Le tarif B2S du gaz : quel était ce tarif de gaz professionnel ?

Le tarif B2S concernait les profils de consommation annuelle situés entre 150 000 kWh et 5 000 000 kWh, soit pour des gros consommateurs de gaz de type grandes chaufferies ou sites industriels. Ce type de tarif du gaz professionnel était appelé tarif binôme 2 saisons en raison de sa structure tarifaire particulière. Le prix du kWh de gaz se décomposait en effet, en deux niveaux de tarifs en fonction de la saisonnalité « hiver » et « été ».

Le tarif B2S du gaz était une des composantes du tarif réglementé du gaz réservé aux professionnels, au même titre que les tarifs du gaz TEL, S2S et STS.

Le tarif B2S et les tarifs réglementés du gaz pour les professionnels dans leur ensemble ont fait l’objet d’une suppression progressive dès 2014 pour s’achever en décembre 2020.

Voici en synthèse dans le tableau ci-après, un récapitulatif des anciens tarifs réglementés du gaz pour les professionnels :

Classes de consommationTypes d’usage/niveau de consommation
(en kWh)
Type de clientèle
Tarif B2SGrandes chaufferies, sites industriels
de 150 000 kWh/an à 5 000 000 kWh/an
Professionnels
Tarif TELGrandes chaufferies, sites industriels
de 5 000 000 kWh/an
à 8 000 000 kWh/an
Professionnels
Tarif S2SGrandes chaufferies, sites industriels
4 GWh/an
Professionnels raccordés directement au réseau de distribution du gaz naturel
Tarif STSProfessionnels raccordés directement au réseau de transport du gaz naturel

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Pourquoi une suppression du tarif B2S ?

En tant que tarif réglementé du gaz, le tarif B2S était fixé par le gouvernement français, lui-même conseillé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

L’ensemble des tarifs réglementés du gaz professionnels (TEL, S2S, STS et B2S) ont fait l’objet d’un arrêt de commercialisation progressif dès l’année 2014. Cette fin des tarifs réglementés du gaz naturel pour les professionnels est une décision gouvernementale, en réponse à la réglementation de l’Union européenne.

Cette dernière estimait que les tarifs réglementés du gaz constituaient une entrave à la mise en place d’un marché du gaz concurrentiel. La suppression des tarifs réglementés du gaz vise ainsi à harmoniser le marché du gaz dans tous les pays membres.

La fin du tarif B2S fut programmée vers le mois de juillet de l’année 2016. A terme, la fin des tarifs réglementés du gaz pour l’ensemble des clients professionnels s’est achevée au 1er décembre 2020.

Désormais, les usagers professionnels avec une consommation de gaz supérieure à 30 000 kWh doivent souscrire une offre de marché du gaz. Exception faite des clients professionnels type petites copropriétés équipées de chaufferie, dont la consommation de gaz annuelle est inférieure ou égale à 150 000 kWh. Ces derniers peuvent continuer leur abonnement au tarif réglementé de gaz B2I.

Le TRV pour les particuliers

A noter que le tarif réglementé du gaz continue à exister pour les particuliers. Cette exemption est d’actualité jusqu’en 2023. Les particuliers et petits professionnels (consommation inférieure à 30 000 kWh) étant également assujettis à cette fin des tarifs réglementés du gaz.

Segmenté comme les tarifs professionnels selon des classes de consommation (niveau de consommation de gaz annuelle), le tarif réglementé du gaz pour les particuliers se décompose en : un tarif du gaz de base (consommation de gaz annuelle < 1 000 kWh), un tarif B0 (consommation comprise entre 1 000 kWh et 6 000 kWh), un tarif B1 (entre 6 000 kWh et 30 000 kWh) et un tarif B2I (30 000 kWh et 150 000 kWh).

Quel était la grille tarifaire du tarif réglementé de gaz B2S ?

En tant que fournisseur historique du gaz naturel, ENGIE (ex-GDF) était le seul fournisseur d’énergie à commercialiser le tarif réglementé du gaz, dont l’ancien tarif professionnel du gaz B2S. Le tarif B2S a complètement disparu aujourd’hui des grilles tarifaires du fournisseur Engie.

Néanmoins, à titre d’information, voyons de plus près la décomposition du tarif B2S sur la facture de gaz :

  1. Une part fixe, soit l’abonnement annuel payé par le consommateur au fournisseur d’énergie. L’abonnement au gaz est relatif à la classe de consommation de gaz (moyenne de consommation de gaz sur une année). Le montant de l’abonnement augmente mécaniquement avec la classe de consommation de gaz dont on relève. A titre d’exemple, la classe B2S a un coût de l’abonnement annuel plus élevé qu’un tarif B2I ;
  2. Une part variable, soit le prix du kWh facturé sur les consommations de gaz. Ce prix du kWh du tarif B2S est modulé en fonction de deux composantes : la saisonnalité (été/hiver) et la zone tarifaire attribuée par le fournisseur d’énergie à l’abonné au tarif B2S en fonction de sa zone d’habitation. Sachant qu’il existe 6 zones tarifaires découpées en fonction de zones géographiques définies.

Le tableau ci-après détaille l’une des dernières grilles tarifaires du tarif de vente B2S, au 1er juin 2016 (source Tarif réglementé gaz, Engie) :

Zone tarifaireCoût de l’abonnement annuel (en € TTC)Prix du kWh (en € TTC)
Hiver*Eté*
Zone 11 621,82 €0,04734 €0,02596 €
Zone 20,0481 €0,0267 €
Zone 30,0488 €0,0274 €
Zone 40,0495 €0,0282 €
Zone 50,0503 €0,0289 €
Zone 60,0510 €0,0296 €
*Période « Hiver » du 1er novembre au 31 mars – période « Eté » du 1er avril au 31 octobre.

Quelle classe de consommation choisir après la fin du tarif B2S ?

Depuis la fin progressive des tarifs réglementés de gaz professionnels, de nouvelles classes de consommation de gaz pro ont vu le jour, basées sur une consommation annuelle de référence (CAR) suivante :

  • le tarif T1 pour les profils de professionnels avec une consommation annuelle de gaz inférieure à 6 000 kWh/an ;
  • le tarif T2 pour les profils de professionnels avec une consommation annuelle de gaz comprise entre 6 000 kWh/an et 300 000 kWh/an ;
  • le tarif T3 pour les profils de professionnels avec une consommation annuelle de gaz comprise entre 300 000 kWh/an et 5 000 000 kWh/an ;
  • le tarif T4 pour les profils de professionnels avec une consommation annuelle de gaz supérieure à 5 000 000 kWh/an.

Pouvait-on quitter le tarif B2S pour une autre classe de consommation ?

Avant 2016, les abonnés professionnels au tarif B2S, dont le niveau de consommation était inférieur à 300 000 kWh, avaient la possibilité de basculer vers une classe de consommation inférieure, la classe B2I. Ainsi, ce tarif comprenait des échelles de consommation de gaz s’étendant entre 30 000 kWh et 300 000 kWh. Il était donc possible dans les faits, pour des clients au tarif B2S de profiter d’une offre de gaz moins chère.
Toutefois, le tarif B2I a subi des évolutions au même titre que les tarifs du gaz professionnels. Son échelle de consommation a été fortement réduite par Engie en 2016. Désormais, seules les copropriétés avec une consommation de gaz de référence inférieure ou égale à 150 000 kWh peuvent encore profiter de ce type de tarif réglementé de gaz.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Fin tarif B2S du gaz, quelle offre alternative de gaz pour mon entreprise ?

A partir de juillet 2016, tous les abonnés professionnels au tarif B2S ont basculé vers des offres de marché commercialisées par Engie et les fournisseurs alternatifs. Ce changement de fournisseur a été laissé à la libre appréciation des professionnels. Ces derniers ont pu comparer les offres de gaz professionnels et se tourner vers l’offre de gaz la plus attractive.

Comment choisir le meilleur tarif du gaz professionnel ?

En quittant les tarifs réglementés d’Engie, et donc leurs repères, de nombreux professionnels ont pu se tromper dans leur choix et se retrouver avec une offre de gaz inadaptée à leur secteur d’activité.

Cette situation est pourtant loin d’être une fatalité. Les entreprises en quête d’un contrat de gaz professionnel ne sont pas tenues de rester abonnées chez leur fournisseur d’énergie actuel. Sachez en effet que tous les contrats d’abonnement au gaz sont résiliables, soit à l’échéance anniversaire, soit selon certaines circonstances (déménagement, première mise en service du compteur, etc.). Et sous réserve de respecter le délai de préavis légal sous peine de payer des frais de résiliation.

Les entreprises sont ainsi libres de changer de fournisseur d’énergie.

Ceci étant dit, quels sont les éléments essentiels à prendre en compte pour comparer les fournisseurs alternatifs ?

  • Le prix du kWh et le coût de l’abonnement annuel sont sans aucun doute les deux critères principaux à mettre en haut de sa checklist ;
  • les services compris dans l’abonnement au gaz (mode de contact du service client, conseils pour faire des économies d’énergie, etc.) ;
  • l’origine du gaz (biogaz, gaz naturel) ;
  • la part acheminement au gaz, tous les fournisseurs ne l’incluent pas automatiquement dans leurs offres de gaz professionnels.

Attention au poids des taxes sur la facture de gaz pour un professionnel !

Le prix du gaz (kWh et abonnement) n’est pas le seul élément à prendre en compte lorsque l’on compare des offres de gaz. Le coût des taxes du gaz peut représenter jusqu’à 30 % HT du montant de la facture. Composé entre autres des tarifs d’accès au réseau – l’Accès des tiers au réseau de transport (ATRT) et l’Accès des tiers au réseau de distribution (ATRD) – le montant de ces taxes est fortement dépendant du profil de consommation du client professionnel (puissance de compteur, type de tarif de gaz, zone tarifaire, etc.). Une entreprise avec une mauvaise évaluation de sa classe de consommation peut se retrouver à payer plus qu’elle ne devrait !

Après le tarif B2S, quelle offre de marché est la plus adaptée à mon entreprise ?

Le marché de l’énergie est pléthorique en France, composé d’un côté, de fournisseurs historiques du gaz Engie et les ELD (entreprises locales de distribution), et de l’autre, de fournisseurs alternatifs (TotalEnergies, Eni, Dyneff, Vattenfall, etc.).

Les prix du gaz dans les offres de marché sont librement fixés par les fournisseurs alternatifs. On retrouve généralement deux types d’offres de marché pour le gaz naturel :

  • des offres de gaz à tarifs indexés où le prix du gaz suit l’évolution à la hausse ou à la baisse du cours du marché de gros du gaz naturel ;
  • des offres de gaz à tarifs fixes où le prix du gaz est bloqué pendant toute la durée de l’abonnement. Ce type d’offre de gaz permet de pallier aux hausses intempestives des tarifs du gaz en cours d’année.

Voici une sélection d’offres de marché pour les professionnels chez les fournisseurs de gaz les plus compétitifs en 2021 pour les profils T1 (< 6 000 kWh/an) et T2 (entre 6 000 kWh et 300 000 kWh par an) et T3 (entre 300 000 kWh/an et 5 000 000 kWh/an) :

FournisseursNom de l’offre de gazCaractéristiques
VATTENFALLOffre gaz sur-mesure – T1 à T4Tarifs fixes et négociés jusqu’à 36 mois.
ENIFixeo Gaz – T1 à T2Tarifs fixes pendant 2 ans.
DYNEFFMon Contrat Serein Pro – T1 à T2Tarifs fixes pendant 2 ans.
TOTALENERGIESPrix Fixe – T1 à T4Tarifs fixes pendant toute la durée du contrat négocié.
Tarifs d’accès au réseau (acheminement) en supplément.
Market Access Gaz – T1 à T4Tarifs du gaz à négocier directement sur le marché via ordre d’achat.
Tarifs d’accès au réseau (acheminement) en supplément.
Horizon Gaz – T1 à T2Tarifs fixes de 1 à 3 ans selon la durée du contrat.

Professionnel, économisez davantage sur votre facture de gaz avec Choisir.com

Savez-vous qu’il est facile de réduire le montant de sa facture de gaz grâce à un comparateur de gaz ? Choisir.com est un outil redoutable pour estimer sa consommation de gaz et comparer les meilleures offres de gaz sur le marché. A la clé ? Le juste prix à payer, avec un tarif de gaz pour les professionnels adapté à son activité ! Sur simple appel à notre service client, vous établissez un bilan de votre profil de consommation et recevez une sélection personnalisée d’offres de gaz. N’hésitez plus, c’est gratuit et sans engagement !

Le prix du gaz augmente de 12,6 % au 1er octobre 2021, quid des tarifs du gaz professionnels ?

Les tarifs réglementés de vente du gaz (TRVG) pour les clients résidentiels ont enregistré une hausse historique de 12,6 % suite à l’évolution du cours mondial du marché du gaz (source CRE).

Cette hausse des tarifs du gaz ne devrait pas immédiatement impacter les professionnels. En effet, ces derniers bénéficient en grande majorité de tarifs négociés sur des contrats bloqués sur plusieurs années.

Néanmoins, pour les clients professionnels abonnés aux tarifs T1 ou T2 dont l’échéance de contrat arrive prochainement, il peut être intéressant de renégocier son contrat d’énergie.

Le cours du marché mondial du gaz ne devrait pas évoluer à la baisse avant le printemps/été 2022 !

D’autres questions sur ce sujet ?

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h