Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Tout savoir sur le compteur de gaz

Le compteur de gaz marque la limite entre le domaine public et le début de votre installation intérieure de gaz qui alimente votre gazinière, votre chaudière ou votre chauffe-eau. Il permet de mesurer la quantité de gaz que vous consommez pour permettre à votre fournisseur de vous la facturer. Fonctionnement du compteur traditionnel mécanique ou du compteur communicant Gazpar, comment remplacer le compteur ou le déplacer, comment faire le relevé : vous saurez tout sur le compteur de gaz.

Compteur gaz

À quoi sert un compteur de gaz ?

Un compteur de gaz se situe à l’interface entre le réseau public de distribution de gaz naturel et une installation privative. Chaque logement ou chaque local raccordé au gaz doit disposer de son propre compteur. On compte en France près de 11 millions de clients particuliers et professionnels abonnés au gaz et autant de compteurs de gaz.

Le rôle d’un compteur de gaz est très simple. C’est avant tout un dispositif de comptage qui permet de mesurer le volume de gaz consommé par l’abonné. Le relevé régulier du compteur effectué par le gestionnaire du réseau public de distribution du gaz naturel, GRDF ou l’une des Entreprises locales de distribution gaz (ELD) qui opèrent sur environ 5 % du territoire national, permet ensuite au fournisseur, Engie ou l’un des fournisseurs alternatifs de gaz comme TotalEnergies ou ENI, de facturer à l’abonné sa consommation.

Au moment de la souscription d’un contrat de fourniture, un compteur de gaz permet également à votre fournisseur de bien identifier le logement concerné grâce à son numéro d’identification, le PCE, ou Point de comptage et d’estimation. Ce numéro offre la garantie d’ouvrir tout nouvel un abonnement à la bonne adresse.

Le compteur de gaz permet également de fermer ou d’ouvrir l’arrivée de gaz au départ ou à l’arrivée d’un nouvel occupant.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Les différents types de compteurs de gaz

Il existe actuellement deux types de compteurs qui cohabitent sur le territoire :

  • les compteurs mécaniques traditionnels ;
  • les compteurs communicants Gazpar.

Une grande campagne de remplacement, débutée en 2016 et menée par GRDF, doit permettre de remplacer tous les compteurs traditionnels de gaz par de nouveaux compteurs Gazpar d’ici 2022. En rendant possible la relève à distance des index de communication, ces nouveaux compteurs dits « communicants » doivent faciliter la facturation et aider les abonnés à mieux suivre leur consommation de gaz.

Les compteurs traditionnels

S’ils commencent à se faire de plus en plus rares au fur et à mesure que la campagne de remplacement progresse et sont condamnés à disparaître à court terme, les compteurs traditionnels de gaz, aussi appelés « compteurs secs », sont encore assez répandus sur le territoire. Ils sont blancs et de forme rectangulaire et présentent simplement en façade un compteur à cran qui affiche la consommation de gaz de l’abonné.

Compteur de gaz traditionnel
Compteur de gaz traditionnel

Le fonctionnement d’un compteur traditionnel, dont la conception remonte aux années 1940, repose sur l’invention d’un scientifique anglais, Samuel Clegg, lequel a mis au point en 1815 un procédé mécanique permettant de mesurer la quantité de gaz circulant dans une installation. Concrètement, le gaz emprunte une chambre volumétrique qui se déforme à son passage permettant ainsi de mesurer la quantité de gaz consommé.

Pour prendre connaissance de cet index et le communiquer à votre fournisseur, un technicien de GRDF ou de l’ELD concernée doit se déplacer une à deux fois par an à votre domicile relever le compteur. Si ce dernier n’est pas accessible depuis la voie publique vous devrez être présent lors de son passage ou faire vous-même le relevé.

Les compteurs communicants Gazpar

Gazpar est la nouvelle génération de compteur appelée à remplacer l’ensemble des compteurs traditionnels d’ici fin 2022. La principale innovation de ces nouveaux compteurs communicants est leur capacité à transmettre automatiquement et à distance les index de consommation au gestionnaire du réseau de gaz. Ce dernier n’a donc plus besoin de dépêcher sur place un technicien pour recueillir les index de consommation.

Compteur de gaz communicant
Compteur de gaz communicant

Deux fois par jour, Gazpar communique le relevé du compteur au gestionnaire du réseau en émettant un signal radio crypté et inviolable d’une durée inférieure à une seconde. Réceptionnées par un concentrateur, ces données sont traitées quotidiennement par GRDF qui les communique ensuite à votre fournisseur afin qu’il puisse établir votre facture sur la base de votre consommation réelle et non sur celle d’une estimation.

Pour les abonnés, ces nouveaux compteurs communicants permettent de mieux gérer leurs consommations avec un suivi en temps réel de la quantité de gaz consommé poste par poste. Vous pouvez accéder gratuitement à ces informations depuis un espace personnel sécurisé accessible depuis le site Internet de GRDF ou depuis l’espace client de votre fournisseur si votre contrat de gaz comprend cette fonctionnalité.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Où trouver son compteur de gaz ?

Tout dépend du type de logement dans lequel vous habitez, maison individuelle ou appartement dans un immeuble collectif.

En maison individuelle

Le compteur de gaz est souvent installé en limite de propriété dans un boîtier reconnaissable à la petite flamme qu’il arbore ou au logo du distributeur (GRDF ou l’une des 23 ELD qui opèrent en lieu et place du gestionnaire national sur environ 5 % du territoire). De préférence accessible depuis l’espace public, ce boîtier permet de protéger le compteur des intempéries, il est souvent placé :

  • dans le mur extérieur de la façade ;
  • sur un socle ou dans un muret en limite de la propriété.

Plus rarement, le compteur de gaz est situé à l’intérieur du logement, dans l’entrée, à la cave ou dans le garage. Cet emplacement n’est pas idéal si vous êtes encore équipé d’un compteur traditionnel car il vous oblige à être présent lors de la relève du compteur pour permettre au technicien d’y accéder, à moins d’opter pour l’auto-relève.

En appartement

Dans les immeubles collectifs, les compteurs de gaz sont généralement posés le long de la conduite principale qui distribue le gaz d’étage en étage. Ils sont regroupés dans un coffret dédié qui abrite généralement tous les compteurs de l’étage. En principe, un marquage permet de relier chaque compteur à l’appartement qu’il alimente en gaz. Dans le cas contraire, une opération de repérage peut être réalisée par un technicien.

Pour identifier le bon compteur et ne pas le confondre avec celui du voisin, vous devez vous référer à son numéro de matricule, un numéro de série à 12 chiffres directement gravé sur le compteur de gaz. Ce numéro de matricule, à ne pas confondre avec le numéro PCE (Point de comptage et d’estimation), est reporté sur votre facture.

Le compteur de gaz est parfois directement installé à l’intérieur de l’appartement, le plus souvent à proximité de l’entrée ou de la chaudière et dissimulé dans un placard.

À qui appartient votre compteur de gaz et combien coûte-t-il ?

Le compteur de gaz, traditionnel ou communicant, marque la limite entre le domaine public et le domaine privé. Il appartient à la collectivité publique qui en a confié la gestion à GRDF ou à l’ELD concernée. Pour des raisons de sécurité et de respect des normes, seul le gestionnaire du réseau public de gaz naturel ou ses prestataires sont habilités à intervenir sur un compteur de gaz et sur son coffret de protection.

Lorsqu’elle est à l’initiative du gestionnaire du réseau, l’installation d’un nouveau compteur de gaz, dans le cadre du programme de renouvellement des vieux compteurs traditionnels par des compteurs communicants Gazpar ou pour remplacer un compteur défectueux, n’est pas facturée au client.

Si l’installation d’un nouveau compteur est expressément demandée par l’abonné car il souhaite profiter d’un modèle plus récent ou suite à la détérioration du compteur de son fait, cette prestation lui est facturée aux tarifs suivants (valables à compter du 1er juillet 2021) :

  • 67,17 € HT, soit 80,60 € TTC, pour un compteur avec un débit maximum de 16 m3/h ;
  • 403,48 € HT, soit 484,18 € TTC, pour un compteur avec un débit maximum supérieur à 16 m3/h (uniquement destiné aux professionnels).

Comment demander l’installation d’un compteur de gaz ?

Votre logement ne dispose pas du gaz naturel et vous souhaitez faire installer un compteur de gaz pour pouvoir souscrire une offre auprès d’un fournisseur ?

Vous devez au préalable demander le raccordement de votre logement au réseau de distribution public de gaz naturel. Avant de faire votre demande, vérifiez au préalable si le gaz passe bien près de chez vous et si vous être bien raccordable au réseau en utilisant le formulaire d’éligibilité disponible sur le site Internet de GRDF.

Suivez ensuite les étapes suivantes :

  1. remplissez la demande de raccordement en ligne ou contactez le service client GRDF par téléphone au 09 69 36 35 34 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8 h à 17 h. Vous recevrez une offre chiffrée dans un délai d’une semaine maximum ;
  2. acceptez l’offre de raccordement proposée par GRDF en ligne ou par courrier. Un conseiller GRDF vous contacte pour finaliser votre demande et programmer le début des travaux de raccordement ;
  3. contactez un plombier chauffagiste qui s’occupera de réaliser l’installation intérieure de gaz ;
  4. le jour des travaux de raccordement, les techniciens GRDF prolongent le réseau public jusque chez vous, installent le compteur et le relie à votre installation ;
  5. une fois les travaux terminés, vous devrez souscrire une offre auprès d’un fournisseur pour pouvoir demander la mise en service du gaz à votre domicile.

Les tarifs du raccordement au gaz varient en fonction de l’usage que vous faites du gaz et de la situation de votre logement.

Si le réseau passe à proximité de votre maison (tarifs valables à compter du 1er juillet 2021) :

Montant des travaux
(en € HT)
TVA 20 %TVA 10 %TVA 5,5 %
Pour le chauffage379,07 €454,88 €416,98 €399,92 €
Pour la production d’eau chaude et la cuisson uniquement852,92 €1 023,50 €938,21 €899,83 €
Tarifs raccordement au gaz

Si le réseau ne passe pas à proximité de votre maison, des frais supplémentaires relatifs à l’extension du réseau public vous seront facturés.

Notez que la pose du coffret abritant le compteur de gaz sur un socle en limite de propriété est incluse dans le forfait. En revanche, si vous souhaitez que le coffret soit encastré dans un muret ou dans la façade extérieure ou inséré dans une clôture, GRDF vous facturera un supplément, à savoir (tarifs valables à compter du 1er juillet 2021) :

Montant des travaux
(en € HT)
TVA 20 %TVA 10 %TVA 5,5 %
Insertion en clôture120 €144 €132 €126,60 €
Encastrement170 €204 €187 €179,35 €
Tarifs insertion et encastrement coffret

Comment profiter d’un taux de TVA réduit pour votre raccordement ?

Si le raccordement de votre logement au gaz s’inscrit dans des travaux d’ensemble visant à améliorer les performances énergétiques globales de votre habitation via la pose d’équipement au gaz performant et économes en énergie, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit qui s’applique à tous les travaux induits, à savoir :

  • 5,5 % pour tous les travaux liés à l’installation d’une chaudière à Haute ou Très Haute Performance Énergétique ou d’une PAC hybride ;
  • 10 % pour tous les travaux liés à l’installation d’un équipement au gaz augmentant les performances énergétiques de votre logement (chaudière à condensation, poêle au gaz, etc.).

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Comment ouvrir et mettre en service le compteur de gaz ?

La procédure pour demander l’ouverture du compteur et la mise en service du gaz à votre domicile n’est pas exactement la même si :

  • vous emménagez dans un logement neuf ou nouvellement raccordé au gaz ;
  • vous emménagez dans un logement ancien.

Dans un logement neuf ou nouvellement raccordé

Pour un logement neuf ou nouvellement raccordé au gaz et équipé d’un compteur de gaz qui n’a jamais été mis en service, on parle de « première mise en service ». Pour demander l’ouverture du compteur de gaz, vous devez d’abord souscrire une offre auprès d’un fournisseur, à condition de remplir les conditions suivantes :

  • avoir terminé de payer en totalité les travaux de raccordement réalisés par GRDF ou l’ELD concernée ;
  • avoir fait vérifier la conformité de votre installation intérieure de gaz par un organisme habilité, comme Qualigaz.

Après avoir souscrit un contrat, votre fournisseur organisera le passage d’un technicien du gestionnaire du réseau à votre domicile pour procéder à l’ouverture du compteur. Lors de son intervention, vous devrez lui présenter le certificat de conformité de votre installation. Si vous ne l’avez pas, la mise en service sera reportée et un déplacement vain vous sera facturé (tarifs : voir tableau ci-dessous).

Dans un logement ancien

Pour un logement ancien déjà raccordé au gaz, vous devez en premier lieu souscrire un contrat auprès d’un fournisseur pour pouvoir demander la mise en service du compteur, même si ce dernier est encore ouvert lors de votre arrivée. Votre fournisseur demandera ensuite au gestionnaire du réseau de procéder à la mise en service de votre compteur.

Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

  • le compteur est ouvert ou il s’agit d’un compteur Gazpar : la mise en service se fait à distance, sans délai et sans nécessiter le déplacement d’un technicien ;
  • le compteur est fermé : la mise en service nécessite le passage d’un technicien à votre domicile (sous 5 jours ouvrés) pour ouvrir manuellement le compteur.

Combien coûte la mise en service d’un compteur ?

Dans un cas comme dans l’autre, la mise en service du gaz vous est toujours facturée par GRDF ou l’ELD gaz concernée. Le montant de la prestation apparaît sur votre première facture de gaz et est rétrocédé par votre fournisseur au gestionnaire du réseau.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous les tarifs d’intervention pour la mise en service d’un compteur de gaz (tarifs valables à compter du 1er juillet 2021) :

Type de prestationDélaiTarifs
(en € HT)
Tarifs
(en € TTC)
Mise en service standard à distanceImmédiat16,31 €19,57 €
Mise en service ou première mise en service standard avec déplacement5 jours ouvrés
Mise en service ou première mise en service « express » avec déplacement48 heures36,03 €43,24 €
Mise en service ou première mise en service « urgente » avec déplacementLe jour même109,27 €131,12 €
Déplacement vain (si absence ou défaut de présentation du certificat de conformité pour une première mise en service)30,06 €36,07 €
Tarifs mise en service gaz

Notez que ces tarifs sont établis sous le contrôle des pouvoirs publics et sont réévalués une à deux fois par an. Ils sont identiques sur l’ensemble du territoire métropolitain, quel que soit votre fournisseur de gaz.

Utilisez un comparateur pour bien choisir votre fournisseur de gaz

Depuis l’ouverture à la concurrence du secteur de l’énergie, il existe plusieurs dizaines de fournisseurs de gaz. Pour être certain de choisir le bon et de trouver une offre adaptée à vos besoins tout en bénéficiant d’un tarif attractif, utilisez notre comparateur des fournisseurs de gaz, un outil en ligne très performant et totalement gratuit.

Comment faire le relevé de votre compteur de gaz ?

Si vous êtes équipé d’un compteur traditionnel, un technicien du gestionnaire du réseau public de distribution de gaz naturel passe une à deux fois par an pour relever vos index de consommation sur votre compteur de gaz et les transmettre à votre fournisseur pour qu’il puisse établir vos factures. Avec un compteur communicant Gazpar, la relève du compteur se fait désormais à distance, sans l’intervention d’un technicien.

Vous pouvez toutefois être amené à faire vous-même la relève du compteur :

  • au moment de souscrire ou de résilier un abonnement ;
  • plusieurs fois dans l’année dans le cadre d’une offre avec option « auto-relève » ;
  • pour vérifier que votre consommation réelle de gaz corresponde bien à ce qui vous est facturé.

Faire le relevé sur un compteur traditionnel

Pour faire la relève du compteur sur un compteur mécanique traditionnel, vous devez :

  1. ouvrir le coffret abritant le compteur ;
  2. repérer l’écran indiquant la consommation de gaz en m3 ;
  3. reporter l’index qui s’affiche sur l’écran en ne retenant que les 5 premiers chiffres sur fond noir.

Si besoin, vous pouvez ensuite communiquer cette information à votre fournisseur depuis votre espace personnel, à la rubrique « auto-relève ».

Faire le relevé sur compteur communicant Gazpar

Pour faire la relève du compteur sur un compteur communicant Gazpar, procédez de la même manière qu’avec un compteur traditionnel. Ne retenez également que les 5 premiers chiffres sur fond noir qui apparaissent à l’écran.

Pourquoi ma consommation de gaz est-elle facturée en kWh ?

Le compteur de gaz affiche une consommation en mètre cube. Cette valeur est convertie en kWh par votre fournisseur qui applique pour cela un coefficient de conversion qui doit être indiqué sur vos factures. Ce dernier varie en fonction de votre région et selon le type d’abonnement dont vous bénéficiez. Convertir votre consommation de gaz en kWh permet de rendre plus lisible la comparaison entre le prix du gaz et de l’électricité.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Compteur défectueux : que faire et qui contacter ?

Avec les années, un compteur de gaz peut dysfonctionner ou subir des dégradations altérant son fonctionnement. Plusieurs signes peuvent vous alerter d’un problème :

  • des factures nettement plus élevées ou plus basses qu’à l’accoutumée ;
  • un bruit suspect ;
  • un compteur qui continue à défiler alors que vous avez coupé le gaz ;
  • un compteur qui ne défile plus alors que vous consommez du gaz ;
  • un signe visible de choc ou de casse.

Au moindre doute, contactez votre fournisseur de gaz. C’est à lui de faire le lien entre vous et le gestionnaire du réseau. Ce dernier dépêchera sur place un technicien pour effectuer les travaux de réparation nécessaires ou, si besoin, procéder au remplacement du compteur.

Si le dysfonctionnement est causé par l’usure normale du compteur, l’intervention ne vous sera pas facturée. En revanche, si le dysfonctionnement provient d’une dégradation volontaire ou involontaire de votre fait, les frais d’intervention seront à votre charge.

Fuite de gaz : quelle procédure appliquer ?

En cas de suspicion de fuite de gaz, vous devez vous adresser prioritairement au service Urgence sécurité gaz géré par GRDF en respectant la procédure suivante :

  1. ouvrez grand les fenêtres ;
  2. fermez le robinet d’arrivée du gaz ;
  3. ne faites ni flamme ni étincelle ;
  4. ne touchez pas aux appareils électriques ni au téléphone ;
  5. ne touchez pas aux interrupteurs ;
  6. quittez votre domicile ;
  7. contactez le n° Vert Urgence sécurité gaz au 0 800 47 33 33 et suivez les instructions qu’on vous donnera en attendant l’arrivée du technicien.

Notez que les interventions d’urgence et les dépannages faisant suite à un problème technique survenu sur la partie publique du réseau de distribution ne sont pas facturés.

Comment déplacer ou supprimer un compteur de gaz ?

Lors de travaux de rénovation, vous pouvez être amené à déplacer le compteur de gaz de votre installation de quelques mètres ou même de quelques centimètres. Dans tous les cas, vous ne devez jamais intervenir vous-même sur votre compteur ni demander à un artisan, plombier ou chauffagiste, de le faire pour vous. Seuls les techniciens du gestionnaire du réseau sont habilités à intervenir sur un compteur de gaz.

Pour demander à déplacer votre compteur dans le cadre de travaux, rendez-vous sur la page « Faire une demande de déplacement de compteur » du site Internet de GRDF et déposez une demande en ligne. Après étude de votre dossier, GRDF vous proposera un devis personnalisé et un calendrier d’intervention. Déplacer un compteur peut vous coûter entre une centaine d’euros et jusqu’à plus de 1 000 euros selon la complexité de l’opération.

Pour supprimer un compteur de gaz, deux options s’offrent à vous :

  • vous avez un contrat en cours : c’est à votre fournisseur que vous devez vous adresser pour demander la mise hors de service de votre compteur, la résiliation de votre contrat et la dépose du compteur ;
  • vous n’avez pas de contrat en cours : vous devez directement faire votre demande à GRDF en contactant son service client au 09 69 36 35 34 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 8 h à 17 h.

La prestation complète comprend :

  • la fermeture du robinet d’arrivée du gaz ;
  • la dépose du compteur ;
  • la pose de voiles.

Si le compteur concerné autorise un débit maximum inférieur à 16 m3/h, la prestation n’est pas facturée. Dans le cas contraire, déposer un compteur de gaz coûte 49,95 € HT soit 59,94 € TTC (tarifs valables à compter du 1er juillet 2021).

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?