Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Le passage à l’heure d’hiver 2022

Comme chaque année à l’automne, les Français vont devoir changer d’heure. Ce changement horaire n’est dans l’ensemble pas très populaire, un projet de suppression était d’ailleurs en cours au niveau européen. Pourtant, il semblerait que le changement d’heure ait encore quelques années devant lui en Europe. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le passage à l’heure d’hiver 2022.

passage heure hiver

Date du changement d’heure pour l’automne 2022

Cette année, le passage à l’heure d’hiver aura lieu dans la nuit du 29 au 30 octobre 2022 : toutes les horloges devront reculer d’une heure dans cet intervalle. L’heure du changement d’heure est au milieu de la nuit, pour limiter les perturbations sur les activités de transport (maritime, ferroviaire et aéronautique principalement). Le passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver se fait à 3 h du matin : il est alors à nouveau 2 h et les Français gagnent une heure de sommeil.

Pour rappel, la date du changement horaire change d’une année à l’autre, mais elle tombe toujours :

  • dans la nuit du dernier samedi au dernier dimanche d’octobre pour le passage à l’heure d’hiver ;
  • dans la nuit du dernier samedi au dernier dimanche de mars pour le passage à l’heure d’été.

Dans le cas du passage à l’heure d’été, les horloges passent directement de 2 h à 3 h du matin en « sautant » une heure : nous perdons une heure de sommeil.

Changement d’heure d’hiver : avancer ou reculer ?

Il existe un moyen mnémotechnique imparable pour savoir si l’on doit avancer ou reculer les horloges lors d’un changement horaire :

  • en octrobRE on REcule ;
  • en AVril on AVance.

Et voilà, vous ne vous tromperez plus jamais !

À quoi sert le changement d’heure ?

Avant la mise en place du changement d’heure saisonnier, la France était à ce que l’on appelle actuellement l’heure d’hiver. La création de l’heure d’été avait pour but de profiter d’une heure supplémentaire d’ensoleillement en soirée à la belle saison pour faire des économies d’énergie. Cette mesure, à l’origine provisoire, n’avait pas d’autre objectif que de réduire les consommations d’énergie de la France en abaissant les besoins en éclairage (urbain et domestique).

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Changement d’heure, à quand la fin ?

Si le changement d’heure a encore lieu en 2022 et devrait être maintenu les prochaines années, il n’est pas sans opposants. Il existe des associations et pétitions contre le changement d’heure dont les arguments principaux sont :

  • la fatigue causée par cette modification bisannuelle de l’heure ;
  • l’augmentation des accidents de la route immédiatement après le changement d’heure, particulièrement le passage à l’heure d’été au cours duquel les Français perdent une heure de sommeil ;
  • les possibles conséquences néfastes sur la santé des personnes soumises au changement horaire. Plusieurs études scientifiques ont été menées sur le sujet, mais les conclusions divergent. Il n’y a pour l’instant pas de consensus scientifique sur le sujet ;
  • les difficultés rencontrées par les parents pour gérer le changement d’heure avec un bébé. Les jeunes enfants ont aussi tendance à être très affectés ;
  • le changement d’heure peut perturber la prise de médicaments, particulièrement ceux qui doivent être administrés à heure régulière, comme la pilule contraceptive.

De plus, la consommation des ampoules électriques a fortement diminué ces dernières années, avec notamment l’arrivée des ampoules LED et ampoules basse consommation. De ce fait, les économies d’énergie dues au changement d’heure sont de plus en plus faibles. L’Agence de la transition écologique (ADEME) estime que les économies générées grâce au changement horaire sont de l’ordre de 0,07 % de la consommation annuelle d’électricité de la France.

Face à tous ces inconvénients, le Parlement européen a demandé à la Commission européenne de lancer une consultation publique. Cela a été fait pendant l’été 2018 et le résultat est sans appel : 84 % des 4,6 millions de personnes ayant répondu se disent contre le changement d’heure saisonnier. Un texte allant dans ce sens a été adopté par le Parlement européen, il prévoyait la fin du changement d’heure en 2021. Cependant, les urgences liées à la crise sanitaire du Covid-19 et à la crise énergétique due à la guerre en Ukraine ont fait passer la question du changement d’heure au second plan.

À la fin 2022, il n’est toujours pas prévu que ce sujet soit examiné par les 27 dans les mois ou années à venir. En effet, l’effort de concertation sera immense :

  1. chaque pays doit choisir s’il souhaite conserver ou non le changement d’heure ;
  2. il faudra ensuite choisir sur quelle heure rester s’il y a suppression du changement d’heure (heure d’été ou heure d’hiver) pour chaque pays ;
  3. enfin, il faudra que les États membres arrivent à se mettre d’accord pour conserver une répartition des fuseaux horaires aussi cohérente que possible.

D’où vient le changement d’heure ?

La première application du changement d’heure en France a lieu en 1916, il est ensuite supprimé en 1944. C’est suite au choc pétrolier de 1973 que la France se penche sérieusement sur le thème très actuel de la sobriété énergétique. Cette période difficile a fait renaître le changement d’heure (en 1976) et nous a également laissé ce splendide slogan : « En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ! ».

Comment participer aux économies d’énergie cet hiver ?

La situation énergétique en France est actuellement compliquée, mais il existe des écogestes à mettre en place et des astuces pour faire baisser la consommation d’électricité.

De plus, pour faire baisser les factures d’électricité, certains fournisseurs proposent des réductions pour économies d’électricité cet hiver. D’une manière générale, il est conseillé de comparer les fournisseurs d’énergie pour trouver le contrat le moins cher ou le plus adapté à la situation de la famille.

Enfin, le réseau électrique français risque de connaître des moments de tension cet hiver, et il est important que nous fassions tous des efforts dans ces moments-là pour éviter des coupures d’électricité de grande ampleur. Il est possible d’être informé de ces pics de consommation grâce au dispositif Ecowatt : il faut alors décaler toutes les consommations qui peuvent l’être en dehors des périodes de tension. Les consommateurs peuvent également recevoir une incitation tarifaire à faire cela avec les offres d’électricité « effacement ».

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation