Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Coupure d’électricité : les différentes causes possibles

Votre logement est tout à coup privé de courant ? Vous faites peut-être face à une coupure d’électricité. Ce désagrément peut être la conséquence de nombreuses situations, comme un impayé de facture, une panne sur le réseau ou encore un délestage électrique. Avant de contacter votre fournisseur d’énergie, vous devez identifier la provenance de la coupure électrique qui peut avoir différentes origines. Choisir.com fait le point avec vous pour savoir que faire lorsque vous n’avez plus de courant chez vous.

Info coupure EDF

Les différentes causes d’une coupure d’électricité

Identifier la provenance d’une coupure électrique est le premier geste à faire pour régler ce désagrément.

Quels évènements peuvent causer une coupure d’électricité ?

La coupure électrique peut avoir différentes origines, comme :

  • une panne sur le réseau Enedis (ou de l’ELD, Entreprise locale de distribution de l’électricité qui s’occupe de votre ville) due à des évènements spécifiques, comme des intempéries ou des lignes électriques endommagées ;
  • un dysfonctionnement au niveau de votre compteur ou de la colonne montante, si vous habitez dans un immeuble collectif ;
  • votre installation électrique qui a disjoncté ;
  • des factures impayées ;
  • un délestage électrique sur le réseau dont vous dépendez ;
  • une erreur de coupure de compteur ;
  • vous venez d’emménager dans votre logement, la mise en service de l’électricité n’a pas encore été faite ou demandée.

Chaque point énoncé se règle d’une manière différente. Dans la suite de l’article, nous allons revenir en détail sur ces diverses causes possibles de coupure d’électricité.

Lorsqu’il y a une panne d’électricité, qui peut être volontaire ou involontaire de la part du gestionnaire, il est primordial d’intervenir rapidement pour que le courant soit rétabli. Cela vous permettra de préserver vos équipements, mais aussi de retrouver votre confort (notamment pour avoir de l’eau chaude ou du chauffage, si vous utilisez l’électricité pour ces postes).

Faut-il vraiment parler de panne EDF ?

À l’approche de l’année 2023, il serait incorrect de dire qu’une coupure d’électricité provient d’une panne EDF. En effet, depuis le 1er janvier 2008, c’est Enedis qui gère 95 % du réseau d’électricité français (le reste est administré par des ELD). EDF est à ce jour un fournisseur d’électricité et de gaz (entre autres activités). Les pannes générales d’électricité sont donc sous la responsabilité d’Enedis (ou d’une ELD).

Cependant, avant 2008, c’était bien EDF le gestionnaire du réseau d’électricité. Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, l’entreprise détenue majoritairement par l’État français a dû séparer ses activités. Les expressions « coupure d’électricité EDF » ou « panne EDF » sont toutefois restées dans le vocabulaire collectif.

Comment être sûr que le courant a été coupé ?

Une coupure d’électricité peut être généralisée, tout votre voisinage est touché, ou ne concerner que votre installation. Si la coupure touche l’ensemble de votre quartier (ou votre rue), vous pouvez vérifier l’éclairage public, les boutiques ou magasins voisins ou encore regarder si les maisons d’à côté ont de la lumière. Vous pouvez également vérifier sur le site d’Enedis en tapant votre adresse dans le moteur de recherche. Si la panne est générale, vous devez patienter jusqu’à ce que le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité (Enedis ou une ELD affectée à votre ville) règle la situation et que la tension électrique revienne.

Dans le cas où la coupure électrique concerne uniquement votre logement, c’est à vous de rechercher la cause à cette privation de courant. Ainsi, il se peut que vous soyez dans l’une des situations suivantes :

  • le compteur a disjoncté. Vous pouvez voir cela en regardant le disjoncteur général sur votre tableau électrique domestique. Il est sur « marche » ? La coupure de courant est générale. Le disjoncteur est en position « arrêt », « Off » ou « 0 » (cela dépend des modèles) ? Votre installation s’est mise en sécurité à cause d’une surcharge électrique, d’un appareil défaillant ou d’un court-circuit ;
  • vous n’avez pas réglé vos factures EDF ou d’un autre fournisseur. Plusieurs courriers de relance sont envoyés avant que la compagnie d’électricité demande une coupure de compteur. Vous êtes donc censé savoir lorsque votre fournisseur a l’intention de couper le courant pour impayés ;
  • votre boîtier de comptage ne fonctionne plus correctement. Il s’agit du compteur situé en limite de propriété ou dans un local technique (à ne pas confondre avec le tableau électrique sur lequel est notamment placé le disjoncteur). S’il est éteint, la panne peut être générale. Mais si vos voisins ont de la lumière, un compteur électrique arrêté peut être signe d’une coupure de l’alimentation pour impayés ou d’une défaillance majeure du boîtier qui devra alors être remplacé.

Distinguer les coupures et les micro-coupures d’électricité

La micro-coupure d’électricité est une coupure de courant qui ne dure que quelques secondes, parfois moins. Elle peut survenir à différents moments de la journée et de la nuit. Ce type d’interruption de l’alimentation électrique provient le plus souvent du réseau (et non de votre installation domestique).

La différence entre une coupure et une micro-coupure repose uniquement sur la durée. Si l’arrêt de l’alimentation électrique est fugace (quelques secondes à peine), il s’agit d’une micro-coupure. Au-delà de plusieurs secondes ou minutes, le réseau subit une coupure de courant.

Une micro-coupure de courant peut provenir d’un délestage électrique ou d’un incident sur des lignes. Par exemple, une branche d’arbre qui tombe sur un câble d’électricité peut créer une micro-coupure d’énergie. Le morceau de bois peut en effet entraîner une brève coupure de courant en raison de sa faible conductivité. Dans ce cas, les agents Enedis s’emploieront à réparer la situation au plus vite.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Comment agir lorsque la coupure d’électricité provient d’une panne sur le réseau ?

Une coupure électrique peut rapidement impacter votre confort, mais aussi vos appareils électriques. Voici comment réagir face à cette situation.

Se renseigner auprès du gestionnaire de réseau

Une coupure du réseau d’électricité peut arriver à tout moment. En vous connectant au site du gestionnaire du réseau, vous pouvez trouver des informations concernant la panne générale de courant. Les résultats de votre recherche peuvent notamment indiquer :

  • quelle zone géographique est touchée par la coupure d’électricité ? ;
  • combien de foyers sont impactés par la panne de courant ? ;
  • s’il s’agit d’une panne générale ou non ;
  • quel est le statut de la coupure de courant (réglée, en attente, etc.) ? ;
  • à quelle heure ou à quelle date le courant sera ou a été rétabli ?

L’origine de la panne n’est généralement pas précisée. La coupure peut toutefois être occasionnée par :

  • Un accident sur le réseau (sur des lignes électriques, un pylône ou encore un transformateur) ;
  • des intempéries, comme la foudre qui peut générer des surtensions électriques sur le réseau ;
  • des travaux nécessitant une coupure qui a été programmée en amont. Dans ce cas précis, vous êtes censé avoir été averti par votre mairie ou par le gestionnaire du réseau d’électricité en charge de votre rue.

Les intempéries sont souvent à l’origine d’une panne Enedis. Vents violents, orages, inondations, neige abondante… différents facteurs peuvent endommager les lignes électriques lorsqu’elles sont aériennes. Les lignes enfouies peuvent quant à elles être touchées par des inondations.

Si la coupure d’électricité dont vous êtes victime a lieu lors d’un évènement climatique exceptionnel, les délais de réparation du réseau peuvent être assez longs. En effet, il est possible que les intempéries aient touché une large zone géographique, occasionnant un grand nombre d’interventions de la part du gestionnaire de réseau. Il faut alors patienter jusqu’à ce que le courant soit rétabli. N’essayez en aucun cas de ramasser des câbles vous-mêmes ou de couper des branches d’arbre qui sont tombées sur des lignes électriques. Vous risqueriez l’électrisation qui peut être fatale.

Lorsque le site du gestionnaire du réseau électrique affiche pour résultat à votre recherche « Aucune coupure détectée », cela signifie que la panne provient certainement de votre installation ou du compteur. Il est alors possible de suivre le lien « Faire un diagnostic », dans le cadre bleu, sous le résultat de la recherche. Une fois arrivé sur la page « Je n’ai pas d’électricité », il suffit de renseigner son numéro de département et de valider. Une liste de situations dangereuses pouvant se produire lors d’une panne de courant est alors indiquée :

  • un câble électrique est à terre ;
  • une odeur de brûlé est présente ;
  • le coffret est cassé ;
  • le compteur ou le disjoncteur ne porte pas de capot.

Si vous êtes dans l’un de ces cas qui peuvent être dangereux, il est très important de ne rien toucher et de composer rapidement le numéro d’urgence Enedis : 09 72 67 50 XX. Le XX est à remplacer par le numéro du département. Par exemple, si vous êtes à Rennes en Ille-et-Vilaine (35), le numéro à composer est le 09 72 67 50 35. Un agent Enedis disponible 24/24 h et 7/7 j vous répondra. Il effectuera avec vous un diagnostic électrique de la situation afin de programmer l’intervention d’un technicien si cela est nécessaire.

Lorsqu’aucune des situations dangereuses listées précédemment n’est constatée, il est possible de suivre le lien « Non, je continue » sur le site d’Enedis. Des images représentant plusieurs types de compteurs électriques sont alors affichées. À ce stade, il suffit de sélectionner le compteur électrique correspondant à celui installé dans le logement concerné par la panne de courant EDF. Il peut, par exemple, s’agir d’un modèle électromécanique ou d’un compteur communicant Linky. En fonction du type de boîtier, diverses questions auxquelles vous devrez répondre s’affichent. Avec ces renseignements, Enedis peut établir un diagnostic de la coupure d’électricité.

L’application « Enedis à mes côtés »

Enedis met à la disposition des consommateurs une application mobile gratuite. Il s’agit d’« Enedis – À mes côtés », un service disponible sur Google play et l’App store. Cette appli permet d’accéder à tout moment aux différents services en ligne du gestionnaire de réseau depuis un smartphone ou une tablette. Il est notamment possible d’utiliser la géolocalisation afin de savoir si la zone est concernée par une panne de réseau. Le diagnostic en ligne de la panne de courant peut également être réalisé via l’application. Le client peut aussi joindre le service de dépannage d’Enedis si le courant ne peut toujours pas être rétabli à la suite du diagnostic.

Les gestes à adopter en cas de coupure d’électricité générale

Qu’elle soit courte ou longue, une coupure de courant sur le réseau peut être dommageable pour vos équipements électriques. C’est notamment le cas pour ceux qui sont branchés en permanence, comme :

  • le réfrigérateur et le congélateur : en plus d’endommager l’appareil, la coupure de courant peut affecter vos denrées alimentaires et les rendre impropres à la consommation (notamment ce qui a été décongelé après une panne de courant) ;
  • la télévision qui reste en veille. Les coupures intempestives peuvent l’abîmer et endommager son électronique ;
  • la box internet. Une réinstallation du système peut être nécessaire à la suite d’une coupure générale d’électricité.

Pour protéger ces équipements, vous pouvez installer un onduleur dont la batterie continuera de fournir du courant jusqu’à ce que l’électricité soit rétablie (l’autonomie de la batterie dépend de chaque modèle d’onduleur, en général c’est environ 30 minutes). L’onduleur vous laissera le temps d’éteindre vos appareils les plus fragiles, comme un ordinateur ou la télévision.

Est-il possible de demander une indemnisation après une coupure d’électricité ?

Enedis a pour mission de distribuer en continu de l’électricité aux foyers qui sont raccordés au réseau. Malgré tous les efforts du gestionnaire, des pannes ou des incidents peuvent se produire et causer des dommages plus ou moins importants. En plus d’être privés d’électricité pendant un certain temps, il est possible qu’un appareil électrique soit endommagé après une coupure de courant.

Il se peut également que vous ayez une quantité importante d’aliments à jeter lorsque l’électricité est coupée durant plusieurs heures et que vos appareils de froid sont mis à l’arrêt pendant un long moment.
Dans certains cas, il est possible de solliciter une indemnisation auprès du gestionnaire de réseau, à condition que :

  • Enedis soit responsable des dommages constatés ou de la gêne occasionnée ;
  • un lien de cause à effet peut-être établi entre la panne de courant et les dommages occasionnés ;
  • des factures permettent de justifier le préjudice (un achat, une réparation ou un remplacement). Le gestionnaire du réseau d’électricité se base sur la valeur de réparation ou de remplacement pour indemniser ses clients.

Il faut impérativement réunir ces trois conditions pour espérer obtenir une indemnisation d’Enedis. Parfois, cela est difficile.

Si le gestionnaire n’est pas coopératif, vous pouvez vous tourner vers votre assureur. En effet, certains contrats d’assurances habitation couvrent les dégâts occasionnés par une coupure de courant de plusieurs heures. Les garanties peuvent ainsi prendre en charge le remplacement d’un appareil endommagé par des coupures ou des micro-coupures électriques. Un forfait peut également être prévu pour vous dédommager à la suite de la perte du contenu de votre réfrigérateur et/ou du congélateur. Rapprochez-vous de votre assurance habitation pour connaître les garanties de votre contrat en cas de coupure énergétique.

Délestage électrique : que faire en cas de coupures d’électricité en été ou en hiver ?

Durant certaines saisons, la demande en électricité est si forte que le réseau se met sur pause. On parle alors de délestage électrique. Il s’agit d’une coupure de courant, mais elle n’est pas due à une panne ou un accident.

Qu’est-ce que le délestage électrique ?

Lorsque la production d’électricité n’arrive plus à suivre les demandes des consommateurs, le gestionnaire du réseau de transport peut décider de procéder à des délestages électriques. Il s’agit de coupures de courant réalisées de manière intentionnelle et réfléchie sur certaines zones (hors hôpitaux et lieux dont le courant peut être vital ou nécessaire à la sécurité de la population).

Un délestage électrique permet notamment de réajuster l’équilibre entre la production et les demandes d’électricité. Il dure peu de temps, quelques minutes, en général.

Coupure d’électricité en hiver : comment les prévoir ?

La période hivernale est la plus sujette aux coupures de courant. Lorsque les températures commencent à descendre, allumer le chauffage devient un réflexe. Et quand tout le monde le fait en même temps, cela crée une surcharge de demandes pour le réseau d’électricité.

Les producteurs d’énergie s’y préparent et déploient tous leurs efforts pour augmenter la production (notamment nucléaire, car les sources d’énergies renouvelables sont imprévisibles). Parfois, cela n’est pas suffisant et le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité (RTE) est contraint de forcer la régulation en coupant le courant. En prévision d’hivers rigoureux, RTE prévient toujours les usagers, notamment à travers les médias, que des coupures dues à des délestages sont à prévoir.

Coupure d’électricité et canicule : peut-on y échapper ?

En été aussi la demande en énergie peut exploser lorsque les températures grimpent et atteignent des chiffres difficilement supportables. Cela pousse à allumer les climatiseurs, des appareils énergivores qui sollicitent de grandes quantités d’électricité.

Là encore, RTE peut prévenir la population lorsque la demande devient plus importante que les capacités de production. Pour éviter une coupure de courant en été dans le cadre d’un délestage, les gestes sont simples et doivent être collectifs. Il faut par exemple :

  • limiter l’utilisation d’un climatiseur ou le remplacer par un ventilateur qui consomme moins d’énergie ;
  • revoir l’isolation de son logement afin de garder la fraîcheur à l’intérieur ;
  • éteindre les appareils en veille.

Bien sûr, ces mesures doivent être collectives pour être réellement efficaces.

Comment agir face à un délestage électrique

Un délestage électrique dure généralement quelques minutes. Ce type de coupure de courant est réalisée en prenant en compte les besoins des clients, notamment de chauffage et d’eau chaude, mais aussi pour préserver le contenu des réfrigérateurs et des congélateur. C’est pour cela que la durée des délestages est limitée.

Lorsque RTE décide de réaliser un délestage, la seule chose à faire est d’attendre que le courant soit rétabli. Vous pouvez en outre vous assurer que votre congélateur et le réfrigérateur sont bien fermés (pour conserver le froid). Pensez aussi à débrancher vos appareils sensibles laissés en veille, comme un ordinateur ou encore la télévision.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Coupure d’électricité : quand la panne touche uniquement votre compteur

Lorsque la coupure de courant concerne uniquement votre logement, vous devez vérifier votre installation.

Compteur qui disjoncte : que faire pour éviter les coupures d’électricité ?

Un compteur qui disjoncte cause immédiatement une coupure de courant. Vous devez alors trouver d’où vient le problème afin de le résoudre rapidement.

Les raisons possible d’une coupure de courant venant de votre installation

Le courant qui « saute » peut avoir différentes origines, comme :

Comment trouver d’où vient la panne électrique sur votre installation ?

Pour vérifier d’où vient la panne de courant qui touche uniquement votre logement, vous pouvez aller voir le tableau électrique sur lequel se trouve le disjoncteur général. Si la panne vient de chez vous, le disjoncteur sera sur « Off » (ou arrêt, selon le modèle). Il se peut également que ce soit le disjoncteur différentiel qui ait coupé l’électricité dans une partie du logement (lorsque vous en êtes équipé).

Si le disjoncteur principal de votre tableau est toujours sur « marche », mais qu’il n’y a pas d’électricité dans certaines pièces, vous pouvez commencer par vérifier les fusibles. Ces petits équipements sont des coupe-circuits individuels qui protègent différentes zones de votre installation électrique. Par exemple, le four peut avoir son propre porte-fusible au niveau du compteur (car, selon le modèle, il a besoin d’un ampérage spécifique et un circuit qui lui est dédié), les éclairages du salon seront reliés à un autre porte-fusible, etc. En les désactivant tous puis en les rallumant un à un vous trouverez celui qui est défaillant. Un électricien pourra alors vous le changer.

Le compteur disjoncte lorsque vous allumer plusieurs « gros » appareils en même temps (four, téléviseur, plaque de cuisson…) ? Il peut s’agir d’une puissance apparente insuffisante. Il vous suffira de contacter votre fournisseur pour lui demander une augmentation de la valeur maximale que peut supporter le compteur (c’est le gestionnaire du réseau qui réalisera la modification au niveau du boîtier Linky ou d’ancienne génération). Pour déterminer le nombre de kVA qui permettra de stopper les coupures de courant, il est nécessaire de comptabiliser la puissance active de tous les appareils branchés en même temps. Ce calcul vous aidera à savoir si la puissance apparente souscrite auprès de votre fournisseur est suffisante ou non. N’hésitez pas à vous faire aider par ce dernier si vous avez des doutes sur le nombre de kVA choisis.

Vous suspectez qu’un appareil défaillant soit à l’origine du compteur qui disjoncte ? Cela peut être un vieil équipement électrique ou un modèle récent qui présente un défaut d’isolation entre deux fils, par exemple. Pour savoir si l’appareil mis en cause est bel et bien responsable, branchez-le à la place d’un autre équipement qui fonctionne bien. Si, lorsque vous le mettez en route, l’électricité se coupe, vous avez trouvé votre coupable. Si le courant n’a pas bougé, le problème vient d’ailleurs ou d’un autre appareil électrique.

Un compteur qui disjoncte peut aussi être lié à une mauvaise façon d’utiliser votre installation électrique. Par exemple, une plaque de cuisson à induction aura besoin d’un circuit dédié de 32 ampères pour fonctionner. Si la prise sur laquelle vous avez branché votre plaque est reliée à un circuit de 16 ampères, le disjoncteur risque sauter à chaque fois que vous souhaitez cuisiner.

Dans tous les cas, vous pouvez demander l’aide d’un électricien qui vous aidera à trouver la source du problème. Il pourra alors tester vos appareils à l’aide d’un multimètre et vérifier vos prises électriques ou encore les porte-fusibles.

Que faire si un fusible sent le chaud ou fait du bruit ?

Vous entendez des grésillements au niveau d’un fusible ou vous sentez une odeur de brûlé (ou les deux) ? Votre porte-fusible est certainement en train de chauffer. Cela peut être causé par une charge électrique trop importante sur le circuit que le fusible protège, d’un serrage insuffisant des câbles ou encore d’une vétusté.
Un fusible qui chauffe doit être immédiatement changé. L’odeur du plastique brûlé vous interpellera rapidement. Vous devrez alors couper le tableau de répartition (grâce au disjoncteur général) puis contacter votre électricien.

Que faire lorsque la coupure d’électricité vient de votre installation ?

Après avoir identifié le problème (vous-même ou avec l’aide d’un professionnel), il est important de le régler. Cela permettra de résoudre la panne de courant, mais aussi d’utiliser votre installation en toute sécurité. En effet, une coupure de courant occasionnée par un défaut électrique peut rendre la situation dangereuse pour les occupants du logement.

Dans une maison ancienne, il peut être intéressant de refaire l’installation électrique pour la mettre aux normes actuelles. Notez que seul un électricien qualifié est habilité à le faire en toute sécurité.

À retenir

La norme NF C15-100 est celle qui régit actuellement les installations électriques domestiques. Une non-conformité de votre réseau de courant peut conduire à des coupures ou des pannes répétées (ou pire, à des accidents).

Un compteur qui n’a pas encore été ouvert

Lorsque vous emménagez dans un nouvel appartement, il est primordial de demander une ouverture de compteur. Cela permettra d’alimenter le logement en électricité. Lorsque les démarches sont effectuées en retard, il se peut que vous n’ayez pas d’énergie à votre entrée dans les lieux.

Une mise en service d’urgence peut alors être demandée à Enedis. Cette procédure a un coût qui sera plus élevé qu’une ouverture de compteur standard.

Un compteur coupé trop tôt avant un déménagement

Résilier un contrat d’énergie lors d’un déménagement est une procédure qui permet de couper l’électricité au moment de votre départ. Lors des démarches, votre fournisseur vous demande la date exacte de votre déménagement. Cela permet de couper le courant après votre départ et avant l’arrivée du nouvel occupant.

Lorsque la date du déménagement est reportée pour diverses raisons, il arrive que le gestionnaire de réseau qui effectue les coupures de compteur ne soit pas mis au courant. De ce fait, il réalise son intervention à la date demandée initialement et vous pouvez vous retrouver sans lumière. Une mise en service pour quelques jours peut vous coûter cher. Dans ce cas, vous pouvez payer une ouverture du compteur pour une poignée de jours ou vous passer d’électricité. Les deux solutions sont inconfortables.

Le mieux, lorsque vous déménagez, est d’être certain de votre date de départ. Pensez également à relever votre index de consommation que vous transmettrez à votre fournisseur.

Comment faire quand le compteur a été coupé par erreur ?

Le gestionnaire du réseau de l’électricité a coupé par erreur votre compteur ? Pour vous en apercevoir, il sera nécessaire d’éliminer toutes possibilités de coupure générale, de délestage ou de compteur qui a disjoncté. Dirigez-vous ensuite vers le coffret de votre compteur et si vous n’y voyez aucun affichage, il a été désactivé.

Demandez-vous également si vos factures d’énergie ont été payées. Si c’est bien le cas, une coupure accidentelle a pu avoir eu lieu. Cela reste extrêmement rare et provient souvent d’une confusion au niveau du numéro PRM (Point de référence mesure) ou du PDL (Point de livraison) qui sert d’identifiant à chaque compteur.

Si votre boîtier Linky ou d’ancienne génération a été fermé par erreur, contactez immédiatement votre gestionnaire de réseau. Ce dernier identifiera l’erreur et enverra un technicien pour rétablir le courant dans l’urgence. Cela ne vous coûtera rien. Vous pourrez en outre demander un dédommagement si l’erreur vous a causé des préjudices (impossibilité de vous chauffer en plein hiver, perte de nourriture congelée, etc.).

Coupure d’électricité pour impayés : quelles démarches pour avoir du courant ?

Les factures d’électricité impayées peuvent mener votre fournisseur à résilier votre contrat et donc à une coupure du courant. Découvrez que faire pour avoir à nouveau de l’énergie pour vous éclairer, faire fonctionner vos appareils, cuisiner et/ou vous chauffer.

Régulariser la situation en urgence

Payer les factures qui s’accumulent est la seule solution pour rétablir l’électricité suite à une coupure pour impayés. Les personnes dans une situation financière précaire peuvent :

  • utiliser le chèque-énergie pour payer une partie de la facture ;
  • faire appel au Fonds de solidarité pour le logement (FSL) qui peut prendre en charge certaines factures d’énergie.

L’incapacité à régler les factures d’énergie peut être due à un tarif de l’électricité élevé. La crise énergétique rencontrée depuis 2021 a fait flamber les prix et mis de nombreux clients dans des situations délicates. Pour faire des économies, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur d’offres d’électricité. Vous pourrez ainsi voir quelle est la formule la moins chère et celle qui vous convient le mieux. Changer de fournisseur est rapide, sans frais et sans coupure d’énergie.

Coupure de courant et trêve hivernale

L’hiver, l’État français protège la population des coupures d’énergie grâce à l’instauration de la trêve hivernale. Elle débute chaque année le 1er novembre et prend fin le 31 mars, sauf exception.

Cette trêve empêche les gestionnaires de réseau d’énergie de couper l’électricité ou le gaz à des clients dont les factures sont impayées. En revanche, le fournisseur peut demander une réduction de la puissance souscrite au compteur. Cela revient à avoir de l’électricité, mais pas suffisamment pour faire fonctionner tous les appareils de la maison.

Demander une ouverture de compteur

Lorsque les dettes auprès d’un fournisseur d’énergie ont été soldées, vous pouvez demander à ce que le courant soit rétabli. Pour cela, il est nécessaire de faire une demande d’ouverture de compteur. L’opération est payante.

La démarche doit être effectuée auprès du fournisseur d’électricité que vous aurez choisi. Il se chargera de planifier l’intervention avec le gestionnaire du réseau.

S’assurer de régler les factures dans les temps

Pour éviter les coupures d’électricité à cause d’impayés, assurez-vous que les factures ou les mensualisations soient honorées dans les délais impartis. Un retard de paiement peut entraîner des frais supplémentaires ou, pire, à une coupure du compteur qui vous privera d’énergie.

Notez qu’il est impossible de changer de fournisseur d’électricité lorsque vous avez des factures impayées. Régler vos dettes sera la seule solution pour changer d’opérateur après plusieurs incidents de paiement.

Quelles mesures de sécurité appliquer lors d’une coupure électrique ?

La panne de courant sur le réseau peut entraîner des situations dangereuses. Quelques mesures de sécurité doivent alors être respectées.

Ne pas toucher les câbles électriques à terre

Un poteau électrique qui a chuté à cause du vent ou d’un accident de voiture, par exemple, peut occasionner une rupture des câbles qui transportent le courant. Quelle que soit la situation, il ne faut surtout pas toucher un câble électrique à terre ou qui pend.

De même, ne vous approchez pas du fil ou du poteau à terre pour ne pas risquer de s’électrocuter. À la place, prévenez Enedis afin qu’une équipe de dépannage habilité à la procédure de consignation électrique puisse intervenir rapidement et rétablir le courant. Vous pouvez aussi contacter directement les secours qui vous indiqueront quoi faire (ou ne surtout pas faire) dans cette situation.

Les consignes d’utilisation d’un groupe électrogène en cas de coupure d’électricité

Lorsque la coupure d’électricité dure plusieurs heures, l’utilisation d’un groupe électrogène permet d’avoir du courant. C’est utile pour alimenter les appareils essentiels, comme le chauffage, le réfrigérateur, le congélateur ou l’éclairage des pièces de vie.

Lorsqu’un groupe électrogène est utilisé pour alimenter le logement en électricité lors d’une panne de réseau à l’aide d’un inverseur électrique, il est impératif de le placer dehors. Cela peut être sur une terrasse, un balcon ou devant une porte donnant sur le jardin.

Avec ce type d’appareil bruyant, assurez-vous de ne pas déranger les voisins avant de l’utiliser.

Consignes de sécurité pour l’utilisation d’appareil au charbon ou au gaz

En raison du monoxyde de carbone qu’ils produisent et qu’ils dégagent lors de leur fonctionnement, les appareils d’appoint au charbon de bois ou au gaz ne doivent pas être utilisés à l’intérieur d’un logement. En effet, ils émettent un gaz toxique qui peut avoir de graves conséquences sur la santé des utilisateurs. Indolore et incolore, le monoxyde de carbone peut entraîner des intoxications sans que vous ne vous en rendiez compte.

Veillez donc à trouver un autre appareil d’appoint conçu pour une utilisation intérieure.

Les précautions à prendre avec les bougies en cas de coupure d’électricité

Allumer des bougies est tentant lors d’une coupure de courant générale ou lorsque vous n’avez plus d’électricité pour une autre raison. Elles permettent d’éclairer votre intérieur plongé dans le noir lorsque la coupure survient le soir ou la nuit.

L’utilisation de bougies doit s’accompagner de quelques précautions telles que :

  • ne pas les placer près de rideaux ou de tout autre textile inflammable ;
  • disposer une coupelle sous la bougie pour récupérer la cire et éviter qu’elle ne coule sur les meubles ;
  • éteindre chaque flamme lorsque vous quittez une pièce ;
  • les tenir hors de portée des enfants ou de personnes irresponsables.

Ces précautions permettront d’éviter tout risque d’incendie.

Coupure d’électricité suite à une inondation : que faire ?

Le courant a sauté à cause d’une inondation qui touche votre logement. Avant que l’eau ne monte, assurez-vous de couper l’électricité en disposant le disjoncteur sur « Off » ou « 0 ». Ensuite, il est important d’attendre l’intervention d’un technicien avant de remettre le courant en marche.

Si vous n’avez pas le temps d’effectuer cette manœuvre, il est préférable de vous mettre en sécurité en priorité et d’évacuer au plus vite le logement.

Une coupure de courant touche votre logement ? Vous savez désormais comment agir pour identifier la panne et faire en sorte qu’elle soit réglée au plus vite. Retenez que quelle que soit la situation, votre sécurité doit primer sur tous les gestes que vous pourriez tenter.

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !