Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Quelle puissance pour ma chaudière ?

La chaudière est l’élément principal d’une installation de chauffage, qui sert souvent également à la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Il existe de nombreux modèles qui fonctionnent avec différentes sources d’énergie : gaz, électricité, fioul, bois, granulés, etc. Que vous soyez en pleine construction d’un nouveau logement, ou souhaitiez tout simplement changer d'installation, vous vous demandez sûrement quelle puissance choisir pour votre nouvelle chaudière. Choisir.com vous explique tous les facteurs à prendre en compte.

puissance chaudière

Choisir la bonne puissance pour ma chaudière : pourquoi c’est important ?

La puissance d’une chaudière correspond à sa capacité à fournir suffisamment d’énergie pour votre logement – que ce soit pour chauffer votre maison, ou pour que tout le monde ait assez d’eau chaude sous la douche. Une puissance adaptée assure un confort thermique optimal.

Si votre chaudière n’est pas assez puissante

Si vous choisissez une chaudière qui n’est pas assez puissante pour alimenter votre logement, elle fonctionnera en surrégime, pour essayer de compenser son manque de puissance. Vous ferez face à plusieurs problèmes :

  • du point de vue de votre confort, les radiateurs en bout de circuit risquent d’être à peine tièdes, et de ne pas chauffer les pièces correctement ;
  • le débit des robinets d’eau chaude sera faible ;
  • votre chaudière consommera plus d’énergie que nécessaire, ce qui ne sera pas sans conséquences sur votre facture d’énergie (et pour la planète !).

Si votre chaudière est trop puissante

Une chaudière trop puissante entraînera d’autres types de problèmes :

  • plus une chaudière est puissante, plus son coût est élevé. Vous aurez donc acheté une installation plus coûteuse que nécessaire ;
  • la chaudière sera aussi plus volumineuse, et vous fera perdre de l’espace dans votre logement ;
  • une chaudière surdimensionnée entraînera également des démarrages et arrêts fréquents de son brûleur, qui aura un impact négatif sur le rendement global de votre chaudière ainsi que sur son usure.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Quels sont les éléments à prendre en compte ?

Pour choisir la puissance adaptée à votre logement, il est essentiel de bien connaître vos besoins énergétiques. Plusieurs points sont à prendre en considération.

Le type de logement

Plusieurs facteurs rentrent en compte :

  • la taille de votre logement : plus celui-ci est grand, plus la puissance de votre chaudière devra être élevée ;
  • le type de logement (appartement ou maison individuelle) : un appartement bénéficie généralement de la chaleur des logements voisins. Plus votre logement a de surfaces donnant sur l’extérieur, plus la puissance de votre chaudière devra être élevée.

La configuration du logement

Au-delà du type de logement, sa configuration est aussi importante. Il faut prendre en compte le nombre d’étages à chauffer, le nombre de pièces, la configuration des pièces, notamment par rapport à la hauteur sous plafond (plus le plafond est haut, plus les besoins en chauffage augmentent), etc. L’isolation joue également un rôle essentiel : un logement bien isolé nécessite moins d’énergie pour être chauffé, et donc une chaudière moins puissante.

Aides à la rénovation énergétique

En cas de rénovation énergétique de votre logement, vous pouvez bénéficier de différentes aides, dont la Prime Énergie et les CEE. Elles peuvent notamment vous aider à financer des travaux de changement de système de chauffage. Si vous souhaitez en savoir davantage, consultez les informations disponibles dans notre article dédié aux aides pour la rénovation énergétique.

Le nombre d’habitants

Le nombre de personnes vivant dans le logement aura également un impact sur la puissance nécessaire pour votre chaudière. Il faut, par exemple, que la chaudière puisse couvrir le besoin en eau chaude sanitaire (ECS) de tous les habitants du foyer.

Le climat de votre région

Le climat de votre région aura un impact direct sur les besoins énergétiques de votre logement. Si vous habitez dans une région au climat froid, vos besoins en chauffage seront plus élevés, et vous aurez donc besoin d’une chaudière plus puissante. Si au contraire vous habitez une région au climat plus tempéré, une chaudière moins puissante conviendra à votre habitation.

Valeurs indicatives

Voici quelques valeurs globales, qui peuvent vous aider à vous faire une idée de la puissance requise en fonction de la surface de votre logement :

Surface du logement (m²)Chauffage seul (kW)Chauffage et production d’eau chaude sanitaire (kW)
Maison ou appartement de moins de 100 m²De 12 à 20 kWDe 23 à 28 kW
Appartement de plus de 100 m²De 18 à 25 kWDe 25 à 35 kW
Maison de plus de 100 m²Plus de 20 kW
Puissance de la chaudière

Ces données sont indicatives. Pour une estimation plus précise des besoins de votre logement, vous pouvez utiliser la formule décrite plus bas dans l’article, ou faire appel à un professionnel agréé qui pourra vous aider à déterminer quelle puissance choisir.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Comment calculer la puissance nécessaire pour votre chaudière ?

La puissance d’une chaudière s’exprime en kilowatts (kW). Il existe deux manières de calculer la puissance nécessaire pour votre chaudière.

Calculer la somme de la puissance de différents radiateurs

La première méthode consiste à calculer la somme de la puissance des différents radiateurs dans votre logement. La puissance est généralement inscrite sur chaque radiateur. Il vous faudra ensuite majorer le résultat de 20 à 30 % afin de compenser les éventuelles pertes de chaleur.

Cette méthode de calcul simple et rapide n’est néanmoins pas forcément très fiable. Il est possible que votre logement n’ait pas le bon nombre de radiateurs par rapport à vos besoins énergétiques, ce qui fausserait donc les estimations.

Pour calculer plus précisément la puissance nécessaire, nous vous conseillons donc la deuxième méthode, dont la formule est décrite ci-dessous.

La formule de calcul de la puissance nécessaire

La formule de calcul est la suivante :

Puissance (en watts) = C x (TS + ITE) x V x DP

Si cette formule ne vous dit rien, pas de panique, nous vous expliquons chaque facteur en détails avec les valeurs associées :

  • C : coefficient d’isolation (aussi appelé coefficient de consommation d’énergie). Le coefficient d’isolation permet de qualifier le niveau d’isolation d’un logement. Il est étroitement lié à la période de construction. Plus le coefficient est élevé, plus l’isolation est mauvaise. Le coefficient est de 1,5 pour une maison bien isolée, 1,6 pour une isolation moyenne et 2 pour les logements mal isolés ;
  • TS : température souhaitée dans les pièces de votre logement ;
  • ITE : indice de température extérieure moyenne basse : 7 pour le sud de la France, 9 pour le Centre, 12 dans le Nord et 15 à la montagne ;
  • V : volume de votre logement, qui se calcule en multipliant la surface au sol par la hauteur de plafond. Par exemple, une maison de 100 m² avec une hauteur de plafond de 2,5 m aura un volume de 250 m³ ;
  • DP : l’indice de déperditions d’énergies, qui s’élève à 1,3.

Exemple de calcul

Prenons l’exemple d’une maison individuelle de 100 m², avec une hauteur de plafond de 2,5 m, située à Nice (ITE = 7) qui est bien isolée (coefficient = 1,5), occupée par 4 personnes souhaitant se chauffer à 21 °C. Le calcul sera le suivant :

Puissance = C x (TS + ITE) x V x DP

Puissance = 1,5 x (21 + 7) x 250 x 1,3 = 13 650 W= 13,7 kilowatts (kW)

Ce logement aura donc besoin d’une chaudière d’une puissance d’environ 13,7 kW.

Que faire en cas de doute ?

Si l’exercice vous semble trop fastidieux ou si vous avez envie d’un second avis, vous pouvez faire appel à un expert qui pourra vous aider à calculer précisément vos besoins énergétiques, afin de déterminer la puissance nécessaire pour votre chaudière.

Quelques gestes simples pour réduire votre facture énergétique

Connaître vos besoins énergétiques vous permettra de mieux calculer la puissance dont vous avez besoin pour votre chaudière, et de réaliser de nombreuses économies d’énergie et d’argent. Nous vous partageons quelques gestes simples, afin de réduire votre consommation sans renoncer à votre confort thermique.

Évitez la surchauffe

Chauffez les pièces selon leur utilisation. L’Agence de la transition écologique (ADEME) recommande une température comprise entre 19 et 21 °C pour les pièces de vie (salon, salle à manger, cuisine) quand elles sont occupées en journée, et de 17 °C la nuit. Pour la salle de bains, l’ADEME recommande 22 °C si elle est occupée, et 17 °C si elle est vide. Quant aux chambres, 16 °C suffisent pour une chambre d’adulte ou d’adolescent, alors que 18 à 20 °C sont recommandés pour la chambre d’un bébé.

Baisser le chauffage de 1 °C permettrait d’économiser jusqu’à 7 % d’énergie, un geste simple qui vous permet de limiter votre consommation, vos dépenses, et votre impact sur l’environnement.

Qu’en est-il du mode hors gel ?

Si vous vous absentez plusieurs heures, vous pouvez garder votre chauffage allumé en baissant la température de 3 à 4 °C. En cas d’absence de plus de 48 h, vous pouvez programmer une température comprise entre 8 et 12 °C.

Entretenez régulièrement votre chaudière

Un entretien régulier de votre chaudière et de vos radiateurs vous permettra de réduire votre facture d’énergie. Une chaudière bien entretenue consomme entre 8 et 12 % moins d’énergie ! Pensez à faire appel à un professionnel pour l’entretien annuel de votre installation. Veillez également à purger régulièrement vos radiateurs, afin d’évacuer l’air et assurer un fonctionnement optimal.

Modulez la température pièce par pièce

Pensez à installer un thermostat d’ambiance dans votre logement, et des vannes thermostatiques sur vos radiateurs. Vous pourrez ainsi régler la température pour différents moments de la journée, en fonction de l’occupation des pièces. Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 28 % d’économies sur votre facture énergétique. Si vous optez pour un thermostat d’ambiance connecté, vous pourrez régler la température de votre logement même à distance, idéal pour déclencher le chauffage peu avant votre retour chez vous, et éviter une sensation de froid.

Investissez dans une chaudière adaptée

La puissance de votre chaudière n’est pas adaptée à votre logement ? Pensez à investir dans une nouvelle installation. Bien que cela représente un coût non négligeable, sur le long terme une chaudière adaptée vous permettra de réaliser des économies d’énergies considérables. Si vous prévoyez de remplacer votre chaudière, optez pour un modèle performant, et surtout adapté aux besoins énergétiques spécifiques de votre foyer. Retrouvez notre article pour vous aider dans le choix de votre chaudière : vous y trouverez tous les avantages et inconvénients de différents modèles existants, afin de choisir le modèle qui conviendra le mieux à votre logement.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?