Qu’est-ce que le tarif B0 du gaz naturel ?

Le tarif B0 du gaz naturel est un des tarifs du gaz appliqués par les fournisseurs d’énergie en France.

Le tarif B0 gaz, pour quel profil de consommation gaz ?

La souscription d’un abonnement de gaz naturel auprès d’un fournisseur d’énergie implique l’attribution d’une classe de consommation de gaz ou d’un profil de tarification du gaz naturel. Celle-ci, ou celui-ci, correspond à une consommation annuelle de gaz de référence.

Le tarif B0 du gaz naturel est attribué à un profil de consommateurs utilisant le gaz naturel principalement pour la cuisson et l’eau chaude sanitaire. Le niveau de consommation annuelle du profil B0 gaz est compris entre 1 000 kWh et 6 000 kWh. Le type de logement concerné par ce tarif est généralement équipé d’un chauffe-eau alimenté au gaz et d’une gazinière ; le fonctionnement du chauffage étant assuré par un chauffage électrique ou un équipement de chauffe à l’énergie renouvelable (chaudière à bois ou granulés de bois, chaudière biomasse, chaudière hybride solaire, etc.).

En France, le tarif réglementé de vente du gaz (TRVG) comporte quatre grandes classes de consommation ou tarifs du gaz : le tarif de base, le tarif B0, le tarif B1 et le tarif B2I gaz. Les fournisseurs d’énergie alternatifs se basent en général sur le TRV et ses classes de consommation pour établir leurs grilles tarifaires. A chaque classe de consommation correspond un tarif du gaz naturel modulant le tarif de l’abonnement au gaz et le tarif du kWh facturé pour les consommations.

Les autres classes ou tranches de consommation gaz

Comme nous venons de l’évoquer, en parallèle du tarif B0 du gaz, le tarif réglementé de vente du gaz comporte trois autres profils de consommation de gaz pour les particuliers et les petits professionnels. Ces classes correspondent aux différentes tranches de consommation du gaz exprimées en kWh :

  • le tarif de base, qui correspond à la 1re tranche de consommation de gaz jusqu’à 1 000 kWh/an. Les logements ayant ce profil de tarification du gaz naturel font usage du gaz naturel uniquement pour la cuisson ou l’eau chaude sanitaire ;
  • le tarif B0, objet de notre article ;
  • le tarif B1 qui correspond à une tranche de consommation de gaz annuelle comprise entre 6 001 kWh et 30 000 kWh (cuisson, eau chaude et chauffage) ;
  • le tarif B2I attribué pour les tranches de consommation annuelle de gaz naturel comprises entre 30 001 kWh et 150 000 kWh. Ce type de tarif du gaz correspond à un profil d’usagers petits professionnels ayant des besoins en gaz supérieurs à ceux des particuliers. Par exemple, pour l’usage de petites chaufferies en copropriété (versus les grandes chaufferies que l’on retrouve dans les sites industriels).

Bon à savoir

Les classes ou profils de tarif du gaz (Base, B0, B1 et B2I) composent le TRV commercialisé par le fournisseur historique de gaz Engie. Néanmoins, depuis l’ouverture du marché de l’énergie des particuliers à la concurrence (2007), les fournisseurs alternatifs commercialisent des offres de marché avec des grilles tarifaires souvent segmentées sur le principe des classes de consommation gaz du TRV, bien que ce ne soit pas une obligation. Citons le cas d’EDF, les offres de gaz naturel comportent trois classes de consommation : Conso 1 (tarif de base + tarif B0), Conso 2 et Conso 3.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Quel est le tarif réglementé du tarif B0 gaz ?

Quelques rappels historiques : le tarif réglementé du gaz naturel est commercialisé uniquement par Engie sous le contrôle des pouvoirs publics. La grille tarifaire du TRV est le fruit d’une concertation et de recommandations entre le ministère de la Transition écologique et la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Zones tarifaires et classes de consommation gaz : de quoi parle-t-on ?

Plusieurs composantes viennent moduler la part fixe (l’abonnement) et la part variable (le prix du kWh) des différents tarifs du gaz naturel, dont le tarif B0. Ces composantes sont les classes de consommation gaz et les zones tarifaires du gaz.

Prenons un exemple, le tarif B0 gaz correspond à un niveau de consommation de gaz compris entre 1 001 kWh et 6 000 kWh par an. A ce profil tarifaire est attribué :

  • un montant d’abonnement annuel, soit la partie fixe de votre facture de gaz. Sachant qu’en changeant de tranche de consommation pour un palier supérieur (type profil B1 ou B2I), le montant de l’abonnement augmente mécaniquement, et inversement ;
  • un tarif du kWh modulé en fonction de 6 zones tarifaires. Ces 6 zones tarifaires, dont le montant dépend du coût de l’acheminement, sont différentes selon la zone géographique d’habitation de l’usager. A noter : à l’inverse du prix de l’abonnement au gaz, le prix du kWh est dégressif. Lorsque l’on opte pour les classes de consommation les plus élevées (tarifs B1 et B2I), le prix du kWh est moins cher que celui des classes les plus basses (tarif de base, tarif B0).

Grille tarifaire du tarif réglementé B0 gaz : abonnement et prix du kWh

La grille tarifaire du tarif réglementé de gaz incluant tous les profils de consommation Base, B0, B1 et B2I :

Classe consommationPrix de l’abonnement annuel (en € TTC)Prix du kWh (en € TTC)
Zone 1Zone 2Zone 3Zone 4Zone 5Zone 6
Tarif Base102,13 €0,1002 €
Tarif B0
Tarif B1249,75 €0,0754 €0,0761 €0,0768 €0,0776 €0,0783 €0,0790 €
Tarif B2I
Prix du tarif réglementé de gaz au 1er septembre 2021.

Le prix du kWh de gaz au tarif B0 est identique quelle que soit la zone tarifaire de son lieu d’habitation et le niveau de consommation. De même, on note que les abonnements du tarif de base (< 1 000 kWh/an de consommation de gaz) et du tarif B0 sont similaires, un point important à souligner lorsque l’on hésite entre ces deux tranches de consommation gaz.

Le tarif B0 gaz et les conséquences des hausses du TRV

Plusieurs fois par an, le tarif réglementé de vente du gaz est soumis à des évolutions tarifaires, à la hausse ou à la baisse, en fonction des coûts d’approvisionnement et des charges d’exploitation des gestionnaires de réseau (GRDF et Engie).

La grille tarifaire du TRV a connu une très grande augmentation en septembre 2021, une hausse impactant tous les profils de consommation ou profils de tarifs de gaz, tarif B0 gaz compris.

A titre d’exemple, cette augmentation du TRV représente près de 7,85 % sur le tarif B1 par rapport au mois d’août 2021. La multiplication des hausses tarifaires représente un frein financier pour de nombreux particuliers. Il est possible de se tourner vers les offres de marché des fournisseurs alternatifs. Ces offres de gaz à tarifs fixes ou à tarifs indexés comportent bien souvent des réductions intéressantes sur le prix du kWh par rapport aux TRV.

A noter que le coût de l’abonnement au gaz des offres de marché, toutes classes de consommation confondues, est souvent similaire à celui du TRV (à quelques exceptions près).

Bon à savoir

Tous les particuliers ayant un abonnement actuel au tarif réglementé gaz, tous profils confondus (Base, B0, B1 et B2I), vont devoir se tourner obligatoirement vers une offre de marché dans les prochaines années. En effet, encadrée par la loi Energie-Climat de 2019, la fin du tarif réglementé de gaz est programmée pour 2023, sachant qu’il n’est déjà plus commercialisé depuis 2019.

Tour d’horizon du tarif B0 gaz chez les fournisseurs d’énergie alternatifs

Les différents fournisseurs d’énergie alternatifs tentent de séduire les nouveaux consommateurs avec leurs offres de gaz alléchantes. Pour un profil B0 gaz, l’usager dispose de différentes options tarifaires dans les offres de marché commercialisées, dont :

  • les prix indexés sur le TRV, qui consistent à appliquer un pourcentage de réduction (5 %, 10 %, 15 %, etc.) sur le prix du TRV. Ce type d’offre permet de constater immédiatement des économies sur sa facture de gaz ;
  • les prix fixes sur le TRV qui consistent à bloquer le tarif du gaz pendant une période d’abonnement (de 1 an à 3 ans). L’avantage étant que le particulier se prémunit de futures hausses du TRV. En revanche, les économies se font sur le long terme.

A noter que les offres duales, ou offres duo, d’énergie (électricité + gaz) sont une solution pratique pour bénéficier d’un tarif du kWh avantageux et pour réduire l’aspect administratif (un seul fournisseur d’énergie et une seule facture !).

Voici une sélection d’offres de gaz au tarif B0 chez les fournisseurs alternatifs :

FournisseursNom de l’offre de gazTarif de l’abonnement annuel (en € TTC)Prix du kWh
Zone 1 à 6 (en € TTC)
Caractéristiques
VATTENFALLOffre gaz Fixe 36 mois114,11 €0,0911 €Tarifs fixes avec -10 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV
ENIWebeo Gaz + Elec125,57 €0,0867 €Tarifs fixes avec -15 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV
DYNEFFMon Contrat Serein111,96 €0,0912 €Tarifs fixes avec -10 % sur le prix du kWh HT de gaz par rapport aux TRV
TOTALENERGIESOnline
Electricité + Gaz
102,12 €0,0911 €-10 % sur le prix du kWh HT d’électricité et de gaz par rapport au TRV
Classique Gaz102,12 €0,0957 €-5 % sur le prix du kWh HT d’électricité et de gaz par rapport au TRV
Verte Fixe103,68 €0,1075 €Offre de gaz à prix fixe avec 10 % de biométhane (biogaz)

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Comment savoir si le tarif B0 est le plus adapté à son niveau de consommation ?

Avant de souscrire à un tarif du gaz particulier, il est utile de savoir à quel niveau se situe sa consommation de gaz annuelle, appelée également consommation annuelle de référence (CAR). Cette information est transmise directement par GRDF au fournisseur alternatif lorsque vous amorcez une demande de souscription pour un abonnement au gaz. Pour rappel, le tarif B0 correspond à un usage cuisson + eau chaude sanitaire, voire parfois pour les petites consommations de chauffage.

En l’absence de CAR (premier logement et pas de passif de consommation de gaz), le particulier peut estimer si le profil B0 est adapté à son profil, en se projetant sur ses futures consommations de gaz. Dispose-t-il, ou disposera-t-il, d’une gazinière, de plaques au gaz, d’un chauffe-eau ?

Faites confiance à Choisir.com pour vous aider à sélectionner le bon tarif de gaz !

Vous ne savez pas si le tarif B0 est adapté ou quel fournisseur choisir ? Pas de panique, utilisez notre comparateur d’énergie en ligne Choisir.com. En quelques clics ou via un simple appel téléphonique à notre service client, vous pouvez estimer votre niveau de consommation de gaz et comparer les meilleures offres de gaz sur le marché. Sans engagement et gratuit, le service conseils de Choisir.com vous aide à réaliser des économies sur votre facture d’énergie.

Comment passer du tarif B0 à une autre classe de consommation ?

Vous réalisez que votre consommation de gaz est inférieure ou supérieure au profil B0 ? Vous souhaitez passer du profil B0 au profil B1 ou au tarif de base du gaz ? Comment dans ce cas, changer de classe de consommation de gaz ?

La démarche est d’une grande simplicité puisqu’il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre fournisseur de gaz. Après étude de votre consommation de gaz, celui-ci procèdera à une modification de votre contrat d’énergie.

Comment réduire le coût du tarif B0 sur sa facture d’énergie ?

Le coût de la facture d’énergie représente une charge financière importante sur le budget d’un ménage. Car, outre le prix du kWh et de l’abonnement au gaz, la facture d’énergie comporte également des frais incompressibles composés de taxes et autres contributions (TVA, Taxe sur la consommation finale d’électricité ou TCFE, Contribution tarifaire d’acheminement ou CTA) ; autant de petites lignes qui impactent le prix final du gaz consommé.

Il existe cependant quelques astuces ou habitudes de consommation facilement applicables pour réduire de quelques euros votre consommation de gaz au quotidien :

  • entretenir annuellement sa chaudière au gaz. Ceci est une obligation et une démarche de bon sens. Des brûleurs encrassés, un mauvais réglage de débit du gaz, une isolation thermique du corps de chauffe quasi absente sont autant d’exemples qui peuvent réduire le rendement de sa chaudière et augmenter sa consommation de gaz à court et moyen terme pour alimenter le ballon d’eau chaude ;
  • placer couvercles sur les casseroles pendant que les plats mijotent pour baisser la quantité d’énergie utilisée lors de la cuisson des plats ;
  • entretenir la gazinière (nettoyage des brûleurs). Cette habitude est également recommandée pour optimiser sa performance énergétique sur le long terme ;
  • prendre des douches plutôt que des bains afin de réduire sa consommation d’eau chaude sanitaire, et donc de gaz ;
  • baisser la température de sa chaudière et/ou de son chauffe-eau de quelques degrés (55-60 °C) ;
  • remplacer sa chaudière obsolète pour un modèle à haute performance énergétique, comme la chaudière gaz à condensation. De plus, l’achat de ce type d’équipement de chauffe économe en énergie permet de bénéficier sous conditions d’aides financières publiques (MaPrimeRénov’, Coup de pouce chauffage, TVA à taux réduit, etc.).

Si malgré tous ces changements, la facture de gaz flambe en continu au fil des mois, il est recommandé de changer de fournisseur d’énergie. Certaines offres de gaz peuvent vous faire réaliser de nombreuses économies d’énergie et de précieux euros sur votre facture de gaz !

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h