Choisir.com - Comparez, économisez.

CPL Linky

La technologie CPL, aussi appelée Courant porteur en ligne, est utilisée par les nouveaux compteurs électriques Linky. Cette technologie permet le fonctionnement du compteur et la transmission des informations à Enedis, le gestionnaire du réseau électrique en France. Si la technologie CPL présente de nombreux avantages, elle est également source de débats liés aux risques sanitaires que celle-ci présenterait. En effet, de nombreux consommateurs s’opposent à l’installation du compteur Linky en raison de son utilisation du CPL et de son impact supposé sur la santé des consommateurs exposés à ses ondes. Comment fonctionne le CPL ? Quels sont ses réels avantages et inconvénients ? Comment Linky utilise cette technologie ?

CPL Linky

Qu’est-ce que la technologie CPL (Courant porteur en ligne) ?

La technologie CPL permet la création d’un réseau informatique qui passe par un réseau électrique déjà existant. Cette technologie a été créée dans les années 1930 et s’est largement démocratisée ces dernières années avec l’utilisation grandissante du sans-fil et des objets connectés.

Comment fonctionne la technologie CPL ?

Avec le courant porteur en ligne, un signal à haute fréquence est superposé à des câbles électriques traditionnels déjà existants sur une installation. Le signal haute fréquence se propage sur cette installation et peut être connecté à tous les appareils équipés d’un récepteur de même catégorie grâce à des prises spéciales CPL. L’objectif est de transmettre des données informatiques rapidement et sans nécessiter l’utilisation de câbles. Le CPL est notamment utilisé afin de relier plusieurs appareils entre eux, pour l’envoi de fichiers lourds, ou encore pour les jeux vidéo en réseau.

Quelles sont les technologies qui utilisent le CPL ?

À l’origine, le CPL était essentiellement utilisé dans le milieu industriel. Aujourd’hui, la technologie s’est étendue aux milieux professionnels (dans les bureaux) et dans les foyers des particuliers.

La technologie CPL est couramment utilisée en domotique. En effet, le CPL permet de mettre en place plusieurs installations électriques dans un bâtiment : l’éclairage, les alarmes, le réglage des températures, etc.

De nombreux appareils électroniques utilisent également le CPL. C’est notamment le cas des :

  • ordinateurs portables et fixes ;
  • disques durs externes ;
  • imprimantes ;
  • téléviseurs ;
  • radios ;
  • chaînes hi-fi ;
  • portes de garage.

Les compteurs électriques connectés, comme Linky, fonctionnent également grâce au CPL. Dans ce cas, l’intérêt de la technologie CPL pour les compteurs communicants est la possibilité de transmettre des informations.

Application de la technologie CPL sur le compteur Linky

La technologie CPL permet aux nouveaux compteurs intelligents de transmettre des informations aux gestionnaires des réseaux électriques. En France, il s’agit du nouveau compteur Linky qui communique des informations concernant les consommations à Enedis (ex-ERDF).

Ces nouveaux compteurs permettent denregistrer des données de consommation dans les foyers. Chaque nuit entre minuit et 6 h, les données enregistrées dans la journée. C’est à ce moment-là que la technologie CPL entre en jeu : en quelques secondes, le compteur intelligent d’Enedis les transmet au concentrateur installé dans le poste de distribution Moyenne Tension / Basse Tension le plus proche de votre logement. Ensuite, ces données sont envoyées au gestionnaire de réseau Enedis (ou l’ELD d’électricité qui intervient dans votre commune) par GPRS (General Packet Radio Service), un moyen de télécommunication plus puissant que le GSM.

Besoin d’y voir plus clair ? Ce schéma devrait vous aider à mieux comprendre les choses.

De chez le client au fournisseur d'électricité
Source : Séquelec

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Quels sont les avantages du CPL ?

Solution complémentaire, la technologie CPL affiche une puissance bien plus performante que le Wifi et une simplicité d’utilisation qui convient à tout type d’utilisateur.

Une solution complémentaire aux autres systèmes de connexions informatiques

Tout d’abord, la technologie Courant porteur en ligne est particulièrement efficace si vous voulez vous compléter vos systèmes « classiques » de connexion Internet. Par « classique », comprenez le Wifi, le Bluetooth, ou encore l’ADSL.

Si ces connexions ne fonctionnent pas correctement ou si les appareils à connecter sont trop éloignés de l’emplacement de la box, le CPL peut s’avérer utile puisqu’il permet une couverture des ondes beaucoup plus importante que le Wifi. Pourquoi ? Le CPL ne peut pas être coupé à cause de murs trop épais, ce qui est le cas pour la plupart des connexions informatiques classiques. Cette technologie peut donc être une solution au niveau domestique pour les particuliers, et surtout pour les entreprises occupant de plus grands locaux.

Bon à savoir

La technologie CPL est une alternative intéressante permettant aux collectivités et aux régies de fournir Internet et la téléphonie à coût réduit dans des zones isolées ou dans les logements sociaux.

Une puissance et une sécurité à faire jalouser le Wifi

Il faut également noter que la technologie CPL est beaucoup plus puissante et dispose d’un plus haut débit que le Wifi traditionnel puisqu’elle peut couvrir des distances allant jusqu’à 800 mètres ! Une couverture que le Wifi domestique ne pourra jamais atteindre car les dernières normes lui offrent une porte de 35 mètres en intérieur et 250 mètres en extérieur (soit 3 fois moins).

Du côté de la sécurité, le CPL est plus rassurant. Pourquoi ? Si vous faites une recherche des réseaux Wifi à proximité depuis votre téléphone ou votre ordinateur portable, il est fort à parier que votre box Internet ne sera pas la seule à s’afficher dans les résultats. Les ondes hertziennes se remarquent assez facilement, et depuis n’importe quel appareil. Contrairement au Wifi, le CPL est quasi-indétectable puisqu’il utilise les câbles électriques. Impossible donc pour vos voisins ou d’autres personnes mal intentionnées donc de venir subtiliser vos données. De plus, certains algorithmes de cryptage (AES-128 et 3DES) sont appliqués à cette technologie, ce qui permet de sécuriser vos données.

Un algorithme de cryptage, qu’est-ce que c’est ?

Derrière ce terme pour le moins technique se cache une technologie qui protège vos données. Comment ? En les cryptant. Pour la résumer en quelques mots, la mission d’un algorithme de cryptage consiste à rendre un texte illisible. Pour le lire, vous devez posséder une clé de sécurité. Sans elle, impossible de dévoiler le contenu qu’elle protège. Notez que les 3 normes les plus connues dans le milieu informatique sont :

  • 3DES (Data Encryption Standard), une norme utilisée par de nombreuses industries et par les services financiers, mais qui perd du terrain au détriment des autres algorithmes ;
  • RSA (Rivest Shamir Adleman, soit les noms de ses 3 inventeurs), très présent dans le milieu de l’e-commerce ;
  • AES (Advanced Encryption Standard), utilisée par le gouvernement américain ou d’autres grosses organisations.

Une simplicité d’utilisation qui la rend accessible à tous les utilisateurs

Le CPL est aussi très simple d’utilisation. Son installation est rapide et ne nécessite pas l’installation de nouveaux câblages, puisque la technologie utilise le câblage déjà existant. Par exemple, un simple adaptateur branché sur une prise secteur et sur votre box Internet suffit à disposer de cette technologie pour profiter de votre connexion Internet.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

calculez vos économies

Quels sont les inconvénients du CPL ?

La technologie CPL présente de nombreux avantages, néanmoins elle peut soulever quelques problématiques.

Son efficacité dépend de votre environnement

Le premier inconvénient est que son efficacité peut être altérée par plusieurs éléments :

  • l’utilisation de multiprises peut réduire son efficacité ;
  • le nombre d’appareils connectés réduit le débit : plus il y a d’appareils connectés, plus le débit est faible ;
  • les appareils qui utilisent le réseau électrique réduisent l’efficacité du CPL ;
  • dans le cas où l’installation électrique est triphasée, l’installation du CPL peut poser des problèmes.

Une sécurisation des données qui préoccupe les utilisateurs

Est-ce que quelqu’un peut me subtiliser mes données de consommation ? Rassurez-vous, dans le cas du compteur Linky, vos données sont cryptées. Ce qui veut dire qu’elles sont brouillées et seul le gestionnaire de réseau peut les lire. Le risque qu’un hacker puisse savoir quand vous ouvrez votre garage le matin et à quelle heure vous vous couchez le soir est quasi-inexistant.

Des ondes qui suscitent l’inquiétude

Un autre inconvénient qui peut être pris en compte est le reproche qui est souvent fait à la technologie CPL d’utiliser des ondes électromagnétiques. Une polémique liée au risque sanitaire qui entoure notamment ces ondes a vu le jour en 2015 et ne cesse de croître depuis le déploiement du compteur Linky.

En effet, la technologie CPL se base bien sur des ondes courtes à haute fréquence pour fonctionner. Pouvant se propager sur plusieurs centaines de mètres, elles restent très faibles à l’intérieur d’une maison. Même constat dans des zones d’habitation où la puissance électrique ne dépasse pas 12 kVA en monophasé et 36 kVA en triphasé, correspondant à la puissance de raccordement (ou puissance souscrite) d’un compteur Linky.

Dans d’autres situations où les réseaux électriques sont denses et puissants (dans les hôpitaux par exemple), le Courant porteur en ligne représente une solution informatique qui pourrait porter atteinte aux pensionnaires du bâtiment. C’est pour cette raison qu’elle est proscrite dans ce genre d’établissements.

Les ondes générées par la technologie CPL sont-elles vraiment dangereuses ?

Pour affirmer que la technologie CPL porte atteinte à la santé des utilisateurs, il faudrait d’abord prouver que les ondes électromagnétiques du compteur Linky sont dangereuses, chose qui n’a pas encore été statuée.

Les champs électromagnétiques possiblement cancérogènes selon l’OMS

L’inquiétude auprès des consommateurs est née après que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), un centre de recherche de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) basé à Lyon, a classé les champs électromagnétiques dans la catégorie 2B, catégorie qui regroupe 313 « agents peut-être cancérogènes ».

Voici une brève classification des différents groupes :

Classe d’agentsIndication de cancérogénicitéNombre d’agents classés
1Cancérogène121
2AProbablement cancérogène88
2BPeut-être cancérogène313
3Inclassable499
4Probablement pas cancérogène1
Source : Cancer Environnement

Qu’est-ce qu’un agent ?

Un agent est un terme utilisé par le CIRC pour désigner des « produits chimiques, des mélanges complexes de substances, d’expositions professionnelles, d’agents physiques et biologiques et de facteurs comportementaux ». Vous pouvez consulter la liste de classification de ces 1 000 agents.

Depuis, les ondes électromagnétiques n’ont pas été déclassées. Impossible donc de savoir si les ondes peuvent faire naître des cancers chez certaines personnes.

Des ondes non dangereuses selon l’ANSES

Juin 2017, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) sort un rapport d’expertise collective sur l’exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants.

Ce qui ressort de ce rapport : une confirmation des conclusions du même organisme sur un rapport sorti en décembre 2016, indiquant que « les niveaux d’exposition au champ électromagnétique […] apparaissaient comparables à ceux d’autres équipements électriques déjà utilisés dans les foyers et dans tous les cas très inférieurs aux valeurs limites d’exposition réglementaires ». C’est ce qui est montré dans le graphique ci-dessous :

Champ électrique par appareil
Comparaison des niveaux de champ électriques à 30 cm de différents équipements mesurés dans la bande 1,2 kHz – 100 kHz
Source : ANFR

En résumé, les ondes électromagnétiques générées par le compteur Linky ne sont pas plus dangereuses qu’un appareil domestique. Certains appareils comme un micro-ondes (2,45 GHz) ou la borne Wifi d’une box internet (2,41 à 2,49 GHz et 5,18 à 5,25 GHz) sont à l’origine de bien plus d’ondes que le compteur d’Enedis, ce qui discrédite le discours accusateur des anti-Linky.

Une exposition aux ondes qui respecte les normes françaises

En octobre 2019, l’Agence nationale des fréquences sort une étude réalisée entre juin et décembre 2018 sur l’exposition du public aux ondes radioélectriques. Grâce à un dispositif gratuit « ouvert aux particuliers et aux collectives locales », l’ANFR a ainsi pu mesurer le niveau des ondes radioélectriques dans des lieux domestiques comme des lieux accueillant du public.

Résultat : les 178 sites mesurés ont présenté un niveau d’exposition aux champs électromagnétiques conforme au décret n° 2002-775 du 3 mai 2002. De même, la moitié des sites ne présentaient aucune émission d’ondes électromagnétiques de la part du compteur CPL. Non seulement les ondes semblent inoffensives, mais en plus de cela, la technologie CPL semble n’en produire si peu qu’elles ne sont même pas détectées.

Le compteur Linky est-il vraiment dangereux pour les utilisateurs ? C’est à cette question que répond notre article « Le compteur Linky est-il dangereux ? ».

Filtres anti CPL : arnaque ou bon plan ?

Avec les débats que suscitent les nouveaux compteurs Linky, certains consommateurs cherchent à parer leur installation. Il faut savoir qu’il est impossible de refuser l’installation de Linky qui est obligatoire et prévue par la loi.

La meilleure solution pour les consommateurs souhaitant se protéger des ondes électromagnétiques est le filtre CPL. Ce système permet de bloquer les ondes émises pour qu’elles ne puissent plus entrer sur le circuit électrique du logement. Ce filtre est conçu par des entreprises privées et permet aux personnes souhaitant se protéger des ondes de diminuer celles auxquelles ils sont exposés. Néanmoins, ce dispositif ne permet pas de bloquer l’envoi de données à Enedis.

Il faut tout de même noter qu’une polémique est ouverte concernant les filtres CPL. En effet, le cofondateur de l’entreprise CEM-Bioprotect (premier fabricant de filtres CPL) est également responsable de la plateforme militante anti-Linky POAL. Cela soulève donc des interrogations concernant son objectivité, ses intentions, ainsi que la réelle utilité de ce type de filtre.

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

calculez vos économies