Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Comment financer vos travaux de rénovation énergétique avec le prêt avance rénovation (PAR) ?

Hausse des prix de l’énergie d’un côté, impossibilité de financer des travaux de rénovation énergétique de l’autre, des centaines de milliers de Français se retrouvent dans une situation délicate qui entrave leur qualité de vie et dévalorise leur patrimoine immobilier. La solution : le prêt avance rénovation. Plus qu’un produit bancaire, cet emprunt va permettre à une partie précaire et/ou âgée de la population de pouvoir sortir un peu la tête de l’eau. Vous en faites partie ? Découvrez l’essentiel à savoir sur ce nouveau prêt qui va vous permettre de rénover votre logement.

pret avance renovation

Qu’est-ce que le prêt avance rénovation ?

Crée le 1er janvier 2022 en remplacement du prêt avance mutation, le « prêt avance rénovation » est un outil coup de pouce récemment mis en place par le gouvernement. L’objectif : permettre à une partie de la population française de financer des travaux de rénovation énergétique.

Un prêt avec une forte garantie publique

Rendu possible grâce à la loi Climat et Résilience et recommandé par le rapport Sichel 2021, le prêt avance rénovation intervient comme un prêt hypothécaire. Cet emprunt, qui s’adresse à une partie restreinte de la population, ne concerne que les logements considérés comme des « passoires thermiques ».

La rénovation énergétique, grand chantier du siècle ?

Le rapport Sichel rappelle que ce prêt est une solution à de la directive 2012/27/UE, qui indiquait que les « États membres devraient établir une stratégie à long terme pour l’après-2020 destinée à mobiliser l’investissement dans la rénovation d’immeubles à usage résidentiel et commercial afin d’améliorer la performance énergétique du parc immobilier ». Côté chiffres, le Pacte vert pour l’Europe a pour objectif de rénover 35 millions de bâtiments à l’horizon 2030, pour un investissement annuel de 275 milliards d’euros.

Officiellement mis en place suite à la publication du décret d’application n°2021-1700 le 31 décembre 2021, le prêt avance rénovation va encore plus loin que son prédécesseur, le « prêt avance mutation ». Là où ce dernier était présenté comme trop risqué de par la durée variable de l’emprunter et les différents profils des emprunteurs, le prêt avance rénovation rassure les banques grâce à une garantie publique du Fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE) fixée à 75 % de la perte éventuelle au bout de 20 ans.

Exemple de la garantie mise en place par l’État : 20 ans après la souscription d’un prêt avance rénovation, son bénéficiaire ne l’a toujours pas intégralement remboursé. Le Fonds peut lui donner une avance d’un montant maximum équivalent à 75 % du total restant dû.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Pour qui est le prêt avance rénovation ?

La liste des bénéficiaires de ce prêt se limite aux conditions suivantes :

  • vous devez être propriétaire de votre logement ;
  • ledit logement doit être occupé à titre de résidence principale ;
  • vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds de l’Anah ;
  • vous êtes soit :
    • un ménage dont les revenus sont modestes ou très modestes,
    • un senior de plus de 60 ans.

En somme, ce prêt est entièrement dédié aux ménages habituellement exclus des prêts classiques, souvent accordés en échange de respect de conditions strictes.

Un coup de pouce pour aider une partie des foyers français

Selon le rapport d’Olivier Sichel publié en 2021, 800 000 propriétaires de maisons individuelles sont concernés par ce dispositif bancaire.

Les ménages modestes et très modestes

Difficile de séduire les banques quand vous avez du mal à joindre les deux bouts. Heureusement, de nombreuses aides financières ont été mises en place par les autorités publiques pour soutenir ces foyers.

Pour savoir si vous faites partie de ces ménages modestes, reportez-vous aux plafonds fixés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) présents ci-dessous :

Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestesMénages aux ressources modestes
121 123 €25 714 €
231 003 €37 739 €
337 232 €45 326 €
443 472 €52 925 €
549 736 €60 546 €
Par personne supplémentaire+6 253 €+7 613 €
Plafond de ressources en Île-de-France en 2022
Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestesMénages aux ressources modestes
115 262 €19 565 €
222 320 €28 614 €
326 844 €34 411 €
431 359 €40 201 €
535 894 €46 015 €
Par personne supplémentaire+4 526 €+5 797 €
Plafond de ressources dans les autres régions en 2022

Notez que ce barème est fixé en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) de l’année N-1.

Exemple d’un PAR en région parisienne : vous habitez seul à Torcy et vous envisagez de rénover votre petit appartement en 2022 ? Pour bénéficier du prêt avance rénovation en 2022, votre revenu fiscal de référence de 2021 doit être inférieur ou égal à 19 565 €.

Les seniors

Si vous êtes une personne de plus de 60 ans, vous êtes le premier à savoir que les banques ne vous accordent pas aussi facilement un prêt bancaire qu’à 20 ans. Le prêt avance rénovation représente alors une occasion rêvée pour réaliser les travaux qui sont restés à l’état d’idée ou de rêve pendant des années.

Quel type de logement ?

Vous pouvez très bien faire partie des bénéficiaires de ce prêt bancaire mais ne pas être autorisés à souscrire ce prêt. La raison ? Votre logement n’est pas éligible.

En effet, le prêt avance rénovation a été créé dans une démarche de revalorisation du parc immobilier et de transition énergétique, notamment pour les logements énergivores. Aujourd’hui, 4,8 millions de logements sont considérés comme des « passoires énergétiques », correspondant aux classes F et G du diagnostic de performance énergétique. Ce sont précisément ces deux classes qui sont ciblées par cette initiative.

Pourquoi les classes F et G sont de mauvaises élèves ?

Parce que leur consommation d’énergie primaire (consommation d’un produit énergétique sans transformation) dépasse les 331 Kwh.ep/an.m² (entre 331 et 450 pour la classe F et plus de 450 Kwh.ep/an.m² pour la classe G). Ce sont donc des bâtiments très énergivores qui nécessitent de gros travaux de rénovation énergétique pour réduire leur consommation.

Comment fonctionne le financement du prêt avance rénovation ?

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a aucune différence entre la souscription d’un prêt immobilier classique et le prêt avance rénovation. Il vous suffit de vous rendre dans un établissement bancaire qui propose ce type de prêt pour le demander. Ce dernier se réservera le droit de vérifier votre éligibilité ainsi que les devis avant de vous proposer le contrat de prêt.

Besoin d’accompagnement ?

Au travers de Mon Accompagnateur Renov’, récemment mis en place par le service public, France Rénov’ vous aide tout au long de votre projet de rénovation énergétique de votre logement. Ce service touche à tout : définition des travaux, conseils sur les devis, appui pour les démarches administrative, mobilisation des financements, etc. Autant en profiter !

Quel montant pour le prêt avance rénovation ?

Disponible à partir de 3 500 €, le montant maximum disponible pour ce prêt dépend de l’âge du souscripteur et ne peut pas dépasser 70 % de la valeur du bien avant travaux (suite à l’estimation d’un expert).

Quid du remboursement ?

La grande particularité de ce prêt hypothécaire ? Il n’est remboursé que lorsque le bien est vendu ou cédé lors d’une succession ! Seuls les intérêts sont remboursés progressivement. Un véritable coup de pouce financier pour des ménages à faible capacité d’emprunt.

Peut-il être cumulé avec d’autres aides ?

Oui, le PAR vient en effet comme solution de financement après déduction des autres aides vouées à la rénovation énergétique telles que :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • les aides des collectivités locales ;
  • le taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • les Primes Énergie des fournisseurs d’énergie.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Que vaut le prêt avance rénovation face aux autres aides ?

Vous envisagez de recourir à ce prêt pour vos travaux de rénovation et bénéficier de ces autres aides ? Bonne nouvelle, puisque vous pouvez cumuler ce prêt avec d’autres dispositifs d’aides. En voici les principales.

AidesBénéficiairesConditionsMontant maximumTypes de travaux
de logementde revenus
Prêt avance rénovationPropriétairesRésidence principale classée F ou G✔️Jusqu’à 70 % de la valeur estiméeRénovation énergétique
MaPrimeRénov’Propriétaires ou copropriétairesRésidence principale achevée depuis plus de 2 ans✔️2 500 €Isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique
Éco-PTZ30 000 €Travaux d’isolation et/ou d’installation d’équipements, amélioration du niveau de performance énergétique globale et réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif
TVA réduite à 5,5 %Propriétaires ou locatairesRénovation énergétique
Certificats d’économie d’énergiePropriétaires, copropriétaires ou locatairesIsolation, chauffage, système fonctionnant grâce aux énergies renouvelables, etc.
Comparatif des différentes aides pour la rénovation énergétique d’un logement

On constate donc que le PAR offre une solution de financement unique pour une certaine partie de la population qui se verra accorder un prêt adapté à leur situation financière. Les autres aides pourront venir se greffer au projet et permettre de bénéficier d’autres avantages considérables, comme un taux de TVA réduit à 5,5 % sur tous leurs travaux de rénovation énergétique ou des primes pour leurs travaux d’isolation.

Concernant les inconvénients, ils sont relativement peu nombreux. On peut toutefois relever que :

  • le prêt avance rénovation ne concerne que les foyers modestes voire très modestes, ce qui limite le nombre des propriétaires éligibles ;
  • même chose pour les conditions de logement (résidence principale dont la classe énergétique est soit F, soit G) ce qui restreint le nombre de propriétés qui peuvent en bénéficier.

Côté avantages, ce prêt n’en manque pas :

  • il permet de bénéficier d’un prêt adapté aux foyers disposant de peu de revenus ;
  • il offre la possibilité aux seniors de souscrire un prêt pour valoriser leur patrimoine et améliorer leur confort de vie ;
  • le montant maximum du prêt dépend de la valeur estimée du bien et non des revenus, ce qui permet de réaliser de plus gros travaux si le logement est plus grand ;
  • il offre une solution d’aide complète pour résoudre le problème des « passoires thermiques » ;
  • il regroupe un vaste choix de travaux de rénovation (changement de fenêtres, isolation par l’extérieur, changement de chaudière, etc.) ;
  • il représente une solution concrète pour aider à la transition énergétique de résidences privées.

Qui propose le prêt avance rénovation ?

Depuis que ce prêt bénéfice d’une garantie publique, les banques sont moins frileuses à l’idée de le proposer à leurs clients. C’est le cas notamment de deux établissements bancaires. D’autres établissements pourraient même suivre le pas.

Quelles banques proposent le prêt avance rénovation dans leur catalogue ?

Les établissements bancaires qui ont accepté d’accorder ce prêt à leurs clients sont aujourd’hui au nombre de deux :

  • la Banque Postale ;
  • le Crédit Mutuel.

La Banque Postale

Entre 500 et 700 000 : c’est le nombre de Français qui pourraient être intéressés par cet emprunt bancaire selon Philippe Heim, le président du directoire.

Par ailleurs, l’établissement bancaire définit le prêt comme une « solution inclusive » avec un remboursement variable en fonction du profil des clients.

ÂgeDifféréRemboursement du capitalRemboursement des intérêts
Plus de 60 ansTotalAu moment de la mutation du bien ou de la succession
Moins de 60 ansPartielAu moment de la mutation du bien ou en cas de décèsPendant toute la durée du prêt
Remboursement du prêt avance rénovation à la Banque Postale selon l’âge de l’emprunteur

Autre information qui a son importance, la Banque Postale ne demandera ni :

  • de frais de dossier ;
  • de frais d’assurance ;
  • d’indemnités de remboursement anticipé.

Concernant son taux, il est fixe : 2 %. Son montant dépendra de l’âge du client, mais respectera un minimum de 3 500 € et ne sera jamais supérieur 70 % de la valeur estimée du logement.

Le Crédit Mutuel

Du côté du Crédit Mutuel, dont l’engagement date du mois de septembre 2021, le prêt avance rénovation va faire partie du catalogue de ses produits bancaire « courant mars 2022 ». Pour la banque qui compte près de 5 000 points de vente sur l’ensemble du territoire, le plafond du prêt sera fixé à 30 000 € et devrait évoluer à l’avenir.

Un prêt plus avantageux au Crédit Mutuel ?

À l’inverse de la Banque Postale, le Crédit Mutuel n’a pas encore communiqué publiquement de taux ou d’éventuels frais pour le prêt avance rénovation.

Vous êtes client du Crédit Mutuel ? Voici une liste des réseaux participants :

  • Anjou (Angers) ;
  • Antilles-Guyane (Fort-de-France) ;
  • Centre Est Europe (Strasbourg) ;
  • Centre (Orléans) ;
  • Dauphiné-Vivarais (Valence) ;
  • Île-de-France (Paris) ;
  • Loire-Atlantique et Centre Ouest (Nantes) ;
  • Massif Central (Clermont-Ferrand) ;
  • Maine-Anjou, Basse-Normandie (Laval) ;
  • Méditerranéen (Marseille) ;
  • Midi-Atlantique (Toulouse) ;
  • Nord Europe (Lille) ;
  • Normandie (Caen) ;
  • Océan (La Roche-sur-Yon) ;
  • Savoie-Mont Blanc (Annecy) ;
  • Sud-Est (Lyon).

Les établissements susceptibles de proposer le prêt avance rénovation

À l’heure actuelle, deux autres groupes mutualistes ont montré leurs intérêts pour le PAR au ministère du Logement, mais aucune information n’a été donnée pour le moment. D’autres organismes bancaires pourraient se lancer dans l’aventure si les chiffres avancés par la Banque Postale et le Crédit Mutuel dans les mois à venir sont bons.

En complément de la rénovation énergétique, avez-vous déjà pensé à changer de contrat d’énergie ? Réalisable en quelques minutes et totalement gratuite, cette simple démarche peut vous faire baisser significativement votre budget énergie ! La solution ? Consulter nos comparateurs d’offres d’électricité et de gaz. En fonction de votre profil et de votre logement, nous vous proposons les solutions les plus adaptées à votre situation mais surtout les plus écologiques.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?