Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

La consommation électrique du frigo

Parmi les appareils électroménagers présents dans une maison, le réfrigérateur est un élément essentiel. En marche 24 h/24 et 7 j/7, toute l’année, il est impossible de le débrancher si l’on veut conserver ses aliments au frais. Le frigo a donc un impact important sur la facture d’énergie du foyer. Pour cette raison, il est indispensable de bien choisir son réfrigérateur. En effet, suivant les modèles, la consommation d’électricité n’est pas la même. Quels critères prendre en compte pour choisir son réfrigérateur ? Combien d’électricité consomme-t-il ? Comment obtenir des informations sur les performances énergétiques de l’appareil ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans notre article dédié.

Consommation frigo

Comment fonctionne un réfrigérateur ?

Le réfrigérateur fonctionne grâce à l’évaporation d’un liquide frigorigène qui capte la chaleur présente dans l’appareil (dans sa cavité et les aliments qui y sont stockés). Plusieurs étapes sont alors nécessaires dans le circuit de refroidissement :

  1. l’évaporateur : le liquide frigorigène y est vaporisé et y devient gazeux. Il se trouve fortement refroidi. Cherchant à monter en température, il absorbe la chaleur des aliments conservés dans le frigo ;
  2. le compresseur : il est situé à l’extérieur de l’appareil. En y passant, le gaz retrouve sa forme liquide ;
  3. le condensateur : le gaz liquéfié passe dans ce serpentin qui lui permet de rejeter la chaleur absorbée à l’intérieur du frigo dans l’air ambiant ;
  4. le détenteur : il permet de détendre le liquide compressé, dont la température descend afin de refroidir le réfrigérateur.

Un thermostat permet de réguler la température du frigo. Le processus décrit précédemment se remet en marche à chaque fois que la chaleur augmente dans la cavité de l’appareil. Cela peut notamment être le cas lorsque la porte du réfrigérateur reste ouverte trop longtemps ou que des aliments trop chauds y sont placés.

Tous les frigos possèdent un circuit similaire. Cependant, le fonctionnement n’est pas le même selon les modèles et le type de froid de l’appareil :

  • le froid statique : l’air froid chargé d’humidité descend vers le bas de l’appareil. Il stagne à cet endroit, permettant à la chaleur de remonter. Le circuit est ensuite le même que celui décrit plus haut. Avec ce type de froid, la température diffère selon les étages du frigo. Il est également plus propice à la formation de givre sur les parois ;
  • le froid brassé : les frigos fonctionnant avec ce système de froid sont équipés d’un ventilateur. Ce dernier se met en route quand la porte est ouverte afin de brasser de l’air et de rendre la température plus homogène ;
  • le froid ventilé : les réfrigérateurs les plus performants sur le marché sont souvent équipés de ce système. Il stabilise la température de manière constante et la technologie « No frost » permet d’éviter que le givre ne se forme sur les parois.

Quel type de froid pour les réfrigérateurs combinés ?

Certains modèles de réfrigérateurs combinent frigo et congélateur. Dans ce cas, il se peut que deux types de froid soient utilisés dans un même appareil.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Les différents modèles de frigo

Il existe plusieurs modèles de réfrigérateurs sur le marché. Ils correspondent chacun à différents usages et besoins.

Le frigo table top

Le frigo table top est adapté à un usage quotidien. Avec sa petite taille, il est idéal pour les petits espaces. Comme son nom l’indique (en anglais, le plateau d’une table), il peut être placé sous un plan de travail. Le frigo table top permet donc de gagner de la place. Vous pouvez également installer un autre appareil électroménager au-dessus, comme un micro-ondes. Attention toutefois à ne pas y placer un petit four ou tout autre équipement qui émet de la chaleur comme une plaque à induction.

Bien qu’il soit petit, sa capacité peut aller jusqu’à 200 litres en fonction des modèles. Il a aussi l’avantage de consommer moins d’électricité que les réfrigérateurs plus imposants.

Suivant le modèle, le réfrigérateur table top peut comporter un freezer permettant de conserver des aliments surgelés sur une courte durée. D’autres frigos de ce type sont « tout utile » et permettent de stocker uniquement des produits frais.

Il ne faut pas confondre le table top et le mini-réfrigérateur, aussi appelé réfrigérateur bar ou cube. Ses caractéristiques sont identiques à celles d’un frigo classique, mais avec sa très petite taille, il est possible de le déplacer très facilement. La capacité de ces mini-frigos est généralement de 20 à 60 litres.

Le frigo classique (les simples portes ou une porte)

Le réfrigérateur classique est équipé d’une seule porte. Il fait partie des modèles posables, car il ne nécessite pas de support pour son installation. Comme le table top, certains frigos classiques sont « tout utile ». D’autres modèles sont équipés d’un compartiment freezer. Sa capacité est généralement comprise entre 200 à 400 litres. Le réfrigérateur une porte est très répandu sur le marché. Une grande variété de modèles est donc disponible, et sa gamme de prix est plus large qu’avec d’autres types de frigos.

Il a l’avantage d’être moins gourmand en électricité qu’un frigo combiné. Toutefois, contrairement à ce dernier, le réfrigérateur simple porte n’est pas équipé d’un véritable congélateur. Il ne permet donc pas de conserver des aliments surgelés plus longtemps. Ce type de frigo est donc davantage adapté aux personnes qui consomment majoritairement des produits frais ou qui sont équipés d’un congélateur indépendant.

Le frigo combiné (réfrigérateur et congélateur)

Le frigo combiné est composé d’une partie réfrigérateur et d’un congélateur. Puisqu’il ne s’agit pas d’un freezer, mais d’un véritable congélateur, ce modèle permet de stocker des aliments surgelés plus longtemps contrairement au table top et au frigo classique. Il s’agit du type de réfrigérateur le plus vendu en France.

Sa consommation est plus importante que celle d’un frigo classique. Il est également plus imposant, mais il permet de combiner deux appareils électroménagers en un, et ainsi de gagner de la place. La capacité de ce type de réfrigérateur est généralement comprise entre 150 et 250 litres, parfois plus pour les modèles multiportes. La partie congélation représente généralement 60 à 80 litres.

Le frigo américain

Le frigo américain est le plus grand modèle de réfrigérateur, avec son volume environ 30 % plus élevé que celui d’un combiné. Il se distingue des autres modèles avec ses deux portes côté à côte. Il est donc divisé en deux avec une partie réfrigérateur et une autre pour le congélateur. Ce dernier est souvent agrémenté d’un distributeur de glaçons, de glace pillée et/ou d’eau fraîche (nécessitant généralement un branchement direct à l’eau).

Le frigo américain a une capacité importante qui se situe entre 320 et 450 litres pour la partie réfrigérateur, et entre 130 et 290 litres pour le congélateur. Il offre l’avantage de permettre le stockage d’une grande quantité d’aliments. Il peut donc être intéressant pour les familles nombreuses. De plus, tous les frigos américains fonctionnent avec du froid ventilé qui évite la formation de givre sur les parois. Ils sont aussi esthétiques puisque ces réfrigérateurs sont souvent encastrables ou possèdent une façade miroir.

Toutefois, il convient uniquement aux grandes cuisines. Si leur profondeur est standard (75 à 80 cm), leur largeur est généralement de 1 m, alors que celle d’un frigo classique est d’environ 70 cm. De plus, sa consommation d’énergie est 2 fois plus importante que celle d’un réfrigérateur classique. Son prix d’achat peut également être très élevé.

Qu’est-ce qu’un frigo encastrable ?

Le frigo encastrable est conçu pour s’intégrer harmonieusement dans la pièce. Il peut être caché derrière une porte et se fondre au milieu des autres unités de cuisine. L’appareil peut être intégré sous le plan de travail ou dans une niche, c’est à dire, dans un meuble de cuisine en colonne. Le réfrigérateur est équipé d’un socle réglable afin de pouvoir adapter sa hauteur et sa profondeur. Sa ventilation est également adaptée en fonction de son emplacement, puisqu’elle se trouve en façade de l’appareil. Les différents modèles de frigos peuvent être encastrables (table top, classique, combiné, etc.).

Les différents réfrigérateurs : avantages, inconvénients et prix

Les divers modèles de réfrigérateurs ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. De plus, ils sont adaptés à différents usages et leurs performances énergétiques, ainsi que leur prix d’achat, peuvent varier. Il est donc essentiel de prendre en compte ses besoins afin de choisir l’appareil qui convient le mieux à ses habitudes.

Vous pouvez retrouver ci-dessous les points forts et les points faibles de chaque modèle, ainsi que leur capacité moyenne et leur prix :

Type de frigo AvantagesInconvénientsCapacité (en litres)Prix (en euros)
Table top– Convient aux petits espaces ;
– peut s’insérer sous un plan de travail ;
– disponible avec ou sans freezer ;
– peu énergivore.
– Capacité limitée
– pas de véritable congélateur.
Jusqu’à 200 lEntre 150 et 1 000 €
Classique (une porte)– Installation simple ;
– disponible avec ou sans freezer ;
– grand choix de modèles ;
– moins énergivore qu’un combiné.
– Pas de véritable congélateur.De 200 à 400 lEntre 250 et 1 500 €
Combiné (réfrigérateur + congélateur)– Comporte un réfrigérateur et un congélateur ;
– gain de place car deux appareils en un.
– Plus énergivore qu’un frigo classique ;
– taille importante.
-De 60 à 260 l pour le frigo ;
– de 25 à 85 l pour le congélateur.
Entre 200 et 3 000 €
Américain– Comporte un réfrigérateur et un congélateur ;
– forte capacité de stockage;
– Esthétique.
– Imposant ;
– très énergivore (consommation 2 fois plus importante que celle d’un frigo classique)
-De 320 à 450 l pour le frigo ;
-de 130 à 290 l pour le congélateur.
Entre 500 et 5 000 €
Différents modèles de réfrigérateurs – avantages et inconvénients

Le frigo connecté

Les frigos connectés vérifient le stock de produits et leurs dates de péremption. Plusieurs fonctions sont disponibles avec ces appareils. Par exemple, vous pouvez recevoir des alertes par SMS en cas de manque d’un produit dans le réfrigérateur. Ces derniers peuvent aussi être dotés d’un écran tactile permettant de diffuser de la musique ou la télévision. Aux USA, plusieurs marques d’électroménager ont commencé à signer des partenariats avec des sites de e-commerce. Ainsi, les utilisateurs peuvent faire leurs courses directement depuis leurs frigos. Si certains services proposés peuvent être intéressants, le prix des frigos connectés est aujourd’hui très élevés (environ 4 000 €).

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Combien d’électricité consomme un frigo ?

Le réfrigérateur occupe une part non négligeable de la consommation d’électricité d’un foyer. En marche tous les jours de l’année, il consomme davantage que d’autres appareils électroménagers dans le logement. La consommation annuelle d’un frigo varie notamment en fonction de son modèle, de sa taille, de sa classe énergétique, et de son entretien :

Modèle de réfrigérateur Consommation moyenne annuelle (en kWh/an)Coût annuel moyen (en € / an)*
Table topEnviron 100 kWh/an17,40 €
Réfrigérateur classique (1 porte)Environ 174 kWh / an30,30 €
Combiné (réfrigérateur + congélateur)Environ 346 kWh / an60,20 €
Réfrigérateur américainEnviron 400 kWh / an69,60 €
Consommation d’électricité annuelle moyenne des différents modèles de frigo
Source : Ademe
*Au tarif réglementé de l’électricité en septembre 2022 (en option Base et avec une puissance de 6 kVA).

Il est possible d’évaluer le coût de la consommation annuelle de son réfrigérateur grâce au calcul suivant :

Prix du kWh x Consommation en Watts = Consommation sur un an

Par exemple, pour un frigo combiné consommant 350 kWh/an, avec le tarif réglementé en septembre 2022 (en option Base et avec une puissance de 6 kVA) :

0,1740 x 350 = 60,90 €.

Le coût de la consommation de ce frigo combiné sur un an est donc de 60,90 €.

Comment choisir son réfrigérateur ?

Plusieurs informations sont essentielles afin de bien choisir son frigo. En effet, tous les consommateurs n’ont pas les mêmes besoins. Quel volume est le plus adapté à la composition de votre foyer ? Avez-vous besoin d’un frigo combiné ou non ? Quelle classe climatique convient à votre région ?

La capacité du réfrigérateur

Le premier critère de choix d’un frigo est sa capacité de stockage, qui dépend notamment de la composition du foyer. En effet, il est plus pertinent pour une personne seule avec une petite cuisine de choisir une faible contenance et un petit modèle de frigo. Les familles nombreuses habitant une grande maison préféreront, quant à elles, une capacité de stockage plus importante. Par exemple, un réfrigérateur de 150 à 250 litres suffit pour un foyer de 2 à 3 personnes.

Il faut éviter de s’équiper d’un appareil inutilement volumineux. En effet, plus sa taille est importante, plus le frigo consomme de l’électricité. Cela se répercute donc sur vos factures.

Vous pouvez vous aider du tableau ci-dessous pour trouver la taille de frigo idéale en fonction de vos besoins :

Nombre de personnes dans le foyerCapacité du réfrigérateur
1 personne100 à 150 litres
2 ou 3 personnes150 à 250 litres
3 ou 4 personnes250 à 350 litres
Plus de 4 personnes350 à 500 litres
Taille de réfrigérateur par rapport à la composition du foyer

La classe climatique du frigo

La classe climatique fournit un indicateur pour savoir quel frigo convient le mieux selon la zone géographique où est situé son logement. Chaque réfrigérateur se voit attribuer une classe permettant d’indiquer quelle doit être la température ambiante de la pièce dans laquelle il est placé, afin qu’il fonctionne de manière optimale :

  • si la température ambiante est trop basse : celle de l’appareil chutera également ;
  • si la température ambiante est trop élevée : celle du réfrigérateur augmentera aussi.

Attention, s’équiper d’un frigo dont la classe climatique n’est pas en adéquation avec son lieu de vie peut mener à la surconsommation électrique. Il est particulièrement important de prendre en compte ce paramètre si votre frigo est placé dans une pièce non chauffée comme le cellier où les températures peuvent chuter en hiver, par exemple. Les 8 classes climatiques existantes correspondent chacune à un code et à des températures ambiantes :

Codes Classes climatiquesTempératures ambiantes (en degrés Celcius)
SNClasse tempérée élargieDe 10 °C à 32 °C
SN-STClasse subtropicale élargieDe 10 °C à 38 °C
SN-TClasse tropicale élargieDe 10 °C à 43 °C
NClasse tempéréeDe 16 °C à 32 °C
N-STClasse tempérée à subtropicaleDe 16 °C à 38 °C
N-TClasse tempérée à tropicaleDe 16 °C à 43 °C
STClasse subtropicaleDe 18 °C à 38 °C
TClasse tropicaleDe 18 °C à 43 °C
Classes climatiques frigo – codes et températures

Bon à savoir

La majorité des pays, dont la France, sont le plus souvent équipés de réfrigérateurs de classe N. Néanmoins, la classe climatique la plus adaptée au sud et au nord de la France est différente. En effet, il est recommandé de s’équiper d’un appareil de classe SN pour les habitations se trouvant dans le Nord, et de type ST pour le Sud.

L’étiquette énergie pour un frigo performant

Les informations à retrouver sur l’étiquette énergie de son réfrigérateur sont essentielles pour choisir un équipement performant. L’étiquette énergie est obligatoire pour certains gros appareils électroménagers. Les frigos sont notamment concernés par cette obligation.

Cette étiquette doit permettre aux consommateurs de se renseigner sur la classe énergétique de l’appareil. Elle est représentée grâce à une échelle qui comporte des lettres (de G à A) et un code couleur (du rouge au vert). La classe A est attribuée aux appareils les plus performants, alors que la G correspond aux plus énergivores.

Pour le réfrigérateur, l’étiquette énergie doit mentionner les informations suivantes :

  • la référence de l’appareil ;
  • la marque ;
  • la classe énergétique ;
  • la contenance de l’appareil en litres ;
  • la contenance du compartiment de congélation ;
  • la consommation d’énergie annuelle en kWh/an ;
  • les étoiles indiquant la performance en température du compartiment freezer, conservateur ou congélateur ;
  • le niveau sonore en décibels (dB).

Choisir un frigo de classe A représente un investissement plus important à l’achat. Toutefois, avec ses meilleures performances énergétiques, ce modèle doit permettre de réaliser des économies sur ses factures d’électricité sur le long terme. Selon l’ADEME (l’Agence de la transition énergétique), un réfrigérateur combiné de classe A permettrait d’économiser environ 40 € par an par rapport aux modèles les plus énergivores. Ces chiffres sont donnés à titre indicatif, ils peuvent varier, notamment en fonction du modèle de l’appareil, de la durée d’utilisation, ainsi que de son entretien, de l’endroit où il est placé dans la cuisine, etc. :

Type de réfrigérateurDurée d’utilisation moyenneConsommation annuelle moyenne (en kWh / an)Coût annuel (en euros)*Consommation des meilleurs réfrigérateurs neufs (en kWh / an)Gain avec un réfrigérateur neuf très efficace (en euros)*
Réfrigérateur classique (1 porte)24 / 24 h174 kWh / an30,30 €65 kWh / an19 €
Réfrigérateur combiné (réfrigérateur + congélateur)24 / 24 h346 kWh / an60,20 €100 kWh / an42,80 €
Comparatif du coût de la consommation d’un frigo selon ses performances énergétiques
Source : ADEME
*Au tarif réglementé de l’électricité en septembre 2022, en option Base et avec une puissance de 6 kVA.

De nouvelles étiquettes énergie depuis 2021

Certains appareils électroménagers, comme les réfrigérateurs, les lave-vaisselle, les lave-linge, les lave-linge séchant et les ampoules, sont concernés par le changement sur les étiquettes énergie. Depuis mars 2021, la classe énergétique A de ces appareils ne comporte plus de mention « + ». Les classes sont désormais comprises entre G (pour les appareils les moins performants) et A (pour les plus performants). Les équipements auparavant classés en A+++ peuvent maintenant être en classe C. Les consommateurs peuvent également retrouver un QR code sur ces nouvelles étiquettes énergie, permettant d’accéder à une base de données électronique sur les produits. Les icônes des étiquettes ont également été modifiées afin de les rendre plus lisibles.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Les performances de congélation ou de conservation des freezer et congélateur

Alors que certains frigos ont uniquement une fonction réfrigérateur, d’autres modèles comportent une partie freezer (aussi appelée conservateur) ou même un congélateur. Il ne faut pas confondre ce dernier avec le freezer, qui ne permet pas la conservation des aliments surgelés sur une longue durée. De plus, seul le congélateur permet de congeler des aliments et pas seulement de les conserver.

Un code étoile permettant de renseigner le degré de congélation est indiqué sur les frigos ayant ce type de fonction. Pour en savoir plus, il suffit de se référer au nombre d’étoile du freezer ou du congélateur :

Type d’appareilÉtoilesTempératureConservation
Freezer (conservateur)*-6 °C– Conservation des aliments 2 à 3 jours ;
– permet de faire des glaçons.
**-12 ° CConservation des produits surgelés pendant 3 semaines.
***-18 °CConservation des produits surgelés pendant 1 an.
Congélateur****De -18 °C à -26 °CCongélation possible.
***(*)De -18 °C à -26 °CLa dernière étoile signifie que la température de conservation inférieure à -18 °C est maintenue dans le temps.
Degrés de congélation ou de conservation des freezers et congélateurs

Qu’est-ce que l’option supercongélation ?

Certains frigos proposent une option « supercongélation » ou « super freeze ». Elles permettent de refroidir rapidement une grande quantité d’aliments. Peu de personnes en ont réellement l’utilité, car il est rare de mettre au congélateur un volume très important d’aliments à température ambiante au même moment. Si vous achetez des surgelés, ils sont déjà congelés au retour des courses. De plus, d’après une enquête d’UFC Que Choisir de juin 2022, ce type d’option entraîne une surconsommation qui peut varier entre 1 et 76 % selon les modèles. Cette surconsommation a été mesurée sur 17 modèles de réfrigérateurs différents, et elle dépassait 60 % pour 3 d’entre eux. De plus, les tests ont aussi montré que la supercongélation n’était pas toujours efficace.

Comment réaliser des économies d’électricité avec son frigo ?

Quelques astuces simples peuvent vous permettre de réduire la consommation d’électricité de votre frigo. De plus, si ce dernier est très gourmand en énergie, vous pouvez également le remplacer par un appareil plus efficace.

Comment réduire la consommation d’électricité d’un réfrigérateur ?

Même en étant équipé d’un frigo doté d’une très bonne efficacité énergétique, il est important d’adopter quelques gestes simples permettant de faire des économies :

  • respecter un niveau de remplissage correct de l’appareil : plus il est vide, plus sa consommation d’électricité est importante. En effet, le frigo a besoin de la chaleur des aliments pour son fonctionnement. S’il n’est que très peu rempli, la température varie davantage et le compresseur se met plus souvent en marche. Toutefois, il ne faut pas non plus surcharger son frigo, dans lequel l’air doit pouvoir circuler. Il est donc conseillé de répartir les aliments de manière à ce qu’il y ait de l’espace entre eux ;
  • retirer le suremballage : pensez à enlever les cartons autour de vos produits avant de les mettre au réfrigérateur. Ils sont réputés pour faire barrage au froid ;
  • ne pas ouvrir la porte du frigo plus que nécessaire : à chaque ouverture de porte, de l’air s’échappe de l’intérieur du réfrigérateur. À ce moment-là, l’appareil doit consommer de l’électricité afin de réguler sa température ;
  • ne pas placer de plat chaud dans le frigo : en y mettant des aliments encore chauds, l’appareil devra consommer de l’électricité afin de réguler sa température. Il est donc important de laisser refroidir ses plats avant de les ranger ;
  • bien choisir son thermostat : il existe différents modes de refroidissement sur les réfrigérateurs. Régler l’appareil sur le mode le plus élevé n’est pas recommandé. En effet, celui-ci consomme davantage que les modes plus doux qui suffisent amplement. Les températures recommandées par l’ADEME sont 4 à 5 °C pour les réfrigérateurs, et environ -18 °C pour les congélateurs ;
  • ne pas placer son frigo près d’une source de chaleur : il est déconseillé de placer un réfrigérateur près d’un four ou d’un lave-vaisselle. En effet, l’appareil consommerait alors plus que nécessaire ;
  • laisser un espace entre le mur et le réfrigérateur : d’environ 5 cm, il permet à l’air de circuler et une meilleure évacuation de la chaleur ;
  • dégivrer régulièrement le réfrigérateur ou le congélateur : l’ADEME recommande de le faire tous les 6 mois ou dès que vous remarquez que la couche de givre dépasse 3 millimètres. Ainsi, il serait possible d’éviter la surconsommation et d’économiser jusqu’à 10 € par an. Certaines marques proposent des technologies « Smart frost » ou « Low frost » qui limitent la formation du givre. Néanmoins, elles ne permettent pas de le supprimer ;
  • entretenir les joints d’étanchéité : il est important d’entretenir les bandes de caoutchouc présentes sur la porte du frigo, qui lui permettent d’être fermé hermétiquement. Si les joints sont abîmés, l’appareil va surconsommer de l’électricité ;
  • débrancher le frigo lors d’une absence prolongée : au moment d’un départ en vacances, par exemple, il est possible de débrancher son frigo afin qu’il ne consomme pas inutilement de l’énergie pendant cette période d’absence ;
  • choisir un modèle avec une porte équipée d’une alarme : celle-ci se met en marche lorsque le frigo reste ouvert pendant une durée définie ;
  • profiter de la fonction vacances : certains appareils permettent de désactiver la réfrigération pendant un certain temps, tout en gardant le congélateur en marche.

Bien choisir son offre d’électricité

Vous êtes nombreux à vous demander quelle offre d’énergie souscrire pour faire face à la hausse des prix. Les contrats proposés par les différents fournisseurs sont variés. Vous pouvez notamment choisir entre une offre à prix bloqués ou à prix fixes. N’hésitez pas à contacter nos conseillers par téléphone pour trouver l’offre qui conviendra le mieux à vos besoins, et bénéficier d’un accompagnement dans votre parcours de souscription. Notre comparateur d’offres énergie peut aussi vous permettre de retrouver les différents contrats actuellement disponibles.

Faut-il remplacer son vieux frigo par un modèle moins énergivore ?

Remplacer son vieux frigo par un modèle plus économe peut être une manière de réduire le montant de ses factures d’électricité. Toutefois, avant de vous lancer dans cet achat, prenez bien en compte l’âge de l’appareil, ainsi que ses consommations. Si celles de votre réfrigérateur très ancien sont 10 fois plus importantes que les consommations moyennes indiquées plus haut, vous pouvez tout à fait envisager de le remplacer.

En revanche, si le gain permis par ce nouvel achat est seulement de 20 à 30 € sur un an, l’investissement ne pourra pas être rentabilisé avant quelques années. Évaluer les consommations d’électricité de son frigo est donc une étape essentielle avant de se lancer dans l’achat d’un nouvel équipement.

Quelle est la réparabilité d’un frigo ?

Si votre vieux réfrigérateur tombe en panne, cela peut être l’occasion de le remplacer par un modèle plus efficace. Toutefois, si vous estimez que les consommations de l’appareil sont convenables, il peut être intéressant de penser à sa réparation plutôt qu’à un nouvel achat. En plus de permettre de réaliser une économie non négligeable, faire durer ses équipements électroménagers est essentiel pour l’environnement. Cependant, le frigo est un des appareils les plus complexes à réparer. Le gaz frigorigène qu’il contient est inflammable et peut être très dangereux. Il est donc indispensable de faire appel à un professionnel pour des raisons de sécurité. Le coût d’un diagnostic à domicile s’élève environ à 80 €.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité