cet appareil frigorifique est conçu pour extraire la chaleur intérieure d’un logement et la rejeter vers l’extérieur. Il existe trois principaux types de climatiseur, à savoir :

  • le climatiseur mobile ou monobloc, constitué d’une seule unité raccordée à l’extérieur par une gaine ;
  • le climatiseur mural, constitué d’une ou plusieurs unités internes fixées au mur, aussi appelé split, et d’une unité fixe placée à l’extérieur du logement ;
  • le climatiseur réversible, constitué également d’une ou plusieurs unités internes et d’une unité externe capable de passer en mode chauffage l’hiver.

Ces différents climatiseurs fonctionnent globalement de la même façon. Un fluide frigorigène, ou réfrigérant, composé le plus souvent d’hydrocarbures et/ou d’un gaz fluoré, capte les calories de l’air ambiant puis transfère la chaleur accumulée vers l’extérieur via un échangeur de chaleur. Le fluide frigorigène redescend ensuite en température en étant compressé dans un condensateur qui accélère le processus pour rafraîchir rapidement l’air ambiant.

En captant l’air intérieur pour transférer ses calories au liquide frigorigène, le fonctionnement d’un climatiseur provoque la condensation de l’humidité contenue dans l’air ambiant, un phénomène parfaitement normal. Cette condensation se manifeste par l’apparition de gouttelettes d’eau qui s’accumulent au niveau de l’échangeur de chaleur. Cette eau de condensation tombe par gravité dans un bac de récupération, aussi appelé bac à condensats.

Selon le type de climatiseur, ce bac à condensats peut être ensuite :

  • vidé manuellement dès qu’il est plein ;
  • relié à un système d’évacuation vers l’extérieur du logement ;
  • raccordé au conduit d’évacuation des eaux usées.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Comment identifier l’origine d’une fuite sur un climatiseur ?

Le plus souvent, lorsqu’on constate un écoulement liquide sous un climatiseur, ce dernier provient des condensats, de l’eau donc, issus du fonctionnement normal du climatiseur. La fuite est dans ce cas sans danger et probablement simplement due à un défaut d’évacuation des condensats.

Plus rarement, la fuite observée peut concerner le fluide frigorigène, ce qui est plus problématique du fait notamment de sa potentielle toxicité. Une fuite de ce fluide essentiel à la réfrigération de l’air peut également entraîner un dysfonctionnement ou une panne totale du climatiseur.

Les fuites de condensats

Nous l’avons dit plus haut, le fonctionnement normal d’un climatiseur condense l’air ambiant et produit des gouttelettes d’eau, ou condensats, qui sont recueillies dans un bac puis évacuées.

L’origine d’une fuite d’eau sous votre climatiseur doit donc être cherchée dans ce système de récupération et d’évacuation des condensats. Retrouvez ci-dessous les principales causes de fuite des condensats sur un climatiseur domestique :

  • le bac à condensats est plein et déborde, soit parce que vous ne l’avez pas vidé alors qu’il doit l’être manuellement, soit parce que son évacuation est bouchée ou défectueuse ;
  • le tuyau d’évacuation est bouché par des impuretés, ce qui provoque un débordement du bac à condensats ;
  • le bac à condensats ou le tuyau d’évacuation est percé ;
  • la pompe de relevage, qui permet sur certains modèles d’évacuer l’eau du bac à condensats de manière plus efficace, ne fonctionne plus.

Les fuites de liquide frigorigène

Plus rarement, la présence d’un liquide sous votre climatiseur peut indiquer une fuite du liquide frigorigène. Toutefois, la plupart des fluides aujourd’hui autorisés se retrouvent à l’état gazeux au contact de l’air ambiant. Une fuite de fluide frigorigène est donc le plus souvent impossible à détecter à l’œil nu.

Ce type de problème est souvent dû à un défaut d’étanchéité du circuit frigorifique qui doit être en principe totalement fermé et imperméable. Les échanges thermiques entre le fluide frigorigène et l’air ambiant se font en effet toujours indirectement via des échangeurs de chaleur. Les origines d’une fuite du fluide frigorigène sont le plus souvent la conséquence :

  • d’un mauvais entretien ;
  • d’un défaut de maintenance ;
  • de la vétusté de l’appareil.

Dans tous les cas, un défaut du circuit frigorifique provoque une baisse de la performance et une surconsommation du climatiseur. Ce sont les premiers signes qui doivent vous alerter et vous faire prendre rendez-vous avec un technicien pour inspecter votre appareil. La recherche d’une fuite du fluide frigorigène nécessite en effet des techniques et des appareils bien spécifiques, à savoir :

  • un détecteur électronique pour identifier le présence de gaz frigorifique dans l’air ambiant ;
  • un produit moussant pour trouver l’endroit précis par lequel s’échappe le fluide sous forme gazeuse ;
  • l’injection d’un produit fluorescent dans le circuit frigorifique pour permettre de suivre l’écoulement.

La recherche de fuite et le remplacement du fluide frigorigène sont des opérations délicates qui doivent impérativement être confiées à un professionnel qualifié, frigoriste ou chauffagiste.

Fuite du fluide frigorigène : quels risques pour les occupants ?

Il existe de nombreux types de fluides frigorigènes qui peuvent être utilisés seuls ou en mélange. Leur toxicité ou leur dangerosité n’est pas systématique mais la plupart contribuent à renforcer l’effet de serre et s’attaquent à la couche d’ozone. Pour ces raisons, leur utilisation a été fortement encadrée par le Protocole de Montréal en 1987. Si les principaux risques liées aux fluides frigorigène sont d’ordre environnementaux, leur dispersion dans l’air ambiant peut toutefois entraîner des problèmes de santé et augmenter le risque d’explosion ou d’incendie.

Comment réparer un climatiseur qui fuit ?

Mettons de côté le cas d’une fuite du liquide frigorigène qui doit impérativement faire l’objet de l’intervention d’un professionnel et ne peut être résolue par un bricoleur, même averti.

En ce qui concerne les fuites de condensats, qui ne sont ni plus ni moins que de l’eau, il est possible dans certaines conditions de faire les réparations vous-même sans passer par un professionnel. Toutefois, pour les climatiseurs bénéficiant d’un contrat d’entretien, ce type de réparation est en principe inclus. Si c’est le cas, n’hésitez pas à faire intervenir un technicien.

Si vous souhaitez faire les réparations vous-même ou chercher l’origine de la fuite avant de faire appel, si nécessaire, à un professionnel, munissez-vous si possible du mode d’emploi de votre appareil pour gagner du temps. Vous pourrez y trouver l’emplacement exact du bac à condensats et la marche à suivre pour y accéder. Avant toute intervention, coupez l’alimentation électrique.

Pour accéder au bac à condensats, vous devez retirer le cache en plastique à l’avant de l’appareil. Cela vaut pour les splits muraux et les climatiseurs monoblocs. En ce qui concerne les unités extérieures, le bac à condensats est souvent placé directement sous le support de l’appareil. En vous contorsionnant un peu, vous devrez pouvoir y accéder sans ouvrir l’unité extérieure.

Procédez ensuite étape par étape pour éliminer une à une les causes possibles de fuite :

  • videz et nettoyez le bac à condensats à l’aide d’une éponge et d’un produit nettoyant en prenant bien soin de retirer toutes les impuretés qui pourraient obstruer l’orifice d’évacuation ;
  • vérifiez que ce dernier, qui relie le bac au tuyau d’évacuation, n’est pas bouché. Si c’est le cas, débouchez-le à l’aide, par exemple, d’une vieille brosse à dent ;
  • assurez-vous ensuite que l’eau s’écoule correctement dans le tuyau d’évacuation et que ce dernier n’est pas percé. Pour cela, versez de l’eau dans le bac et suivez son cheminement ;

À ce stade, trois cas de figure peuvent se présenter :

  • l’eau ne s’écoule pas : le tuyau est très probablement bouché, vous pouvez essayer de le déboucher à l’aide d’un furet ou en introduisant un dissolvant adapté ;
  • l’eau fuit : le tuyau est percé, vous pouvez faire une réparation provisoire à l’aide d’un ruban adhésif étanche ou mieux encore le remplacer par un tuyau neuf ;

Une fois que vous avez procédé à ces vérifications et aux éventuelles réparations, remontez l’ensemble, repositionnez le cache et lancez le climatiseur. Si la fuite persiste, le problème peut être causé par un défaut d’étanchéité général ou le dysfonctionnement d’une pièce de l’appareil. Si c’est le cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de contacter un réparateur.

Quel est l’impact d’un climatiseur qui fuit sur vos consommations d’électricité ?

Tout dépend de la nature de la fuite. Les conséquences d’une fuite de condensats ou celles d’une fuite du liquide frigorigène sur le fonctionnement d’un climatiseur et sur sa consommation d’électricité sont en effet très différentes.

En cas de fuite des condensats

Une fuite de condensats n’a en principe aucune incidence sur le fonctionnement normal d’un climatiseur domestique et sur sa consommation d’électricité.

Le ruissellement de l’eau ou le débordement du bac à condensats peut éventuellement endommager d’autres éléments du climatiseur mais c’est peu probable dans la mesure où les plus sensibles sont placés dans la partie supérieure de l’appareil. Une fuite prolongée dans le temps peut également favoriser l’apparition de moisissures. Mais, ici encore, rien qui ne puisse directement menacer à court ou moyen terme les performances de votre appareil.

En cas de fuite du fluide frigorigène

Une fuite du fluide frigorigène affecte en revanche immédiatement le fonctionnement d’un climatiseur et provoque une surconsommation d’électricité.

Pour compenser une perte de fluide frigorigène, le climatiseur va être obligé de compresser davantage le fluide encore présent dans le circuit frigorifique pour parvenir à la température voulue. Cette sursollicitation du système frigorifique a pour conséquence d’augmenter significativement la consommation d’électricité du climatiseur.

Comment réduire le risque de fuite sur une climatiseur?

Pour réduire le risque de fuite, veillez au bon entretien de votre climatiseur, surtout pour les systèmes monoblocs qui ne font pas l’objet d’un contrat de maintenance. Pour cela, c’est très simple. Vérifiez régulièrement l’état du bac à condensats, nettoyez-le quand c’est nécessaire et n’attendez pas qu’il déborde pour le vider si l’évacuation ne se fait pas via un tuyau dédié.

Pour les climatiseurs affichant une puissance comprise entre 4 et 70 kW, le décret n° 2020-912 du 28 juillet 2020 de l’article R224-44 du Code de l’Environnement, rend obligatoire la souscription d’un contrat d’entretien prévoyant un contrôle du circuit frigorifique tous les 2 ans. L’appareil doit également faire l’objet d’un premier contrôle dans les 2 ans qui suivent son installation.

Généralement, les entreprises assurant la maintenance des climatiseurs proposent en plus de ce contrôle obligatoire des prestations annexes, comme le nettoyage des filtres mais aussi celui du système d’évacuation des condensats. Cet entretien annuel ou bisannuel peut s’avérer très utile pour maintenir les performances de l’appareil dans le temps et éviter les problèmes de fuites.

Le prix moyen d’un contrat d’entretien pour un climatiseur tourne autour de 150€ TTC/an, une somme importante mais qui demeure bien inférieure au prix d’une intervention ponctuelle.

Locataire ou propriétaire : qui est responsable de l’entretien d’un climatiseur ?

Dans un logement mis en location, c’est au locataire que revient la charge de l’entretien du système de climatisation, sauf mention contraire dans le bail. En cas de fuite sur le climatiseur, si l’entretien est en cause, le locataire devra assumer la responsabilité des dommages éventuels. Si un contrat d’entretien doit être souscrit, c’est également au locataire de s’en occuper.

Comment faire baisser les consommations d’électricité liées au fonctionnement de votre climatiseur ?

En plein été, la consommation d’électricité d’un climatiseur en bon état et bien entretenu peut représenter jusqu’à plus de 25% de la facture énergétique totale d’un logement pour une utilisation de seulement 4 heures par jour. Retrouvez ci-dessous tous nos conseils pour choisir un bon climatiseur et l’utiliser sans faire exploser le montant de vos factures d’électricité.

  • privilégiez un climatiseur fixe à un modèle monobloc. Ces derniers consomment jusqu’à 2,5 fois plus d’électricité pour un résultat peu satisfaisant car le conduit d’extraction oblige à laisser une porte ou une fenêtre ouverte pour le faire passer vers l’extérieur ;
  • fiez-vous à l’étiquette énergie pour choisir un appareil peu énergivore en privilégiant les modèles affichant une classe énergétique A+++, sachant que la classe A est la moins bonne autorisée sur le marché pour les climatiseurs mobiles ;
  • ne programmez pas une température de consigne inférieure de 5 à 7°C à la température extérieure pour ne pas trop solliciter votre appareil ;
  • ne laissez par une porte ou une fenêtre ouverte quand le climatiseur est en marche ;
  • entretenez correctement votre appareil en nettoyant régulièrement les filtres notamment pour assurer une bonne circulation de l’air et un fonctionnement optimal du système frigorifique.

Enfin, même sans climatiseur ou avec un climatiseur à l’arrêt, il est possible de conserver un peu de fraîcheur à l’intérieur de votre logement en suivant ces quelques recommandations :

  • aérez les pièces de votre logement le matin pour renouveler l’air et faire baisser son taux d’humidité, lequel, lorsqu’il est élevé, accentue la sensation de chaleur ;
  • gardez fenêtres et volets fermés pendant les heures chaudes ;
  • installez des pare-soleils sur les façades de votre logement ou plantez des arbres devant celles qui sont exposées au sud pour créer de l’ombre.

Changer de fournisseur pour faire baisser vos factures d’électricité

Même bien entretenu, un climatiseur consommera toujours une quantité non négligeable d’électricité. Pour faire baisser le montant de vos factures, n’hésitez pas à changer de fournisseur dans la mesure où tous les contrats de fourniture d’énergie sont sans engagement.

Certains fournisseurs alternatifs proposent des offres avec des tarifs plus attractifs que ceux du fournisseur historique d’électricité. Pour trouver celles qui correspondent à votre profil et calculer en quelques clics le montant des économies qu’elles pourraient vous faire réaliser, utilisez notre comparateur des fournisseurs d’électricité. Ce service est totalement gratuit.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?