Tout savoir sur la prime « coup de boost Fioul »

La prime « coup de boost Fioul », qui bonifie la prime « coup de pouce chauffage », a été déployée par l’État dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie. Elle permet de financer en partie l’installation chez les particuliers de systèmes de chauffage plus performants et plus respectueux de l’environnement. Pour être éligibles, ces nouveaux équipements doivent impérativement remplacer d’anciennes chaudières fonctionnant au fioul. Découvrez dans les lignes qui suivent le détail des équipements concernés, le montant de la prime « coup de boost Fioul » et la liste des démarches à entreprendre pour en bénéficier.

prime_coup_de_boost_fioul_subenvtion_remplacement_chaudiere_fioul

Qu’est-ce que les primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ?

La prime « coup de pouce chauffage » est une aide financière mise en place par les pouvoirs publics dans le cadre des politiques d’encouragement de la rénovation énergétique des logements. Elle a pour objectif d’accélérer le remplacement des chaudières au charbon, au gaz ou au fioul par des systèmes de chauffage plus efficients, plus économes en énergie et plus propres, comme :

  • les chaudières à biomasse ;
  • les appareils de chauffage indépendants au bois ;
  • les pompes à chaleur air/eau ou eau/eau ;
  • les pompes à chaleur hybrides ;
  • les chauffe-eau solaires combinés ;
  • le raccordement à un réseau de chaleur.

Depuis le 29 octobre 2022, la prime « coup de boost Fioul » peut s’ajouter à la prime « coup de pouce chauffage ». Cette aide bonifiée s’applique dès lors que le nouvel équipement remplace une chaudière au fioul, une énergie fossile particulièrement polluante.

Ces primes s’inscrivent dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Elles sont attribuées aux particuliers qui en font la demande par les entreprises signataires de la charte « coup de pouce chauffage ».

Ces entreprises, des fournisseurs d’énergie principalement, reçoivent en contrepartie des certificats d’économies d’énergie qui leur permettent de respecter leurs obligations en la matière.

La fin des chaudières au fioul

Depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d’installer une nouvelle chaudière au fioul, même en remplacement d’une ancienne. Les 3 millions de ménages qui se chauffent encore au fioul vont devoir progressivement passer à d’autres solutions de chauffage. La prime « coup de boost Fioul » est censée les aider à franchir ce pas sans attendre que leur chaudière soit hors d’usage.

Pourquoi est-ce important de remplacer votre ancienne chaudière par un système plus performant ?

La question climatique et la hausse des coûts de l’énergie ont poussé les industriels à développer ces dernières années des systèmes de chauffage offrant une efficience énergétique bien supérieure à celle des chaudières classiques à combustion au charbon, au gaz ou au fioul.

Remplacer votre ancienne chaudière par un système récent et éligible aux primes, c’est profiter des dernières avancées technologiques pour améliorer votre confort thermique, faire baisser vos factures d’énergies et participer, à votre niveau, à la transition énergétique.

Pour améliorer votre confort thermique

En choisissant un système de chauffage moderne et performant, vous profitez d’un confort thermique optimal dans toutes les pièces de votre logement. Les pompes à chaleur air/eau ou eau/eau ou les chaudières à biomasse par exemple, assurent une montée rapide en température et chauffent sans assécher l’air ambiant. Par ailleurs, ce type d’équipement peut être associé à un thermostat d’ambiance pour gérer la température au degré près, pièce par pièce.

Pour faire des économies sur vos factures de chauffage

Changer votre système de chauffage peut représenter un coût important. À l’usage, les économies réalisées peuvent toutefois être considérables. On estime ainsi qu’une pompe à chaleur eau/eau, par exemple, peut induire plus de 80% d’économies sur vos factures de chauffage par rapport à une chaudière au fioul. Le choix d’un appareil de chauffage au bois ou d’une chaudière biomasse peut aussi vous faire profiter d’une énergie peu chère et vendue à un prix plus stable que celui du gaz ou de l’électricité.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Pour faire du bien à la planète

En plus d’afficher d’excellentes performances énergétiques, les systèmes de chauffage éligibles au primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ont principalement recours aux énergies renouvelables ou à l’électricité pour fonctionner. Leur impact environnemental est beaucoup plus faible que celui des appareils fonctionnant exclusivement aux énergies fossiles. En remplaçant votre ancienne chaudière, vous réduisez considérablement votre empreinte carbone.

Et si vous en profitiez pour choisir un fournisseur d’énergie verte ?

Les pompes à chaleur, notamment, ont besoin d’électricité pour fonctionner, voire même de gaz pour les pompes à chaleur hybrides. Pour réduire encore votre empreinte carbone, il est tout à fait possible de les alimenter en électricité verte ou en biogaz, des énergies d’origine 100% renouvelable. Pour trouver un fournisseur d’énergie verte et l’offre qui correspond à vos besoins, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur des fournisseurs d’énergie en ligne. Cet outil gratuit analyse en temps réel le marché pour vous proposer la meilleure offre selon vos critères.

Quels sont les équipements éligibles aux primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ?

Les primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ont pour vocation d’encourager l’installation de systèmes quasiment neutre en terme d’émissions. À ce titre, toutes les chaudières fonctionnant au gaz notamment, sont exclues de ce dispositif (à l’exception des PAC hybrides fonctionnant en partie au gaz). Cette exclusion concerne tous les modèles, y compris les chaudières à condensation ou à basse température.

Ne sont éligibles à ces primes que les opérations décrites ci-dessous à condition de bien respecter le cahier des charges prévu par leur fiche d’opération standardisée, des documents techniques édités par le Ministère de la Transition écologique.

Chaudière à biomasse

Une chaudière à biomasse est une chaudière à combustion classique qui utilise du bois comme combustible. Pour être éligible aux primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », la chaudière doit être neuve et installée dans une maison individuelle. Elle doit également être de classe 5 selon la norme NF EN 303.5 ou bénéficier du label Flamme Verte. Toutes ces informations doivent apparaître clairement sur la facture.

Prix moyen d’une chaudière à biomasse (hors prime) : entre 5 000 et 20 000 euros TTC.

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

Une pompe à chaleur (PAC) est un appareil qui permet de transférer de l’énergie thermique d’un milieu à un autre pour alimenter un système de chauffage ou de climatisation. Pour être éligible aux primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », une pompe à chaleur doit afficher une efficacité saisonnière d’au moins 111% pour les PAC moyenne et haute température et d’au moins 126% pour les PAC basse température. Les PAC air/air ne sont pas éligibles.

Prix moyen d’une PAC air/eau ou eau/eau (hors prime) : entre 10 000 et 20 000 euros TTC.

Pompe à chaleur hybride air/eau

Une pompe à chaleur hybride associe gaz et électricité pour produire de l’eau chaude. Lorsque les températures extérieures sont trop basses et que le rendement de la pompe à chaleur faiblit, une chaudière au gaz prend le relais. Pour bénéficier des primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », une PAC hybride doit afficher une efficacité saisonnière d’au moins 111%. Elle doit également servir à la fois au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire.

Prix moyen d’une PAC hybride air/eau (hors prime) : entre 5 000 et 15 000 euros TTC.

Système solaire combiné

Un système solaire combiné est un ensemble constitué de panneaux solaires thermiques et d’un ballon de stockage. Pour être éligible aux primes, cet équipement doit servir à la fois au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire. La productivité des capteurs doit aussi être supérieure à 600 W/m2. Par ailleurs, ces capteurs ne doivent servir qu’à la production d’eau chaude. Les panneaux hybrides produisant chaleur et électricité sont exclus de ce dispositif.

Prix moyen d’un système solaire combiné (hors prime) : entre 15 000 et 25 000 euros TTC.

Raccordement à un réseau de chaleur Enr&R

Cette opération consiste à raccorder une maison individuelle à un réseau de chaleur collectif, aussi appelé réseau de chauffage urbain. Pour être éligible aux primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », ces travaux doivent permettre le raccordement à un réseau de chaleur majoritairement alimenté par des énergies renouvelables ou des énergies de récupération.

Prix moyen d’un raccordement (hors prime) : entre 500 et 2 000 euros TTC.

Appareil indépendant de chauffage au bois

L’appellation « appareil indépendant de chauffage au bois » regroupe les cheminées à foyer fermé, les inserts et les poêles fonctionnant au bois (bûches ou granulés). Pour être éligible aux « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », ces équipements doivent être labellisés Flamme verte 7. Pour les appareils utilisant des bûches, le rendement affiché doit être supérieur ou égal à 75%. Pour les appareils utilisant des granulés, le rendement doit être d’au moins 87%.

Prix moyen d’un appareil de chauffage au bois (hors prime) : entre 4 000 et 15 000 euros TTC.

Factures, résiliation, engagement, litiges, les conseillers Choisir.com vous aident dans vos démarches.

Qui peut bénéficier des primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ?

Tous les particuliers peuvent bénéficier des primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul », qu’ils soient locataires ou propriétaires de leur logement. Les locataires devront toutefois obtenir l’autorisation de leur propriétaire avant d’entreprendre les travaux.

Le logement concerné peut être une résidence principale ou une résidence secondaire. Cela n’a aucun impact sur le montant de la prime. Seule condition pour être éligible, le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans.

Si tout le monde peut en principe bénéficier des primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost fioul », le montant de ces dernières dépend de la nature des travaux entrepris. Le niveau de vos revenus est également pris en compte. Vous ne toucherez pas le même montant selon que vous êtes considéré comme un ménage aux revenus modestes ou non.

Retrouvez ci-dessous les plafonds de revenus en vigueur depuis le 1er janvier 2023, en Île-de-France et pour les autres régions :

Nombre de personnes composant le ménagePlafonds de revenus du ménage en Îles-de-France (en €)Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (en €)
127343 €20805 €
240130 €30427 €
348197 €36591 €
456277 €42748 €
564380 €48930 €
Par personne supplémentaire+8097 €+6165 €

Si vos revenus se situent sous ces plafonds, vous toucherez une prime majorée. Sont pris en compte la somme des revenus fiscaux de référence apparaissant sur les avis d’imposition de l’ensemble des personnes composant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1.

À combien s’élève la prime « coup de boost Fioul » ?

Pour rappel, la prime « coup de boost Fioul » s’ajoute à la prime « coup de pouce chauffage » lorsque l’équipement installé remplace spécifiquement une chaudière au fioul.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous le montant total de la prime « coup de pouce chauffage » bonifiée par la prime « coup de boost Fioul » en vigueur depuis le 29 octobre 2022 pour le remplacement d’une chaudière individuelle au fioul par :

une chaudière biomasse performanteune pompe à chaleur air/eau ou eau/eauun système solaire combinéune pompe à chaleur hybrideun raccordement à un réseau de chaleur
pour les ménages modestes5000 €5000 €5000 €5000 €1000 €
pour les autres ménages4000 €4000 €4000 €4000 €900 €

Pour être éligible à la prime « coup de boost Fioul », le devis des travaux doit être signé entre le 29 octobre 2022 et le 30 juin 2023 et les travaux achevés au plus tard le 31 décembre 2023.

Quelles sont les démarches pour percevoir la prime « coup de boost Fioul » ?

La prime « coup de boost Fioul » est directement versée par les entreprises signataires de la charte « coup de pouce chauffage » dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. Cela concerne principalement des fournisseurs d’énergie proposant aux particuliers, clients ou non, des prestations de rénovation énergétique.

Ce sont donc vers ce type d’entreprises que vous devez vous tourner pour planifier vos travaux et obtenir le versement des primes auxquelles vous pouvez prétendre.

Retrouvez ci-dessous les étapes à suivre pour profiter de la prime « coup de boost Fioul » :

  1. Vérifiez votre éligibilité en vous référant aux informations et aux tableaux précédents ;
  2. Choisissez le type d’opération que vous souhaitez réaliser ;
  3. Choisissez une entreprise parmi les signataires de la charte « coup de pouce chauffage » ;
  4. Acceptez l’offre proposée par l’entreprise que vous avez retenue ;
  5. Signez le devis proposé par le prestataire en vous assurant bien qu’il soit Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) par l’État ;
  6. Faites réaliser les travaux d’installation ;
  7. À la fin des travaux, retournez la facture à l’entreprise signataire de la charte pour obtenir votre prime ;

Selon les cas, votre prime peut être directement déduite du montant de votre facture ou vous être versée sur votre compte en banque avant ou après le paiement de votre facture.

Pour pouvoir prétendre au versement de votre prime, la facture doit faire mention de la dépose et de la nature de l’ancien équipement ainsi que de l’énergie qui servait à l’alimenter (charbon, fioul ou gaz). Dans le cas du remplacement d’une chaudière, sa marque et sa référence doivent également être mentionnées. La facture doit aussi faire apparaître la performance des équipements installés si cette information est exigée par la fiche d’opération standardisée.

Comment vérifier que le professionnel en charge des travaux est bien RGE ?

Faire réaliser ses travaux par un professionnel RGE est une condition sine qua none pour prétendre au versement des primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul ». Pour vérifier si le professionnel retenu est bien reconnu comme tel, utilisez l’annuaire RGE mis à votre disposition sur le site de France Rénov’, le service public dédié à la rénovation.

Peut-on cumuler les primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » avec d’autres primes ?

Les primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » sont cumulables avec MaPrimeRénov et l’éco-prêt à taux zéro. En revanche, vous ne pouvez pas profiter pour une même opération d’une autre prime délivrée par un fournisseur d’énergies dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie, comme les différentes primes énergie.

De même, les primes « coup de pouce chauffage » et « coup de boost Fioul » ne peuvent être cumulées avec les aides financières de l’Ademe proposées via le Fonds Décarbonation ou le Fonds Chaleur. Pour connaître le détail des différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre, vous pouvez utiliser Simul’aides, l’outil d’estimation des aides du site France Rénov’.

D’autres questions sur ce sujet ?

comparateur

Trouvez l'offre d'électricité au meilleur prix adaptée à vos besoins

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel

Comparez les offres des fournisseurs