Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Tarif B2I : à quoi correspond ce tarif réglementé du gaz naturel ?

Le tarif B2I est une des quatre classes de consommation du tarif réglementé du gaz en France. Correspondant à un profil d’usager avec une consommation se situant entre 30 000 kWh et 150 000 kWh par an, le tarif B2I est le tarif à mi-chemin des tarifs de gaz pour particuliers et professionnels. En quoi consiste cette classe de consommation de gaz ? Quel est le prix du tarif B2I ? Peut-on choisir une offre de gaz au tarif B2I avec des prix attractifs ? Focus de Choisir.com.

Tarif B2i gaz

Qu’est-ce que le tarif B2I ?

Lorsqu’un particulier ou un professionnel souscrit un abonnement au gaz naturel, le fournisseur d’énergie lui attribue un tarif du gaz en fonction de son profil de consommation. A ce titre, le tarif B2I correspond à un certain niveau de consommation (kWh) et d’usages : entre 30 000 kWh et 150 000 kWh par an, soit pour des usagers de type copropriétés équipées de chaufferies.

Le tarif B2I est une des 4 classes de consommation composant le tarif réglementé du gaz naturel (TRVG).

Jusqu’en janvier 2016, le tarif B2I incluait des niveaux de consommation beaucoup plus étendues, entre 30 000 kWh et 300 000 kWh par an. Les « petits professionnels » de type grandes surfaces ou supermarchés (a contrario des sites industriels) pouvaient bénéficier du tarif B2I. Au 1er janvier 2016, Engie a revu sa grille tarifaire du tarif réglementé de vente du gaz naturel en réduisant cette échelle de consommation.

Le tarif B2I est exclusivement aujourd’hui dédié :

  • aux particuliers et professionnels ayant une consommation de gaz inférieure à 30 000 kWh ;
  • aux copropriétés ayant une consommation de gaz inférieure à 150 000 kWh.

Les usagers qui dépassent ces limites de consommation de gaz du tarif B2I basculent vers des offres de marché du gaz naturel.

Quelles sont les autres classes de consommation de gaz ?

Le tarif réglementé du gaz est segmenté en différents tarifs du gaz en fonction d’une consommation de gaz annuelle de référence (CAR). On parle alors de profils tarifaires ou de classes de consommation.

Ces classes de consommation déterminent un certain usage du gaz : cuisson, chauffage, eau chaude sanitaire.

Le tarif B2I correspond ainsi à une tranche de consommation de gaz comprise entre 30 000 kWh à 150 000 kWh par an. Il existe 3 autres classes de consommation en plus du tarif B2I :

  • le tarif de base, qui correspond à un niveau de consommation de gaz jusqu’à 1 000 kWh/an. Généralement, ce tarif de base du gaz naturel est attribué pour un seul type d’usage : cuisson ou eau chaude sanitaire ;
  • le tarif B0, pour des consommations comprises entre 1 000 kWh et 6 000 kWh par an. Réservé à deux types d’usages classiques (eau chaude + cuisson), le tarif B0 peut intégrer selon les situations une petite consommation de chauffage ;
  • le tarif B1 qui correspond à une tranche de consommation de gaz annuelle comprise entre 6 000 kWh et 30 000 kWh (cuisson, eau chaude et chauffage).

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Quel est le prix du tarif réglementé B2I ?

En France, le tarif réglementé de vente du gaz naturel est le tarif du gaz historique commercialisé exclusivement par Engie. Ce tarif réglementé est contrôlé par les pouvoirs publics, dont la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et le ministère de la Transition écologique.

Il comporte plusieurs composantes ou classes de consommation : tarif de base, tarif B0, tarif B1, et tarif B2I objet de notre article. Chacun de ces profils de tarifs du gaz se décompose en une part fixe (abonnement) et en une part variable (prix du kWh), toutes deux modulables en fonction de certaines règles :

  1. Un prix d’abonnement au gaz, soit la part fixe de votre facture de gaz. Ce prix de l’abonnement augmente mécaniquement avec la classe de consommation. A titre d’exemple, le tarif B0 (soit la plus petite tranche de consommation, inférieure ou égale à 6 000 kWh) a un coût d’abonnement annuel moins cher que le tarif B2I (entre 30 000 kWh et 150 000 kWh) ;
  2. Un prix du kWh, soit la part variable facturée sur une période selon son niveau de consommation de gaz. Ce prix du kWh est dépendant de la zone tarifaire de sa commune d’habitation, sachant qu’il existe 6 zones tarifaires. A l’inverse du prix de l’abonnement, plus on monte dans les classes de consommation, plus le prix du kWh est dégressif, toutes zones tarifaires confondues.

La grille tarifaire du tarif B2I

Le tableau ci-après synthétise la grille tarifaire du tarif B2I comparé aux autres profils de consommation du TRVG : tarif de base, tarif B0 et tarif B1.

Classe consommationPrix de l’abonnement annuel (en € TTC)Prix du kWh (en € TTC)
Zone 1Zone 2Zone 3Zone 4Zone 5Zone 6
Tarif Base102,13 €0,1002 €
Tarif B0
Tarif B1249,75 €0,0754 €0,0761 €0,0768 €0,0776 €0,0783 €0,0790 €
Tarif B2I
Prix du tarif réglementé de gaz au 1er septembre 2021.

A noter que le tarif B2I a une grille tarifaire alignée à celle du tarif B1.

Fin des tarifs réglementés et hausse du prix du gaz : quels impacts pour l’usager au tarif B2I ?

Le tarif B2I en tant que profil de consommation du tarif réglementé du gaz naturel est exclusivement commercialisé par le fournisseur historique de gaz Engie. Nous avons vu précédemment la réduction de la tranche de consommation du profil B2I mise en place en 2016. Les particuliers ou professionnels en dehors des tranches de consommation du profil B2I (soit une consommation supérieure à 150 000 kWh pour les copropriétés et 30 000 kWh pour les particuliers/professionnels) ont dû se tourner obligatoirement vers les offres de marché commercialisées par les fournisseurs alternatifs.

A terme, cette modification répond à une plus large concertation, vers une fin progressive et généralisée des tarifs réglementés de vente du gaz fixée à l’année 2023. Soit toutes les classes de consommation confondues : tarif de base, tarif B0, tarif B1 et tarif B2I. Cette fin annoncée du TRVG permet à la France de se conformer aux directives de l’Union européenne et à sa volonté d’homogénéiser les prix de l’énergie entre les pays membres.

A noter un autre point d’observation important : le tarif réglementé du gaz est soumis à différentes évolutions tarifaires réglementaires plusieurs fois par an. Citons la dernière hausse de septembre 2021 chiffrée à +7,85 % sur le prix du profil B1 et B2I par rapport aux prix d’août 2021. Sur plus de deux ans, cette augmentation du prix du tarif B2I s’évalue à +14,20 % entre janvier 2019 à septembre 2021 !

Nul doute que les prix actuels du tarif B2I, et a fortiori ceux du tarif réglementé du gaz dans son ensemble, vont pousser bon nombre d’usagers à profiter des offres de marché des fournisseurs alternatifs.

Focus sur les offres de tarifs B2I des fournisseurs alternatifs !

Depuis 2007, le marché de l’énergie se compose en France, des tarifs réglementés du gaz et des tarifs aux offres de marché des fournisseurs alternatifs. Ces offres de gaz alternatives proposent des tarifs du gaz où le prix du kWh est majoritairement plus alléchant que celui du tarif réglementé.

C’est là l’un des atouts de la libéralisation du marché en 2007 : donner toute liberté tarifaire aux fournisseurs alternatifs. Même si dans les faits, nombreux sont les fournisseurs alternatifs à se baser sur le TRGV lorsqu’ils établissent leurs offres de marché.

L’usager peut ainsi faire son choix parmi deux types d’offres alternatives de gaz :

  • les offres de gaz à prix indexés, où le prix du kWh HT du tarif réglementé comporte un pourcentage de réduction (en général de 5 % jusqu’à 15 % selon les fournisseurs) ;
  • de prix fixes où le prix du kWh HT est bloqué pendant toute la durée du contrat (de 1 à 3 ans). L’usager a ainsi la garantie d’échapper aux hausses du tarif réglementé de gaz.

Le tableau ci-après compile une sélection d’offres de marché parmi les plus compétitives pour un usager éligible au tarif B2I en zone 2 (Paris, Brest, Nantes, etc.) :

FournisseursNom de l’offre de gazTarif de l’abonnement (en € TTC )Prix du kWh (en € TTC)
Zone 2
Caractéristiques
VATTENFALLOffre gaz Fixe 36 mois261,78 €0,0695 €Tarifs fixes avec -10 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV ;
prix bloqués pendant 36 mois.
ENIWebeo Gaz273,18 €0,0622 €Tarifs fixes avec -15 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV ;
prix du kWh HT bloqué pendant 1 an.
DYNEFFMon Contrat Serein290,88 €0,0695 €Tarifs fixes avec -10 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV.
TOTALENERGIESOnline
Gaz
249,72 €0,0695 €-10 % sur le prix du kWh HT d’électricité et de gaz par rapport au TRV.
Classique Gaz249,72 €0,0728 €-5 % sur le prix du kWh HT d’électricité et de gaz par rapport au TRV.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Le tarif B2I est-il adapté à son profil de consommation de gaz ?

Face à une facture de gaz particulièrement onéreuse, il est conseillé de faire le point sur sa consommation d’énergie. Le tarif B2I ne correspond peut-être pas à son niveau réel de consommation de gaz.

La première démarche à faire est de contacter son fournisseur actuel et de lui demander sa consommation annuelle de référence (CAR). Cette donnée de consommation, collectée par GRDF le gestionnaire du réseau de gaz, est régulièrement transmise aux fournisseurs d’énergie. A cette occasion, vous pouvez faire un bilan de votre consommation réelle et réévaluer si besoin votre tranche de consommation de gaz.

Autre solution, évaluer soi-même sa consommation de gaz. Cette alternative s’adresse principalement aux usagers n’ayant aucun historique de consommation de gaz. Il suffit dans ce cas de faire une check-list de son profil de consommation et de répertorier tous les éléments nécessaires tels que la taille du logement, le nombre d’occupants, les usages du gaz, le nombre et type d’équipement de chauffage, etc.

Peut-on quitter le tarif B2I pour un autre tarif du gaz ?

Il est possible de changer sa classe de consommation sur simple demande auprès de son fournisseur de gaz. Ce dernier n’a pas le droit de vous refuser ce changement de tarif du gaz si la demande est motivée par la constatation d’une erreur de classe de consommation de gaz.

Peut-on réduire sa facture de gaz au tarif B2I ?

Le tarif du gaz représente une charge financière importante pour les ménages français abonnés à ce type d’énergie. Existe-t-il des solutions afin de faire des économies sur sa facture de gaz ?

Changer ses habitudes de consommation

Lorsque l’on aborde la question des économies d’énergie, par quel bout prendre le problème ? La première démarche à faire est de se tourner vers soi-même, en l’occurrence ses propres comportements liés à la consommation.

Ainsi, il est possible de réduire sa consommation de gaz en adoptant quelques astuces simples à mettre en place :

  • entretenir sa chaudière régulièrement afin de rectifier un rendement énergétique faible causé par un mauvais réglage (exemple : encrassement des brûleurs) ou une déperdition d’énergie (exemple : isolation thermique défectueuse) ;
  • prendre des douches plutôt que des bains afin de limiter le recours à la chaudière à gaz et au ballon d’eau chaude sanitaire ;
  • baisser la température des équipements de chauffe de quelques degrés. Une température de 21 °C dans les pièces à vivre et une température de 16-17 °C dans les chambres sont largement suffisantes pour chauffer son intérieur ;
  • acheter une chaudière à gaz plus performante. Les dernières générations de chaudière à gaz, de type chaudière à condensation, permettent de faire des économies d’énergie de l’ordre de 30 % par rapport à un modèle classique.

Changer de fournisseur de gaz

Face à un prix du gaz réglementé en hausse, et à une facture de gaz au montant astronomique, que faire ? Le seul levier, après sa consommation de gaz, sur lequel l’usager peut avoir une prise, est le choix de l’offre. Sur ce point, nous avons vu précédemment que les fournisseurs alternatifs commercialisent souvent des offres de gaz attractives. Qui plus est, le changement de fournisseur de gaz est gratuit, sans coupure et sans engagement de durée ! Vous avez ainsi le loisir de changer de fournisseur d’énergie à la moindre insatisfaction.

Mais quel fournisseur de gaz choisir face aux nombreuses offres de marché disponibles ? Pas de panique, il suffit de faire appel à une solution pratique telle qu’un comparateur d’offres de gaz. Sur simple appel téléphonique ou recours à son formulaire en ligne, Choisir.com vous propose une sélection personnalisée d’offres de gaz. Axée sur votre profil de consommation, cette sélection est composée exclusivement d’offres de marché reconnues comme étant les plus compétitives du marché.

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?