Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Quelle prise choisir pour installer son four sans risque ?

Vous venez d’acquérir un nouveau four ? Avant de préparer de délicieux plats pour toute la famille, il est indispensable de choisir le bon four et prendre les bonnes dispositions pour l’installer. Choisir.com vous explique tout ce qu’il y a à savoir pour brancher correctement votre four dans votre cuisine.

Quelle prise choisir pour installer son four ?

Quelles spécificités prendre en compte pour le branchement de son four ?

Ampérage, norme, types de prises : prenez garde à bien vous renseigner sur ces sujets avant de procéder à l’installation de votre nouvel appareil électroménager.

Le four

Commençons par le commencement : le four. Tout d’abord, il en existe trois formats :

  • il y a les mini-fours, que l’on peut poser sur un plan de travail, et qui ont des puissances pouvant aller jusqu’à 2 900 watts (240 °C). Ce type de four est souvent suffisant pour une ou deux personnes, mais montre vite ses limites si vous avez plus de bouches à nourrir ;
  • le four traditionnel, qui est souvent intégré dans une cuisinière. Beaucoup plus fonctionnel, sa puissance maximale peut atteindre 2 500 W. Sa polyvalence en fait un four avec un bon rapport qualité-prix ;
  • le four encastrable présente l’avantage d’être chic et design puisqu’il s’intègre discrètement dans votre cuisine. Vous trouverez des modèles plus grands (parfaits pour les grandes familles) et plus puissants (4 000 watts maximum).

Exception faite des mini-fours, les fours ont globalement des dimensions standards : 60 cm de largeur, 60 cm de hauteur et 55 cm de profondeur. De plus, vous trouverez une grande majorité de fours encastrables sur le marché. Votre choix se portera donc sur les points suivants :

  • la capacité : plus un four est grand, plus vous réussirez vos réunions familiales ;
  • la technologie : convection, chaleur tournante, à vapeur, etc. ;
  • le nettoyage du four : catalyse ou pyrolyse ?
  • les options : certains sont équipés de lèchefrite, d’autres de tournebroches, vous trouverez même des fours qui se pilotent depuis votre smartphone ;
  • la puissance : plus sa puissance sera élevée, plus l’ampérage de votre prise électrique devra être conséquent.

L’ampérage

Quand il est question d’appareil électrique, vous serez amené à croiser la route de nombreuses unités de mesure. Parmi les principales, vous trouverez :

  • la tension électrique (U), qui se mesure en volts (V) ;
  • la puissance électrique, notée P et mesurée en watts (W) ;
  • la résistance, notée R et mesurée en ohms (Ω).

Dans le cadre d’un branchement électrique, c’est l’intensité électrique (I) mesurée en ampères (A) qui va nous intéresser.

En quelques mots, l’intensité électrique représente la quantité d’électrons déplacée par un courant électrique. Plus le courant est chargé en électrons, plus il est intense. Mais cette intensité peut être dangereuse pour un circuit électrique. C’est pour cette raison que tout appareil électrique doit être relié à un fusible ou un disjoncteur différentiel. Son but ? Bloquer le circuit électrique lorsque la limite de puissance est dépassée. Pour une prise électrique standard, cette limite est de 16 ou 20 Ampères.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici quelques valeurs d’ampérage des disjoncteurs en fonction des appareils de votre quotidien :

AppareilsIntensité du disjoncteur (en A)
MinimaleMaximale
Plaque de cuisson32 A
Volet roulant10 A16 A
Four20 A
Chauffe-eau
Radiateur électrique10 A

Des questions sur ce type de disjoncteurs ?

Nous avons les réponses dans notre article sur le disjoncteur différentiel.

La norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 est un document de référence pour tout électricien puisqu’elle impose une réglementation pour toute installation électrique en basse tension. Protection contre la foudre, mise à la terre, nombre d’équipements requis par pièce, tout est indiqué ! Et parmi ces réglementations, il y a celle qui concerne la protection différentielle et la section des conducteurs.

Pour faire plus simple, elle impose que votre installation électrique soit équipée de protections pour réagir face aux surcharges. Dans le cas d’un four, vous devez :

  • toujours relier votre appareil au tableau électrique par un fil de 2,5 mm² avec un disjoncteur de 20 A maximum ;
  • placer le disjoncteur dans un coffret séparé ou sur un emplacement libre de votre tableau électrique.

Autre point important : vous ne pouvez pas installer un deuxième four sur le même circuit que le premier. Vous devrez alors utiliser deux circuits séparés si vous voulez utiliser ces deux appareils dans votre cuisine. Cette interdiction applique aussi pour tout appareil énergivore, tel qu’un lave-vaisselle ou une plaque de cuisson. En effet, cette disposition est indiquée dans la norme. Si l’on prend l’exemple de la plaque de cuisson, il est indiqué qu’elles doivent :

  • être reliées au tableau électrique par un fil de 6 mm² avec un disjoncteur de 32 A maximum ;
  • le disjoncteur en question doit être placé dans un coffret séparé ou sur un emplacement libre de votre tableau électrique.

Ces deux appareils ne suivent pas les mêmes réglementations :

  • les fils doivent avoir une section de 2,5 mm² pour un four et 6 mm² pour les plaques de cuisson ;
  • chacun de ces appareils doit être connecté à un disjoncteur, qui a lui-même sa propre intensité maximum : 20 A pour un four et 32 A pour des plaques de cuisson ;
  • chaque appareil doit avoir son propre circuit dédié (aucun autre appareil ne doit y être connecté).

Comment faire pour les brancher ? La réponse est simple : vous devrez tout juste les relier à deux prises distinctes et leurs disjoncteurs devront être adaptés.

