Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

MaPrimeRénov’ : 1 000 € supplémentaires pour changer une chaudière à gaz

En France, d’après l’Ademe, 42 % des ménages se chauffent au gaz. La France ne disposant pas de réserves naturelles d’hydrocarbures est obligée d’importer du gaz depuis des pays producteurs. Nous importons, notamment, 17 % de gaz depuis la Russie. Face à la guerre en Ukraine, l’Hexagone a décidé de limiter sa dépendance au gaz et dans l’ensemble aux produits pétroliers russes. Pour cela, elle souhaite encourager les ménages à changer de système de chauffage. Afin de les inciter à remplacer leur chaudière gaz ou fioul, le gouvernement a rehaussé de 1 000 € le barème de MaPrimeRénov’. Explications par Choisir.com.

MaPrimeRénov' 1000 euros

MaPrimeRénov’ rehaussée de 1 000 €

Aide à la rénovation énergétique dispensée par l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les ménages. Son montant dépend de vos revenus et des travaux engagés. Pour engager les consommateurs à remplacer leur vieille chaudière gaz ou fioul, le gouvernement a décidé de relever le montant de la prime de 1 000 €. En guise d’alternative de chauffage, les Français pourront opter pour :

Cette mesure prendra effet au 15 avril 2022.

« Le Gouvernement a décidé d’augmenter de 1 000 € les aides MaPrimeRénov’ accordées pour l’installation d’un système de chauffage vertueux qui permet de sortir du gaz ou du fioul, comme les pompes à chaleur (y compris hybrides) ou les chaudières biomasse » a expliqué Barbara Pompili ministre de la Transition écologique.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Vers une fin des aides à l’installation d’une chaudière à gaz ?

En outre, le gouvernement a décidé de mettre fin au forfait MaPrimeRénov’ qui subventionnait l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique. Dès 2023, il ne sera plus possible de demander MaPrimeRénov’ dans ce cadre.

L’an dernier déjà, certaines aides avaient fait l’objet d’une diminution, avec la fin du programme « Coup de pouce chauffage » pour l’installation d’une chaudière gaz au 1er juillet 2021.

Baisser le chauffage pour limiter la dépendance au gaz russe

En parallèle, le gouvernement veut diminuer la consommation de gaz. Dans cette optique, il demande aux bâtiments publics de réduire le chauffage d’un degré. « Le Premier ministre signera dans les jours à venir une circulaire appelant l’ensemble des services publics à réduire d’un degré la température de chauffage afin d’économiser l’énergie et de réduire la facture » a fait savoir Barbara Pompili.

Les autorités engagent également les Français à réduire la température de leur logement. Pour les ménages, c’est l’occasion de faire des économies d’énergie. Baisser le radiateur d’un degré représente jusqu’à 7 % de diminution de la facture de chauffage.

Cette mesure est soutenue par l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Selon elle, si tous les logements et bureaux de l’Union européenne réduisent d’un degré la température des radiateurs, on peut économiser à l’année 10 milliards de mètres cubes de gaz, soit environ 12 à 15 méthaniers.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation