Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Gaz de Bordeaux : une ELD présente partout en France

Gaz de Bordeaux est une ELD, une entreprise locale de distribution, qui fournit du gaz et de l’électricité à Bordeaux et partout en France. Il s’agit d’un acteur historique dans la fourniture de gaz, en particulier en Gironde où l’entreprise bordelaise a su s’implanter depuis sa création en 1875. Dans cet article, nous allons vous présenter la société, son histoire, ses activités, mais aussi ce qui a changé depuis l’ouverture du marché à la concurrence.

Gaz de Bordeaux

Histoire de Gaz de Bordeaux

Commençons par l’histoire de Gaz de Bordeaux, une entreprise locale de distribution du gaz en France.

Les dates clés

Créée en 1875, Gaz de Bordeaux fêtera ses 150 ans dans quelques années. C’est bien plus que GDF, l’ancêtre du fournisseur historique de gaz Engie, qui a vu le jour en 1946 (suite à la fusion et à la nationalisation de plusieurs ELD en une seule entreprise).
La compagnie du Gaz de Bordeaux a vu le jour au lendemain du conflit franco-prussien qui s’est achevé en 1871. Sa création lui a permis de reprendre l’exploitation du gaz qui était alors confiée à la Compagnie Impériale et Continentale (une compagnie anglaise qui s’occupait notamment de l’éclairage au gaz à Bordeaux). Lors de sa création, Gaz de Bordeaux hérite également de deux usines à gaz de ville, situées rue Judaïque (créée en 1832, l’usine se trouvait sur la rive gauche de la Garonne) et dans le quartier de La Bastide (installée sur la rive droite à partir de 1845), à Bordeaux. En 1906, l’usine de Bacalan (quartier de Bordeaux, sur la rive gauche) entre en fonction avec ses 16 fours à cornues. Le charbon y était brûlé à de très hautes températures afin de récupérer le méthane qui se dégageait par pyrolyse.

Les premières missions de Gaz de Bordeaux furent de fabriquer du gaz pour l’éclairage de la ville, les lampes à gaz étant nombreuses à éclairer les rues durant la nuit. Les gaziers (nom donné aux ouvriers) avaient la tâche de « chauffer les cornues », c’est-à-dire de brûler le charbon qui servira à chauffer les chambres en fonte d’où le méthane (gaz) se dégageait avant d’être stocké dans des gazomètres. Le procédé exigeait une certaine technicité et n’était pas sans danger.

Dans les années 1930, le réseau de gaz bordelais s’étend. Les progrès techniques de l’époque ont permis le développement des appareils de chauffage au gaz, mais aussi les systèmes pour chauffer l’eau chaude et ceux pour la cuisson. Ces installations coûteuses étaient à l’époque réservées qu’aux logements des familles les plus aisées.
Face à un tel développement, il a été nécessaire de créer deux grands compresseurs afin d’injecter dans le réseau le gaz fabriqué dans les usines bordelaises.

En 1946, lorsque l’État français décide de nationaliser les entreprises privées qui produisent, transportent et distribuent le gaz et l’électricité, Gaz de Bordeaux n’est pas concernée. En effet, l’entreprise étant une régie (une société publique ou d’économie mixte), elle est de ce fait déjà administrée par la municipalité, et donc par l’État.

En 1949, un gisement de gaz naturel est découvert dans les Pyrénées-Atlantiques, à Lacq, près de Pau. Cette nouvelle avancée permet à la société de mieux répondre aux besoins grandissants. À cette date, Bordeaux devient la seconde ville en France à être raccordée au réseau de gaz naturel.
Les gisements de gaz naturel pyrénéen permettent de délaisser le charbon, une ressource qu’il est nécessaire de chauffer à haute température pour obtenir du gaz. La découverte de ce gisement d’hydrocarbure est venue transformer l’industrie gazière en France.

Gaz de ville ou gaz naturel ?

Les précisions apportées sur les deux usines à gaz de ville bordelaises permettent de comprendre facilement la différence entre le gaz de ville et le gaz naturel.
Le gaz de ville était donc un gaz manufacturé, fabriqué dans des usines, à partir de charbon ou de houille.
Le gaz naturel est quant à lui présent à l’état naturel dans les sous-sols, emprisonné dans des roches mères ou des réservoirs. Il s’agit d’une ressource fossile qui a mis des millions d’années à se former.
La découverte du gaz naturel français dans les années 1950 a permis de délaisser le gaz de ville qui n’était pas sans danger pour les ouvriers des usines qui avant la charge de le produire.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Vert, noir, bleu, le gaz en trois couleurs

Dans l’industrie gazière, on distingue trois couleurs, plutôt symboliques, du gaz :

  • le gaz noir, un gaz obtenu à partir du charbon ;
  • le gaz vert, issu de ressources renouvelables ;
  • le gaz bleu qui désigne le gaz naturel. Ce qui explique pourquoi le gaz naturel est souvent représenté par une flamme bleue, comme nous pouvons le voir sur le logo de Gaz de Bordeaux.
Logo de Gaz de Bordeaux
Source : Gaz de Bordeaux.

Nous avons évoqué dans le précédent paragraphe le charbon et le gaz naturel, il est donc légitime de se demander pourquoi on aborde le gaz vert. Là encore, il faut revenir quelques siècles en arrière…

La Gironde possède un littoral qui est bordé de forêts de pins maritimes (forêt des Landes de Gascogne). Ces arbres de plusieurs mètres de haut possèdent une résine riche en hydrocarbures terpéniques (une classe d’hydrocarbures produits par les plantes, et notamment par les conifères que sont les pins). C’est cette résine qui fut exploitée par une usine à gaz bordelaise dans les années 1825. La résine de pin était alors employée pour obtenir du gaz.

Un acteur majeur en Gironde

Avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, en 2007, Gaz de Bordeaux était l’unique fournisseur de gaz dans près d’une cinquantaine de communes en Gironde, dont la ville de Bordeaux.

Comme toutes les ELD de gaz, Gaz de Bordeaux était maître de son territoire. GDF (devenu Engie depuis) agissait tout de même sur 95 % de l’hexagone, les 5 % restant étant répartis entre les différentes ELD.

En Gironde, Gaz de Bordeaux est resté une référence, un fournisseur historique connu de tous les clients consommateurs de gaz du département. Nous allons voir que cela n’a pas trop changé, même si la société est désormais disponible sur l’ensemble du territoire.

2007 : l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence

En 2007, le marché de l’énergie s’ouvre à la concurrence. Les fournisseurs historiques de gaz, comme GDF Suez, Gaz de Bordeaux et les autres ELD de gaz voient arriver des fournisseurs alternatifs qui proposent des offres de marché. Ces offres sont plus avantageuses pour les clients, car elles sont mises en concurrence. Le client est libre de se tourner vers l’offre qui lui convient le mieux et peut désormais le faire en toute liberté.

Pour Gaz de Bordeaux, l’ouverture du marché à la concurrence signifie que la société va pouvoir étendre ses activités et proposer du gaz à des communes en dehors de son territoire.

Dans un autre temps, Gaz de Bordeaux continue de profiter de son monopole dans les communes que la société dessert depuis sa création. Cette particularité est vraie pour toutes les ELD du territoire. En effet, un autre fournisseur de gaz ou d’électricité peut difficilement venir proposer de l’énergie sur le territoire d’une ELD. Ceci s’explique par la complexité pour un autre fournisseur d’utiliser le réseau qui n’est pas géré par GRDF (Gaz Réseau Distribution France). Nous aborderons ce sujet au cours de l’article.

Par ailleurs, en tant que fournisseur historique de gaz, Gaz de Bordeaux était soumis aux TRV, les tarifs règlementés de vente de gaz fixés par l’état et la Commission de régulation de l’énergie (CRE). D’ici 2023, les clients consommateurs devront se tourner vers une offre de marché, avec ou sans changement de fournisseur de gaz.

Les activités de Gaz de Bordeaux

Filiale du groupe Bordeaux Métropole Énergies, Gaz de Bordeaux est spécialisé dans la fourniture de gaz. Elle propose à ses clients différents services qui lui ont permis de se démarquer.

La fourniture de gaz

La principale activité de Gaz de Bordeaux est de fournir du gaz naturel aux clients consommateurs qui sont des particuliers, des professionnels et des collectivités.

Les gisements de gaz de Lacq étant épuisés (et les usines de gaz de ville fermées depuis des décennies), le gaz naturel vendu par la société est majoritairement importé. Il est acheminé depuis les pays producteurs tels que la Norvège, la Russie ou encore l’Algérie. L’acheminement du gaz se fait grâce à des méthaniers ou via le réseau de gazoducs.

