Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

EDF ou Engie

Vous souhaitez comparer les offres EDF et Engie ? Voici un comparatif de leurs différentes offres. Utilisez nos tableaux pour comparer les tarifs EDF et Engie, les réductions et les promotions, la part d’énergie verte ainsi que les avantages et les inconvénients de chaque offre.

EDF

Offres énergie de EDF

Gaz
  • Avantage Gaz
  • Avantage Gaz Optimisé
Électricité
  • Tarifs réglementés de l’électricité
  • Vert Electrique
  • Vert Electrique Régional
Électricité et gaz
  • Vert électrique + Avantage Gaz
Engie

Offres énergie de Engie

Gaz
  • Gaz Tranquillité 1 an
Électricité
  • Référence Elec 1 an
Électricité et gaz
  • Duo Tranquillité 1 an

Estimation et souscription

Choisir.com vous aide à choisir le fournisseur de gaz et d'électricité le plus adapté à vos besoins

09 71 07 14 93

Comparatif des prix du gaz

Estimation des coûts annuels

pour un foyer de 30 m2
avec 1 personne

885 €/an

655 €/an

pour un foyer de 45 m2
avec 2 personnes

1 262 €/an

946 €/an

pour un foyer de 120 m2
avec 4 personnes

2 612 €/an

1 881 €/an

*Tarif pour EDF (offre Avantage Gaz) et Engie (offre Gaz Tranquillité 1 an) en zone 2

prix du gaz

Tarif Base (0 - 1 000 kWh)

0.1575 €/kWh

0.11209 €/kWh

Tarif B0 (1 001 - 6 000 kWh)

0.1271 €/kWh

0.11209 €/kWh

Tarif B1 (6 001 - 30 000 kWh)

0.1271 €/kWh

0.08797 €/kWh

Tarif B2i (30 001 - 300 000 kWh)

0.1271 €/kWh

0.24745 €/kWh

*Tarif pour EDF (offre Avantage Gaz) et Engie (offre Gaz Tranquillité 1 an) en zone 2

Avantages et inconvénients

Points positifs

Abonnement proche du TRV, kWh plus cher qu'au TRV

Offre de gaz classique à prix fixe 4 ans

Abonnement et kWh identiques au TRV

Une offre de gaz qui suit le TRV au plus près

Points négatifs

Le prix du kWh de gaz est un peu élevé par rapport au TRV

Cette offre de gaz classique ne propose pas de services innovants ou de tarifs particulièrement attractifs

Comparatif des prix de l'électricité

Estimation des coûts annuels

pour un foyer de 30 m2
avec 1 personne

1 051 €/an

2 824 €/an

pour un foyer de 45 m2
avec 2 personnes

1 548 €/an

4 289 €/an

pour un foyer de 120 m2
avec 4 personnes

3 444 €/an

10 192 €/an

*Tarif pour EDF (offre Tarifs réglementés de l’électricité) et Engie (offre Référence Elec 1 an) , avec un compteur 6kVA

prix de l'électricité

Tarif base

0.174 €/kWh

0.5127 €/kWh

Tarif heures pleines

0.1841 €/kWh

0.6071 €/kWh

Tarif heures creuses

0.147 €/kWh

0.3876 €/kWh

*Tarif pour EDF (offre Tarifs réglementés de l’électricité) et Engie (offre Référence Elec 1 an) , avec un compteur 6kVA

Avantages et inconvénients

Points positifs

Tarif réglementé de l'électricité

Offre de référence sur le marché de l'électricité

Abonnement cher pour les puissances 3 et 6 kVA, très attractif à partir de 12 kVA. Kwh bien plus cher qu'au TRV

Electricité verte à prix fixe

Points négatifs

Cette offre n'inclut aucun service particulier

Le prix du kWh est très élevé

Opérateurs historiques en énergie ayant joui d’un statut monopolistique pendant près de 60 ans, EDF et Engie sont désormais des entreprises privées. Toutes deux ont fortement diversifié leurs activités et proposent aujourd’hui aux particuliers et aux professionnels la fourniture à la fois de gaz et d’électricité. Leaders sur leur marché historique, elles proposent plusieurs offres et de nombreux services. EDF ou Engie : lequel choisir ? Découvrez notre comparatif.

EDF et Engie : 60 ans de monopole

Évoquons tout d’abord le statut particulier des deux entreprises, parmi les dizaines de fournisseurs d’énergie désormais présents sur le marché. EDF et Engie sont, en effet, les deux opérateurs historiques d’électricité et de gaz. Établissements publics créés en 1946, ils ont joui d’un monopole pendant plus d’un demi-siècle, avant la libéralisation du marché de l’énergie il y a une quinzaine d’années.

Historique de l’entreprise EDF

L’entreprise EDF naît juste après-guerre, en 1946. À cette époque, environ 200 entreprises privées assurent la production d’électricité, tandis que plus d’un millier la distribuent ! L’offre d’électricité est alors très localisée et, par conséquent, très diverse en fonction des régions et des fournisseurs présents sur le territoire.

À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, la création d’un monopole d’État apparaît donc comme une véritable nécessité : l’entité « Électricité de France » (EDF) voit le jour. Sa première mission est de renouveler intégralement le réseau de transport vieillissant.

Dès les années 50, tandis que la consommation électrique des ménages augmente significativement, des chantiers de grande ampleur sont mis en œuvre pour construire les infrastructures nécessaires à la production et à l’acheminement de l’électricité : de nombreuses centrales thermiques et barrages hydrauliques voient le jour en une seule décennie. En 1963, la première centrale nucléaire française est mise en service à Chinon, en Indre-et-Loire. Elle est intégralement gérée par l’État, à travers EDF.

Pendant 60 ans, EDF est l’un des symboles forts du service public, fournissant l’ensemble des foyers français en électricité, mais également toutes les entreprises et collectivités locales.

Au fil du temps, les usages évoluent, les besoins en énergie explosent et, à l’aube du XXIe siècle, le marché de l’électricité vit une profonde mutation : en 2004, il s’ouvre à la concurrence pour les professionnels et les collectivités locales. Dès l’année suivante, EDF devient une Société anonyme (SA) et ouvre son capital. En 2007, le marché de l’électricité est également ouvert à la concurrence pour les particuliers.

Si EDF perd son statut monopolistique, la libéralisation du marché lui permet de déployer pleinement ses activités à l’international et d’étendre ses services, en proposant également du gaz à ses clients.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Historique de l’entreprise Engie

Pour comprendre l’histoire d’Engie, il faut remonter au XIXe siècle, époque marquée par l’ère industrielle, et le développement de la filière du charbon et du gaz.

L’entreprise est, en réalité, issue du rapprochement d’une multitude d’entreprises de l’industrie française et belge, notamment :

  • la Société du Canal de la Sambre à l’Oise (elle-même filiale de la Société Générale de Belgique) ;
  • la Compagnie Universelle du Canal Maritime de Suez ;
  • la Société Lyonnaise des Eaux ;
  • Gaz de France.

En 1946, la nécessité d’une unité industrielle conduit l’État à nationaliser les actifs des sociétés privées dans le gaz, à l’instar de la démarche opérée pour l’électricité. C’est la naissance de l’entité « Gaz de France » (GDF).

Près de 60 ans plus tard, en 2004, l’établissement public est transformé en Société anonyme et déploie, lui aussi, ses activités à d’autres secteurs d’énergie que celui du gaz.

En 2008, GDF fusionne avec Suez et devient GDF Suez. Mais ce nom ne reflète pas la diversité des activités du groupe, c’est pourquoi GDF Suez devient Engie en 2015.

EDF et Engie : deux poids lourds du marché de l’énergie français

Si EDF et Engie sont désormais deux entreprises privées et ne bénéficient plus d’un statut particulier, elles sont toujours leader sur leur marché historique respectif : l’électricité et le gaz.

EDF, 1er producteur et fournisseur d’électricité en France

Avec 120,5 GW (gigawatts) de capacité de production, EDF est le plus gros producteur d’électricité du pays. Voici quelques chiffres clés pour l’année 2021 :

  • 1er fournisseur en électricité et 1er fournisseur alternatif en gaz en France ;
  • 38,5 millions de clients gaz et électricité dans le monde ;
  • 524 TWh (térawattheures) d’électricité produits dans le monde ;
  • leader européen de l’électricité renouvelable, avec une capacité de production de 33,3 GW ;
  • 91 % de la production électrique est décarbonée (car issue du nucléaire à 78,2 % ou des énergies renouvelables à 12,8 %) ;
  • + de 167 000 collaborateurs ;
  • 84,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires (périmètre groupe).