Les types de prises

Tous les fours ne disposent pas des mêmes modes d’alimentation. Il en existe deux types :

  • la fiche 2 pôles + terre 20 A ;
  • le cordon électrique (sortie de câbles).

La fiche 2 pôles + terre 20 A

C’est une prise électrique basique avec 2 pôles (phase et neutre) accompagné d’une mise à la terre. Elle vous permet de brancher votre four sur une prise électrique qui dispose d’un ampérage pouvant aller jusqu’à 20 A. Il est toutefois rare que les fours soient fournis avec ce type de prise.

Le cordon électrique

Ce cordon d’alimentation, quant à lui, se compose de 3 fils :

  • un fil jaune et vert (pour la terre) ;
  • un fil bleu (le neutre) ;
  • un fil marron ou rouge (la phase).

C’est une sortie de câble. Ce qui veut dire qu’il est impossible de le brancher directement sur une prise murale car elle ne dispose pas de fiches. Nous vous expliquons en fin d’article comment en faire une prise pour la brancher sur votre circuit électrique.

Le cordon est disponible sous 3 ampérages différents :

Cordon d’alimentation (en mm²)Ampérage (en A)Puissance (en A)
3G2,5 mm²20 A< 3 650 W
3G4 mm²32 AEntre 3 650 et 5 750 W
3G6 mm²50 A> 5 750 W

Comment reconnaître le type de cordon ?

Plusieurs informations sont indiquées sur le cordon d’alimentation, le type (et donc l’ampérage) en fait partie.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Comment connaître l’ampérage de mon four ?

Il existe deux façons très simples de connaître l’ampérage de votre four (ou même de tout appareil électroménager) :

  1. en le calculant ;
  2. en consultant votre notice.

Calculer l’ampérage de votre four

Oui, vous pouvez tout à fait calculer l’intensité de votre four par vous-même. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de savoir :

  • sa puissance électrique (en Watt) ;
  • la tension électrique de votre réseau domestique (en Volts).

La méthode de calcul est simple :

Puissance / tension = Intensité

Prenons l’exemple de deux fours :

FourPuissance (en W)Tension (en V)
A5 000 W220 V
B2 500 W

Où trouver la puissance électrique d’un appareil et le voltage sur lequel elle peut fonctionner ?

Ces informations sont indiquées sur la plaque signalétique de votre four.

Pour le four A, vous obtenez un résultat de 22,7 A (3 500/220). Quant au four B, l’ampérage est équivalent à 11,7 A. Cela signifie que :

  • le four A devra être branché sur une prise de 32 A ;
  • le four B devra être branché sur une prise de 20 A.

Est-ce possible de brancher sur une prise avec un ampérage de 16 A ?

Non, un four ne peut pas être branché sur un ampérage inférieur à 20 A.

Consulter la notice de votre four

Autre solution : lire le manuel d’utilisation. Certes, ce n’est pas la lecture la plus agréable, mais vous pouvez facilement obtenir cette information dans les caractéristiques techniques de l’appareil.

N’hésitez pas à lire les consignes de sécurité dans ce même manuel. Les indications seront écrites noir sur blanc et fourniront des réponses à toutes vos questions. Tout ce qu’il vous restera à faire, c’est de les appliquer à la lettre et l’installation ne devrait poser aucun problème.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Comment brancher son four ?

Vous avez la possibilité de brancher votre four par vous-même ou de faire appel aux services d’un électricien professionnel.

Les étapes à suivre pour brancher son four soi-même

Pour commencer, regardez le type de prise que vous avez :

  • si c’est une fiche 2 pôles + terre 20 A, aucun problème. Vous avez juste à installer votre four à l’emplacement de votre choix et le brancher sur une prise classique ;
  • si vous avez un cordon électrique avec 3 fils, là, impossible de brancher directement votre appareil sur une prise murale. Vous devrez d’abord le connecter à une fiche.

Pour cette opération, vous aurez besoin :

  • d’une fiche électrique mâle ;
  • d’un tournevis plat ;
  • d’une pince à dénuder.

N’oubliez pas la sécurité !

Avant toute manipulation sur votre installation électrique, pensez à mettre votre tableau électrique hors tension afin de limiter les risques d’électrisation. Il est plus sûr de couper le courant de tout le logement que de mettre uniquement le disjoncteur différentiel du four hors tension.

L’opération est très simple :

  1. ouvrez la fiche mâle (celle que vous aurez achetée) à l’aide du tournevis plat ;
  2. insérez le câble de sorte que les 3 fils soient à l’intérieur de la fiche mâle ;
  3. dénudez les fils conducteurs à l’aide de la pince à dénuder ;
  4. raccordez chaque fil à sa fiche (le jaune et vert doit impérativement être au milieu, le bleu et le marron rouge sur les côtés) ;
  5. vissez la fiche.

Voilà, vous pouvez maintenant brancher votre four sur une prise électrique de votre cuisine !

Faire appel à un électricien certifié

Si vous ne vous sentez pas à l’aise quand il s’agit de manipuler des fiches électriques ou d’intervenir sur votre installation, la meilleure chose à faire reste de contacter un électricien professionnel. Non seulement, il vous installera votre four sans problème, mais pourra aussi vous conseiller sur les mesures de sécurité à adopter.

Désormais, vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur l’installation de votre nouveau four électrique. Mais est-ce que votre contrat d’électricité est adapté à votre nouvelle acquisition ? Car certains fours très puissants peuvent faire court-circuiter votre installation électrique si vous avez sous-estimé votre contrat d’électricité. C’est le moment d’utiliser notre comparateur d’offres d’électricité en ligne et de trouver le contrat et la puissance idéale pour votre consommation. Et si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, c’est gratuit !

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?