Depuis les terminaux méthaniers (des ports spécialement conçus pour décharger, traiter et stocker le gaz naturel liquéfié transporté par les méthaniers), le gaz naturel (regazéifié) est directement injecté dans le réseau de distribution de gaz, selon la demande, ou stocké sur des sites dédiés. Dans le sud-ouest de la France, c’est Teréga qui se charge de deux grandes unités de stockage, celles d’Izaute et de Lussagnet.

Actuellement, Gaz de Bordeaux propose 4 types d’offres de gaz :

Nom de l’offreDétail de l’offreNature du gazAvantages
Gaz VertPrix fixe pendant 2 ans33 % de biogaz produit localementUn prix qui ne bouge pas durant 2 ans.
Une énergie renouvelable et locale.
Gaz ClassicPrix fixe pendant 3 ansGaz naturel d’origine fossileUn prix qui n’évolue pas pendant 3 ans.
Offre sans engagement.
Gaz KdoBoxPrix fixe pendant 4 ansGaz naturel d’origine fossileAucune augmentation de prix pendant 4 ans.
Une box cadeau de produits 100 % bordelais offerte chaque saison.
Gaz PlusPrix fixe pendant 3 ans.
Offre dédiée aux clients gros consommateurs de gaz.
Gaz naturel d’origine fossileUn prix du kWh réduit.
Un prix qui ne change pas pendant 3 ans.
Possibilité d’opter pour une offre indexée mensuellement sur le PEG (point d’échange de gaz qui détermine le cours du gaz).

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

La fourniture d’électricité

Profitant de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, Gaz de Bordeaux s’est lancé dans la fourniture d’électricité. Pour se démarquer, Gaz de Bordeaux a décidé d’être un fournisseur d’électricité verte.

L’électricité de Gaz de Bordeaux est vendue aux clients consommateurs grâce à l’offre Elec Classic. Cette offre a quelques particularités :

  • le prix du kWh est indexé aux TRV (tarifs réglementés de vente de l’électricité), c’est-à-dire qu’ils évoluent à la hausse ou à la baisse ;
  • l’électricité est 100 % renouvelable et d’origine hydraulique ;
  • il est possible de choisir entre l’option tarifaire de base et l’option tarifaire heures pleines/heures creuses.

Les prix de cette offre, c’est-à-dire le coût de l’abonnement et la facturation du kWh, sont les mêmes que les tarifs réglementés du fournisseur historique EDF.

L’offre est ouverte à tous les consommateurs d’électricité, et cela sur tout le territoire national. À l’instar des offres de gaz proposées par le fournisseur, les clients sont libres de résilier leur offre d’électricité Gaz de Bordeaux.

Bon à savoir

En utilisant un comparateur d’offres d’énergie, il est simple et rapide de savoir qui propose les meilleurs tarifs et services. Pour vous faire aider, n’hésitez pas à contacter un conseiller Choisir.com qui vous guidera dans vos démarches.

La fourniture de gaz et d’électricité

En plus des offres de gaz et de celle pour l’électricité, Gaz de Bordeaux propose une offre duale pour le gaz et l’électricité. Ce type d’offre permet de combiner un abonnement d’électricité et de gaz auprès du même fournisseur d’énergie.

Cette offre se compose de :

  • l’offre Elec Classic 100 % verte avec une électricité provenant en totalité des sites de productions d’hydroélectricité français ;
  • l’offre Gaz Classic avec un prix fixe garanti pendant 3 ans. Le gaz est ici d’origine fossile.

Le service après-vente

Gaz de Bordeaux défend son service après-vente. La société a longtemps été le seul fournisseur d’énergie à proposer un entretien pour les appareils au gaz, en particulier les chaudières.

Pour l’entreprise girondine, cela a permis de fidéliser la clientèle et de s’en rapprocher.

Du côté des clients, ils profitaient, et profitent encore, d’une maintenance régulière des appareils fonctionnant au gaz et qui demandent une révision annuelle (comme les chaudières à gaz).

Un acteur engagé pour l’environnement

La production de gaz vert en France est trop faible pour pouvoir répondre aux besoins des clients consommateurs. De ce fait, le gaz naturel est à l’heure actuelle massivement injecté dans le réseau de gaz. Ceci est vrai pour la plupart des fournisseurs de gaz en France.

Pour faire un geste envers la nature, Gaz de Bordeaux soutient la reforestation locale grâce au projet Reforest’Action. Dès qu’un client opte pour la facturation dématérialisée, un arbre est planté dans la forêt de St Geyrac, en Dordogne.

Par ailleurs, Gaz de Bordeaux achète du gaz vert qu’il réinjecte dans le réseau de distribution de gaz. Ce gaz renouvelable est local, il est produit par les agriculteurs de Médoc-Biogaz, installés à Saint-Laurent-Médoc, en Gironde. Le fournisseur achète la totalité de la production de gaz vert des agriculteurs médocains. La production annuelle représente 12 GWh (gigawattheures) qui sont injectés dans le réseau depuis 2019.

Les informations essentielles pour les clients Gaz de Bordeaux

Avec son service client basé à Bordeaux, la société reste accessible et proche de sa clientèle. Voici tout ce qu’il faut savoir en tant que client ou nouveau client de Gaz de Bordeaux.

Comment souscrire une offre ?

La souscription à une offre Gaz de Bordeaux peut se faire :

  • depuis le site internet ;
  • par téléphone, en contactant le service client dont nous vous donnons les coordonnées plus bas ;
  • en se rendant à l’agence qui se trouve à Bordeaux.

Gaz de Bordeaux vous demandera notamment :

  • l’adresse de votre logement ;
  • votre numéro de PDL (point de livraison) ou PRM (point référence mesure, si vous avez le compteur Linky) pour l’électricité ;
  • et/ou votre numéro de PCE (point de comptage et d’estimation) pour le gaz ;
  • un RIB, si le prélèvement automatique est le mode de paiement choisi.

Il est possible de souscrire une offre :

  • d’électricité seule, Élec Classic 100 % verte ;
  • de gaz seule, à choisir parmi les 4 offres disponibles ;
  • duale, combinant gaz et électricité.

Au moment de la souscription, vous pourrez déterminer quel contrat d’énergie vous convient.

Si vous emménagez, il est possible qu’une ouverture de compteur soit nécessaire. Cette information vous sera délivrée par Gaz de Bordeaux. Si cela est effectivement le cas, le passage d’un technicien Enedis sera programmé par Gaz de Bordeaux et vous sera facturé.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

La facture Gaz de Bordeaux

La facture de gaz et/ou d’électricité transmise par Gaz de Bordeaux fait état de vos consommations et du montant à régler. La facturation pour un contrat de gaz peut être :

  • trimestrielle (tous les 3 mois), pour un règlement à réception de la facture ;
  • semestrielle (tous les 6 mois), également si vous optez pour un règlement à réception de la facture ;
  • annuelle, si vous avez choisi la mensualisation.

La facturation pour un contrat d’électricité peut être :

  • bimestrielle (tous les 2 mois), si vous avez choisi un règlement à la réception de la facture ;
  • annuelle dans le cadre d’une mensualisation.

La facture Gaz de Bordeaux comporte de nombreux éléments :

  • vos coordonnées ;
  • vos références clients, avec le numéro de point de comptage (PCE pour le gaz et PDL pour l’électricité) ;
  • la consommation depuis la dernière facture ;
  • le montant à régler et la date limite pour le règlement ou la date à laquelle le prélèvement sera effectué (si vous avez opté pour le prélèvement automatique) ;
  • les prochaines échéances, c’est-à-dire la date du prochain relevé de compteur et de la prochaine facture ;
  • les informations sur le paiement choisi ;
  • les contacts utiles, si vous avez besoin de joindre le service client ou en cas d’urgence (fuite de gaz, notamment).

Il faut savoir que les factures Gaz de Bordeaux sont envoyées par défaut par courrier. Pour la dématérialisation des factures, il est nécessaire d’en faire la demande sur l’espace client. Une notification par e-mail sera adressée à chaque réception de facture.

Les modes de paiement

Comme chez la majorité des fournisseurs d’énergie, Gaz de Bordeaux propose plusieurs modes de paiement des factures :

  • par prélèvement bancaire, en ayant indiqué vos coordonnées bancaires (RIB) lors de la souscription d’un contrat ou lors du choix de ce mode de paiement ;
  • par TIP (titre interbancaire de paiement), à renvoyer après la réception de votre facture ;
  • par chèque ;
  • par virement bancaire ;
  • en espèce à remettre directement à l’agence Gaz de Bordeaux ;
  • par mandat postal (un mode de paiement payant à réaliser auprès d’une agence bancaire de transfert d’argent).

Le paiement peut se faire :

  • à réception de la facture ;
  • à travers un échéancier de mensualisation. Dans ce cas, un ajustement annuel est effectué pour régler la différence ou recevoir un trop versé.

Contacter Gaz de Bordeaux

Le service client Gaz de Bordeaux est joignable au 05 56 79 40 40 (appel local, non surtaxé). Pour les clients professionnels, il est nécessaire de composer le 05 56 79 42 80 (appel local, non surtaxé).

Il est également possible d’utiliser le formulaire en ligne pour contacter Gaz de Bordeaux par e-mail.

Enfin, pour les personnes habitant en Gironde, il est possible de se rendre directement au siège de la société qui se trouve 6 place Ravezies, 33000 Bordeaux.

En cas de panne de compteur de gaz ou une fuite de gaz, il faut alors contacter le gestionnaire de réseau qui peut être :

  • Régaz-Bordeaux, pour les clients résidant en Gironde, disponible tous les jours 24 h/24 au 05 56 79 41 00 ;
  • GRDF pour les clients se trouvant sur le reste du territoire qui n’est pas régit par une ELD, disponible tous les jours 24 h/24 au 0800 47 33 33.

L’offre parrainage de Gaz de Bordeaux

Gaz de Bordeaux propose à ses clients de réaliser des économies en parrainant un proche ou une connaissance. Pour en bénéficier, le « filleul » doit fournir un code de parrainage lors de la souscription d’un contrat chez Gaz de Bordeaux. Le code de parrainage est tout simplement votre référence client. 20 euros sont offerts pour chaque filleul, dans la limite de 10 filleuls par an, soit une économie annuelle pouvant s’élever à 200 euros.

La résiliation d’un contrat énergétique Gaz de Bordeaux

Comme chez tout autre fournisseur d’énergie, il est possible de résilier un contrat Gaz de Bordeaux. La résiliation est gratuite, que ce soit pour :

  • déménager ;
  • changer de fournisseur de gaz et/ou d’électricité ;
  • changer d’énergie (résilier un contrat de gaz pour passer au « tout électricité », notamment).

La procédure de résiliation d’un contrat Gaz de Bordeaux dépend du motif de résiliation :

  • pour un déménagement, vous devez contacter le service client Gaz de Bordeaux pour le prévenir de votre déménagement, en précisant la date effective ;
  • pour un changement de fournisseur de gaz et/ou d’électricité, c’est le nouvel opérateur d’énergie que vous aurez choisi qui se chargera des démarches. Vous pouvez aussi joindre un conseiller Choisir.com qui vous aidera dans vos démarches ;
  • pour résilier définitivement votre contrat de gaz, il suffit de contacter le service client Gaz de Bordeaux qui se chargera de demander à Régaz-Bordeaux ou à GRDF une coupure définitive du compteur (avec ou sans dépose du boîtier de comptage).

En résumé, la résiliation d’un contrat de gaz et/ou d’électricité est gratuite. Si vous résiliez votre contrat pour changer de fournisseur d’électricité et/ou de gaz, le transfert entre les deux fournisseurs se fait sans aucune coupure d’énergie !

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Le monopole de Gaz de Bordeaux sur une partie du territoire

Nous l’avons évoqué précédemment, Gaz de Bordeaux n’a pas rencontré de difficultés avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence. Cela lui a même été profitable. Le fournisseur de gaz a en effet gardé ses clients, et en a attiré de nouveaux.

Le gestionnaire de réseau Régaz-Bordeaux

Il faut savoir qu’en plus de disposer d’une ELD dédiée au territoire, la Gironde compte également son propre gestionnaire de réseau de distribution du gaz, Régaz-Bordeaux. La société est une filiale de Bordeaux Métropole Énergies qui contrôle également Gaz de Bordeaux. Régaz-Bordeaux opère sur 46 communes girondines et gère pleinement le réseau de gaz, c’est-à-dire :

  • l’installation des boîtiers de comptage du gaz, peu à peu remplacés par le compteur Gazpar ;
  • l’ouverture de compteur pour les nouveaux clients ;
  • la distribution du gaz ;
  • les pannes ou incidents sur le réseau, etc.

Régaz-Bordeaux n’est pas le seul gestionnaire de réseau de distribution de gaz en France. GRDF distribue 96 % des quantités de gaz consommées, une vingtaine d’autres gestionnaires de réseau de distribution (GRD) s’occupent d’un territoire qu’il leur est dédié, comme le montre cette carte :

Carte des GRD en France
Source : Présentation des réseaux de gaz naturel, Commission de régulation de l’énergie, CRE.