Engie, 1er producteur et fournisseur de gaz en France

Le groupe Engie présente, lui aussi, des chiffres impressionnants aussi bien dans le domaine du gaz que dans celui de l’électricité (données 2021) :

  • 1er fournisseur en gaz naturel et 1er fournisseur alternatif d’électricité en France ;
  • leader européen dans le stockage souterrain de gaz naturel ;
  • 1er réseau européen de transport et de distribution de gaz naturel ;
  • 100,2 GW de capacité de production d’électricité, dont 34 GW pour l’électricité renouvelable ;
  • 389 TWh d’électricité produits dans le monde en 2020 ;
  • 171 000 collaborateurs ;
  • 57,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires (périmètre groupe).
comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

EDF et Engie : un rôle unique dans le transport et la distribution de l’énergie en France

Fournir l’énergie n’est pas l’unique périmètre d’action d’EDF et Engie. Les entreprises jouent également un rôle primordial (et unique) dans le transport et la distribution de l’énergie sur le territoire, à travers leurs filiales.

Les filiales d’EDF

  • RTE (Réseau de transport d’électricité) est l’unique gestionnaire du réseau public de transport d’électricité en France.
  • Enedis (ex-ERDF) est chargé de la gestion et de l’aménagement de 95 % du réseau de distribution d’électricité (les 5 % restants étant gérés par des entreprises locales de distribution, ou ELD).

Les filiales d’Engie

  • GRTgaz est l’unique gestionnaire du réseau public de transport de gaz naturel en France.
  • GDRF est le principal distributeur de gaz en France, mais également en Europe.

Une ambition commune : atteindre la neutralité carbone

À l’ère de la transition énergétique, EDF et Engie ont tous deux bien compris l’importance d’orienter leur production vers des énergies plus propres, c’est-à-dire décarbonées. Elles affichent désormais des objectifs ambitieux.

Les objectifs d’EDF

  • Une neutralité carbone (en d’autres termes, des émissions directes de gaz à effet de serre nulles) à l’horizon 2050, avec un premier palier fixé à -50 % d’émissions de CO2 dès 2030, par rapport à 2017.
  • 60 GW de capacité de production d’électricité verte en 2030.
  • Zéro actif de production d’électricité à base de charbon en 2030.

La raison d’être d’EDF : « Construire un avenir énergétique neutre en CO2, conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. »

Les objectifs d’Engie

  • La neutralité carbone en 2045.
  • 43 Mt (millions de tonnes) de gaz à effet de serre (GES) issus de la production d’électricité à l’horizon 2030, versus 149 Mt en 2016.
  • 58 % de capacité de production électrique d’origine renouvelable en 2030.
  • 10 % de gaz vert injecté dans le réseau de gaz naturel en 2030.

La raison d’être d’Engie est très similaire à celle de son concurrent : « Agir pour accélérer la transition vers une économie neutre en carbone, par des solutions plus sobres en énergie et plus respectueuses de l’environnement. »

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Les offres énergie d’EDF et Engie

Offres électricité, offres gaz et offres duales : étudions désormais ce que proposent les deux opérateurs pour les particuliers.

Les offres d’électricité

EDF est le fournisseur qui présente le plus large choix d’offres électricité.

Les offres d’électricité EDF dédiées aux particuliers

En tant qu’opérateur historique, EDF est le seul fournisseur habilité à commercialiser une offre au tarif réglementé, c’est-à-dire fixé par les pouvoirs publics : il s’agit du « Tarif Bleu ».

Néanmoins, si vous naviguez sur le site web d’EDF, vous constaterez que l’offre réglementée n’est pas celle mise en avant par l’opérateur, qui préfère valoriser ses différentes offres « à prix de marché », notamment celles d’électricité verte :

  • l’offre « Vert Électrique » vous garantit que pour chaque kilowattheure que vous consommez, l’équivalent est injecté en électricité d’origine renouvelable dans le réseau. Deux options sont possibles : « base » ou « heures creuses » ;
  • l’offre « Vert Électrique Week-end » propose un tarif du kilowattheure plus avantageux le week-end ; elle est donc appropriée à tous les foyers peu consommateurs en semaine. Il est également possible d’ajouter l’option « heures creuses ». Cette offre n’est cependant disponible que pour les consommateurs équipés d’un compteur nouvelle génération Linky ;
  • l’offre « Vert Électrique Auto » est dédiée aux propriétaires d’un véhicule électrique : elle permet de recharger sa voiture la nuit, à un prix 50 % moins cher que celui appliqué en journée, ainsi que le week-end (en option) ;
  • l’offre « Vert Électrique Régional » propose l’achat d’une électricité verte produite par des producteurs locaux (le client a la possibilité de choisir la région de production de son choix). Cette offre bénéficie du label « VertVolt Choix Engagé » de l’ADEME. L’électricité est produite par des éoliennes situées en Bretagne, dans les Pays de la Loire, en Occitanie et dans le Grand Est.

EDF commercialise également une offre à prix de marché pour laquelle l’électricité injectée dans le réseau n’est pas renouvelable : l’offre « Mes Jours Zen ». Celle-ci propose un tarif adapté au rythme de vie du consommateur et se décline en deux formules :

  • la première permet de payer son électricité 30 % moins cher le week-end et les jours fériés (par rapport au tarif semaine) ;
  • la seconde, intitulée « Mes Jours Zen plus », permet de payer son électricité 30 % moins cher le week-end, les jours fériés ainsi que le jour de semaine de son choix (parmi les lundi, mercredi et vendredi). Cette formule peut donc être pertinente dans le cas d’un télétravail partiel, par exemple.

La variété des offres proposées par EDF permet donc à chaque client de choisir la formule la plus appropriée en fonction de son rythme de vie et de ses critères de choix (prix, origine verte, etc.).

L’offre d’électricité Engie dédiée aux particuliers

En tant que fournisseur alternatif d’électricité, Engie ne commercialise que des offres d’électricité à prix de marché.

Différence notable avec son concurrent EDF : l’opérateur propose aux particuliers uniquement de l’électricité verte, à travers ses différentes offres :

  • l’offre « Elec Référence 2 ans » garantit un tarif fixe pendant 2 ans sur une partie de la facture : le prix de l’abonnement et du kilowattheure pour la fourniture de l’électricité. En revanche, le prix de l’abonnement et du kilowattheure pour l’acheminement, ainsi que le prix du kilowattheure pour les obligations (coûts liés aux contraintes réglementaires) sont susceptibles d’évoluer au cours de ces deux années. Le client reçoit une facture détaillée et transparente. L’offre est disponible en option tarifaire « base » ou « heures creuses ». Précisons qu’elle existe également en formules 1 et 3 ans, mais celles-ci peuvent être souscrites uniquement par téléphone ;
  • l’offre « Elec Energie Garantie » garantit un tarif fixe pendant 1, 2 ou 3 ans. Deux options sont possibles : « base » ou « heures creuses ». Engie ne la propose plus à la souscription sur son site internet et ne communique plus sur ses tarifs, moins avantageux que ceux de l’offre « Elec Référence » (selon le fournisseur). Pour y souscrire, vous devrez donc contacter le service client d’Engie par téléphone ;
  • l’offre « Elec’Car » est spécialement conçue pour les propriétaires de véhicules électriques (à l’instar de l’offre « Vert Électrique Auto » d’EDF). Elle permet de recharger sa voiture la nuit (heures creuses) à moindre coût. Le tarif est fixé pour 3 ans. Le prix du kilowattheure est inférieur de 50 % en heures creuses, par rapport au tarif heures pleines.

Il faut préciser que l’électricité proposée par Engie est considérée « verte » car le fournisseur achète l’équivalent de la quantité d’électricité consommée par ses clients en Garanties d’Origine (GO) émises par des producteurs d’énergie renouvelable. Néanmoins, l’origine de cette électricité n’est pas précisée. Engie va encore plus loin en proposant l’option « Elec Vert+ » à 3 € TTC/mois : celle-ci vous garantit que pour chaque kilowattheure consommé, l’équivalent en électricité verte exclusivement produite par des producteurs installés en France est injectée dans le réseau électrique.

EDF ou Engie : quel est le fournisseur d’électricité le moins cher ?

Prenons pour exemple le prix de l’électricité pour un foyer disposant d’un compteur électrique d’une puissance de 6 kVA (kilovoltampères).

En tarif de base, selon les tarifs en vigueur en avril 2022, le kilowattheure est actuellement facturé :

  • 0,17400 € TTC par EDF pour l’offre « Tarif Bleu » ;
  • 0,18190 € TTC par EDF pour l’offre « Vert Électrique » ;
  • 0,23991 € TTC par Engie pour l’offre « Elec Référence 2 ans ».

Que vous choisissiez une électricité verte ou non, le prix du kWh est donc moins élevé si vous souscrivez chez le fournisseur historique.

En revanche, l’abonnement annuel est moins cher chez Engie (124,72 € TTC) que chez EDF (136,08 € TTC pour l’offre réglementée comme pour l’offre verte).

À noter qu’en option « heures creuses », le constat est le même : le prix du kilowattheure et de l’abonnement est plus avantageux chez EDF.

Estimation de la facture annuelle d’électricité

À l’année, si l’on se base sur la consommation électrique moyenne des foyers français qui était de 4 535 kWh en 2020, la facture (abonnement 6 kVA compris) s’élève donc approximativement à :

  • 925 € TTC avec l’offre « Tarif Bleu » d’EDF ;
  • 961 € TTC avec l’offre « Vert Électrique » d’EDF ;
  • 1 213 € TTC avec l’offre « Elec Référence 2 ans » d’Engie.

Si l’on compare spécifiquement les deux offres d’électricité verte à prix de marché, celle d’Engie est, dans cet exemple, 26 % plus chère que celle d’EDF.

Notons qu’avant la crise de l’énergie, cette différence était bien moindre (de l’ordre de moins de 3 % lors de notre dernière simulation effectuée en juillet 2021) : l’envolée des prix sur le marché de gros a contraint nombre de fournisseurs à revoir leurs prix à la hausse pour préserver leurs activités. Un bouclier tarifaire a par ailleurs été mis en place sur les tarifs réglementés de vente (Tarif Bleu). On peut supposer qu’EDF a souhaité maintenir des tarifs compétitifs pour ses offres de marché, afin que ses clients ne choisissent pas de basculer vers l’offre aux tarifs régulés.

Si votre premier critère de choix est le prix, le fournisseur historique est donc celui à privilégier.

Les offres de gaz

Ici encore, EDF propose un plus large choix d’offres que son concurrent.

Les offres de gaz EDF dédiées aux particuliers

  • L’offre « Avantage Gaz » garantit un tarif fixe du kWh pendant 4 ans et 1 mois.
  • L’offre « Avantage Gaz Durable » est la déclinaison verte de la formule précédente : le prix du kilowattheure est également fixe pendant 4 ans et 1 mois et les émissions de CO2 liées à votre consommation sont compensées.
  • L’offre « Avantage Gaz Connecté » combine le principe du tarif fixe des offres précédentes au pilotage à distance de ses consommations de chauffage, grâce à un thermostat d’ambiance (le modèle Netatmo) vendu à prix préférentiel (-50 %).
  • Enfin, l’offre « Avantage Gaz Optimisé » garantit un prix du kilowattheure toujours inférieur de 2 % à celui du tarif réglementé.

L’offre de gaz Engie dédiée aux particuliers

Bien qu’Engie soit le fournisseur gaz historique, il n’a plus l’autorisation de proposer le tarif réglementé pour un nouveau contrat depuis le 20 novembre 2019, en application de la loi énergie climat du 8 novembre 2019.

L’opérateur propose désormais uniquement deux offres à prix de marché pour les consommateurs particuliers :

  • l’offre « Gaz Référence 2 ans » garantit un tarif fixe pendant 2 ans, sur une partie de la facture. Le client reçoit une facture détaillée et transparente. Cette offre existe également en formules 1 et 3 ans mais, comme pour l’électricité, ces dernières peuvent être souscrites uniquement par téléphone ;
  • l’offre « Gaz Energie Garantie » garantit un tarif fixe pendant 1, 2, 3 ou 4 ans et ne peut être souscrite que par téléphone également.

Le gaz fournit est, par défaut, du gaz standard d’origine non renouvelable. Toutefois, il est possible de souscrire l’option « Gaz Vert+ » qui vous garantit, pour chaque kilowattheure consommé, l’injection dans le réseau d’une quantité de biométhane (ou gaz vert) produit en France. La part de gaz vert est définie par le souscripteur : entre 5 % (option facturée 0,75 € TTC/mois) et 100 % (option facturée 15 € TTC/mois).

Par ailleurs, en complément de l’une ou l’autre de ces offres, il est possible d’opter pour l’option « Mon Pilotage » facturée 5,99 € TTC/mois. Celle-ci permet au consommateur de suivre ses consommations en temps réel sur l’application mobile Engie et de piloter facilement son chauffage grâce à un thermostat intelligent (le thermostat Netatmo, le même modèle que celui proposé par EDF dans son offre « Avantage Gaz Connecté »).

EDF ou Engie : quel est le fournisseur de gaz le moins cher ?

Prenons pour premier exemple le prix du kilowattheure de gaz à Lyon (ville classée en zone 1 des zones tarifaires du gaz), pour un volume de consommation de classe B1 (entre 6 000 kWh et 30 000 kWh par an). Selon les tarifs en vigueur en avril 2022, il est facturé :

  • 0,10150 € TTC par EDF pour l’offre « Avantage Gaz » ;
  • 0,10500 € TTC par EDF pour l’offre « Avantage Gaz Durable » ;
  • 0,13498 € TTC par Engie pour l’offre « Gaz Référence 2 ans ».

EDF gagne donc, encore une fois, la bataille du tarif.

Cependant, le prix de l’abonnement est plus élevé chez le fournisseur alternatif : 258,48 € TTC par an chez EDF, 236,06 € TTC par an chez Engie.

Estimation de la facture annuelle de gaz

À l’année, si l’on se base sur la consommation de gaz moyenne des foyers français qui était de 11 187 kWh en 2020, la facture s’élève donc approximativement à :

  • 1 394 € TTC avec l’offre « Avantage Gaz » ;
  • 1 433 € TTC avec l’offre « Avantage Gaz Durable » ;
  • 1 746 € TTC avec l’offre « Gaz Référence 2 ans » d’Engie.

Dans cet exemple, l’offre d’Engie est 25 % plus chère que l’offre « Avantage Gaz » d’EDF. La différence de prix est donc loin d’être négligeable. Toutefois, précisons ici encore que l’écart était bien moindre à l’été 2021 (8,5 %) mais que, depuis, la crise énergétique a bouleversé le marché du gaz, à l’instar de celui de l’électricité.

Il faut noter également que les tarifs fluctuent fortement en fonction du volume de consommation, puisque le prix du kilowattheure est dégressif.

Les offres duales : électricité + gaz

Si vous êtes équipé du gaz, sachez qu’il est possible de combiner les offres gaz et électricité d’un même fournisseur afin de simplifier vos démarches.

Engie a créé une offre duale intitulée « Duo Référence », qui n’est autre que la combinaison des formules « Elec Référence » et « Gaz Référence ». Cela vous permet de souscrire un contrat unique et de recevoir une seule et même facture pour les deux énergies (en revanche, aucune remise supplémentaire n’est accordée).

En toute logique, EDF remporte ici encore la bataille des prix.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

EDF et Engie : quels services proposés aux particuliers ?

Un prix compétitif n’est sans doute pas l’unique critère pour choisir votre futur fournisseur d’énergie. Alors, qu’en est-il des services associés à la souscription d’un contrat d’électricité ou de gaz chez EDF ou Engie ?

La digitalisation des informations

De ce point de vue, les deux fournisseurs sont équivalents : tous deux ont, depuis longtemps, développé des interfaces client complètes, permettant au consommateur d’accéder à un grand nombre d’informations (factures, consommations, historique des paiements, etc.) et d’effectuer des démarches en ligne (relevés de compteur ou modification de contrat, par exemple).

Par ailleurs, EDF et Engie ont développé une application mobile dédiée à leurs clients particuliers : « EDF & Moi » et « ENGIE Particuliers ».

Le suivi de la consommation

Ici encore, les deux fournisseurs offrent des prestations équivalentes en matière de gestion de la consommation d’énergie. Le client doté d’un compteur gaz ou électricité connecté peut suivre au jour le jour et gratuitement l’évolution de ses consommations.

Les modalités de paiement

EDF et Engie proposent les modalités de paiement suivantes :

  • prélèvement automatique (mensuel, bimestriel ou annuel) ;
  • TIP en ligne ;
  • carte bancaire ;
  • chèque ou TIP par courrier postal ;
  • espèces (règlement en bureau de poste) ;
  • Chèque Énergie.

Notez qu’Engie permet à ses clients ayant opté pour le prélèvement automatique de choisir eux-mêmes la date de paiement de leur facture, grâce au service « Date de règlement personnalisée », facturé 3,11 € TTC par an.

Des assurances pour aider le client en difficulté à régler ses factures d’énergie ?

  • EDF propose « Assurénergie+ », une assurance destinée à prendre en charge le montant des factures d’énergie en cas de « coup dur » (perte d’emploi, arrêt de travail, hospitalisation, invalidité, etc.). Cette option est facturée entre 3 € et 7 € par mois, en fonction du montant annuel de la facture.
  • Engie propose également une option similaire, intitulée « Assurance Facture », au prix fixe de 5 € par mois.

Le service client

Sur cette thématique, à nouveau, les deux fournisseurs leaders sur leur marché présentent de grandes similarités.

Les clients particuliers d’Engie et EDF peuvent contacter un conseiller :

  • par courrier postal ;
  • par téléphone ;
  • directement sur leur compte client, via un formulaire de contact ;
  • en direct par tchat.

Sur ce dernier item, Engie offre de plus larges plages horaires : les conseillers sont disponibles 7 jours sur 7, de 8 h à 20 h du lundi au samedi et de 9 h à 19 h le dimanche. En revanche, vous pourrez joindre un conseiller EDF du lundi au samedi uniquement, de 8 h à 20 h.

À noter : les deux entreprises ont mis en place un dispositif de visio à disposition des personnes sourdes et malentendantes équipées d’une webcam, afin de leur permettre de dialoguer avec un conseiller en langue des signes française (LSF). Un service rarement proposé chez les autres fournisseurs de moins grande envergure.

Le programme de parrainage

Un programme de parrainage a pour objectif d’inciter les clients d’une entreprise à recommander celle-ci à leurs proches. Pour toute nouvelle souscription, le client bénéficie d’une prime de parrainage, qui peut revêtir plusieurs formes.

La plupart des fournisseurs d’énergie ont choisi de mettre en place ce dispositif marketing particulièrement efficace.

C’est le cas d’Engie, qui offre à ses clients une prime de 20 € pour tout nouveau contrat simple (électricité ou gaz) souscrit dans le cadre du programme par un proche parrainé, appelé « filleul ». Dans le cas d’un contrat dual électricité + gaz, la prime s’élève à 40 €. Une excellente façon pour les clients d’Engie de faire régulièrement baisser le montant de leur facture d’énergie.

En revanche, EDF est l’un des rares fournisseurs à ne proposer aucun dispositif de parrainage.

Pour conclure

Les deux entités sont des entreprises solides et jouissent d’un fort capital confiance auprès des consommateurs, lié, notamment, à leur statut d’opérateur historique.

Point positif non négligeable : elles sont françaises, contrairement à certains fournisseurs alternatifs, tels que Vattenfall (d’origine suédoise) ou Eni (d’origine italienne), et créent de nombreux emplois sur notre territoire.

Notons toutefois que, si les deux opérateurs se sont positionnés sur le marché de l’électricité d’origine renouvelable, l’association Greenpeace les classait néanmoins parmi les élèves « vraiment mauvais » dans l’édition 2020 de son comparatif des fournisseurs d’électricité verte.

L’essentiel à retenir

EDF propose une plus grande diversité d’offres d’électricité et de gaz que son concurrent, ainsi que des prix plus attractifs. Néanmoins, l’entreprise a fait le choix de ne proposer aucun programme de parrainage. En matière de services, les deux ont des propositions sensiblement équivalentes.

Autres comparatifs EDF ou Engie