Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Qu’est-ce qu’un contrat d’électricité verte ?

La consommation d’électricité a un impact négatif sur l’environnement, poussant de nombreux Français soucieux de faire un geste pour la planète à modifier leurs habitudes de consommation. En plus de réaliser des économies d’énergie en consommant moins, beaucoup de consommateurs choisissent de souscrire des offres d’électricité verte. En effet, opter pour un contrat d’électricité verte est une solution afin de limiter son empreinte énergétique. Différents modes de production permettent de produire une électricité dite « propre » en utilisant des sources d’énergie renouvelable. Qu’est-ce que l’électricité verte ? Comment savoir si l’électricité que l’on consomme l’est vraiment ? Combien coûtent ces contrats ?

Contrat électricité verte

Quelle est la différence entre une offre d’électricité classique et d’électricité verte ?

Tout d’abord, il est important de savoir que l’électricité alimentée est la même pour tous les Français. Dans le mix énergétique, l’électricité est produite par des sources d’énergie renouvelable (éoliennes, solaire, hydraulique, etc.), des sources d’énergie nucléaire ou d’énergie thermique (charbon, fioul, gaz). Mais, que l’on choisisse une offre d’électricité verte ou un contrat classique, l’électricité consommée est en réalité la même.

Les consommateurs optant pour une offre verte ne consomment donc pas plus d’électricité provenant d’une source d’énergie renouvelable que les autres. Cependant, souscrire un contrat d’électricité « propre » doit permettre aux consommateurs de contribuer au développement des productions utilisant des sources d’énergie renouvelable (EnR), notamment en souscrivant des contrats avec des fournisseurs soutenant les petits producteurs ou produisant leur propre électricité issue d’énergies renouvelables.

Quelle est la différence entre une offre d’électricité verte et un contrat compensé carbone ?

Les offres d’électricité verte sont à différencier des contrats compensés carbone. En effet, ce dernier ne concerne pas les contrats d’électricité, mais uniquement les offres de gaz. Les fournisseurs de gaz proposent donc des offres qui permettent aux clients de compenser les émissions de gaz à effet de serre qui sont produites par leurs consommations. Cette compensation se fait notamment en finançant des projets durables, comme des projets de réduction ou de séquestration des émissions de gaz à effet de serre. Le financement de ces projets par les fournisseurs de gaz naturel leur permet d’obtenir des crédits carbone.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Le mix électrique français

Face à l’urgence climatique, le Gouvernement prend un certain nombre de mesures afin de permettre la transition énergétique du pays. Dans cet objectif, la France modifie notamment son mix énergétique qui se caractérise, par exemple, par la prédominance du nucléaire face aux énergies renouvelables.

L’évolution du mix électrique en France

Dans le cadre de sa transition énergétique, la France s’est fixée des objectifs ambitieux concernant l’évolution de son mix énergétique et de sa consommation d’énergie d’ici 2030 et 2050. Ces objectifs comprennent entre autres :

  • la division par deux de la consommation d’énergie ;
  • la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique ;
  • une croissance des énergies renouvelables ;
  • la neutralité carbone d’ici 2050.

Le mix électrique français se caractérise par l’importance du nucléaire dans sa production d’électricité. En effet, le nucléaire représentait 67,1 % de la production française d’électricité en 2020. Les centrales nucléaires alimentent la France en électricité, permettant de remédier aux sources d’énergie renouvelable qui n’en produisent pas constamment. Toutefois, ces dernières années, la place du nucléaire a baissé dans le mix énergétique mondial et français. Au niveau national, la place des énergies renouvelables a pris de l’importance dans ce mix. Si la France reste dépendante du parc nucléaire pour produire de l’électricité, la part de l’hydraulique et de l’éolien a augmenté. Selon le dernier bilan RTE (Réseau de Transport d’Electricité) pour l’année 2020, l’éolien est devenu la troisième source d’électricité en France devant le thermique (charbon, fioul, gaz). Les infrastructures qui produisent des énergies renouvelables occupent donc désormais 41,1 % du parc de production d’électricité français.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous, la part des différentes sources d’énergie dans la production d’électricité et leur progression, en France, en 2020 par rapport à 2019 :

Les sources d’énergie dans la production d’électricité en France – 2020

Source d’énergiePart dans le mix électrique français (en %)Progression en 2020 (en %)
Nucléaire67,1 %-11,6 %
Hydraulique (EnR)13 %+8,4 %
Eolien (EnR)7,9 %+17,3 %
Thermique7,5 %-10,6 %
Solaire (EnR)2,5 %+2,3 %
Bioénergies1,9 %-0,8 %

Les points positifs du nucléaire

Si le nucléaire reste la première source de production d’électricité en France, c’est qu’il présente quelques avantages :

  • cette source d’énergie n’émet que peu de gaz à effet de serre (GES) par rapport aux autres types d’énergie thermique. En effet, le nucléaire produit en moyenne 35 g d’équivalent CO2/kWh, alors que pour les centrales à pétrole les chiffres sont de 400 à 500 g de CO2/kWh et 1 200 g de CO2/kWh pour les centrales à charbon. Cependant, le nucléaire émet tout de même davantage de gaz à effet de serre que les énergies renouvelables qui produisent moins de 20 g de CO2/kWh. La seule source d’énergie renouvelable pouvant dépasser le nucléaire en termes d’émission de GES est l’énergie photovoltaïque avec 100 à 200 g de CO2/kWh ;
  • la capacité de production des centrales peut être adaptée selon les besoins de la population ;
  • le nucléaire permet à la France de ne pas importer son électricité, et ainsi d’être indépendante énergétiquement.

Les problèmes posés par le nucléaire

Néanmoins, le nucléaire pose également un certain nombre de problèmes concernant :

  • la gestion des déchets nucléaires puisqu’il est nécessaire de stocker les déchets radioactifs ;
  • les ressources en uranium sont limitées et nécessaires pour la production d’électricité avec le nucléaire ;
  • des problèmes de sécurité se posent dans les centrales : notamment sur le point des piscines de stockage où est entreposé le combustible hautement radioactif utilisé dans les centrales nucléaires afin de créer de l’énergie. Après son utilisation, le combustible est stocké dans les bâtiments afin de laisser refroidir la matière durant 2 à 3 ans, avant de la transférer en usine de retraitement ou de l’enterrer. En 2017, Greenpeace établit un rapport dénonçant les défauts d’entretien de ces piscines contenant du combustible radioactif. Ces bâtiments, fragilisés avec le temps, ne seraient pas suffisamment sécurisés car ils ne disposent pas d’enceintes protectrices, contrairement au réacteur. De plus, ce manque de sécurité pourrait les exposer à des actes de malveillance menant à des déversements de matière radioactive dans l’environnement ;
  • le coût du projet de grand carénage des centrales nucléaires, visant à les renforcer et à allonger leur durée de vie : ce projet s’inscrit dans une démarche ayant pour objectif de renforcer la sécurité des centrales nucléaires afin d’éviter des accidents pouvant survenir, comme à Tchernobyl ou Fukushima, ayant de graves impacts sur l’humain et l’environnement.

Qu’est-ce que l’électricité verte ?

Même si le nucléaire et les matériaux fossiles (énergie thermique) représentent une part importante dans la production d’électricité en France, il existe de plus en plus d’alternatives à ces modes de production.

Une électricité est considérée comme « verte » à partir du moment où sa source est renouvelable et inépuisable. Favoriser ce type de sources d’énergie doit permettre de préserver l’environnement, en évitant d’épuiser les ressources de la terre et de se retrouver confronté à des problématiques de production. Contrairement au nucléaire, les sources d’énergie renouvelable ne posent également pas le problème de gestion des déchets. En effet, les déchets nucléaires sont radioactifs et ne sont pas recyclables. Ils doivent donc être stockés en sous-sol. Depuis 2018, un projet de site d’enfouissement à Bure a notamment fait couler beaucoup d’encre.

Les sources d’énergie renouvelable permettant la production d’électricité verte peuvent être :

  • hydraulique : ces centrales convertissent la force de l’eau en énergie ;
  • éolienne : la force de l’air est utilisée pour être transformée en énergie grâce aux éoliennes ;
  • solaire : des capteurs placés sur des panneaux solaires permettent de recueillir l’énergie lumineuse produite par le Soleil. Les panneaux photovoltaïques permettent de produire de l’électricité, alors que les panneaux thermiques servent à produire de la chaleur ;
  • biomasse : cette énergie est produite par la combustion de matières biologiques (le bois, les céréales, les déchets organiques, etc. ), par la conversion de biocarburants, ou en extrayant le biométhane de déchets organiques, etc.

Les matières premières souvent utilisées pour produire de l’énergie sont épuisables. Il s’agit notamment du charbon, du pétrole ou de l’uranium. De plus, la combustion de certaines de ces matières, qui permettent de produire de l’énergie est un facteur polluant. Si l’uranium, permettant la production d’électricité dans les centrales nucléaires n’émet pas de CO2, il faut tout de même prendre en compte d’autres impacts environnementaux. Ces centrales rejettent notamment des substances radioactives, polluant les fleuves, les océans, les nappes phréatiques et l’air. De plus, le rendement faible et la puissance élevée des centrales nucléaires entraînent un rejet important de chaleur. Ainsi, une centrale de 1 000 MW rejette approximativement 2 000 MW de chaleur. Ceci équivaut à ce qui est nécessaire pour chauffer une ville de 100 000 habitants. Des problèmes liés à la sécurité dans les usines nucléaires poussent également les producteurs d’énergie et les consommateurs à se tourner vers des énergies vertes. Dans le cadre de la transition énergétique, les modes de production et de consommation sont donc modifiés.

De plus, la loi Énergie et Climat du 8 novembre 2019 (loi n° 2019-1147) a également fixé, parmi ses objectifs, la sortie progressive des énergies thermiques et le développement des énergies renouvelables. Cette loi vise à répondre à l’urgence écologique. L’objectif à atteindre pour les différents pays est notamment la neutralité carbone d’ici 2050.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Quelles sont les particularités d’un contrat d’électricité verte ?

De nombreux consommateurs, soucieux de faire un geste pour l’environnement, ont opté pour une offre d’électricité verte. Certains envisagent encore de le faire et se posent des questions concernant l’origine de cette électricité « propre ». Comment peut-on s’assurer que l’électricité consommée est réellement « verte » ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d’offres ?

Comment savoir si l’électricité consommée est bien « verte » ?

Il est impossible pour le gestionnaire de réseau, Enedis (ex-ERDF) de garantir aux consommateurs que l’électricité qu’ils consomment est une électricité verte. En effet, que le client ait opté pour une offre « classique » ou une offre d’électricité verte, il reçoit la même électricité chez lui. Il existe tout de même des manières de s’assurer que l’offre proposée par le fournisseur est une offre d’électricité verte, et de favoriser les fournisseurs s’engageant pour l’environnement.

Les Garanties d’Origines

Tout d’abord, si de l’électricité verte est bien produite, cela ne signifie pas que les consommateurs ayant souscrit une offre « verte » sont alimentés exclusivement avec ce type d’électricité. En effet, le gestionnaire du réseau électrique, Enedis (ex-ERDF), ne peut pas garantir la traçabilité physique de l’électricité.

Un contrat d’électricité verte est donc considéré comme tel, à condition que le fournisseur garantisse qu’une quantité d’électricité d’origine renouvelable équivalente à la consommation du client a été injectée sur le réseau. Les Garanties d’Origines (GO) servent de certificats afin d’assurer aux consommateurs que leur fournisseur injecte bien sur le réseau de l’électricité verte en fonction de leurs consommations. En résumé, pour chaque kWh consommé par le client ayant souscrit un contrat d’électricité verte, le fournisseur doit réinjecter 1 kWh d’électricité verte sur le réseau.

Cependant, les Garanties d’Origines ne permettent pas de réellement de garantir au consommateur que le fournisseur achète de l’électricité produite par des sources d’énergie renouvelable. En effet, le fournisseur peut très simplement acheter des certificats GO (Garanties d’Origines) aux producteurs d’énergie renouvelable en France ou en Europe. Les Garanties d’Origines sont donc une bonne initiative et permettent au consommateur d’avoir un repère afin de choisir une offre d’électricité « propre ». Cependant le système reste à améliorer afin d’éviter que certains fournisseurs ne puissent s’en servir pour commercialiser des offres vertes qui ne le sont pas vraiment.

Bon à savoir

Les Garanties d’Origines doivent permettre d’assurer la traçabilité administrative de l’électricité verte en Europe. Ces certificats électroniques sont délivrés aux producteurs selon la quantité d’électricité verte produite. Cette certification est accordée par la société Powernext.

Il existe deux types d’offres d’électricité verte que l’Ademe, Agence de la transition écologique, qualifie ainsi :

  • les offres vertes « standard » avec lesquelles le fournisseur achète de l’électricité sur le marché (quelle que soit son origine) et les certificats Garanties d’Origines, séparément. Les certificats proviennent de productions hydrauliques européennes dont le financement a déjà été amorti ;
  • les offres vertes « premium » avec lesquelles le fournisseur s’engage à s’approvisionner sur ses sites de production d’énergie verte, ou à acheter l’électricité directement à des producteurs d’énergies renouvelables. Avec ce type d’offres, le fournisseur s’engage à acheter conjointement les GO et l’électricité au même producteur d’énergie renouvelable. Les offres vertes « premium » certifient l’origine de l’énergie et permettent une meilleure rémunération des producteurs.

Le mix énergétique des fournisseurs d’électricité

Le mix énergétique est également appelé « bouquet énergétique » . Il s’agit de la répartition des différentes sources d’énergies primaires (énergie thermique, énergie renouvelable, nucléaire) consommées dans une zone géographique définie. Au niveau mondial, le mix énergétique est dominé à 84,3 % par les énergies fossiles (2019). La composition d’un mix énergétique varie selon les pays ou les régions.

Chaque fournisseur a un mix énergétique différent, désignant la répartition des sources énergétiques utilisées pour la production de l’électricité commercialisée. Le mix énergétique d’un fournisseur peut être totalement ou partiellement vert. Par exemple, pour EDF, l’électricité verte représente environ 15 % de son mix énergétique. Les clients n’ayant pas opté pour une offre verte, consomment tout de même en partie de l’électricité d’origine renouvelable. En effet, l’électricité verte est injectée sur le réseau de distribution où elle se « mélange » à l’électricité d’origine non renouvelable. L’électricité consommée est donc la même pour tous les consommateurs, qu’ils aient souscrit une offre verte ou non.

Peu de fournisseurs proposent des offres 100 % vertes sur le marché. Ces offres sont considérées comme étant « 100 % vertes », à condition que la production ne soit réalisée qu’à partir de sources d’énergie renouvelable.

Les actions écologiques et solidaires des fournisseurs d’énergie

Les consommateurs soucieux de choisir un fournisseur 100 % vert ne peuvent pas se baser uniquement sur le critère des Garanties d’Origines. Il est important de se renseigner sur l’engagement du fournisseur d’énergie, à travers les différentes actions mises en place en faveur de l’environnement.

Certains fournisseurs d’électricité verte, comme Enercoop, s’approvisionnent en énergie verte à 100 % et soutiennent les petits producteurs d’énergies renouvelables. Enercoop a même développé sa propre production d’électricité. Cette coopérative réinvestit également plus de la moitié de ses bénéfices dans l’entreprise et dans des projets citoyens.

Comment choisir une offre d’électricité vraiment « verte » ?

Afin de juger de la bonne qualité d’une offre d’électricité verte, il est conseillé de se reporter au classement de Greenpeace. Chaque année, l’ONG réalise un barème des différents fournisseurs proposant des offres vertes sur le marché, afin d’aider les consommateurs à faire leur choix parmi ces offres de plus en plus nombreuses.

Quels sont les avantages des offres d’électricité verte ?

L’électricité verte présente de nombreux avantages par rapport à l’électricité « classique », notamment pour les consommateurs soucieux de leur impact sur l’environnement :

  • elle provient de sources inépuisables ;
  • il s’agit d’une électricité « propre », plus respectueuse de l’environnement, puisque les sources d’énergie renouvelable ont un impact très limité concernant leur production de gaz à effet de serre ;
  • il existe des offres d’électricité verte commercialisées à des prix attractifs, permettant aux consommateurs de réaliser des économies sur leurs factures d’énergie ;
  • choisir une offre d’électricité verte permet de faire un geste citoyen en apportant son soutien au développement de la production d’énergie d’origine renouvelable, et en incitant les acteurs du marché de l’énergie à choisir des modes de production plus écologiques. Opter pour une offre d’énergie verte peut être une possibilité, pour tous les consommateurs, d’agir pour l’environnement et de s’engager dans la transition énergétique.

Quels sont les inconvénients des contrats d’électricité verte ?

S’il est désormais possible de profiter d’offres vertes moins chères que les tarifs réglementés d’EDF, c’est aussi parce que certains fournisseurs détournent le dispositif des Garanties d’Origines. En effet, un accord de régulation datant de 2010 permet aux fournisseurs de profiter d’une électricité nucléaire à un prix préférentiel. Grâce à cet accord, ils peuvent bénéficier d’une électricité à 42 euros le mégawattheure, au lieu du prix de 60 euros sur le marché. Le prix du certificat est, quant à lui, également très bas allant de 15 centimes à 3 euros le mégawattheure (suivant son origine).

De plus, il n’est pas indispensable pour les fournisseurs d’acheter les Garanties d’Origines au même moment que l’électricité. Ils ont un délai d’un an pour réaliser cet achat des certificats. Ce système leur permet donc de spéculer sur les Garanties d’Origines, et d’attendre le moment où elles sont les moins chères pour les acheter.

Les offres commercialisées par les fournisseurs achetant l’énergie et les certificats auprès du même fournisseur sont généralement plus chères. D’après l’Ademe, seulement 1,1 % du montant de la facture du consommateur reviendrait au producteur d’énergie renouvelable. Alors qu’avec un fournisseur achetant directement l’électricité à un producteur vert, 29 % du montant de la facture lui revient. Si souscrire un contrat d’électricité verte est une manière pour le consommateur de soutenir les moyens de production d’énergie renouvelable, le soutien économique que ces offres apportent est très faible. Choisir une offre d’électricité verte peut tout de même permettre de montrer sa préférence pour ces moyens de production, afin qu’ils se développent davantage.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Quels fournisseurs proposent des contrats d’électricité verte ?

EDF, comme de nombreux fournisseurs alternatifs, commercialise des offres d’électricité verte. Avant de souscrire un contrat chez un de ces fournisseurs, il est très important de comparer les prix de leurs offres, ainsi que de se renseigner sur leurs engagements d’un point de vue éthique et environnemental. En effet, toutes les offres dites « vertes » ne se valent pas en terme d’impact sur l’environnement.

Depuis 2015, le fournisseur historique d’électricité, EDF, commercialise des offres d’électricité verte :

  • EDF Vert Électrique : avec cette offre, l’équivalent de la consommation électrique du client est injectée en électricité d’origine renouvelable sur le réseau de distribution ;
  • EDF Vert Électrique Week-end : cette offre permet de profiter d’un prix de l’électricité moins cher le week-end et les jours fériés ;
  • EDF Vert Electrique Auto : particulièrement intéressante pour les consommateurs ayant une voiture électrique, cette offre EDF permet de bénéficier d’une réduction de 50 % sur le prix du kWh pendant la nuit et les heures creuses. Une option « Heures Creuses + Week-end » permet également de profiter de cette remise le week-end et les jours fériés ;
  • EDF Vert Electrique Régional : cette offre permet au consommateur de soutenir la production d’électricité locale de sa région.

Ces offres vertes EDF remplacent l’offre « Renouvelable » qui avait été mise en place au moment de la COP 21. En les commercialisant, le fournisseur historique tente de rattraper son retard sur le marché de la fourniture d’électricité verte face à certains concurrents.

Il faut tout de même noter que le fournisseur historique d’électricité n’est pas le plus « vert ». En effet, 75 % de sa production d’énergie est issue du nucléaire. Selon Greenpeace, « EDF continue d’investir 5 fois plus dans le nucléaire que dans le développement des énergies renouvelables ». En revanche, EDF investi également dans les EnR, notamment avec son Plan solaire. Ce projet, lancé en 2015, a pour objectif de doubler les capacités de renouvelables du groupe d’ici 2030. Le fournisseur historique d’électricité développe aussi son parc éolien grâce à sa filiale EDF Renouvelables. Divers projets sont actuellement en cours et prévus pour les années à venir afin de faire grandir le parc éolien d’EDF.

Voici une liste des 5 meilleurs fournisseurs proposant des offres d’électricité 100 % verte, selon le classement de Greenpeace :

  • Planète OUI : ce fournisseur arrive à la première place, à égalité avec Enercoop. L’offre Électricité 100 % renouvelable assure au client, via les Garanties d’Origines achetées par le fournisseur, une offre d’électricité d’origine renouvelable à 100 %. Planète OUI est aussi producteur d’énergies renouvelables. Sa capacité de production a doublé en deux ans. De plus, ce fournisseur soutien le développement des infrastructures produisant des EnR en France. A noter, Planète OUI propose à ses clients de l’électricité 100 % verte d’origine éolienne, solaire et hydraulique. Le fournisseur-producteur a pour projet de développer son plan solaire photovoltaïque ;
  • Enercoop : ce fournisseur ne s’approvisionne qu’en énergie verte, 100 % renouvelable, auprès de petits producteurs indépendants et locaux. Enercoop développe également sa propre production d’électricité issue de sources d’énergie renouvelable. En seulement deux ans, sa capacité de production a doublé, tout comme Planète OUI. De plus, il s’agit d’une coopérative qui investi la majorité de ses bénéfices dans l’entreprise, ainsi que dans des projets citoyens. Les prises de décisions se font conjointement avec les producteurs et les consommateurs ;
  • Urban Solar : ce jeune fournisseur d’énergie est arrivé en 2018 sur le marché. Dès 2019, il s’approvisionnait à 100 % en énergies renouvelables. Si pour l’instant, il n’est pas producteur, ce projet est également prévu à court terme. L’autoconsommation collective, grâce à des installations de panneaux solaires en ville, est aussi soutenue par Urban Solar ;
  • Ilek : ce fournisseur s’approvisionne en électricité 100 % renouvelable (éolien, solaire, hydraulique). Cependant, la production d’énergie n’est pas dans les projets d’Ilek ;
  • Plüm Energie : depuis 2019, 100 % de l’approvisionnement en énergie de ce fournisseur alternatif est issu de sources d’énergie renouvelable : solaire, hydraulique et éolienne. Ce fournisseur ne prévoit pas, non plus, d’investir dans les énergies renouvelables à court terme.

Fin 2018, l’Ademe soulignait les failles du système des Garanties d’Origine et identifiait les quatre seuls fournisseurs commercialisant des contrats d’électricité « premium » :

  • Enercoop ;
  • Ilek ;
  • EkWateur ;
  • Énergie d’ici.

Il existe de nombreuses offres d’électricité verte sur le marché. Tous les fournisseurs qui les commercialisent ne sont pas 100 % verts. Cependant, ces fournisseurs font des efforts pour proposer des offres d’électricité d’origine renouvelable de bonne qualité, et sont sur la bonne voie pour concurrencer les fournisseurs cités ci-dessus.

Bientôt un label pour les offres d’électricité verte

Actuellement, il est impossible pour le consommateur de distinguer aisément une offre d’électricité verte standard d’une offre « premium ». Afin de palier ce manque de transparence, l’Ademe a annoncé la mise en place prochaine d’un « label de l’électricité verte ». Ce label devrait voir le jour en septembre 2021. Les offres vertes se verront attribuer une note entre 0, 1 ou 2 étoiles en fonction de leurs caractéristiques. Ainsi, si l’énergie et les GO sont achetées séparément, elles ne bénéficieront pas de ce label. 1 étoile sera attribuée aux offres pour lesquelles l’électricité et les GO sont achetées ensemble. 2 étoiles correspondront aux offres qui garantissent également qu’au moins un quart de l’électricité produite vient d’infrastructures ayant été créées après 2015, d’installations publiques ou d’installations privées qui appartiennent à des particuliers.

Quel est le prix d’une offre d’électricité verte ?

Les fournisseurs d’énergie commercialisent de plus en plus d’offres vertes face à la demande croissante des consommateurs. Les prix des offres d’électricité verte dépendent grandement de la qualité de l’offre, en prenant en compte l’ensemble de la démarche du fournisseur et de ses valeurs. Un contrat vert peut-être plus ou moins cher qu’un contrat d’électricité classique. Il est important de regarder le prix de l’abonnement et celui du kWh d’électricité. En effet, avec certaines offres, le prix du kWh est relativement bas, mais le prix de l’abonnement peut être en revanche plus élevé qu’avec d’autres contrats.

Pour les consommateurs qui souhaitent souscrire une offre d’électricité verte et profiter des heures pleines/heures creuses, il est possible de combiner les deux. En effet, la plupart des offres d’électricité verte sur le marché sont disponibles en option heures pleines/heures creuses. Cette option permet de profiter d’un prix du kWh moins cher sur certaines plages horaires, notamment la nuit, lorsque la demande en électricité est moins importante sur le réseau.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie, le changement de fournisseur est devenu une démarche simple et rapide pour les consommateurs. Que ce soit pour réduire le montant de leur facture ou leur empreinte carbone, les consommateurs peuvent changer de fournisseur d’énergie à tout moment et sans aucun frais. Il suffit pour cela de souscrire l’offre de son choix. Le nouveau fournisseur se charge de toutes les démarches liées à la résiliation de l’ancien contrat.

Afin de vous aider dans votre choix, vous pouvez joindre un de nos conseillers par téléphone. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement pour sélectionner l’offre d’électricité verte la plus adaptée à vos besoins. Notre comparateur d’électricité peut également vous permettre de découvrir les différentes offres disponibles.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous, plusieurs offres d’électricité verte disponibles sur le marché en 2021 :

Prix des offres d’électricité verte au tarif Base pour un compteur de 6 kVA – Août-septembre 2021

FournisseursNom de l’offrePrix de l’abonnement mensuel (en € TTC)Prix du kWh (en € TTC)Réductions par rapport au tarif réglementé d’EDF
EDFOffre Vert Électrique10,53 €0,1636 €Prix du kWh HT de l’offre Vert Électrique plus cher que les tarifs réglementés (Tarif Bleu EDF)
Mint ÉnergieOffre Online & Green11,47 €0,1422 €10 % sur le prix du kWh HT
TotalEnergiesOffre Verte Fixe Électricité11,87 €0,1769 €2 % sur le prix du kWh HT pour l’Offre Verte
Planète OUIOffre Eco9,50 €0,1558 €Jusqu’à 20 % sur le prix de l’abonnement HT
Plüm ÉnergieOffre Verte11,47 €0,1558 €Prix du kWh HT identique au tarif réglementé d’EDF
EniOffre Astucio Eco12,52 €0,1588 €Prix du kWh HT bloqué pendant 3 ans, révisable à la baisse
VattenfallOffre Eco + Green14,52 €0,1441 €10 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé
ButagazOffre Electricité verte14,80 €0,1437 €10 % de réduction sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé
EngieOffre Elec Référence19,16 €0,1213 €25 % de réduction sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé
Happ-eOption Vertelec+11,37 €2,99 € pour l’option0,1476 €7 % sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé (la première année)
CdiscountOption verte10,98 €2,99 € pour l’option0,1488 €5 % sur le prix du kWh et de l’abonnement par rapport au tarif réglementé, avec l’offre électricité classique
Option verte – petits producteurs4,99 € pour l’option

D’autres offres, qui ne proposent pas de l’électricité verte, permettent de faire un geste pour l’environnement. Par exemple, Sowee finance des projets de l’ONU pour réduire les gaz à effet de serre (à différencier des contrats compensés carbone qui, comme évoqué plus haut, ne concernent que les offres de gaz). Il existe donc différentes manières de réduire son empreinte carbone en choisissant une offre d’électricité adaptée à ses besoins et à ses valeurs.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?