Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Relevé du compteur de gaz : mode d’emploi

Un compteur de gaz enregistre les volumes de gaz consommés par un foyer, afin de déterminer sa consommation d’énergie. Le relevé du compteur de gaz permet d’être facturé au plus près de sa consommation, et d’éviter les factures basées sur des estimations.

Relevé du compteur de gaz

Comment relever son compteur de gaz ?

La relève du compteur de gaz est une opération simple et essentielle, qui permet d’être facturé au plus près de sa consommation réelle, et d’éviter les factures basées sur des estimations.

Qui se charge du relevé de compteur de gaz ?

Les gestionnaires de réseaux de distribution de gaz, également appelés « distributeurs », sont chargés de relever les compteurs une à deux fois par an. En France, pour 95 % des clients, le gestionnaire de réseau de gaz naturel est GRDF (Gaz Réseau Distribution France) ; les 5 % restants sont desservis par des ELD (Entreprises locales de distribution). Il existe aujourd’hui environ 20 ELD en gaz naturel, qui proposent des offres aux tarifs réglementés et parfois des offres de marché.

Attention à ne pas confondre distributeur et fournisseur !

Le gestionnaire de réseau de distribution, ou distributeur, se charge d’amener l’énergie jusqu’à chez vous. C’est lui qui assure l’acheminement du gaz entre le lieu de production (gisement de gaz naturel) et le consommateur. Le fournisseur quant à lui gère la relation client : le contrat, les factures, et les réclamations. Il existe de nombreux fournisseurs, pour plus d’informations, retrouvez ici la liste complète des fournisseurs de gaz.

Le relevé de votre compteur de gaz est un service inclus dans votre contrat de fourniture de gaz naturel. Un agent du gestionnaire de réseau viendra relever l’index de votre compteur tous les six mois, ou une fois par an. Entre deux relevés, vos factures seront basées sur une estimation de votre consommation. Si l’estimation vous semble exagérée, vous pouvez la rectifier en effectuant vous-même le relevé de votre compteur, et en communiquant votre index de consommation à votre fournisseur.

Certains fournisseurs proposent également un service d’« auto-relève », où vous relevez vous-même l’index de votre compteur, sans intervention d’un technicien, et communiquez vous-même le relevé à votre fournisseur. Cela permet d’être facturé au plus proche de votre consommation réelle, et généralement de réduire votre facture de gaz.

Quels chiffres dois-je indiquer dans mon relevé de compteur ?

Lorsque vous relevez votre consommation sur votre compteur de gaz, seuls les premiers chiffres (ceux sur fond noir) doivent être communiqués. Vous n’avez pas besoin de relever les chiffres sur fond rouge.

Ce nombre correspond à la consommation de gaz en mètre cube (m³). Il sera ensuite converti en kWh par le fournisseur, grâce au coefficient indiqué sur votre facture de gaz.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Où trouver son compteur de gaz ?

Le compteur de gaz se trouve généralement à l’extérieur de votre logement (local technique, palier d’immeuble, boîtier en limite de propriété). Il peut également se trouver à l’intérieur de votre habitation (cave, garage, cuisine, etc.).

Dans les immeubles collectifs, les compteurs peuvent être regroupés dans des parties communes. Vous pourrez alors trouver votre compteur grâce à votre numéro PCE (Point de comptage d’estimation). Il s’agit du numéro d’identification de votre compteur de gaz, composé de 14 chiffres. Ce numéro figure sur votre facture de gaz, et est généralement indiqué sur la première page, à côté d’autres références clients. Si vous venez d’emménager dans un nouveau logement et que vous ne connaissez pas encore votre numéro de PCE, il faudra contacter votre fournisseur de gaz afin qu’il vous le communique.

Lors du passage de l’agent du gestionnaire de réseau, si le compteur se trouve à l’extérieur de votre logement et est accessible, vous n’avez pas besoin d’être présent. Si au contraire le compteur se trouve à l’intérieur de votre logement, vous recevrez un avis de passage, et il faudra qu’une personne soit présente lors du passage du gestionnaire. Vous êtes dans l’obligation de donner accès à votre compteur de gaz au moins une fois par an.

En cas d’absence, vous devrez transmettre un « auto-relevé » à votre distributeur. Attention, notez cependant que cette possibilité ne vous dispense pas de l’obligation de permettre au technicien envoyé par le gestionnaire de réseau d’accéder à votre compteur au moins une fois par an.

Dans quelles situations dois-je relever mon compteur de gaz ?

Il y a deux grands cas de figure qui nécessitent une relève du compteur de gaz : un déménagement, ou un changement de fournisseur. Si vous avez opté pour un contrat avec l’« option d’auto-relevé », vous serez également amené à relever l’index de votre compteur de gaz plusieurs fois par an, et à communiquer ce relevé à votre fournisseur de gaz naturel.

Déménagement et relevé de compteur de gaz

Avant un déménagement, vous devez contacter votre fournisseur de gaz naturel, pour lui demander de résilier votre contrat à la date de votre départ. Vous trouverez leurs coordonnées sur votre facture de gaz. Un rendez-vous de résiliation (gratuit) sera éventuellement fixé par le fournisseur, qui enverra un agent du gestionnaire de réseau pour relever le compteur, et mettre l’installation en sécurité.

Bon à savoir

Attention, si vous ne résiliez pas votre contrat, vous serez redevable du paiement de l’abonnement et des consommations d’énergie sur la période entre votre départ et l’arrivée du nouvel occupant.

Il est conseillé de prendre contact avec le fournisseur de gaz de votre choix au moins 15 jours avant votre emménagement, afin de souscrire un contrat.

Si vous emménagez dans une maison individuelle neuve, vous devrez demander son raccordement au réseau de gaz (à moins que le promoteur immobilier s’en soit déjà chargé). La demande de raccordement peut se faire auprès du fournisseur ou du gestionnaire de réseau. Si vous emménagez dans un appartement neuf dans un immeuble collectif, vous devrez relever la référence du compteur lié à cet appartement. Cette référence sera demandée par le fournisseur de gaz.

Que faire lors d’un changement de fournisseur de gaz ?

Pour changer de fournisseur de gaz, vous devez réunir les informations nécessaires à la souscription d’un nouveau contrat :

  • adresse du logement ou numéro PCE du compteur de gaz ;
  • relevé du compteur de gaz.

Le relevé du compteur détermine l’index à partir duquel le nouveau contrat de gaz débute. Si vous ne communiquez pas d’auto-relevé à votre nouveau fournisseur, le gestionnaire de réseau calculera un index estimé à la date du changement effectif. Une fois ces informations réunies, vous n’avez plus qu’à prendre contact avec le nouveau fournisseur de votre choix afin de lui communiquer. Votre nouveau fournisseur de gaz s’occupera pour vous des démarches de résiliation de votre ancien contrat.

Bon à savoir

Si vous restez dans le même logement, changer de fournisseur est complètement gratuit. Le changement est immédiat, aucun frais de mise en service ou de résiliation n’est à prévoir. Si vous changez de logement, le changement de fournisseur sera effectif après la mise en service de votre compteur de gaz. Vous devrez payer des frais de mise en service, et votre changement de fournisseur pourra nécessiter l’intervention d’un technicien si le gaz était coupé dans votre nouveau logement. Comptez en moyenne 5 jours ouvrés pour une mise en service standard.

Suite à votre changement de fournisseur de gaz, vous recevrez une facture de régularisation de la part de votre ancien fournisseur. Si vous avez consommé moins que prévu, vous serez remboursé du trop-perçu, et si vous avez consommé plus que prévu, vous devrez régler le reste à payer.

À qui transmettre le relevé du compteur de gaz ?

Dans le cas d’un auto-relevé, vous devez communiquer les chiffres relevés soit à votre gestionnaire de réseau, soit à votre fournisseur, et ce sous un délai d’une semaine.

Pour communiquer le relevé à votre gestionnaire de réseau, vous avez plusieurs possibilités :

  • par téléphone, au 09 69 39 97 45 pour le gaz (si votre gestionnaire de réseau est GRDF), ou, dans les autres cas, au numéro indiqué sur votre facture de gaz ;
  • par courrier, en retournant la carte-réponse déposée par l’agent ;
  • par internet, sur le site du gestionnaire de réseau, s’il propose ce service.

Si vous avez opté pour une option auto-relève dans votre contrat de fourniture de gaz, il est possible de transmettre le relevé de votre compteur directement à votre fournisseur. L’opération se fait généralement via votre espace client, sur le site internet du fournisseur, ou par téléphone. Pour réaliser la démarche via internet, assurez-vous d’avoir vos accès à l’espace client du site de votre fournisseur. Ce dernier vous enverra par e-mail les dates auxquelles vous devrez effectuer l’auto-relève de votre compteur. Pour communiquer l’auto-relève par téléphone, vous devrez joindre le service client de votre fournisseur.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Que faire en cas d’erreur ou de désaccord ?

Il arrive parfois que le montant total de votre facture de gaz vous semble trop élevé, ou au contraire trop bas. Cela peut être lié à un compteur défectueux, ou à un index de consommation qui semble erroné. Que faire, et qui contacter afin de régler ce désaccord ?

En cas de désaccord sur l’index de la facture

L’index de consommation est le chiffre qui permet d’établir la consommation en gaz d’un logement, et par conséquent le montant de sa facture de gaz. Il s’agit soit du nombre qui est lu sur le compteur à une date donnée (alors appelé « index réel »), comme lors d’un relevé de compteur ; soit d’une estimation de ce nombre à une date donnée (dit « index intermédiaire »).

Le calcul de votre consommation d’énergie est la différence entre l’index à la date de la facture (index de fin de période) et l’index de la facture précédente (index de début de période). Le calcul se base sur la formule suivante :

Index de fin de période – Index de début de période = Consommation facturée

Si vous n’êtes pas d’accord avec l’index de consommation indiqué sur votre facture de gaz, vous devez contacter votre fournisseur. Ce dernier se rapprochera ensuite de votre gestionnaire de réseau si nécessaire.

Que faire si le compteur semble défectueux ?

Un compteur de gaz est un ensemble mécanique, qui contient des tiroirs qui se déplacent sous la pression du gaz. À force d’usure, les engrenages se grippent peu à peu voir peuvent se bloquer complètement. C’est pour cela que les compteurs sont généralement remplacés au bout de 20 ans.

Si votre compteur de gaz est bloqué, bruyant, tourne trop vite ou vous semble défectueux, vous devez contacter votre gestionnaire de réseau (GRDF ou ELD). Vous pouvez vous assurer d’un dysfonctionnement de votre compteur de gaz, soit en demandant une vérification des données de comptage (intervention nécessitant le déplacement d’un technicien), soit par contrôle métrologique (prestation plus coûteuse, car le compteur est envoyé en laboratoire pour être expertisé). Dans les deux cas, si le dysfonctionnement est avéré, le compteur sera changé, et un redressement de votre consommation pourra alors être effectué.

Que faire en cas de désaccord avec le fournisseur ?

Si vous avez adressé une réclamation à votre fournisseur et qu’il ne vous répond pas, vous pouvez saisir le médiateur national de l’énergie. Le médiateur intervient pour tous les litiges liés à l’exécution d’un contrat de fourniture de gaz, avec un fournisseur ou distributeur.

Avant de solliciter le médiateur, vous devrez avoir effectué au préalable une réclamation écrite, idéalement par lettre recommandée avec accusé de réception. Si vous n’obtenez pas de réponse au bout de deux mois, ou si la réponse ne vous convient pas, vous pouvez solliciter le médiateur.

Pour ce faire, vous devez constituer un dossier comprenant copie des courriers, factures, contrat de fourniture de gaz, justificatifs de frais déjà engagés, etc. et le déposer sur la plateforme SOLLEN. Vous pouvez également saisir le médiateur par courrier, en envoyant votre dossier à l’adresse suivante :

Médiateur national de l’énergie, Libre Réponse n° 59252, 75443 PARIS CEDEX 09

Le médiateur national de l’énergie a mis en place un site internet ainsi qu’un numéro vert pour répondre à toutes vos questions : 0 800 112 212 (service et appel gratuits)

Le compteur communiquant Gazpar, pour une relève automatisée

L’ensemble des compteurs dits « traditionnels » est en cours de remplacement par des compteurs communicants, aussi appelés compteurs intelligents (venant de l’anglais smart meter). Il s’agit du compteur Linky pour l’électricité, et du compteur Gazpar pour le gaz naturel. Que votre commune soit desservie par GRDF ou par une ELD, un nouveau compteur Gazpar sera installé chez vous. Un remplacement des compteurs actuels par Gazpar est prévu d’ici fin 2022.

Ces nouveaux compteurs présentent de nombreux avantages pour les consommateurs. En plus d’enregistrer la consommation d’énergie, ils communiquent avec le système d’information du gestionnaire de réseau pour remonter les données enregistrées par le compteur. Le relevé de compteur se fait donc à distance : vous n’êtes plus obligé d’être sur place lors de cette opération, qui se fait désormais sans le passage d’un technicien.

Ce nouveau système offre également de nouveaux moyens de suivi, d’analyse et de maîtrise de votre consommation. Vous pouvez suivre votre consommation d’énergie via le site internet du gestionnaire de réseau. Ces sites proposent généralement un système d’alerte, avec un seuil de consommation à ne pas dépasser (fixé par vous-même), vous permettant de réaliser des économies d’énergie.

Les compteurs communicants devraient à terme permettre une facturation plus précise, puisqu’elle est basée sur des relevés beaucoup plus fréquents.

Comment relever la consommation d’un compteur Gazpar ?

Le cadran du compteur Gazpar affiche l’index de consommation de la même manière qu’un compteur de gaz traditionnel : index sur le fond noir, et chiffres sur le fond rouge. Avec le compteur Gazpar, vous n’avez plus besoin d’effectuer la relève de votre compteur de gaz, puisque les données sont envoyées directement à votre gestionnaire (GRDF ou ELD). Vous serez ainsi facturé sur base de votre consommation réelle, et non estimée. Pour suivre votre consommation en temps réelle, vous pouvez vous connecter à l’espace client du site internet de votre gestionnaire.

Comment se déroule le changement de compteur ?

Si vous avez encore un compteur de gaz traditionnel, sachez que l’installation du compteur Gazpar est « gratuite ». Cependant, le déploiement sera répercuté sur vos factures de gaz, qui incluent les tarifs d’acheminement de cette énergie (environ 25 % du total de vos factures).

Le compteur de gaz étant la propriété du gestionnaire de réseaux, vous n’avez pas le droit de vous opposer au changement de compteur. Vous recevrez un courrier de votre gestionnaire de réseau pour vous informer des modalités de remplacement du compteur.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation