Comment fonctionne la mensualisation EDF ?

Lorsqu’un consommateur (un particulier ou une entreprise) souscrit un contrat EDF, il peut choisir entre la mensualisation et la facturation au réel pour le règlement de ses factures d’énergie. La mensualisation est basée sur une estimation de la consommation du foyer. Il ne s’agit donc pas du montant correspondant réellement aux consommations. Cependant, le fournisseur historique d’électricité, EDF, se base sur plusieurs critères afin que cette estimation corresponde au mieux aux consommations réelles.

Facturation au réel ou mensualisation ?

Au moment de sa souscription à une offre d’électricité et/ou de gaz naturel chez EDF, il est demandé au consommateur de choisir une option pour le paiement de ses factures :

  • la mensualisation : le consommateur règle ses factures de façon mensuelle. Le montant de ses factures n’est pas basé sur les consommations réelles du ménage, mais sur une estimation de celles-ci. Une fois cette estimation effectuée par le fournisseur d’énergie, en fonction de différents éléments, un échéancier de 10 à 11 mois est proposé au client. Le montant de la facture est le même tous les mois. Il est donc lissé sur l’année. Au 10e ou au 11e mois, selon les profils, une facture de régularisation est adressée au client. Cette dernière permet d’ajuster le montant des mensualités en prenant en compte les consommations réelles du foyer. Dans certains cas, l’estimation se révèle être trop basse et un supplément doit être réglé. Elle peut également être trop haute. Dans ce cas, le consommateur est remboursé du trop-perçu par son fournisseur d’énergie ;
  • la facturation au réel (bimestrielle) : le consommateur paye ses factures de façon bimestrielle, c’est-à-dire, une fois tous les deux mois. Les montants correspondent aux consommations réelles. Ce système implique donc de fournir régulièrement à son fournisseur un relevé de compteur afin qu’il puisse établir une facture en fonction de l’index de consommation. Avec la facturation au réel, il n’y a pas de facture de régularisation ;
  • la facturation mensuelle au réel : si votre logement est déjà équipé d’un compteur Linky et/ou Gazpar, vous n’avez pas à vous soucier de transmettre la relève de votre compteur. En effet, les nouveaux compteurs communicants transmettent automatiquement et quotidiennement la relève de votre compteur à votre fournisseur d’énergie et au gestionnaire de réseau. Grâce à ces données, le fournisseur peut établir une facture mensuelle en fonction de votre consommation réelle.

Même s’il est possible d’avoir de mauvaises surprises en choisissant la mensualisation, notamment lors de la réception de la facture de régularisation, de nombreux consommateurs choisissent cette option. En effet, elle a l’avantage de lisser le règlement des factures sur l’année. De cette manière, il est possible d’éviter d’être surpris par des consommations très importantes à certains moments de l’année, comme c’est le cas avec la facturation au réel. En effet, les consommations énergétiques étant beaucoup plus importantes en hiver, les factures sont également plus élevées pendant cette période. Avec la mensualisation, le montant des factures reste le même tous les mois. Si l’estimation de la consommation a été bien réalisée, la facture de régularisation ne doit pas être très élevée.

Facturation mensuelle ou bimestrielle : avantages et inconvénients

AvantagesInconvénients
Facturation mensuelle– Permet une bonne maîtrise de son budget ;
– évite d’oublier le règlement de ses factures ;
– le montant des factures ne fluctue pas selon les mois et reste identique en été et en hiver.
Le risque est de consommer plus sans s’en rendre compte et de recevoir une facture de régularisation élevée à la fin de la période de mensualisation.
Facturation bimestrielle– Le montant des factures est calculé en fonction des consommations réelles ;
– il n’y a pas de facture de régularisation.
Le montant des factures varie beaucoup selon les périodes (hiver et été). Les factures des mois les plus froids peuvent surprendre.

Comment est estimé le montant des mensualités EDF ?

Différents éléments permettent au fournisseur d’énergie d’établir une estimation de la consommation d’énergie d’un foyer en kWh :

  • le nombre d’habitants composant le foyer et les horaires auxquels ils sont présents dans le logement ;
  • les caractéristiques du logement : le type d’habitation (appartement ou maison), la surface du logement, l’isolation des toits, des murs et des fenêtres ;
  • l’usage prévu de l’électricité et/ou du gaz naturel : chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, cuisson, etc. ;
  • les appareils d’électroménager utilisés et leur puissance.

Grâce à ces informations, EDF peut estimer la consommation d’un foyer et définir le montant des mensualités du client.

Peut-on modifier le montant des mensualités EDF ?

Dans certains cas, l’estimation du fournisseur peut ne pas correspondre aux consommations réelles du foyer. Dans ce cas, le montant des mensualités ne convient pas et il peut être nécessaire de le modifier. Si vous pensez être dans ce cas, il vous est possible de changer le montant de vos mensualités une fois par an :

  • en vous connectant à votre espace client EDF en ligne : dans la rubrique « Mes factures », en suivant le lien « Consulter et gérer l’échéancier » et « Modifier l’échéancier », puis en choisissant un nouveau montant ;
  • en appelant le service client EDF au 09 69 32 15 15, du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Comment choisir la mensualisation EDF ?

Il est possible de choisir la mensualisation EDF au moment de la souscription à une offre du fournisseur. Toutefois, si vous êtes déjà client EDF et que vous souhaitez changer l’option de règlement de vos factures, il vous est tout à fait possible de le faire. Ainsi, si vous avez choisi le mode de facturation bimestrielle et que vous préférez passer à la facturation mensuelle ou inversement, il vous suffit de contacter le service client EDF :

  • par téléphone : en composant le 09 69 32 15 15, des conseillers sont disponibles du lundi au samedi de 8 h à 20 h ;
  • en ligne : en vous rendant sur votre espace client EDF depuis un ordinateur ou en utilisant l’application EDF & Moi depuis un smartphone ou une tablette. Le mode de paiement peut être modifié depuis l’onglet « Mes factures ».

Comment retrouver son échéancier EDF ?

Si le consommateur choisit la mensualisation EDF, un échéancier lui est adressé afin de lui indiquer le montant de ses factures à venir. Cet échéancier est un document qui reprend le montant des factures, ainsi que les différentes dates de règlement sur une durée de 10 à 11 mois selon les profils.

L’échéancier est donc défini pour un an et lisse les mensualités sur 10 ou 11 mois. Lors du 11e ou du 12e mois, EDF se base sur une relève du compteur effectuée par le gestionnaire de réseau, Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz naturel, afin de calculer le montant de la facture de régularisation.

A la date d’anniversaire du contrat du client, EDF renouvèle son échéancier en prenant en compte les consommations de l’année précédente et les tarifs réglementés en vigueur. L’échéancier est alors envoyé au consommateur avec sa facture de régularisation. Il est également possible de le retrouver en se connectant à son espace client EDF, dans la rubrique « Mes factures » et en suivant le lien « Consulter l’échéancier de mensualisation ». La reconduction de l’abonnement EDF est automatique. Néanmoins, le fournisseur doit en avertir le consommateur au moins trois mois avant la date d’anniversaire de son contrat.

Qu’est-ce que la facture de régularisation ?

La facture de régularisation, également appelée « facture annuelle », est établie une fois par an par EDF et les autres fournisseurs d’énergie. Les clients ayant opté pour la mensualisation reçoivent tous cette facture un an après la signature de leur contrat. Cependant, tous les consommateurs ne sont pas concernés. En effet, si vous êtes facturés au réel, aucune facture de régularisation ne vous est adressée car vous payez déjà votre consommation réelle et non une estimation. Il n’est donc pas nécessaire de réviser le montant que vous devez à votre fournisseur suite à la relève annuelle de votre compteur.

En effet, le rôle de la facture de régularisation est de solder la différence entre la consommation estimée et la consommation réelle. Afin de connaître cette dernière, un relevé de compteur est effectué par un technicien du gestionnaire de réseau. Les consommateurs recevant les factures de régularisation peuvent se retrouver dans une de ces deux situations :

  • les consommations ont été moins importantes que ce qui avait été estimé : EDF vous rembourse alors le trop-perçu. Si la somme due n’est pas très importante, elle est simplement déduite de votre prochaine facture. En revanche, si la somme est plus importante, elle est remboursée par virement bancaire dans le mois qui suit ;
  • les consommations ont été plus importantes que ce qui avait été estimé : le consommateur doit régler le montant demandé par le fournisseur pour ces consommations.

Il peut arriver que le montant d’une facture de régularisation soit anormalement élevé. Dans ce cas, il est possible de contester cette facture en adressant une lettre de réclamation à son fournisseur. Les vérifications nécessaires sont alors effectuées afin de savoir d’où vient ce problème. Il est également possible que le montant important de la facture de régularisation vienne d’une mauvaise estimation ou d’un problème de surconsommation. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée par votre fournisseur suite à votre réclamation, vous pouvez saisir le médiateur de l’énergie. Il s’agit d’une autorité indépendante chargée de résoudre les litiges entre les consommateurs et les acteurs du marché de l’énergie.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Comment payer ses mensualités EDF ?

EDF permet à ses clients de choisir entre différents moyens de paiement pour le règlement de leurs factures d’énergie.

Par quels moyens de paiement régler ses mensualisations EDF ?

Généralement, le paiement des mensualités se fait à une date fixe par prélèvement automatique. Dans ce cas, le client peut choisir la date à laquelle le prélèvement sera effectué chaque mois. Avec EDF, le client peut modifier la date de prélèvement, son mode de paiement ou ses coordonnées bancaires :

  • depuis son espace client en ligne, dans la rubrique « Mon contrat » ;
  • par téléphone en appelant un conseiller au 09 69 32 15 15, du lundi au samedi de 8 h à 20 h.

Il est tout à fait possible de régler ses factures d’énergie par :

  • prélèvement automatique : afin de régler automatiquement ses factures ;
  • carte bancaire : depuis son espace client ou en appelant le 09 70 83 33 33 ;
  • chèque : accompagné du TIP (joint à la facture d’énergie), en envoyant son courrier à l’adresse suivante :

EDF Service Clients
TSA 21941
62978 ARRAS CEDEX 9

  • TIP en ligne : en enregistrant ses coordonnées bancaires dans son espace client afin de payer ses factures en seulement quelques clics ;
  • espèces : en se rendant dans un bureau de la Poste ;
  • Chèque Energie : pour les bénéficiaires de cette aide financière de l’État, il est possible de payer ses factures EDF en envoyant son Chèque Energie, accompagné d’une photocopie de sa dernière facture et en renseignant sa référence client au dos chèque, à l’adresse suivante :

EDF Chèque Energie
TSA 81401
87014 Limoges Cedex 1

Que faire si le paiement mensuel n’est pas passé ?

Dans certains cas, le paiement d’une facture peut ne pas être passé. Cela peut notamment être le cas lors d’un changement de compte bancaire. Si le compte bancaire est clôturé, le prélèvement ne peut pas être effectué. Lorsqu’un prélèvement automatique est refusé, EDF en notifie son abonné afin que celui-ci puisse prendre les dispositions nécessaires afin de régler le montant dû.

Il est important de régulariser la situation le plus rapidement possible afin de ne pas risquer la coupure d’électricité. Le client a la possibilité de régler le montant de sa facture en utilisant un autre mode de paiement. Par exemple, en envoyant un chèque par courrier postal ou par carte bancaire, depuis son espace client ou par téléphone.

Si vous souhaitez conserver le mode de paiement mensuel par prélèvement automatique, il est essentiel de mettre à jour vos coordonnées bancaires. Sinon, votre prochain paiement sera de nouveau refusé. Pour ce faire, il suffit de se connecter à son espace client , de se rendre dans la rubrique « Mes factures » et de renseigner les coordonnées du nouveau compte bancaire (IBAN).

Que faire en cas de difficultés pour payer ses mensualités ?

Si vous faites face à des difficultés et que vous ne pouvez pas payer vos factures EDF, il est important de réagir rapidement avant de subir une coupure de courant. En effet, sans règlement des factures, le fournisseur peut couper l’alimentation en électricité du logement. Il est possible de trouver une solution ou des aides en s’adressant à :

  • son fournisseur d’énergie : si vous ne pouvez pas payer votre facture d’électricité et/ou de gaz naturel, il est important de contacter au plus vite son fournisseur afin de l’en informer. Dans le cas d’EDF, il suffit de prendre contact avec le service client, par téléphone, en ligne ou par courrier postal. Il pourra alors accepter de vous accorder un échéancier de paiement ;
  • les services sociaux de son département ou de sa commune, le Centre communal d’action sociale (CCAS) :
    • ils sont en mesure de vous renseigner concernant les différentes aides dont vous pouvez bénéficier et les démarches à effectuer pour en profiter. Une assistante sociale peut alors vous accompagner pour :
      • demander un échéancier de paiement à votre fournisseur,
      • déposer un dossier de demande au FSL (Fonds de solidarité pour le logement), si vous êtes éligible. La demande auprès du FSL peut également se faire directement, sans passer par les services sociaux. Il convient alors de s’adresser au Conseil départemental de son département. La demande de FSL permet notamment de bloquer les paiements des factures d’énergie à partir du dépôt de la demande et jusqu’à ce qu’une réponse ait été apportée,
    • selon les budgets à disposition, les communes et le département ou les services sociaux peuvent accorder des aides financières,
  • la Caf (Caisse d’allocations familiales) ou la MSA (mutualité sociale agricole) : si vous êtes allocataire, vous pouvez peut-être bénéficier d’une aide ponctuelle pour le paiement de vos factures d’énergie.

La trêve hivernale

Lors d’un non-paiement des factures d’énergie, le fournisseur peut décider d’interrompre la fourniture en gaz et/ou en électricité de son client. En revanche, une exception s’applique lors de la trêve hivernale. En effet, pendant cette période qui s’étend du 1er novembre au 31 mars, la fourniture d’énergie ne peut être coupée ou réduite, même en cas d’impayés.

Comment annuler le règlement des factures EDF par prélèvement automatique

Dans certaines situations, il est possible que le client ait besoin d’annuler le prélèvement automatique mis en place pour le paiement de ses factures EDF. Les démarches sont alors différentes selon les situations :

  • lors d’un déménagement : si le consommateur quitte son logement, une facture de régularisation lui est automatiquement adressée par EDF et les prélèvements cessent. En effet, informer son fournisseur de son déménagement entraîne la résiliation de son contrat à la date choisie. Ainsi, plus aucune facture ne sera adressée à ce consommateur pour ce logement ;
  • lors d’un changement de fournisseur d’énergie, sans changement d’adresse : le client n’a pas à se charger de résilier son ancien contrat. En effet, le nouveau fournisseur s’occupe de toutes les démarches de résiliation. Il suffit donc de souscrire un contrat chez le fournisseur de son choix. Suite à la résiliation, une facture de régularisation est adressée au client par l’ancien fournisseur et les prélèvements automatiques sont coupés ;
  • lors d’un changement du mode de paiement : ce changement peut être demandé en contactant le service client d’EDF par téléphone ou directement depuis sont son espace client en ligne. Si le consommateur ne souhaite plus payer ses factures par prélèvement automatique, il lui suffit de modifier son mode de paiement et ils seront coupés.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Comment résilier la mensualisation EDF ?

Bien que de nombreux consommateurs préfèrent la facturation mensuelle et lissée sur l’année à une facturation au réel, certains optent tout de même pour la seconde option. En effet, si la mensualisation peut permettre une bonne maîtrise de son budget, la facture de régularisation peut également réserver de mauvaises surprises si les consommations ont été plus importantes que prévues.

Choisir la facturation au réel permet d’être certain de payer ce qui est consommé et d’éviter une dernière facture trop salée. Ainsi, le client paie tous les deux mois l’énergie qu’il consomme, en réglant une facture calculée en fonction du relevé de compteur fourni.

Le changement de la facturation mensuelle à la facturation bimestrielle se fait en contactant un conseiller EDF au 09 69 32 15 15. Lors de cet échange, il vous sera demandé :

  • un relevé de votre compteur électrique et/ou de gaz naturel ;
  • de choisir un mode de paiement pour le règlement de vos futures factures d’énergie.

Une facturation mensuelle au réel avec Linky et Gazpar

Les nouveaux compteurs communicants permettent de transmettre automatiquement vos données de consommation à votre fournisseur d’énergie et au gestionnaire de réseau. Si votre logement est équipé de Linky pour l’électricité et/ou de Gazpar pour le gaz, vous n’avez pas à procéder à l’auto-relève de vos compteurs. En effet, dans ce cas, vous pouvez profiter d’une facturation mensuelle basée sur vos consommations réelles. Linky et Gazpar sont actuellement en cours de déploiement sur toute la France. A terme, tous les foyers doivent en être équipés. Si vous souhaitez savoir quand votre ancien compteur sera remplacé, vous pouvez consulter les calendriers de déploiement mis à disposition sur les sites Internet d’Enedis (ex-ERDF) et GRDF (ex-GDF Suez).

Faire baisser le montant de ses mensualités avec les fournisseurs alternatifs

Les fournisseurs concurrents d’EDF proposent des offres à prix réduits, permettant aux consommateurs de réaliser des économies. En plus des remises appliquées par rapport au tarif réglementé et sur le prix de l’abonnement, ces fournisseurs alternatifs permettent également à leurs clients de choisir leur mode de paiement. Retrouvez ci-dessous les avantages de ces offres et les détails concernant la mensualisation avec quelques-uns des principaux fournisseurs alternatifs.

Les offres des fournisseurs alternatifs

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs ont commercialisé des offres aux tarifs compétitifs. Ces concurrents des fournisseurs historiques d’énergie, EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz naturel, proposent des réductions importantes sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement par rapport aux tarifs réglementés.

Il est donc possible de faire baisser le montant de ses mensualités en optant pour l’offre d’un fournisseur alternatif pour son abonnement d’électricité et/ou de gaz. Comme EDF, les fournisseurs alternatifs proposent aux abonnés de choisir leur mode de paiement (mensuel ou bimestriel). En choisissant la mensualisation, les consommateurs peuvent faire d’autant plus d’économies, grâce à un mode de paiement qui garantit une meilleure maîtrise de son budget.

Souscrire à une de ces offres peut permettre de réaliser des économies significatives sur ses factures d’électricité et le changement de fournisseur est totalement gratuit. De plus, les offres d’énergie en France sont toutes sans engagement de durée. Il vous est donc possible de résilier votre contrat sans frais en cas d’insatisfaction. Il est également possible de retourner chez EDF si votre nouveau contrat ne vous convient pas.

Mensualiser ses factures avec Eni

Avec Eni, il est également possible de choisir entre une facturation mensuelle ou bimestrielle (tous les deux mois). Tout comme avec EDF, les clients Eni reçoivent un échéancier sur 11 mois suite à leur souscription. Ce document indique les dates de prélèvement et leur montant. Le montant des factures est établi sur une estimation de la consommation du foyer, et le 12e mois, une facture de régularisation calculée selon les consommations réelles est adressée à l’abonné.

Le règlement des mensualités peut se faire par prélèvement automatique, carte bancaire, chèque ou avec son Chèque Energie. Il est possible de changer son moyen de paiement à tout moment en contactant le service client Eni.

Mensualiser ses factures avec Total Direct Energie

Le fournisseur Total Direct Energie propose également la mensualisation à ses abonnés, afin qu’ils puissent lisser leurs dépenses liées à l’énergie sur l’année. Comme c’est le cas avec les autres fournisseurs, un échéancier fait figurer le montant des mensualités et les dates auxquelles elles seront prélevées sur une durée de 11 mois. Une facture de régularisation permet également de régler la différence entre l’estimation et les consommations réelles.

Total Direct Energie permet à ses clients de choisir le moyen de paiement qui leur convient le mieux pour le règlement de leurs mensualités : par prélèvement automatique, carte bancaire, chèque/TIP, espèces et Chèque Energie.

Mensualiser ses factures avec Mint Energie

Mint Energie, comme tous les autres fournisseurs, offre aux consommateurs la possibilité de choisir entre un mode de facturation mensuel ou bimestriel. Comme avec EDF, Total Direct Energie ou Eni, Mint Energie établi un échéancier lors de la souscription d’un client qui choisit la mensualisation. Ce dernier paye donc le même montant chaque mois, sur une durée de 11 mois. Ce montant est défini en fonction d’une estimation de la consommation. Il est donc important de prévoir la facture de régularisation, qui est adressée au client le 12e mois. Cette facture est calculée en prenant en compte la consommation réelle du foyer.

Différents moyens de paiement sont également disponibles. Ainsi, l’abonné peut choisir de régler ses factures par prélèvement automatique, chèque/TIP, Mandat Cash et avec un Chèque Energie.

Fournisseurs d’électricité : offres compétitives en 2021

Changer de fournisseur d’énergie est une démarche très simple. Il suffit de souscrire un contrat chez le fournisseur de son choix. Ce dernier se charge de résilier votre ancien contrat. Si vous souhaitez être accompagné dans votre choix, trouver l’offre qui correspond le mieux à vos habitudes de consommation et vous permettra de faire des économies. Pour cela, n’hésitez pas à joindre un de nos conseillers par téléphone ou à utiliser notre comparateur de fournisseurs d’énergie.

Le tableau ci-dessous indique le prix du kWh d’électricité avec les principaux fournisseurs alternatifs, par rapport au tarif réglementé d’EDF, pour un compteur 6 kVA en option Base. Il est important de noter qu’une facture d’électricité ne comprend pas uniquement le prix des kWh consommés, mais également celui de l’abonnement. Certains concurrents d’EDF proposent aussi des réductions sur le prix de l’abonnement par rapport au fournisseur historique d’électricité.

Tarifs des offres d’électricité des principaux fournisseurs d’énergie – Mars 2021

Fournisseur d’énergieNom de l’offrePrix du kWh TTC (en €)
EDFTarif Bleu (Tarif Réglementé)0,1582 €
Total Direct EnergieOffre Online0,1463 €
Planète OuiOffre ECO0,1579 €
EniOffre Astucio Eco0,1613 €
Mint EnergieOffre Online & Green0,1375 €
VattenfallOffre Electricité Eco0,1462 €

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h