Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Changer de fournisseur de gaz en 2022 : nos conseils pour bien s’y prendre

Depuis 15 ans déjà, les Français peuvent changer de contrat et de fournisseur de gaz à tout instant ; ils ne sont plus obligés de passer par le fournisseur historique Engie. Cependant, les démarches à réaliser pour ce faire ne sont pas connues de tous les consommateurs, et certains craignent de sauter le pas, souvent de peur de perdre au change. Tour d’horizon des informations importantes concernant le changement de fournisseur de gaz.

changer de fournisseur de gaz

Peut-on changer de fournisseur de gaz ?

Désormais, les consommateurs ont le droit de choisir librement leur fournisseur de gaz naturel et d’en changer en cours de contrat. Cela est vrai depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007. Tous les contrats pour particuliers sont sans engagement, les Français peuvent donc changer de fournisseur de gaz à tout moment et aussi souvent qu’ils le souhaitent.

Attention toutefois, la situation est un peu différente pour les entreprises et professionnels : s’ils peuvent choisir leur prestataire, les contrats qui leur sont dédiés comportent souvent une période d’engagement. Mieux vaut donc bien comparer avant de signer avec un fournisseur d’énergie pour professionnels.

Changement de fournisseur de gaz et déménagement

En cas de déménagement, on ne parle généralement pas de changement de fournisseur de gaz, car la démarche est différente. Il faut alors résilier l’ancien contrat, en souscrire un nouveau et payer des frais d’ouverture du compteur. Le changement d’adresse est un moment idéal pour comparer les fournisseurs et choisir l’option la plus adaptée au nouveau logement.

Pourquoi changer de fournisseur de gaz ?

La principale raison qui pousse les consommateurs à envisager un changement opérateur gaz est l’opportunité de faire des économies sur les factures de gaz. En effet, il est maintenant possible de comparer les différentes offres proposées, leurs prix et conditions de vente pour trouver le contrat le plus adapté et le moins cher. Il est même possible d’utiliser un comparateur des prix du gaz qui calcule des estimations de facture avec chaque fournisseur.

De plus, dans le cas d’un changement de fournisseur pour un même logement, la démarche se fait sans coupure de gaz et sans différence dans la qualité du gaz délivré dans le logement. En effet, le gestionnaire de réseau GRDF reste en charge du réseau de distribution dans la majorité des cas.

Le changement de fournisseur de gaz permet également de :

Tous les acteurs du marché du gaz en France cherchent à se démarquer avec des offres spécifiques. Pour être sûr de faire le bon choix, il n’y a qu’une solution : comparer.

Changer de distributeur de gaz

Le réseau de distribution de gaz est développé et entretenu par un gestionnaire de réseau. Sur la majorité du territoire, il s’agit de GRDF, mais dans environ 5 % des communes raccordées au gaz, une Entreprise locale de distribution (ELD) est responsable du réseau. Il n’est en aucun cas possible de changer de distributeur : celui-ci est déterminé par la localisation du logement.

Ces distributeurs ont tous l’obligation de donner accès à leur réseau aux fournisseurs de gaz qui souhaiteraient s’y installer. Toutefois, certaines ELD de gaz ne desservent que quelques centaines de foyers et ces marchés peu rentables n’intéressent pas les fournisseurs alternatifs. Dans ces zones, les consommateurs n’ont d’autre choix que de souscrire une offre de leur fournisseur alternatif : l’ELD en question.

Comment changer de fournisseur de gaz ?

La démarche du changement de fournisseur de gaz est extrêmement simple, il suffit de :

  1. Choisir le nouveau prestataire et son offre.
  2. Souscrire ce contrat de gaz en ligne ou en appelant le service souscription du fournisseur.
  3. Profiter des nouvelles conditions contractuelles.

La résiliation pour changement de fournisseur de gaz est inutile : le nouveau contrat met un terme automatiquement à l’ancien. Il est d’ailleurs essentiel de ne pas arrêter le contrat de gaz car cela entraînerait la fermeture du compteur et donc l’interruption de l’alimentation du logement. Comme mentionné précédemment, cela n’est pas valable dans le cas d’un déménagement où il est impératif de mettre un terme à l’ancien contrat.

Au moment de la souscription, il est nécessaire de fournir :

  • l’adresse complète du logement ;
  • le numéro de PCE qui identifie le compteur. Il se trouve sur chaque facture de gaz ;
  • la Consommation annuelle de référence (CAR) indiquée elle aussi sur la facture de gaz ;
  • la relève du compteur de gaz qui permettra aux fournisseurs de savoir quelle quantité d’énergie a été consommée avec quel prestataire. Le nouveau compteur communicant Gazpar gère cette étape à la place du client et transmet directement la relève ;
  • un moyen de paiement, de préférence un RIB.

Objectivement, le plus difficile est de faire le bon choix entre tous les contrats aujourd’hui disponibles. Pour se faire accompagner par un expert, l’idéal est de contacter un conseiller énergie Choisir.com. Ce service est gratuit, sans obligation d’achat et sans engagement.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Changement de fournisseur de gaz sans mon accord

Dans de très rares cas, il peut arriver qu’un particulier voie son fournisseur de gaz changer sans avoir donné son accord. Cela est parfois dû au comportement abusif d’un commercial qui réalise ce que l’on appelle une « vente forcée ». Dans d’autres cas, il s’agit d’une erreur humaine au moment de la souscription d’un voisin : il y a eu confusion entre son compteur et le vôtre.

Les ménages qui se trouvent dans l’une de ces situations doivent contacter immédiatement le « nouveau fournisseur » pour faire rétablir la situation. S’il semble impossible de parvenir à un accord avec ce service, il faut savoir qu’il existe un organisme chargé d’accompagner les particuliers dans leurs litiges avec les fournisseurs d’énergie. Ce Médiateur national de l’énergie peut être contacté facilement et saura vous accompagner dans votre démarche.

Changement de fournisseur de gaz, qui choisir ?

Comme mentionné précédemment, il existe différentes raisons pour changer de fournisseur de gaz. Globalement, les consommateurs recherchent soit des prix du gaz plus bas, soit un service plus adapté à leurs besoins. Selon la situation, la meilleure manière de choisir son fournisseur n’est pas la même.

Trouver un fournisseur de gaz moins cher

Nombreux sont les ménages à chercher simplement le fournisseur de gaz le moins cher. Cependant, il est difficile de définir simplement quelle entreprise propose les meilleurs tarifs, car cela dépend de plusieurs facteurs.

Le premier est le type d’offre que le client souhaite souscrire, il en existe deux :

  • les offres de gaz à prix indexé sur le tarif réglementé ou sur les évolutions du cours du gaz sur les marchés de gros. Leurs tarifs sont généralement attractifs, mais le consommateur peut subir de fortes hausses ;
  • les contrats de gaz à prix fixe qui, comme leur nom l’indique, proposent un tarif bloqué sur une période donnée, généralement de 1 à 4 ans. L’intérêt est de se protéger des hausses du prix du gaz, mais il faut savoir que le tarif le jour de la souscription est souvent plus élevé que celui d’une offre indexée. Soulignons que ces offres sont sans engagement, et le client peut tout à fait décider de partir avant la fin du contrat.

Le choix entre gaz à prix fixe ou indexé dépend entièrement du consommateur. S’il pense que les tarifs du gaz seront amenés à augmenter dans les années à venir, il choisira peut-être une offre de gaz bloqué. S’il préfère un prix le pus bas possible par rapport au cours actuel du gaz, il optera pour un contrat de gaz indexé.

Une fois le type de contrat déterminé, il faut encore comparer les tarifs. Pour cela, il est important de comprendre la facture de gaz. Celle-ci est composée :

  • des consommations de gaz mesurées en kWh (kilowattheure) multipliées par le prix du kWh de gaz. Dans les offres à prix fixe, c’est ce tarif unitaire qui est bloqué pendant toute la durée du contrat ;
  • l’abonnement de gaz, un montant identique chaque mois et dont une partie est reversée au distributeur de gaz. Les fournisseurs sont libres de fixer son prix, il est donc important de ne pas se limiter à la comparaison du prix du kWh mais de s’intéresser également à l’abonnement ;
  • les taxes sur le gaz qui sont identiques pour tous les fournisseurs de gaz.

Pour un petit logement, par exemple un studio, il est plus intéressant de trouver un abonnement très peu cher. Pour une maison dont la consommation est plus importante, c’est sur le prix du kWh qu’il faudra être vigilant.

Il est tout à fait possible de comparer les fournisseurs de gaz soi-même : chaque prestataire publie ses grilles tarifaires sur son site internet. Cependant, ces documents sont parfois difficiles à trouver et encore plus compliqués à lire. De plus, il faut connaître deux informations avant de pouvoir estimer sa facture de gaz :

  • la classe de consommation de l’habitation qui dépend des usages qui sont faits du gaz (cuisson, eau chaude et/ou chauffage) ;
  • la zone tarifaire dans laquelle se trouve le logement. Cela ne concerne que les ménages qui consomment plus de 6 000 kWh par an, c’est-à-dire qui se chauffent au gaz.

Le tarif pratiqué dépend donc de nombreux critères. Pour trouver le gaz au meilleur prix, l’idéal est d’utiliser un comparateur en ligne qui fera des simulations de facture avec chaque contrat pour votre logement.

Changement fournisseur gaz tarif réglementé

Avant la libéralisation du marché de l’énergie en France, il n’existait qu’une seule grille tarifaire du gaz pour tous les Français. Cette offre s’appelait le tarif réglementé du gaz et était commercialisée par le fournisseur historique Engie et les ELD. Depuis l’arrivée de la concurrence, ce contrat dont les prix sont fixés sur recommandation de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) est resté un point de référence important sur le marché. Cependant, son existence est contraire au droit européen, et la disparition du tarif réglementé du gaz est prévue pour l’été 2023. Il n’est déjà plus possible de souscrire cette offre car elle n’est plus commercialisée.

Chercher un meilleur fournisseur de gaz

Le choix du fournisseur de gaz peut se faire en fonction d’autres critères que celui du prix ; certaines familles préfèrent la qualité du service au tarif le plus bas.

Un argument de poids est souvent la qualité du service client : basé en France, joignable par téléphone sur de grandes plages horaires, réactif dans la résolution des requêtes, etc. Les concurrents mettent en avant de nombreux points pour séduire leurs clients potentiels. Pour se faire une idée plus objective de la qualité de ces services, il est possible de se baser sur :

  • l’élection du « service client de l’année » 2022 réalisée par l’organisme Viséo Customer Insights depuis 2007 ;
  • les notes et commentaires laissés en ligne par les clients actuels et passés du fournisseur. Il faut tout de même garder à l’esprit que les consommateurs mécontents sont plus enclins à partager leur expérience que les clients satisfaits ;
  • le rapport d’activité annuel du Médiateur de l’énergie qui calcule un taux de litige pour chaque fournisseur ;
  • les recommandations de proches satisfaits de leur prestataire.

Un autre point prend de plus en plus de place dans la vie des Français qui souhaitent changer d’abonnement de gaz : la diminution de l’empreinte écologique de toute la famille. Pour répondre à cette attente, les fournisseurs ont développé plusieurs solutions comme l’utilisation du système de compensation des émissions de CO2 ou la commercialisation de biogaz ou gaz vert. Des contrats de ce type avec différents niveaux d’engagement dans la transition énergétique sont notamment proposés par :

  • Ilek ;
  • Planète Oui ;
  • ekWateur ;
  • Engie ;
  • TotalEnergies ;
  • OHM Énergie.

Trouver le fournisseur qui correspond parfaitement à ses attentes peut être difficile et nécessite de passer beaucoup de temps à se renseigner sur les concurrents. Il est cependant possible de se faire accompagner par un expert énergie en appelant Choisir.com : nos conseillers connaissent les fournisseurs sur le bout des doigts et sauront vous orienter vers l’offre répondant le mieux à vos besoins. La conversation est au prix d’un appel local et le service est gratuit et sans obligation d’achat.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Prix du changement de fournisseur de gaz

Dans le cas d’un consommateur qui conserve son logement et choisit simplement une nouvelle offre, il n’y a pas de frais de changement de fournisseur de gaz ou de frais de résiliation du contrat de gaz en cours. Cette démarche est entièrement gratuite et, comme mentionné plus haut, sans coupure et sans modification de la qualité du gaz. Cependant, si le contrat a été résilié, il existe des frais d’ouverture du compteur de gaz qu’il faudra régler sur la première facture du nouveau fournisseur.

Pour les familles qui souhaitent faire un changement de fournisseur de gaz pour déménagement, il convient de demander la résiliation du contrat en cours puis d’en souscrire un nouveau pour le futur logement. Cette étape est l’occasion parfaite de comparer les concurrents pour choisir l’option idéale : les offres évoluent régulièrement, et selon le type d’habitation et sa zone géographique, le meilleur contrat de gaz ne sera pas le même.

Peut-on changer de fournisseur de gaz avec une dette ?

Une question récurrente est de savoir s’il est possible de changer de fournisseur de gaz avant ou après coupure pour difficultés de paiement. Cela est impossible : si le fournisseur a entamé une procédure en réponse à des retards de règlement (coupure de gaz, sauf en période de trêve hivernale), il est indispensable de régler la situation avec son service dédié avant de pouvoir souscrire avec un concurrent. La solution peut être la mise en place d’un échéancier de paiement pour les personnes dans l’incapacité de rembourser la dette dans son intégralité à court terme.

Il est donc impossible de changer de fournisseur de gaz pour facture impayée, mais il faut savoir qu’il existe des aides financières pour les factures d’énergie qui peuvent être d’un grand secours pour les ménages les plus précaires.

Quand peut-on changer de fournisseur de gaz ?

Il est possible de changer de fournisseur de gaz à tout moment : comme mentionné précédemment, les offres de gaz pour particuliers sont sans engagement, il n’est donc pas utile d’attendre la date d’échéance du contrat pour partir chez un concurrent. Seul le fournisseur est engagé sur la période du contrat, sauf défaut de paiement de la part du client.

En ce qui concerne le délai de changement de fournisseur de gaz, le client est libre de choisir la date de début du nouveau contrat. Celle-ci est généralement fixée 14 jours après la souscription pour respecter le délai de rétractation du consommateur. Cependant, il est possible de renoncer à cette période de réflexion pour obtenir un changement de fournisseur immédiat.

Si le contrat de gaz est établi pour un nouveau domicile, il est essentiel de contacter le fournisseur au moins deux semaines avant l’emménagement. En effet, il faut alors prendre rendez-vous avec un agent GRDF qui se déplace pour procéder à l’ouverture du compteur de gaz. Le délai pour obtenir une date d’intervention peut parfois être long, selon les disponibilités des équipes du gestionnaire de réseau.

Faut-il changer de fournisseur de gaz ?

Le changement de fournisseur de gaz n’est jamais obligatoire, mais il s’agit d’une opportunité à saisir pour les particuliers : il est possible de faire des économies et/ou de souscrire une offre plus adaptée au logement et aux habitudes de consommation de ses occupants. De plus, les démarches à effectuer ont été largement simplifiées depuis l’ouverture à la concurrence. Il est donc fortement conseillé de comparer les offres de gaz régulièrement et de changer de fournisseur lorsqu’une meilleure option se présente.

Peut-on changer de fournisseur de gaz en citerne ?

Est-ce que les détenteurs d’une citerne de gaz GPL peuvent changer de fournisseur aussi librement que les particuliers ayant souscrit un abonnement chez un fournisseur de gaz naturel ?

Dans les faits, la réponse est non car si vous êtes détenteur d’une citerne de gaz propane, sachez que vous êtes donc dans l’obligation de respecter la durée d’engagement de votre contrat. À défaut, vous vous exposez à des frais de résiliation assez élevés, qui varient en fonction du fournisseur de gaz propane. Ceci en raison de la particularité même du conditionnement du gaz propane, en citerne. Une installation et une maintenance qui supposent des coûts élevés, que le propanier ne peut supporter qu’en raison d’une durée d’engagement assez longue (3-5 ans) de la part de son client. De plus, cette citerne doit être rendue au fournisseur en cas de changement de fournisseur.

Pour échapper à ces frais, une solution est d’être propriétaire de la citerne de gaz installée dans son logement.

Enfin, si malgré tout, vous souhaitez changer de fournisseur de gaz propane, une rupture de contrat est toujours envisageable. Il suffit de choisir un nouveau propanier et de le contacter pour une souscription. En France, la liste des fournisseurs est relativement courte, Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitogaz se disputent l’ensemble du marché du propane en France. Le nouveau fournisseur effectue la résiliation de l’ancien contrat de gaz butane.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation