Choisir.com - Comparez, économisez.

La VMC double flux thermodynamique : l’union d’une ventilation et d’une pompe à chaleur

Ventiler et ajuster la température de votre logement en même temps ? Avec la VMC double flux thermodynamique, vous combinez les avantages d’une ventilation puissante et d’une pompe à chaleur utile en hiver… voire en été ! Des arguments qui vont peut-être vous convaincre d’installer ce type de VMC chez vous. Choisir.com vous la détaille !

VMC double flux thermodynamique

Comment fonctionne une VMC double flux thermodynamique ?

Que ce soit une ventilation pour un appartement ou une maison, vous trouverez de nombreux modèles de VMC (Ventilation mécanique contrôlée), à commencer par la VMC simple flux. La VMC double flux, plus performante, se présente sous deux formes : la version classique et la version thermodynamique.

Y a-t-il autre chose que la VMC sur le marché de la ventilation ?

Oui, vous trouverez des appareils qui fonctionnent sur des principes différents comme :

Une question se pose : qu’est-ce qui change entre ces 2 appareils ? Le modèle thermodynamique n’est ni plus ni moins que la version améliorée de la VMC double flux car il agit comme une pompe à chaleur :

  • le premier circuit récupère l’air extérieur depuis une entrée d’air unique. L’air est ensuite filtré puis chauffé par un échangeur avant d’être envoyé dans les gaines puis diffusé dans les pièces dotées de bouches d’insufflation ;
  • le second circuit aspire l’air vicié et le filtre. L’échangeur récupère les calories contenues dans cet air afin de transmettre la chaleur à l’air envoyé dans le premier circuit. L’air extrait froid est ensuite expulsé vers l’extérieur.

Ce type de ventilation peut donc être considéré comme hybride puisqu’il intègre un moyen de chauffage.

Existe-t-il un autre appareil de chauffage que la pompe à chaleur pour compléter ce type de VMC ?

Oui, vous pouvez aussi installer un puits climatique si vous le voulez, mais votre jardin devra être grand si vous voulez concrétiser ce projet ! La différence ? Ce système récupère les calories contenues dans le sol (ce qui s’appelle la géothermie).

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Avantages et inconvénients de la VMC double flux thermodynamique

Passons désormais aux points forts et aux points faibles de ce dispositif.

Quels sont les avantages de la VMC double flux thermodynamique ?

Économies d’énergie assurées, air plus sain, confort de vie amélioré, meilleure isolation acoustique de l’extérieur : les arguments de la VMC double flux thermodynamique en séduisent plus d’un.

Une ventilation qui vous veut du bien

Aérer sa maison est indispensable pour de nombreuses raisons (chasser la pollution intérieure, prévenir les problèmes d’humidité, se débarrasser des mauvaises odeurs, etc.). Si ce modèle de ventilation séduit autant, c’est parce qu’il ventile, chauffe, ajuste et assainit l’air intérieur.

Entre le puissant échangeur qui distribue de l’air neuf dans toutes les pièces équipées, la pompe à chaleur qui produit un air chaud (ou froid si vous avez un modèle réversible) selon les besoins et les filtres qui ne laissent passer ni pollens ni particules depuis l’extérieur, la VMC thermodynamique offre une solution complète pour jouer le chef d’orchestre de la température de votre logement.

La maison idéale pour une VMC thermodynamique ?

Une maison passive ! Cette solution peut trouver sa place dans une rénovation mais sa pose sera beaucoup plus difficile car elle implique de remplacer le système de chauffage actuel par une pompe à chaleur.

Un appareil qui va faire du bien à votre portefeuille

Le deuxième avantage va concerner votre portefeuille puisque cette VMC hybride peut récupérer jusqu’à 95 % des calories contenues dans l’air extrait.

Pourquoi cela va impacter votre budget ? L’air étant une énergie gratuite et renouvelable, vous n’aurez pas besoin d’utiliser de l’électricité (sauf pour faire fonctionner l’appareil), du gaz, ou du fioul pour alimenter votre système de ventilation / chauffage.

L’électricité a-t-elle le monopole de la VMC ?

Non car une VMC peut aussi fonctionner au gaz. Vous voulez en savoir plus à son sujet ? On vous explique ce qui distingue la VMC gaz des autres systèmes de ventilation.

L’Ademe estime même que vous réaliserez entre 7 et 10 % d’économies de chauffage – et même encore plus – si vous optimisez votre installation avec des ventilateurs basse consommation.

Quels sont les inconvénients de la VMC double flux thermodynamique ?

Malgré ses nombreux atouts, il ne faut pas omettre que la VMC double flux thermodynamique affiche quelques points faibles face aux autres solutions.

Un système hybride plus cher

Comme ce système cumule deux appareils coûteux, le prix à l’achat est élevé. L’addition sera moins chère si vous l’installez vous-même mais, comme nous allons le voir, elle est vivement déconseillée.

Bon à savoir

Vers quels appareils se tourner ? Regardez en priorité les normes suivantes :

  • NF 205 (France) affichant un rendement > 90 % ;
  • Phi (Allemagne) affichant un rendement > 84 %.

Une puissance insuffisante dans la plupart des maisons

Les puissances moyennes de ces systèmes s’affichent entre 3 et 5 kW. Ces puissances peuvent suffire pour des maisons passives ou très bien isolées car elles ont été conçues pour optimiser l’isolation et le chauffage.

Pour information, on estime qu’une chaudière entre 20 et 25 kW est nécessaire pour un logement de 100 m², soit 5 à 6 fois plus puissante qu’une VMC double flux thermodynamique.

Au paramètre de l’isolation s’ajoute celui de la zone climatique. L’efficacité de ce type de ventilation n’est optimale que dans les zones climatiques H3, correspondant aux départements suivants :

  • les Alpes-Maritimes (06) ;
  • l’Aude (11) ;
  • les Bouches du Rhône (13) ;
  • la Corse (20) ;
  • le Gard (30) ;
  • l’Hérault (34) ;
  • les Pyrénées-Orientales (66) ;
  • le Var (83).

Dans une maison plus ancienne, et encore plus dans une passoire thermique, une VMC double flux thermodynamique péchera par son manque de puissance et par la faible isolation. Les déperditions d’énergie étant plus nombreuses, l’air chaud produit par cette VMC s’évacuera beaucoup plus rapidement.

Les passoires thermiques, un problème énergétique national

Selon un document publié par l’Observatoire national de la rénovation énergétique (ONRE) en juillet 2022, la France compte 7,2 millions de passoires thermiques sur son territoire.

Une rénovation plus complexe

Si vous installez votre VMC double flux thermodynamique dans le cadre d’une construction neuve, les travaux se dérouleront au bon moment et ne devront pas poser de problème.

En revanche, la pose sera plus complexe en rénovation car il faudra non seulement installer le système de VMC mais aussi intégrer la pompe à chaleur dans le logement existant.

Un acronyme à surveiller : RGE

Les artisans Reconnus garants de l’environnement sont les plus qualifiés pour intervenir sur ce genre d’installation. De plus, ils vous permettent d’être éligibles aux aides financières.

Un entretien plus lourd

L’entretien complet et le nettoyage d’une VMC double flux thermodynamique doivent comporter trois choses principales :

  • le nettoyage du réseau de gaines ;
  • le nettoyage de l’échangeur ;
  • l’entretien de la pompe à chaleur.

Cet entretien, qui doit être réalisé tous les 3 à 5 ans par un professionnel certifié RGE, implique un suivi assidu. Pensez à souscrire un contrat pour être à jour dans votre carnet d’entretien.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

calculez vos économies

Combien coûte une VMC double flux ?

L’achat d’une VMC double flux thermodynamique représente un coût qu’il convient d’anticiper car il peut varier du simple au double selon plusieurs paramètres :

  • le type de pompe à chaleur (classique ou réversible) ;
  • la nature du projet (construction ou rénovation) ;
  • la complexité des travaux ;
  • le coût de la main-d’œuvre.

Globalement, vous trouverez des tarifs entre 4 900 et 15 000 € TTC, pose comprise.

Combien coûte un puits canadien ?

Comptez entre 1 000 et 3 000 € TTC pour la fourniture de ce système, auquel s’ajoute l’étude thermique (entre 1 000 et 2 5 000 €), la pose (entre 800 et 1 500 €) et le terrassement (entre 500 et 1 000 €).

Quelles aides pour financer l’installation d’une VMC double flux thermodynamique chez soi ?

Installer une VMC double flux coûte déjà cher (entre 2 300 et 4 700 € HT). Coupler votre système avec une pompe à chaleur va faire gonfler la facture. Une solution pour la réduire ? Demander des aides financières mises en place par l’État et les fournisseurs.

MaPrimeRénov’

Cette aide se destine à tous les propriétaires occupants souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Si vous regardez parmi les nombreux travaux éligibles à ce programme, vous trouverez une bonne nouvelle puisque la VMC double flux y est éligible ainsi que les pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques.

Mais attention, tous les foyers ne touchent pas le même montant. En effet, MaPrimeRénov’ se décide selon les revenus du foyer demandeur. Plus il est élevé, moins l’aide est importante voire inexistante :

Couleur du profilVMC double fluxPompe à chaleur géothermique ou solarothermique
Bleu4 000 €11 000 €
Jaune3 000 €9 000 €
Violet2 000 €5 000 €
Rose0 €

Les Certificats d’économie d’énergie

Pour cette aide, cumulable avec MaPrimeRénov’, inutile de sortir votre avis d’imposition pour voir si vous êtes éligible, tout dépend de votre fournisseur d’énergie (électricité, gaz naturel, GPL, chaleur, fioul et carburants).

Le montant maximum de l’aide dépend de l’équipement :

  • 220 € pour une VMC double flux ;
  • 2 730 € pour une pompe à chaleur géothermique ou solarothermique.

Rendez-vous directement sur le site internet de votre fournisseur ou contactez le service client pour vous faire une idée plus précise du montant de cette aide dans votre situation.

L’éco-PTZ

L’État vous accompagne dans votre projet grâce à des aides mais aussi en se portant garant d’un prêt à taux zéro, plus connu sous le nom d’éco-PTZ. Le principe est simple : tout propriétaire occupant ou bailleur d’un logement construit depuis plus de 2 ans peut le demander, et là encore sans condition de ressources.

En revanche, vous ne pouvez emprunter qu’une certaine somme en fonction d’un nombre de travaux que vous entreprenez. Dans votre cas, l’installation d’une VMC double flux couplée à celle d’une pompe à chaleur vous donne 2 actions de travaux pour un montant maximum de 25 000 €.

Notez aussi que vous avez 15 ans pour rembourser votre prêt.

En résumé, la VMC double flux thermodynamique est un appareil hybride qui n’est qu’optimal dans les maisons passives ou très bien isolées dans le sud-est de la France. Ventilation d’un côté, chauffage ou climatisation de l’autre (uniquement pour les modèles réversibles), elle combine les avantages de plusieurs appareils en un seul ! Du côté de son prix, il reste plus coûteux qu’une VMC double flux mais des aides financières ont été mises en place pour vous soutenir dans votre projet de rénovation.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation