Super chargeur Tesla : prix, fonctionnement et emplacements

Le superchargeur a été créé par la firme américaine Tesla pour permettre la recharge très rapide de ses véhicules électriques. Installés de partout dans le monde, ces points de charge sont très prisés des utilisateurs. Tour d’horizon de leurs caractéristiques, leur tarif d’utilisation et tous nos conseils pour bien s’en servir.

superchargeur tesla

Tesla superchargeur, qu’est-ce que c’est ?

Le superchargeur Tesla (supercharger en anglais) est une borne pour voiture électrique qui rend la recharge très rapide. Installées depuis 2012, ces infrastructures de charge font partie de la stratégie du constructeur pour encourager la mobilité propre. En effet, désireuse de commercialiser ses modèles de véhicules électriques (VE) auprès d’un grand nombre de clients, l’entreprise n’a pas souhaité se reposer sur les infrastructures publiques de recharge, car si les bornes de recharges publiques sont de plus en plus nombreuses, cette tendance reste relativement récente.

Le superchargeur est une borne de recharge intelligente dont la puissance est très élevée. La majorité des modèles installés en France font partie des trois premières générations :

  • superchargeur V1 de puissance maximale de 150 kW (kilowatt) ;
  • superchargeur V2 de 150 kW également. Ils possèdent deux câbles sur chaque borne, un type 2 « modifié » pour les anciens véhicules Model S et Model X et une prise Combo CCS pour les autres (Model S et Model X nouvelle génération, mais aussi Model 3 et Model Y) ;
  • superchargeur V3 dont la puissance atteint 250 kW (déployé depuis 2019). Ils sont équipés d’un seul câble avec connecteur Combo CSS.

La marque américaine n’est pas la seule à développer et installer des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, mais le terme de « superchargeur » ne s’applique généralement qu’à ses modèles. Pour les dispositifs commercialisés par d’autres entreprises, on parle généralement de borne à charge rapide, tout simplement.

Quel est le prochain superchargeur Tesla ?

Le prochain superchargeur Tesla est déjà là : la première station équipée de bornes V4 a ouvert cet été à Riom, dans le Puy-de-Dôme. Il s’agit de la deuxième infrastructure de ce type en Europe. Le modèle V4 possède plusieurs caractéristiques :

  • il est de couleur blanc et noir (contre blanc et rouge pour le V3) ;
  • il possède un seul câble de recharge, mais celui-ci est plus long que sur le V3. Cela lui permet de s’adapter aux modèles d’autres marques et aux véhicules longs ou équipés d’une remorque ;
  • sa puissance de sortie est actuellement de 250 kW (comme le V3), mais il serait possible que ses capacités soient plus importantes. Il faudra patienter pour savoir si Tesla choisit d’augmenter cette puissance ou non.

Comment fonctionne le superchargeur Tesla ?

Pour comprendre le fonctionnement du superchargeur, il faut revenir sur les différents types de courant qui peuvent être utilisés :

  • le courant continu (DC, pour Direct Current) a été le premier à être développé. Les électrons se déplacent toujours dans le même sens à l’intérieur du circuit, de la borne négative vers la borne positive ;
  • le courant alternatif (AC, pour Alternating Current) est une invention plus récente. Les électrons se déplacent dans un sens puis dans l’autre, de manière alternée. Cela protège les utilisateurs d’une électrocution en cas de fuite et simplifie le transport et la distribution de l’électricité.

Le courant alternatif est le plus utilisé aujourd’hui, que ce soit sur les lignes d’électricité ou dans les logements. Cependant, lorsqu’il s’agit de charger une batterie électrique, un courant continu est nécessaire. Cela est vrai pour les téléphones portables, les ordinateurs, les outils sur batterie, etc. Les chargeurs de ces appareils comportent donc un petit transformateur qui va modifier le courant pour l’adapter à la batterie qui doit être chargée (c’est la raison pour laquelle il est conseillé de toujours utiliser le chargeur du constructeur).

Pour les voitures électriques, la borne de recharge classique (par opposition à la charge rapide) délivre un courant alternatif. Le véhicule est équipé d’un chargeur embarqué qui transforme le courant alternatif en courant continu avant de l’envoyer vers la batterie. Cette pièce maîtresse du VE limite d’ailleurs la puissance de la borne de recharge selon ses capacités propres ; c’est pour cela qu’il faut choisir sa borne de recharge en fonction du véhicule acheté.

Le superchargeur délivre quant à lui un courant continu de très forte puissance et contourne le chargeur de la voiture électrique. En alimentant directement la batterie, ce dispositif évite le bridage à une puissance de 22 kW maximum qui s’applique aux stations de charge classiques. Toutes les bornes rapides reposent sur ce principe de fonctionnement.

Qui peut utiliser un superchargeur Tesla ?

Jusqu’en 2021, ces appareils étaient réservés aux propriétaires d’un véhicule Tesla, tous les modèles étant compatibles avec les superchargeurs. Or, depuis 2022, la marque a décidé de commencer à installer des superchargeurs ouverts à tous, à destination des propriétaires d’un véhicule de marque concurrente. Aujourd’hui, certaines stations de recharge Tesla sont donc accessibles aux véhicules « non Tesla ».

Pour augmenter la compatibilité des superchargeurs avec différents modèles de voitures électriques, Tesla a équipé ses bornes de prise Combo CCS, acceptées par une grande partie des VE commercialisés en France. Il convient toutefois de vérifier que votre voiture possède ce connecteur et tolère donc la charge rapide. De plus, il faut souligner que les câbles inamovibles installés sur ces bornes sont relativement courts, ce qui peut poser problème avec certaines marques selon l’emplacement de la prise sur la voiture.

Comment trouver un superchargeur Tesla ?

Les bornes de recharge Tesla sont situées principalement sur les grands axes routiers, c’est-à-dire sur les aires d’autoroute ou très près de sorties très passantes. Il existe également des stations de charge dans les grandes villes françaises. Pour trouver un superchargeur près de soi, il est possible d’utiliser :

Attention, Tesla dispose également d’un réseau de bornes de « recharge à destination » installées dans des commerces (hôtels, restaurants, centres commerciaux, etc.). Ces infrastructures sont cependant des bornes classiques (généralement de puissance 22 kW) et non des superchargeurs.

La liste des stations superchargeur Tesla en France peut être consultée directement sur le site internet du constructeur ; elle est mise à jour régulièrement. Les ouvertures de points de charge dans le monde entier sont également annoncées sur le compte X (anciennement Twitter) Tesla Charging.

Combien de superchargeurs Tesla en France ?

Il existe actuellement (decembre 2023) 137 stations de charge rapide Tesla en France, chacune équipée d’une ou plusieurs bornes (jusqu’à 28 bornes par station !). Ce réseau est toutefois en croissance constante.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop cher ?

09 70 25 44 41 Appel non surtaxé

Quelle durée de charge avec un superchargeur ?

Sur une borne Tesla V3 (250 kW), il est possible de :

  • gagner 24 km d’autonomie par minute de charge, soit 360 km en 15 minutes ;
  • faire passer la charge de la batterie de 10 % à 80 % en une vingtaine de minutes (selon le modèle de VE).

Sur une borne V2 ou V1 (150 kW), il faudra plutôt compter une demi-heure le temps que la batterie passe de 10 % à 80 % de charge. Ces stations de charge sont donc parmi les plus rapides en France, et elles se révèlent très pratiques lors d’un long voyage. Il est en effet agréable de faire une pause de 20 à 30 minutes lors d’un trajet de plusieurs heures. Les bornes classiques ne sont pas adaptées à cet usage, car plusieurs heures sont nécessaires pour récupérer une autonomie suffisante pour poursuivre le voyage.

Temps de charge superchargeur V2

Comme précisé en début d’article, les bornes Tesla V2 disposent de deux câbles (un type 2 « modifié » et un combo CSS). Cela signifie que lorsque deux voitures sont branchées sur la même station, les 150 KW de puissance sont partagés entre les deux VE. Votre véhicule ne bénéficie que de 75 kW pour sa recharge (un peu plus si l’autre VE n’utilise pas l’intégralité de la puissance qui lui est réservée). La durée de charge est alors multipliée par deux.

Quel prix du kWh avec superchargeur Tesla ?

Le tarif de recharge avec un superchargeur est calculé en fonction du nombre de kWh (kilowattheure) injectés dans la batterie. Les prix varient d’une borne à une autre, mais sont tous indiqués sur la carte interactive proposée par Tesla sur son application mobile et son site internet. Il est donc possible d’estimer le montant à débourser avant de se rendre en station. De plus, le constructeur a décidé de mettre en place un système Heures Pleines Heures Creuses, pour encourager les utilisateurs à éviter la recharge au moment où le réseau d’électricité est le plus sollicité. Le tarif est donc plus élevé de 16 h à 20 h.

Pour les propriétaires d’un véhicule Tesla, l’utilisation d’un superchargeur coûte actuellement (décembre 2023) :

  • 0,40 € en heures creuses en moyenne ;
  • 0,45 € en heures pleines en moyenne.

Ces tarifs évoluent dans le temps, selon le cours de l’électricité sur le marché concerné.

Les propriétaires d’un véhicule non Tesla peuvent bénéficier de ces mêmes tarifs s’ils ont souscrit l’abonnement superchargeur à 12,99 € par mois. Pour ceux qui ne souhaitent pas souscrire cet abonnement, les tarifs sont un peu plus élevés (environ 0,5 € de plus du kWh). Les montants précis pour chaque borne sont indiqués sur le site du fabricant.

Il faut savoir que Tesla a également fait le choix de facturer des frais d’occupation injustifiée sur les bornes de recharge rapide. Ceux-ci s’appliquent lorsqu’un véhicule entièrement chargé reste garé sur un emplacement superchargeur alors qu’un certain niveau d’occupation de la station est atteint (au minimum 50 % des places). Cela coûte généralement 0,50 à 1 € pour chaque minute d’occupation injustifiée, la facture peut donc vite s’avérer salée.

Superchargeur gratuit à vie

Jusqu’en 2018, Tesla proposait la recharge illimitée gratuite sur borne superchargeur aux propriétaires d’un véhicule Model S ou Model X. Ces personnes bénéficient toujours de cet avantage, puisqu’il est garanti à vie. Toutefois, l’entreprise cherche à convaincre ces clients de renoncer à cet atout de taille en proposant une réduction financière et 6 ans de recharge gratuite pour l’achat d’un nouveau véhicule de la marque.

Comment payer la recharge via superchargeur ?

Pour le paiement d’une recharge sur borne Tesla, tout se passe via l’application mobile du constructeur, sans badge, carte ou moyen de paiement à présenter. Le compte client doit être lié à la voiture et un moyen de paiement doit y être enregistré. Pour lancer la recharge, les propriétaires d’un véhicule Tesla n’ont qu’à brancher la prise, la voiture est détectée automatiquement et la facturation se fait immédiatement après le départ (frais d’occupation injustifiée inclus).

Pour recharger un véhicule non Tesla sur un superchargeur, il faut :

  1. télécharger l’application Tesla sur l’App Store ou Google Play ;
  2. se créer un compte et enregistrer une carte bancaire ;
  3. brancher le véhicule ;
  4. sélectionner l’option « Recharger un véhicule non-Tesla » sur l’application ;
  5. rechercher la station Superchargeur désirée ;
  6. sélectionner la borne utilisée et appuyer sur « Démarrer la recharge » ;
  7. cliquer sur « Arrêter la recharge » pour terminer la session.

Le compte bancaire est là aussi débité dès la fin de la recharge.

Il est désormais possible de payer l’utilisation d’un superchargeur avec le Chargemap Pass, un badge qui constitue un moyen de paiement unique pour plusieurs réseaux de bornes de recharge en France et en Europe. Ce pass est compatible avec plus de 700 réseaux (dont Tesla), et donne accès à plus de 320 000 infrastructures de recharge. Cependant, les utilisateurs de ce badge doivent tout de même télécharger l’application Tesla ; ils doivent ensuite enregistrer le Chargemap Pass comme moyen de paiement à la place d’une carte bancaire.

Superchargeur à domicile, comment faire ?

Pour les particuliers, il n’est pas possible de faire installer un superchargeur chez soi. En effet, les installations électriques des logements ne sont en aucun cas capables de supporter une telle puissance. L’installation d’une borne de recharge à domicile ne peut donc se faire qu’avec un modèle classique, de puissance 22 kW au maximum.

Tesla a lancé sa propre gamme de stations de charge pour la maison, baptisée Wall Connector. Les propriétaires d’un VE de ce constructeur sont libres de choisir cette option ou une autre marque pour leur borne à la maison ; il n’y a à ce jour pas de soucis de compatibilité entre les grandes marques de wallbox (borne de recharge) et les voitures Tesla. Toutefois, il faut impérativement que les travaux soient réalisés par un installateur certifié IRVE qui connaît et respecte les normes pour bornes électriques. De plus, cet artisan sera en mesure de proposer un contrat de maintenance pour wallbox approprié.

Du côté du coût d’installation d’une borne de recharge (installation comprise), il faut généralement compter :

  • 700 € en moyenne pour un modèle simple ;
  • 1 200 à 2 000 € pour bénéficier de fonctionnalités avancées.

Attention, si les travaux d’installation sont conséquents (remise aux normes de l’installation électrique, distance importante entre la borne et le tableau électrique, etc.), le tarif peut être bien plus élevé.

Combien coûte la recharge à la maison ?

Le prix d’une recharge de voiture électrique à domicile dépend entièrement de l’offre d’électricité souscrite. En effet, de nombreux fournisseurs existent désormais et chacun propose ses propres tarifs ; certains ont même créé des contrats d’électricité pour borne électrique. Pour trouver la meilleure option dans votre cas, il est recommandé d’utiliser un comparateur energie ou de se faire accompagner par un expert. Les conseillers énergie Choisir.com sont là pour ça (service gratuit, prix d’un appel local).

Payez votre électricité moins cher

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Quelles aides pour un superchargeur ?

Parmi les aides financières pour la mobilité verte, certaines concernent l’installation d’une borne de recharge. Pour les particuliers, seules les bornes classiques (et non à charge rapide) sont éligibles. Les ménages souhaitant faire poser une station chez eux profitent :

  • d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 300 € ;
  • de la TVA à 5,5 % (contre 20 % en temps normal) ;
  • d’aides éventuelles des collectivités territoriales.

Pour bénéficier de ces aides pour l’installation d’une borne de recharge, le chantier doit être réalisé par un professionnel certifié IRVE.

Les entreprises peuvent quant à elle faire installer des bornes à recharge rapide, comme un superchargeur. Cela est particulièrement intéressant sur un parking dédié aux visiteurs (dans un restaurant, un hôtel ou un centre commercial par exemple) ; des aides dédiées à ces cas existent.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop cher ?

faire une simulation