Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Installation du compteur électrique : quelles démarches à prévoir ?

Plusieurs situations peuvent impliquer l’installation d’un nouveau compteur électrique : pose de Linky, construction d’un nouveau logement, etc. Comment faire ? À qui demander ? Combien coûte l’installation d’un compteur d’électricité ? Choisir.com fait le point.

Installation compteur électrique Linky

Enedis ou EDF : qui se charge de l’installation du compteur électrique ?

Votre compteur électrique est l’équivalent de votre boite aux lettres pour l’électricité. C’est cet élément qui vous permet de recevoir de l’électricité via un numéro unique à 14 chiffres, le point de livraison (PDL).

À tort, on pense souvent qu’EDF s’occupe de la pose du compteur. D’ailleurs, ne parle-t-on pas de « compteur EDF » ? Cette expression est en fait un abus de langage.

En France, c’est Enedis, le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité qui se charge d’installer les compteurs électriques. En effet, Enedis opère pour le compte des collectivités locales et achemine l’électricité jusqu’au consommateur final.

EDF de son côté est un fournisseur d’électricité. Il commercialise de l’électricité aux clients particuliers et professionnels. Mais, il n’est pas le seul à le faire. D’autres fournisseurs sont présents sur le réseau géré par Enedis.

Poser un nouveau compteur électrique : les différents cas de figure

Poser un nouveau compteur électrique peut intervenir dans diverses situations. Il peut s’agir d’une installation due :

  • au remplacement d’un nouveau compteur dans le cadre du déploiement de Linky ;
  • au remplacement d’un compteur défectueux ;
  • au raccordement d’un logement neuf au réseau d’électricité ;
  • à l’installation d’un deuxième compteur électrique dans votre maison ;
  • au déplacement du compteur électrique dans votre maison ;
  • au changement de branchement, à savoir le passage d’un compteur monophasé en triphasé ou inversement ;
  • à une modification d’option tarifaire (passage en heures pleines heures creuses ou en option base) ;
  • à l’installation d’un compteur provisoire dans le cadre d’un chantier.

Détaillons chacune de ces situations.

Le remplacement d’un ancien compteur par Linky

Dans le cadre de la modernisation du réseau électrique français et suite à une directive européenne, a été lancé le déploiement du compteur connecté Linky. Celui-ci a débuté en 2015 et se terminera fin 2021. À terme, 35 millions de foyers en seront équipés.

Le remplacement de votre ancien compteur par un compteur Linky est obligatoire. Il n’est pas permis de refuser ce nouveau compteur.

Il n’y a aucune démarche à faire pour demander l’installation de Linky. Enedis a établi un calendrier de développement, ville par ville.

La pose de Linky se déroule selon les étapes suivantes :

  • 30 à 45 jours avant la date, Enedis vous indique le passage dans votre ville par courrier postal ;
  • environ 25 jours avant, le technicien Enedis vous appelle pour fixer un rendez-vous définitif ;
  • le jour J, le technicien Enedis se rend à votre domicile. Si votre compteur se situe en extérieur, inutile d’être présent. Sinon, vous devrez rester pour laisser l’accès à votre logement à l’agent Enedis ;
  • en 30 minutes, votre nouveau compteur est posé.

Bon à savoir

Le calendrier de déploiement de Linky n’a pas été particulièrement affecté par la pandémie de Covid-19. Si votre compteur n’a pas encore été remplacé, il le sera avant le 31 décembre 2021.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Le remplacement d’un compteur défectueux

L’installation d’un nouveau compteur peut avoir lieu lorsque votre compteur actuel dysfonctionne. Plusieurs indices peuvent vous indiquer un problème sur le compteur électrique :

  • une facture d’électricité plus importante à consommation constante. En d’autres termes, vous avez conservé vos habitudes de consommation et la facture augmente de manière inhabituelle ;
  • une facture d’électricité qui ne baisse pas malgré une diminution de consommation (mise en place d’éco-gestes, achat d’équipements avec une meilleure étiquette énergie, départ en vacances, etc.) ;
  • votre compteur se met à faire du bruit ;
  • la roue ne tourne plus ou au contraire, sa vitesse a augmenté ;
  • votre compteur ne s’allume plus.

Si votre compteur paraît défectueux, vous devez prendre contact avec votre fournisseur d’électricité. Comme le précise le fournisseur TotalEnergies : «  Ce dernier dépêchera un technicien Enedis (ex-ErDF) à votre domicile pour vérifier la situation et confirmer – ou non – le problème avec votre compteur. »

Le dysfonctionnement du compteur électrique est avéré ? Enedis se chargera de le remplacer à ses frais. Vous n’aurez rien à payer, ni pour le déplacement du technicien, ni pour le changement de compteur. Le gestionnaire se chargera également de relayer l’information à votre fournisseur pour vous faire parvenir une facture rectificative.

Le compteur fonctionne normalement ? Le déplacement d’Enedis vous sera facturé 31,92 € sur votre facture d’électricité. De plus, si vous voulez tout de même le remplacer, cette opération sera alors à votre charge. Cela vous coûtera :

  • 56,72 € TTC avec changement de compteur et réglage du disjoncteur ;
  • 68,60 € TTC si le compteur et le disjoncteur sont changés.

Le raccordement au réseau électrique d’une maison neuve

La pose d’un compteur électrique peut intervenir au moment de la construction d’un logement neuf. En effet, pour bénéficier de l’électricité dans votre future maison, il faudra procéder à un raccordement au réseau électrique.

Pour cela, vous devrez vous mettre en contact avec Enedis et faire une demande de raccordement. La demande se fait en ligne sur : https://connect-racco.enedis.fr/prac-internet/login/

Enedis vous demandera de joindre certaines pièces justificatives :

  • le choix de la puissance électrique maximale de raccordement souhaitée. Soit 12 kVA en monophasé, soit 36 kVA en triphasé. En général, à moins de disposer d’une piscine chauffée ou d’une infrastructure très gourmande en énergie, un compteur monophasé suffit pour les particuliers ;
  • une lettre d’engagement écrite stipulant la prise en charge des travaux de raccordement par le propriétaire ;
  • des photos du terrain, du bâtiment et des installations électriques déjà présentes ;
  • une copie du permis de construire ;
  • un extrait de cadastre ;
  • un plan de masse.

Une fois ce dossier reçu, Enedis vous enverra un devis de raccordement. En effet, le montant des travaux dépend de la complexité du raccordement et du terrain. Votre signature vaut pour acceptation et permet de lancer les travaux. C’est à ce moment-là que vous sera installé le compteur électrique et que l’on vous donnera votre numéro de PDL.

À la fin des travaux, il faudra faire vérifier l’installation électrique par le Consuel, le Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité. Vous devrez faire une demande d’attestation Consuel. Pour cela, vous pouvez vous faire aider par votre électricien.

Un agent du Consuel viendra contrôler le respect des normes de sécurité concernant l’électricité. Si tout est aux normes, vous recevez votre attestation Consuel. C’est un sésame qui vous permettra de souscrire un contrat d’électricité et mettre en service l’énergie.

À noter

Depuis 2017, l’installation d’un nouveau compteur implique forcément la pose d’un compteur Linky. Il n’est pas possible de demander un ancien compteur.

L’installation d’un deuxième compteur

Lorsque l’on agrandit sa maison, on peut décider d’installer un deuxième compteur. C’est souvent pratique pour éviter de devoir changer le branchement de la première partie de la maison.

D’autre part, cela permet de garder les parties indépendantes. Ainsi, on peut segmenter la maison en plusieurs appartements, par exemple.

Pour installer un deuxième compteur, il faudra contacter Enedis et faire une demande de raccordement de la même manière que pour un compteur principal. En revanche, vous n’aurez pas besoin de faire venir le Consuel.

Bon à savoir

Si vous souhaitez diviser votre logement en deux logements, il est obligatoire d’installer un nouveau compteur. Il n’est pas possible de garder un seul compteur. Comme l’explique le fournisseur Happ-e « Cela s’assimilerait à de la revente d’électricité à un tiers par un particulier, ce qui est légalement répréhensible. Et ensuite parce que tout bail locatif implique obligatoirement un contrat d’électricité individualisé (et donc un raccordement et d’un compteur dédié). »

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Déplacement du compteur électrique

Si votre compteur n’est pas très pratique d’accès, vous pouvez en demander le déplacement. Pour cela, vous pouvez :

  • contacter votre fournisseur qui se chargera de relayer la demande à Enedis ;
  • demander directement à Enedis sur le portail.

Vous recevrez un devis sous 10 jours, valide durant 3 mois. Il suffira d’accepter le devis pour lancer l’opération. Enedis se charge uniquement de la prestation de déplacement du compteur.

Il faudra souvent y ajouter une modification de l’installation électrique intérieure par un électricien. Cette opération peut rapidement s’avérer chère. Cela dépend du devis d’Enedis et des tarifs pratiqués par l’électricien. Attention donc à bien anticiper ces coûts !

Monophasé et triphasé : le changement de branchement du logement

Un compteur monophasé permet d’avoir l’installation électrique sur un seul réseau. Un compteur triphasé à l’inverse permet de segmenter l’installation électrique en trois. C’est souvent nécessaire pour disposer d’une plus grande puissance électrique.

Par exemple, il peut être nécessaire de passer à un compteur triphasé si l’on fait construire une piscine chauffée ou si l’on installe, par exemple, son activité professionnelle à son domicile (atelier de soudure, micro-brasserie, etc.).

Pour passer d’un compteur monophasé à triphasé, la première chose à faire est d’appeler son fournisseur d’électricité (EDF, TotalEnergies, Engie, etc.). Celui-ci relaiera votre demande auprès d’Enedis. Un agent Enedis interviendra sous 5 à 10 jours pour changer le compteur électrique.

Bon à savoir

Le passage en triphasé implique un changement de puissance du compteur électrique. Le montant de votre abonnement à l’électricité en sera impacté. Pour éviter de voir votre facture augmenter en flèche, pensez à comparer les fournisseurs afin de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Heures pleines/heures creuses ou option base : le changement d’option tarifaire

Il existe deux grandes structures de prix de l’électricité pour les particuliers :

  • l’option base, le prix du kWh reste le même toute la journée ;
  • l’option heures pleines/heures creuses, le prix du kWh varie en fonction de l’heure de la journée. Il est plus élevé en heures pleines (16 heures par jour) et plus bas en heures creuses (8 heures par jour, généralement la nuit).

Le choix de l’option tarifaire influe sur le prix du kWh d’électricité et de l’abonnement. Pour certains ménages, l’option base est plus intéressante et pour d’autres non. Si elle ne vous est pas avantageuse, vous pouvez décider de changer d’option tarifaire.

Ce changement d’option tarifaire implique parfois le remplacement du compteur électrique. C’est le cas lorsque vous avez encore un ancien compteur. Pour demander le changement d’option tarifaire, il faudra contacter votre fournisseur qui transmettra votre demande à Enedis. Votre compteur sera remplacé sous 5 à 10 jours ouvrés.

Si vous est déjà doté d’un compteur Linky, l’opération se fait à distance. Il n’est pas utile d’installer un nouveau compteur.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Le compteur provisoire

Lorsque vous lancez des travaux, l’électricité est souvent indispensable. Il vous faudra donc un raccordement et un compteur provisoire.

Vous pouvez contacter votre fournisseur d’énergie ou Enedis directement. Votre interlocuteur vous demandera :

  • l’adresse des travaux ;
  • les dates de l’installation temporaire ;
  • le type de branchement. Vous avez le choix entre monophasé ou triphasé ;
  • la puissance électrique du compteur.

Vous pourrez alors obtenir un devis. Suite à l’acceptation du devis, 10 jours ouvrés peuvent suffire pour ouvrir le compteur de chantier. Mais, si beaucoup de travaux sont à prévoir, les délais peuvent être plus longs.

Pour un raccordement de courte durée (inférieure à 28 jours) vous pourrez choisir une puissance de compteur comprise entre 3 kVA et 36 kVA.

Pour un raccordement de plus de 28 jours, la puissance sera automatiquement supérieure ou égale à 36 kVA. Afin de déterminer la bonne puissance pour vos travaux, faites confiance au maitre d’ouvrage.

Cette installation est à votre charge et se fait sur devis. D’après Engie « Un compteur provisoire peut coûter entre 60 € et 260 € en fonction de ses spécificités, plus le prix de l’énergie. »

L’installation du compteur électrique : délai et coût

En fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez, le prix et le délai de l’installation varieront. Pour vous donner une idée, voici un tableau des prix issu du catalogue Enedis.

Type d’installationDélaiPrix (en €)
Installation de LinkySur rendez-vous avec EnedisGratuit
Travaux de raccordementDe quelques jours à plusieurs semaines*Sur devis
Deuxième compteurDe quelques jours à plusieurs semaines*Sur devis
Déplacement du compteurSur rendez-vous avec EnedisSur devis
Changement d’option tarifaireSous 5 à 10 jours56,72 €
Passage de monophasé à triphasé ou de triphasé à monophaséSous 5 à 10 jours160,18 €
Remplacement d’un compteur défectueuxSur rendez-vous avec EnedisGratuit
Remplacement de votre nouveau compteur à votre initiative sans changement du disjoncteurSur rendez-vous avec Enedis56,72 €
Remplacement de votre nouveau compteur à votre initiative avec changement du disjoncteurSur rendez-vous avec Enedis68,60 €
Compteur provisoireDe quelques jours à plusieurs semaines*Sur devis
*Les délais dépendent de la complexité de votre terrain et de votre éloignement des infrastructures du réseau électrique. Plus les travaux à prévoir sont importants, plus le devis aura tendance à être élevé et plus le calendrier des travaux risque de s’allonger.

Bon à savoir

Les montants seront prélevés sur la première facture d’électricité. Vous n’avez rien à verser le jour de l’installation.

Et après l’installation, comment mettre en service le compteur ?

Afin de mettre en service l’électricité dans votre logement, il faudra commencer par souscrire un contrat d’électricité. Pour cela, contactez le fournisseur d’électricité de votre choix. Celui-ci vous demandera :

  • votre numéro de PDL ;
  • le relevé de votre compteur, si celui-ci est neuf, il sera logiquement à 0 ;
  • votre RIB.

Une fois la souscription terminée, le fournisseur vous aidera à prendre contact avec Enedis, pour mettre en service le compteur d’électricité. Avec un compteur Linky, la mise en service se fera sous 24 heures. La première mise en service vous coûtera 50,56 €. Si vous êtes bénéficiaire du chèque énergie, l’ouverture du compteur est gratuite.

Bon à savoir

Pour trouver le contrat le plus adapté à votre nouveau logement, vous pouvez utiliser notre comparateur d’offres d’électricité. Une fois que vous aurez déterminé le meilleur contrat, pensez à appeler gratuitement Choisir.com. Nos conseillers vous aideront dans vos démarches de souscription.

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?