Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Gaz et électricité : les fournisseurs alternatifs contre le bouclier tarifaire

Les prix de l’énergie s’envolent. Pour lutter contre ces hausses importantes, Jean Castex a annoncé un « bouclier tarifaire ». Celui-ci passera par une baisse de la fiscalité sur l’électricité et un lissage des prix du gaz sur plusieurs mois. Ces solutions inquiètent l'Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), qui rassemble de nombreux fournisseurs alternatifs. Ces derniers ont fait part de leurs réserves quant aux mesures prises. Pourquoi une opposition ? Quelles sont les alternatives proposées par l’Anode ? Choisir.com fait le point.

Les fournisseurs gaz et électricité contre le bouclier tarifaire

Électricité : l’Anode appelle à relever le plafond de l’ARENH

Lors de ces annonces du 30 septembre, Jean Castex a fait savoir qu’une taxe sur l’électricité serait révisée à la baisse. Il est fort probable que cette taxe soit la Contribution au service public de l’énergie (CSPE). Conséquence ? La hausse des prix de l’électricité sera contenue à 4 % au lieu de 12 %.

Pour l’Anode, cette solution aurait dû s’accompagner d’une relève du plafond de l’Accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH). « La loi permet à l’État d’augmenter ce volume d’Arenh de 100 térawatts-heures à 150 térawatts-heures » fait savoir Naïma Idir, présidente de l’Anode. « Cela permettrait à tous les Français de bénéficier de la rente du nucléaire » ajoute-t-elle.

L’ARENH est un mécanisme créé dans le cadre de la loi Nome dans le but de favoriser la libéralisation du marché de l’énergie. Il impose à EDF de vendre 100 TWh d’électricité par an à ses concurrents à un prix avantageux. Porté à 42 €/MWh depuis 2012, le montant de l’ARENH est largement inférieur aux prix de l’électricité sur les marchés de gros. Le mardi 5 octobre, sur les marchés, le prix du MWh était de 121,65 € selon les données de RTE.

Pouvoir prétendre à plus d’ARENH permet aux fournisseurs de limiter leurs achats sur les marchés de gros et garantit une stabilité plus importante des prix. Toutefois, l’exécutif a annoncé il y a quelques semaines qu’il ne relèverait pas le seuil de l’ARENH.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Gaz : les fournisseurs alternatifs prêts à aller jusqu’au « contentieux »

Pour contrer un pic de hausse, le gouvernement va introduire un blocage des tarifs réglementés de vente (TRV) d’Engie dès le mois de novembre 2021. Les hausses qui n’auront pas eu lieu seront répercutées sur la facture au printemps 2022, lorsque les cours sont censés baisser.

Ce lissage des prix du gaz pour les consommateurs ne signifie pas que les cours sur les marchés baissent. Alors qu’Engie voit ses recettes stagner pendant le gel des prix, ses coûts d’approvisionnement augmentent. D’un point de vue comptable, cette décision affecte sa trésorerie. Or, comme l’explique Naïma Idir, cette mesure « aura des conséquences sur l’ensemble des fournisseurs, pas uniquement pour Engie ». Selon l’Anode, les fournisseurs alternatifs ne pourront « plus concurrencer » le fournisseur historique. En réaction, l’association explique être prête à aller jusqu’au « contentieux » pour faire invalider cette décision.

Pour endiguer la flambée des prix, l’Anode propose une baisse temporaire du tarif d’acheminement. En effet, l’acheminement du gaz représente environ 35 % de la facture des ménages selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE). « Les gestionnaires de réseaux sont des opérateurs en monopole, avec des revenus garantis par le régime régulé auquel ils sont soumis. Un lissage des tarifs réseaux ne ferait donc peser aucun risque de perte pour ces acteurs. » souligne l’association.

Bouclier tarifaire : Engie « prend acte de la décision du gouvernement »

Fournisseur historique de gaz, Engie a annoncé, de son côté « prendre acte de la décision ». Celui-ci annonce qu’il travaillera à mettre en place des solutions pour « d’accompagner ses clients, tout en visant à minimiser l’impact sur sa performance financière ». Il appelle les consommateurs fortement touchés par les hausses à se manifester afin de proposer un étalement des paiements.

Bon à savoir

Afin de limiter l’impact des évolutions des prix sur vos factures d’énergie, vous pouvez opter pour un contrat d’électricité et de gaz à tarif fixe. Ces offres garantissent un prix du kWh stable sur 1 à 4 ans. Pour trouver la meilleure offre, n’hésitez pas à comparer les fournisseurs d’énergie.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?