Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Comment désactiver le partage des données du compteur Linky ?

Un outil qui facilite la vie, un appareil qui agit pour faire des économies d’énergie, qui vous offre le choix de payer moins ou encore de vous dépanner plus rapidement en cas de coupure électrique, etc. Selon le gestionnaire de réseau d’électricité Enedis, le nouveau compteur Linky, qui arrive en fin de phase de déploiement, a de nombreux avantages à offrir aux consommateurs. Mais certains utilisateurs préfèrent prendre leur distance avec le communicant, et couper une de ses fonctionnalités : le partage de données. Car c’est là la grande innovation de ce compteur d’électricité : pouvoir transmettre les index de consommation à distance aux fournisseurs et à Enedis. Alors, comment procéder pour désactiver cette option et surtout, pour quelles raisons le faire ? Choisir.com vous donne quelques précisions.

désactiver le partage des données Linky

Pourquoi désactiver la fonction de partage des données ?

Avant de désactiver le partage de données, savez-vous au moins quelles sont les informations collectées par le compteur Linky ? Elles sont au nombre de trois :

  • la courbe de charge ;
  • les index quotidiens ;
  • la puissance maximale.

La courbe de charge

C’est l’information la plus précise que peut obtenir le compteur communicant. En fonction de la durée que vous aurez choisie (toutes les 30 ou 60 minutes), le compteur peut construire un graphique représentant une courbe. Vous pouvez ainsi obtenir des consommations très précises et découvrir les horaires ou les jours où vous consommez le plus.

Est-ce que ces informations sont programmées par défaut ?

Non ! Vous devez donner votre consentement à Enedis de collecter ces informations.

Les index quotidiens

Ce sont les informations de base que recense le compteur. Une fois par jour, entre minuit et 6 heures, le compteur récupère cet index pour suivre votre consommation au jour le jour. Le but n’est pas de suivre votre consommation au plus près mais uniquement de relever votre consommation afin que votre fournisseur puisse vous facturer votre consommation réelle par la suite.

La puissance maximale

C’est en quelque sorte le pic de puissance que vous atteignez tous les jours. Cette information vous permet de savoir si la puissance souscrite est adaptée à votre consommation réelle ou si, au contraire, elle est sous-estimée. Si tel est le cas, vous devrez changer de contrat d’électricité et choisir une puissance plus adaptée.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Quelle est la méthode pour désactiver la fonction de partage des données ?

Vous vous demandez comment désactiver le partage des données de votre compteur électrique Linky ? Sachez qu’il existe deux méthodes pour annuler le partage de vos données de consommation :

  1. sur le site d’Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité ;
  2. depuis l’interface de la plupart des fournisseurs d’électricité.

Désactiver le partage sur le site d’Enedis

La solution la plus simple pour désactiver l’enregistrement de votre consommation est de vous rendre sur le site d’Enedis. Le gestionnaire de réseau indique bien que « vous pouvez demander l’arrêt de l’enregistrement de la consommation horaire à tout moment, avant ou après la pose du compteur Linky ».

Comment serais-je facturé si j’arrête la collecte de toutes mes données ?

Si vous décidez d’inclure les index quotidiens dans la liste des informations collectées, vous ne pourrez plus être facturé sur votre consommation réelle. Votre fournisseur estimera votre consommation et vous établira une voire deux factures de régularisation dans l’année.

Pour ce faire, renseignez les 14 chiffres de votre numéro de PRM ou PDL et cliquez sur « Je désactive l’enregistrement ».

point de livraison électrique ou point de référence mesure à indiquer sur le site Enedis
Source : Enedis

Est-ce que la collecte de ces données est encadrée par la loi ?

Oui, c’est le décret n° 2017-948 du 10 mai 2017 qui a mis en place les modalités de mise à disposition des données fournies par un compteur communicant aux consommateurs.

D’autres options sont disponibles dans votre espace client. Vous pouvez par exemple :

  • accéder à vos données ou les supprimer ;
  • paramétrer vos alertes ;
  • faire une comparaison de votre consommation électrique avec d’autres consommations types.

Désactiver le partage depuis l’interface des fournisseurs d’électricité

L’autre solution consiste à faire votre demande depuis le site de votre fournisseur d’électricité. Sur la plupart des sites Internet des fournisseurs d’électricité, vous pouvez retrouver un onglet sur « Ma Conso ». Cet onglet vous permet de retrouver tous les paramètres que vous pouvez modifier à votre guise concernant votre contrat d’électricité, et donc votre compteur Linky.

Vous ne trouvez pas la solution ? Rendez-vous dans la Foire aux questions (FAQ) du site internet de votre fournisseur et ajoutez des mots-clés comme « données », « collecte » et « Linky ». Vous obtiendrez ainsi toute la démarche pour désactiver le partage des données.

Par exemple, il peut vous proposer deux choix :

  • « Je m’oppose à l’enregistrement de ma consommation toutes les 60 minutes ou 30 minutes (courbe de charge) si j’ai souscrit un service afférent à la courbe de charge. Je suis informé que cette demande entraîne la suppression de l’historique de ma courbe de charge enregistré dans mon compteur Linky » ;
  • « Je m’oppose à la collecte de ma consommation toutes les 30 minutes (courbe de charge) par le gestionnaire de réseau (Enedis) ».

Faites attention, car il existe une nuance entre ces deux termes :

  • dans le premier cas de figure, vous vous opposez à la sauvegarde de vos données de consommation, mais pas à la collecte. Vous autorisez donc le fournisseur à collecter vos données mais pas à les stocker (le compteur a une capacité de stockage de 5 mois) ;
  • dans le deuxième cas de figure, vous vous opposez fermement à la collecte de vos données de consommation, mais uniquement toutes les 30 minutes.

Votre compteur Linky n’a toujours pas été installé ?

Alors votre fournisseur vous enverra un courrier ou mail pour vous demander le consentement concernant le partage de vos données de consommation.

À noter qu’il n’y a pas de différence entre les fournisseurs d’électricité. Tous sont dans l’obligation de vous laisser le choix, quand bon vous semble, d’activer ou de désactiver le partage de vos données de vos consommations.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Pourquoi désactiver le partage des données de son compteur Linky ?

Tout d’abord, revenons sur les différents types de relevés opérés par le fournisseur :

Type de relevéFréquenceFournisseurEnedis
Index de consommationUne fois par moisAutomatiquementNon
Une fois par jourNécessite votre consentement
Courbe de chargeToutes les 30 minutes ou toutes les heures

La date d’installation de votre compteur Linky a son importance !

  • Si votre compteur Linky vous a été installé avant le 1er juillet 2018, la courbe de charge n’a pas été enregistrée par défaut.
  • Les compteurs installés après le 1er juillet 2018 enregistrent par défaut la courbe de charge (sans possibilité toutefois pour Enedis de collecter ces informations sans votre autorisation).

On remarque deux choses :

  • la première, c’est que votre consentement est obligatoire pour obtenir une collecte toutes les 30 ou 60 minutes ou quotidienne ;
  • la deuxième, c’est que votre fournisseur peut collecter vos données mensuelles sans votre consentement.

Pourquoi ? Tout simplement parce que Linky est un compteur communicant dont la grande innovation était de permettre de faire des télérelevés.

Avant, les relevés de compteur se faisaient sur place. Un technicien venait à votre domicile 1 à 2 fois par an pour obtenir vos index de consommation. C’était sur la base de ces informations que les fournisseurs facturaient à leurs consommateurs.

Aujourd’hui, avec la technologie du Courant porteur en ligne (CPL), il est possible d’envoyer ces informations sans intervention humaine. Mais cette innovation ne rassure pas tout le monde.

Les raisons qui poussent les consommateurs à désactiver cette fonction

Souvent accusé d’être à l’origine d’incendies, le compteur intelligent inquiète les consommateurs pour bien d’autres raisons, dont la collecte des données.

Une atteinte à la vie privée

En effet, avec cette innovation, les personnes équipées d’un compteur Linky chez eux craignent que leurs index de consommation, et plus précisément la courbe de charge, soient utilisés pour établir leurs habitudes (à quelle heure ils se lèvent, combien de personnes se trouvent dans le logement à l’heure du dîner, combien de télévisions sont allumées le soir, etc.). Ce qui constituerait une violation de la vie privée.

Le piratage des données

D’autres s’insurgent que ces données puissent être utilisées par des hackers malintentionnés (des informaticiens qui pourraient pirater et infecter votre système informatique). Étant donné que la technologie des CPL utilise le réseau électrique du logement pour transmettre des données, les craintes peuvent être fondées.

Certaines personnes pensent que les pirates peuvent espionner les consommateurs à l’aide d’une caméra dont serait équipé le compteur d’Enedis.

Les risques liés aux ondes

Enfin, un des gros risques souvent mentionnés par les anti-Linky (ainsi que les personnes réticentes à l’égard du compteur intelligent), ce sont les ondes générées par l’envoi de ces données. Certaines personnes s’équipent même de filtres CPL anti-Linky pour réduire ces prétendus risques.

Toutes ces craintes, Enedis et les fournisseurs d’électricité tentent d’y apporter des réponses rassurantes.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Le discours d’Enedis et des fournisseurs d’électricité

Tout d’abord, le gestionnaire de réseau affirme que les informations sont relevées dans le cadre des recommandations de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Mais est-ce suffisant contre l’atteinte à la vie privée et la menace de piratage informatique dont parlent les consommateurs ?

Le compteur Linky : une atteinte à la vie privée ?

Concernant la crainte la plus répandue, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Premièrement parce qu’il ne faut pas oublier que c’est au consommateur de donner son consentement pour la collecte et l’enregistrement de ces données.

Deuxièmement, parce que les index relevés par défaut sont réalisés une fois par jour, dans une tranche horaire située entre minuit et 6 h, soit la plage horaire où la grande majorité de la population dort et, par conséquent, ne consomme pas d’électricité.

Troisièmement parce que les seules données qu’obtiennent le fournisseur et le gestionnaire de réseau sont :

  • le type de compteur ;
  • le numéro de point de référence mesure (PRM) ;
  • la date et l’heure ;
  • le journal des coupures d’électricité.

Ce n’est qu’en croisant le numéro de point de livraison avec les données du fichier client que ces entreprises peuvent faire le lien avec l’installation d’un particulier ou d’un professionnel. En d’autres termes, aucun nom ni adresse ne figurent parmi les données transmises.

La menace de piratage informatique est-elle fondée ?

Rassurez-vous, les données transmises par le compteur Linky sont sécurisées puisqu’elles sont cryptées et ne peuvent être partagées à un tiers.

Mais il est impossible de dire avec certitude qu’une attaque informatique ne puisse pas être orchestrée contre un ou plusieurs compteurs Linky. Bernard Lassus, porte-parole d’Enedis, l’a même avoué en décembre 2017 : « Nous n’avons pas encore subi la moindre attaque sur ces matériels, ce qui ne signifie pas, pour autant, qu’aucune ne surviendra dans l’avenir. »

Toutefois, la sécurité est mise à tous les niveaux :

  • dans le compteur Linky, certifié par l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) ;
  • dans les concentrateurs, qui sont équipés d’un dispositif de sécurité qui permet, entre autres, d’effacer la mémoire en cas de détection d’une intrusion ;
  • au sein même des systèmes d’information, qui disposent d’une sécurité informatique basée « sur le modèle du domaine du nucléaire ».

Qu’est-ce qu’un concentrateur ?

C’est une unité informatique installée au niveau des postes de distribution moyenne et basse tension qui permet de collecter les données de comptage des compteurs Linky se trouvant à proximité.

Le compteur Linky émet-il des ondes dangereuses ?

Là aussi, les inquiétudes ont leurs réponses. La technologie CPL est présente depuis les années 1930 mais ne s’est réellement démocratisée qu’avec l’avènement du sans-fil et des objets connectés. Pratique, fluide et rapide, cette technologie permet d’envoyer un signal à haute fréquence en le superposant aux câbles électriques traditionnels. Donc oui, le signal génère bien des ondes, mais sont-elles vraiment nocives ?

Deux organismes ont apporté une réponse à cette question :

  • en 2017, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) indiquait dans son avis (Exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les « compteurs communicants », 2017) que « compte tenu des faibles niveaux d’exposition engendrés par les compteurs et concentrateurs, il est peu vraisemblable que ces appareils représentent un risque pour la santé » ;
  • en 2021, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) publiait une étude (Étude de l’exposition du public aux ondes radioélectriques, 2021) qui prouvait la faible exposition du compteur Linky.

Vous n’êtes pas convaincus ? Consultez notre article dédié à la dangerosité présumée du compteur Linky pour trouver des réponses à toutes vos questions.

Ces données ne vous veulent aucun mal, bien au contraire. Elles peuvent être un formidable outil pour vous permettre d’analyser en détail votre consommation électrique et de savoir si votre contrat d’électricité correspond vraiment à vos besoins. Grâce à elles, votre fournisseur peut vous accompagner dans votre démarche pour vous trouver un contrat plus adapté à vos habitudes. Ou vous pouvez nous contacter gratuitement par téléphone ou utiliser notre comparateur d’électricité en ligne pour trouver le contrat d’électricité parfait pour votre logement.

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?