Des territoires hors de portée pour les fournisseurs alternatifs

Pour les fournisseurs alternatifs de gaz, il est difficile d’accéder au réseau géré par Régaz-Bordeaux et par les autres GRD en France. L’accès à ces réseaux de gaz est complexe et peu rentable pour des fournisseurs alternatifs qui souhaiteraient s’implanter dans ces régions. Par ailleurs, n’oublions pas que Régaz-Bordeaux est une filiale de Bordeaux Métropole Énergies qui détient également Gaz de Bordeaux. Pour le groupe, l’arrivée de nouveaux acteurs causerait un départ de la clientèle, et donc des pertes financières.

Pour cette raison, et cela même depuis l’ouverture du marché à la concurrence, Gaz de Bordeaux a conservé son monopole dans 46 villes de Gironde. De ce fait, il est actuellement très difficile de trouver un autre fournisseur de gaz dans ces villes-là.

Un monopole dénoncé par la CRE

La Commission de régulation de l’énergie a délibéré le 10 juin 2021 afin de réfléchir sur les mesures à mettre en place pour que la concurrence se développe sur les territoires des ELD.

La CRE a constaté que le monopole de certaines ELD sur des territoires précis empêche les clients consommateurs de faire jouer la concurrence entre les fournisseurs de gaz. De ce fait, ils sont obligés de se tourner vers l’acteur énergétique qui opère sur leur territoire.

Suite à cette délibération, il est légitime de croire que cela va changer dans les prochaines années.

D’autres ELD en France

Gaz de Bordeaux n’est pas la seule ELD de gaz en France. Elle compte cependant parmi les plus importantes.

R-GDS, anciennement Gaz de Strasbourg

Réseaux gaz naturel de Strasbourg (R-GDS) dessert en gaz naturel 119 communes du Bas-Rhin. C’est l’une des ELD les plus importantes en France. La société strasbourgeoise alimente en gaz plus de 110 000 clients et détient le monopole sur son territoire.

Gaz de Strasbourg est une entreprise créée en 1914. À cette époque, la ville de Strasbourg n’était pas française, elle faisait partie de l’Empire allemand (elle sera de nouveau française en 1918, à la fin du premier conflit mondial).

Étant une société détenue par la ville de Strasbourg, R-GDS (comme la société se nomme depuis 2017) a échappé à la nationalisation des ELD en 1949 qui fut à l’origine de la création de GDF (qui deviendra plus tard Engie).

R-GDS est donc un fournisseur historique de gaz, lui aussi soumis aux tarifs règlementés du gaz.

Gaz de Barr

Gaz de Barr est né en 1921. Basée à Barr, dans le Bas-Rhin, l’entreprise est une filiale du groupe R-GDS. Ce fournisseur de gaz dans le Bas-Rhin opère sur 31 communes et propose également de l’électricité.

Son histoire a débuté avec une usine de gaz de ville, située à Barr. Le coke (résidu de houille obtenu après pyrolyse, une méthode de chauffe à très haute température) était brûlé afin de produire du gaz. L’usine a fermé ses portes durant la Seconde guerre mondiale, le gaz naturel est désormais importé.

GEG, Gaz Électricité Grenoble

En Rhône-Alpes, Gaz Électricité de Grenoble (GEG) est un acteur majeur dans la fourniture de gaz et d’électricité. L’entreprise a vu le jour en 1903, en Isère où elle opère encore de nos jours.

Ce fournisseur historique de gaz et d’électricité a plusieurs cordes à son arc. Il gère le réseau de distribution de gaz à Grenoble et produit des énergies renouvelables (hydroélectricité, énergie solaire photovoltaïque, électricité éolienne et biogaz). La société génère également de la chaleur (cogénération) afin d’alimenter les réseaux de chaleur de la ville. Elle produit aussi de l’électricité pour l’éclairage public et enfin elle fournit du gaz naturel pour véhicules (GNV).

Pour conclure, Gaz de Bordeaux est un acteur majeur de la fourniture de gaz en France et en Gironde. En connaissant mieux son histoire et ses activités, vous avez la possibilité de comprendre pourquoi certains fournisseurs de gaz alternatifs sont inaccessibles dans les communes gérées par le groupe énergétique girondin. Mais grâce aux projets de la CRE, cela devrait inévitablement changer.

Si vous vivez en dehors des communes gérées par le groupe Bordeaux Métropole Énergies, vous avez la possibilité de comparer les fournisseurs de gaz pour trouver celui qui propose les tarifs les plus intéressants !

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?