Marché de gros : des prix qui flambent

Sur les marchés de gros européens, les cours de l’électricité ont atteint des records. Ils ont même atteint 196 €/MWh. Du jamais vu ! Cette hausse des prix sur les marchés de gros est due à une flambée des cours du gaz. En effet, le gaz permet de produire 20 % de l’électricité en Europe.

Pour s’approvisionner à moindre coût, les fournisseurs risquent de se tourner massivement vers l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH).

L’ARENH, qu’est-ce que c’est ?

L’ARENH est un mécanisme lancé au moment de la loi NOME. En France, EDF, le fournisseur historique d’électricité exploite les centrales nucléaires. Pour favoriser le jeu de la concurrence, l’ARENH impose à EDF de vendre à bas prix 100 TWh d’électricité nucléaire aux fournisseurs. Le montant de l’ARENH est porté à 42 € /MWh.

Chaque fournisseur a le droit à une certaine quantité en fonction de son portefeuille de clients. Lorsque les fournisseurs alternatifs demandent 100 TWh au total, ils reçoivent 100 % de leur demande. Si le plafond de l’ARENH est dépassé, ils obtiennent un pourcentage inférieur. En 2021, les fournisseurs ont par exemple reçu 68 % de leurs demandes d’ARENH.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Écrêtement de l’ARENH et hausse des tarifs de l’électricité

Lorsqu’un écrêtement de l’ARENH se produit, le tarif de l’électricité grimpe automatiquement. Pour compenser, les fournisseurs doivent aller acheter de l’électricité sur les marchés de gros. Avec l’augmentation des prix, l’écrêtement de l’ARENH devrait être plus important cette année.

C’est ce que fait savoir l’association de défense des consommateurs : « En partant du postulat prudent qu’elle sera de 170 TWh, le plafond légal de 100 TWh sera largement dépassé, et les fournisseurs devront en conséquence davantage s’approvisionner sur les marchés de gros. »

De ce fait, le tarif réglementé de l’électricité pourrait monter de 10 %. Or, le Tarif Bleu de d’EDF fait office de baromètre des prix du marché. Tout le marché pourrait donc être impacté.

Pour faire face à cette situation, l’UFC-Que Choisir recommande de relever le plafond de l’ARENH. Une solution que n’envisage pas le gouvernement. « Un relèvement du plafond de l’Arenh n’est pas une solution possible » a fait savoir Bérangère Abba, secrétaire d’État à la Biodiversité.

Comment protéger son pouvoir d’achat ?

Les prix de l’électricité risquent de faire un bond en 2022. Pour protéger leur facture, les ménages peuvent mettre en place des stratégies.

Pour réduire le montant de la facture, le mieux reste de faire des économies d’énergie. Pour cela, plusieurs écogestes peuvent aider les consommateurs :

  • baisser la température des radiateurs. Un degré de moins, c’est 7 % de gagnés sur la facture d’électricité ;
  • programmer le chauffe-eau en heures creuses. On profite d’un prix du kWh moins cher ;
  • couvrir les casseroles pendant la cuisson. C’est 4 fois moins d’énergie consommée pendant la cuisson ;
  • dégivrer le congélateur. 2 à 3 mm de givre entraînent une surconsommation de 30 % de l’appareil.

Ensuite, il est possible de changer de fournisseur d’électricité. En optant pour une offre à tarifs fixes, ils se prémunissent de la hausse du prix du kWh à venir. Pour trouver l’offre la plus économique, le plus simple est de passer par un comparateur d’électricité. Cet outil gratuit permet en quelques clics de déterminer le contrat le plus adapté à votre consommation. Grâce à cela, vous pouvez faire jusqu’à 200 € d’économies par an.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h