Résilier un contrat d’électricité à la suite d’un déménagement

La résiliation d’un contrat d’électricité fait partie des tâches urgentes à traiter lors d’un déménagement. Voici comment faire.

L’importance de procéder à la résiliation

Lorsque vous vivez dans un logement, les compteurs d’énergie (électricité et gaz, si concerné) sont en principe à votre nom. Lors de votre arrivée dans le logement, vous avez dû contacter un fournisseur d’énergie pour souscrire un contrat en échange de la fourniture d’électricité nécessaire pour alimenter tous vos appareils électriques. C’est ce contrat qu’il est utile de résilier lorsque vous déménagez, cela dans un seul but : interrompre la facturation après votre départ.

Sans résiliation du contrat d’électricité, vous continuerez à payer un abonnement auprès de votre fournisseur et, dans le pire des cas, les consommations de la personne qui occupera le logement après vous (dans la situation où ce dernier ne demanderait pas d’ouverture de compteur à son nom tant qu’il y a de l’électricité chez lui). Parallèlement, vous devrez aussi vous acquitter des factures d’électricité de votre nouvelle habitation.

À quel moment résilier le contrat en vue d’un déménagement ?

En tant que client particulier, aucun préavis n’est à respecter pour résilier votre abonnement d’électricité dans le cadre d’un déménagement. Ceci est vrai car les contrats particuliers ne sont soumis à aucune durée d’engagement. Cependant, vous devez anticiper votre déménagement et contacter votre fournisseur d’énergie avant votre départ définitif, car même si vos consommations sont stoppées, votre abonnement reste effectif tant que vous n’y mettez par un terme définitif.

Pour résilier votre contrat EDF ou d’un autre fournisseur d’énergie, il est conseillé de vous y prendre une à deux semaines avant votre déménagement. Cela laisse assez de temps à votre fournisseur d’énergie de prévenir Enedis ou l’entreprise locale de distribution (ELD) de votre territoire, afin que le gestionnaire de réseau d’électricité procède à la coupure du compteur électrique.

Dans l’hypothèse où un nouvel occupant s’installerait dans les lieux au cours des 4 à 8 semaines qui suivent votre départ, Enedis n’intervient généralement pas. Le compteur d’électricité change simplement de titulaire.

Déménagement et changement de fournisseur d’électricité

Et si vous profitiez de votre déménagement pour changer de fournisseur d’électricité ? En effet, un changement de domicile est souvent le bon moment pour souscrire une offre auprès d’un autre fournisseur d’énergie. Avant de sauter le pas, pensez à utiliser notre comparateur d’offres d’électricité afin de trouver celle qui vous correspond le mieux. Un conseiller Choisir.com est à votre écoute pour vous renseigner et vous accompagner dans vos démarches.

Les éléments à réunir

Avant de contacter votre fournisseur d’énergie afin d’interrompre votre abonnement, il est nécessaire de réunir plusieurs éléments :

  • le numéro du point de livraison (PDL), si vous possédez un compteur électronique. Le PDL permettra à votre opérateur d’identifier avec précision le compteur électrique concerné par la résiliation de fourniture. Composé de 14 chiffres, il est systématiquement reporté sur vos factures EDF ou du fournisseur alternatif que vous aurez choisi,
    OU le numéro du point référence mesure (PRM), dans le cas où vous seriez équipé d’un compteur Linky. Il s’agit là aussi d’un numéro à 14 chiffres qu’il est possible de trouver sur vos factures, votre contrat ou en faisant défiler les informations de votre boîtier Linky ;
  • votre numéro de contrat ou la référence client qui est disponible sur vos factures d’électricité ;
  • la date exacte du déménagement, elle sera utile pour arrêter le comptage de la consommation électrique ;
  • l’adresse de l’ancien logement mais aussi l’adresse de votre future demeure, pour que votre opérateur d’énergie puisse vous faire parvenir la facture de clôture.

Une relève du compteur, qui revient à fournir à votre opérateur les chiffres relatifs à votre consommation, devra être réalisée juste avant votre départ (moins de 24 heures avant). En effet, le jour de votre déménagement, il sera nécessaire de relever le compteur afin de prendre en compte vos dernières consommations. Vous devrez ensuite contacter votre fournisseur d’énergie, par téléphone ou le faire en ligne, afin de fournir l’index de consommation le plus récent. Cette ultime relève du compteur électrique servira à établir la facture de clôture que vous enverra votre fournisseur d’énergie dans les semaines qui suivent la résiliation de votre abonnement d’électricité.

Grâce au compteur Linky, votre fournisseur peut également faire une relève de l’index de consommation à distance à la date de déménagement indiquée. Vous n’aurez ainsi pas besoin de le faire, mais il convient toutefois de vérifier que les chiffres relevés sont corrects.

Si vous n’êtes pas présent pour relever l’index de consommation (vous avez déménagé dans une autre région, par exemple) et que votre logement n’est pas équipé d’un compteur communicant, votre fournisseur peut :

  • demander à un technicien Enedis de faire la relève. L’opération est facturée 31,92 € TTC (tarif au 1er août 2020) par Enedis et consiste à établir un « relevé spécial », c’est-à-dire une relève en dehors des périodes prévues ;
  • faire une estimation en fonction de votre historique de consommation. Cette méthode ne sera pas forcément juste, en particulier si vous avez quitté le logement depuis plusieurs semaines.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Les différents moyens pour résilier votre contrat

Différentes façons vous permettront de demander une résiliation de votre contrat d’électricité :

  • par téléphone, en contactant directement votre fournisseur d’énergie ;
  • sur votre espace client, en ligne ;
  • par lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous pouvez utiliser le moyen le plus pratique pour vous. Sachez qu’une résiliation de contrat d’électricité par courrier mettra plus de temps qu’une démarche téléphonique ou en ligne. En effet, avant que la résiliation soit effective, vous devez prendre en compte le délai d’acheminement postal, puis le traitement du courrier qui peut être assez long selon le fournisseur.

Voici un tableau qui récapitule les différents moyens pour résilier un contrat d’électricité :

Type de démarcheDélai de traitement de la demandeAvantagesContraintes
TéléphoniqueImmédiatTraitement rapide.Nécessité de contacter votre fournisseur durant des horaires précis (en journée).
En ligneDans les 48 h ou plus selon le fournisseur d’électricitéPossibilité de faire la démarche à tout moment de la journée ou de la nuit.Des pièces manquantes peuvent faire durer la procédure.
Par courrierJusqu’à 3 semainesLa date d’envoi du courrier recommandé peut être invoquée en cas de litige (résiliation tardive, etc.).

Solution pratique si vous n’avez ni téléphone ni internet le jour de votre demande.
Traitement assez long.

Possibilité de refus de résiliation si des pièces sont manquantes (numéro de PDL, par exemple).

Coût du courrier recommandé.

À vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.

Exemple de lettre de résiliation d’un contrat d’électricité

Un simple courrier expliquant la situation suffit pour résilier facilement votre contrat d’électricité. Cependant, il faut que tous les éléments cités dans les paragraphes précédents figurent sur votre document.

Pour vous aider, voici un modèle de lettre de résiliation d’un contrat d’énergie :

Lettre de résiliation d'un contrat d'électricité

Vous pouvez vous servir de cette lettre type de résiliation lors d’un envoi par courrier recommandé. Vous pouvez aussi l’utiliser dans un courrier électronique adressé à votre fournisseur d’électricité. Par ailleurs, vous avez également la possibilité de rédiger cette lettre avec toutes les informations nécessaires pour appeler votre fournisseur, vous aurez ainsi tous les éléments sous les yeux durant votre appel.

Les délais de résiliation du contrat

Lorsque vous faites une demande de résiliation d’un contrat d’électricité pour un déménagement, votre fournisseur la prend en compte dès qu’il en est informé. Cependant, votre contrat ne sera résilié qu’à votre départ. Ceci est vrai lorsque vous contactez votre fournisseur d’énergie 1 à 2 semaines avant votre déménagement, comme nous vous le suggérons plus haut.

Si vous faites une demande de résiliation après avoir déménagé, votre fournisseur la prendra en compte aussitôt. Cependant, l’abonnement sera interrompu à la date de votre appel, ce qui peut vous conduire à payer un abonnement que vous n’avez pas utilisé.

Récapitulatif des étapes pour résilier un contrat d’énergie

La résiliation d’un contrat d’électricité est rapide. Voici les étapes clés à retenir :

  1. Réunir les éléments nécessaires pour identifier votre contrat et le compteur à couper ;
  2. Contacter votre fournisseur d’électricité grâce au moyen de votre choix que nous venons de lister ci-dessus ;
  3. Lui faire part de votre souhait de résiliation et donner la date exacte de votre déménagement ;
  4. Le jour J, communiquer à votre fournisseur d’énergie votre relevé de compteur ;
  5. Déménager et attendre la facture de clôture qui vous sera envoyée environ 1 à 2 mois après votre demande.

Le jour de votre déménagement, il est conseillé de mettre sur arrêt le disjoncteur du tableau électrique. Cela empêchera toutes nouvelles consommations d’électricité après votre départ, notamment en cas d’une lumière restée allumée, par exemple.

Une fois que vous avez déménagé, veillez à régulariser au plus vite la facture de clôture qui vous sera envoyée afin d’éviter tout litige avec votre ancien fournisseur d’énergie. Pour éviter que le courrier se perde ou soit adressé à votre ancienne adresse, il est primordial de communiquer votre future/nouvelle adresse à votre fournisseur d’énergie au moment de la demande de résiliation.

Et après la résiliation ?

Les démarches de résiliation de votre contrat d’électricité seront l’occasion de faire le point sur les tarifs et les services proposés par votre fournisseur d’énergie actuel. Ainsi, deux possibilités s’offrent à vous lorsque vous déménagez :

  • rester chez le même fournisseur d’électricité et souscrire un nouveau contrat auprès de cet opérateur énergétique, dans l’éventualité où ses services et ses tarifs vous conviennent toujours ;
  • changer de fournisseur d’électricité et souscrire une offre plus intéressante auprès d’un autre opérateur.

Il est conseillé de faire vos démarches avant votre emménagement, au moins 5 jours avant la date d’entrée dans les lieux, cela pour plusieurs raisons :

  • vous n’aurez pas à vous en charger en plein déménagement ;
  • vous serez sûr d’avoir de l’électricité à votre arrivée.

Si le compteur de votre future habitation a été coupé, c’est-à-dire que l’ancien occupant a quitté les lieux depuis un moment, il va falloir demander une mise en service de l’électricité. Cette procédure réalisée par Enedis ou une entreprise locale de distribution (comme ES, Électricité de Strasbourg) peut prendre un certain temps. Pensez donc à faire vos démarches bien avant le jour de votre emménagement, au moins deux semaines avant. Vous serez ainsi sûr d’avoir de l’électricité dans votre nouveau cocon !

Là encore, quelques renseignements seront nécessaires à votre nouvel opérateur énergétique :

  • le numéro PDL ou PRM du compteur électrique desservant votre nouveau logement ;
  • l’adresse exacte du domicile ;
  • le nom et prénom du titulaire du contrat ;
  • vos préférences pour le paiement des factures (rythme, mode de paiement, etc.) ;
  • vos coordonnées bancaires pour les prélèvements automatiques.

De plus, il est important de savoir que la mise en service de l’électricité est payante, voici les tarifs appliqués par Enedis depuis le 1er août 2020 :

Type de logementType de mise en serviceDélai de mise en serviceTarifs pour l’ouverture d’un compteur d’électricité en heures ouvrées (en euros)
Ancien : le logement a déjà bénéficier de l’électricitéStandard — électricité non coupéeImmédiat, sans déplacement d’un technicien16,79 euros
Standard — électricité coupée5 jours ouvrés16,79 euros
ExpressEntre 24 et 48 h55,07 euros
Urgence — compteur mécanique ou électroniqueLe jour même149,19 euros
Urgence — compteur LinkyLe jour même69,76 euros
Neuf : l’électricité n’a jamais été mise en serviceInitiale standard10 jours ouvrés50,56 euros
Initiale express5 jours ouvrés88,84 euros

Bon à savoir

Bien que vous restiez client chez le même fournisseur d’électricité, il est nécessaire de résilier votre contrat d’énergie lors de votre déménagement. En effet, un contrat d’électricité ne peut être transféré d’un logement à un autre, pour l’unique raison qu’il prend en compte le numéro PDL ou PRM attribué à chaque compteur électrique.
Si vous souhaitez rester client auprès de votre fournisseur d’énergie, vous devrez donc résilier votre contrat actuel puis en souscrire un nouveau pour votre futur logement.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Résiliation d’un contrat d’électricité pour changer de fournisseur

Vos factures d’électricité sont élevées et vous souhaitez profiter de tarifs plus avantageux ? Changer de fournisseur d’électricité peut être la solution pour alléger vos factures sans changer vos habitudes de consommation. Voici ce qu’il faut savoir sur la résiliation d’un contrat d’énergie pour changer de fournisseur.

Pourquoi résilier son contrat lors d’un changement de fournisseur ?

Lorsqu’un nouveau fournisseur d’électricité se charge de vous vendre de l’énergie, il est nécessaire d’interrompre votre contrat souscrit auprès de votre précédent fournisseur. Cela vous permettra de ne pas payer deux abonnements.

Mettre fin à un contrat d’électricité pour en choisir un chez un nouvel opérateur vous permet de bénéficier de tarifs compétitifs au niveau :

Qui contacter ?

Lors d’un changement de fournisseur d’énergie, vous avez la possibilité de :

  • contacter vous-même votre opérateur qui peut être EDF, TotalEnergies, Engie, Sowee ou tout autre fournisseur, qu’il soit historique ou alternatif ;
  • laisser votre nouvel opérateur se charger des démarches de résiliation du contrat d’électricité.

La deuxième option est souvent la plus pratique et la moins contraignante. En effet, en laissant votre nouvel opérateur se charger des démarches, vous n’avez pas besoin de consacrer du temps pour joindre votre fournisseur actuel.

Vous avez également la possibilité de contacter un conseiller Choisir.com qui vous aidera non seulement à trouver le fournisseur le moins cher, mais aussi à changer d’opérateur rapidement et sans contraintes.

Comment se déroule la résiliation ?

Il suffit d’un appel téléphonique pour résilier votre contrat d’énergie afin de changer de fournisseur.

Si vous souscrivez un abonnement chez un nouveau fournisseur, ce dernier va vous faire signer votre nouveau contrat avant d’entamer les démarches avec votre ancien fournisseur. De votre côté, il vous suffira de lire chaque clause du contrat, de le signer et de le renvoyer au nouveau fournisseur (par voie postale ou dématérialisée, selon vos préférences).

La résiliation d’un contrat d’électricité pour changer de fournisseur prévoit une résiliation/souscription qui permet de faire la bascule entre deux contrats d’énergie.

Ainsi, votre ancien contrat prend fin à la date demandée et le nouveau contrat débute à cette même date, à condition d’avoir précisé des dates identiques.

Faut-il craindre une coupure d’électricité ?

Généralement, un changement de fournisseur n’entraîne pas de coupure de compteur. Votre nouveau fournisseur ayant prévenu le gestionnaire de réseau du changement, Enedis ou l’ELD de votre territoire va alors prendre note du changement afin de ne pas couper le compteur.

Ainsi, vous ne serez pas impacté par le changement de fournisseur, vous le remarquerez seulement lors de la réception de votre prochaine facture.

Bon à savoir

La loi Hamon du 17 mars 2014 portant sur le droit de la consommation prévoit un délai de rétractation de 14 jours pour toute souscription à un contrat d’électricité (ou autre contrat). Ce délai de rétractation peut être invoqué sans craindre de pénalité de la part du fournisseur d’énergie. Un paragraphe faisant état du droit de rétractation est par ailleurs obligatoirement intégré à tous les contrats d’électricité rédigés après 2014.

Cependant, dans le cas où un fournisseur d’énergie se chargerait de résilier votre ancien contrat, il est possible que ce dernier vous demande de renoncer à votre droit de rétraction afin que vous puissiez bénéficier d’une mise en service de l’électricité immédiate. Si vous souhaitez conserver votre droit de rétractation, vous devez prendre en compte le délai de 14 jours et choisir la date de mise en service en fonction de ce dernier.

Les modifications que peut entraîner une résiliation de contrat énergétique

Changer de fournisseur d’énergie et donc de contrat peut entraîner quelques modifications. Voici un tableau qui résume ce qui change et ce qui reste identique après un changement de fournisseur d’électricité :

Les modifications après un changement de fournisseur 
Ce qui ne change pasLes changements à prévoir
Le compteur d’électricité : lors du changement de fournisseur, le boîtier de comptage reste le même.Le fournisseur : les factures ne seront plus expédiées par l’ancien fournisseur d’électricité, mais par le nouveau.
Le kilowattheure (kWh) : l’énergie reste la même, quel que soit le fournisseur, sauf si vous passez d’une électricité d’origine fossile à une électricité 100 % verte.Le prix du kWh : souscrire un contrat chez un autre fournisseur peut vous permettre de bénéficier de réductions plus ou moins importantes sur le prix du kWh (à condition de comparer les tarifs en amont).
Le gestionnaire du réseau de distribution : Enedis ou l’ELD de votre territoire continuera à s’occuper du réseau de distribution de l’électricité.Le prix de l’abonnement : certains fournisseurs d’électricité proposent des abonnements moins chers que leurs concurrents.
Les techniciens : en cas de problème ou de panne, c’est Enedis ou l’ELD de votre territoire qui se déplacera.Les services du fournisseur : chaque opérateur d’électricité propose des services qui lui sont propres. En changeant de fournisseur, vous découvrirez alors de nouveaux services.

Changement de fournisseur et économies d’énergie

Il serait faux de dire que changer de fournisseur d’énergie vous fera automatiquement bénéficier de tarifs plus intéressants par rapport à votre ancien opérateur d’électricité, que ce dernier soit historique ou alternatif. En effet, avant de souscrire un autre contrat et de résilier le vôtre, il convient de comparer les plusieurs points, dont ceux mentionnés dans le tableau ci-dessus :

  • le prix du kWh d’électricité facturé par le fournisseur (les grilles tarifaires sont souvent disponibles sur le site de chaque fournisseur d’électricité) ;
  • le coût de l’abonnement annuel ;
  • le type d’énergie proposée (une électricité 100 % verte, un mélange d’énergies fossiles et renouvelables, une énergie nucléaire uniquement, etc.) ;
  • le prix des différents services (facturation papier, mensualisation, etc.) ;
  • la disponibilité du service client (en ligne, uniquement joignable par téléphone, etc.) ;
  • les moyens de paiement possibles et leur gratuité ;
  • les périodicités de paiement proposées (paiement mensuel, bimensuel, trimestriel, semestriel ou annuel).

Parfois, un fournisseur d’énergie va proposer un prix du kilowattheure très bas et un abonnement annuel plus cher que votre ancien fournisseur. Aussi, certains services, comme la mensualisation des paiements, la facture papier ou encore le suivi de consommation en ligne peuvent être payants. C’est à ces détails qu’il convient de faire attention avant de signer un nouveau contrat d’électricité.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Résiliation d’un contrat d’électricité : une opération 100 % gratuite

Vous demandez une résiliation de votre abonnement d’électricité pour un déménagement ou pour changer de fournisseur d’électricité ? Sachez que cela est totalement gratuit, quel que soit votre fournisseur d’électricité ou la durée de votre contrat !

Le prix de la résiliation d’un contrat d’électricité

Que ce soit pour un déménagement ou lors d’un changement de fournisseur d’électricité, la résiliation d’un contrat énergétique est gratuite. Les contrats d’énergie pour les clients particuliers signés en France étant sans engagement, aucune pénalité de résiliation ne peut être légalement exigée. Ainsi, votre opérateur ne peut pas vous demander des frais de résiliation, quel que soit le compteur installé dans votre logement ou l’année de souscription de votre contrat.

Vous devrez toutefois vous acquitter de la facture de clôture qui vous sera envoyée. Nous vous expliquons ce que représente cette facture quelques lignes plus bas.

Si vous déménagez dans un autre logement, il peut y avoir des frais de mise en service facturés par Enedis (environ 17 euros pour une intervention standard). Selon le type de compteur installé dans le logement, les délais peuvent varier. Avec un boîtier de comptage Linky, la mise en service se fait à distance et dans la journée, le technicien Enedis ne se déplace pas.

Qu’est-ce qu’une facture de clôture ?

La facture de clôture est la toute dernière facture que vous enverra votre ancien fournisseur d’énergie. Elle permet de clôturer votre contrat d’électricité et fait état :

  • de vos dernières consommations d’électricité depuis la facture précédente ;
  • des sommes représentant votre abonnement et les taxes sur l’électricité (TVA, CTA, CSPE, TCFE) dont vous êtes redevable jusqu’à la résiliation définitive de votre contrat.

Tout ceci est calculé jusqu’à la date d’entrée en vigueur de la résiliation de votre contrat. Ainsi, si vous avez demandé une résiliation au 15 du mois, la facture de clôture comprendra toutes les consommations énergétiques jusqu’à cette date, l’abonnement au prorata temporis (selon les fournisseurs), ainsi que les taxes qui sont un pourcentage de votre facture.

Résiliation d’un contrat d’électricité : les cas particuliers

Un déménagement ou un changement de fournisseur ne sont pas les seules raisons qui peuvent pousser à résilier un abonnement d’électricité. Découvrez les cas particuliers.

La résiliation de l’électricité en cas de décès

En cas de décès d’un proche, la résiliation des abonnements énergétiques fait partie des formalités à traiter juste après le décès. Comme lors d’un déménagement, vous devez adresser un courrier avec avis de réception au fournisseur d’énergie du défunt.

Le courrier devra être envoyé dans les 15 jours suivant le décès en précisant :

  • le nom et le prénom du défunt ;
  • l’adresse du logement ;
  • le numéro PDL ou PRM, vérifiable sur le boîtier de comptage ;
  • le numéro de client disponible sur les factures. Ce point est facultatif, notamment si vous ne retrouvez pas les factures d’électricité ;
  • le relevé de consommation du compteur d’électricité ;
  • une adresse où pourra être expédiée la facture de clôture.

Un certificat de décès devra accompagner le courrier.

Le notaire peut également se charger de cette tâche, lorsque que le défunt n’a pas de famille, par exemple.

Résiliation d’un contrat d’électricité en cas de divorce

En cas de divorce ou de séparation, le contrat d’électricité peut être :

  • résilié, sur les mêmes motifs qu’un déménagement ;
  • transféré à l’un des deux membres du couple qui reste dans le logement. Dans ce cas, le nom du titulaire du contrat change, en particulier si le contrat était aux deux noms.

Le divorce peut aussi être l’occasion de changer de fournisseur, une procédure gratuite et sans coupure d’énergie, pensez-y !

Erreur de résiliation : comment faire ?

Votre voisin a déménagé et a donné votre numéro de PDL ou PRM lors de la résiliation de votre contrat ? Cette mésaventure peut arriver lorsque les boîtiers de comptages sont regroupés à l’extérieur d’un bâtiment ou que la personne s’est tout simplement trompée d’un chiffre en relevant son PDL ou PRM.

Normalement, le fournisseur qui reçoit la demande de résiliation est censé comparer le numéro de point de livraison avec l’adresse donnée. Le technicien Enedis qui vient couper le compteur effectue également la vérification de son côté. Ainsi, a priori aucune erreur est possible.

Toutefois, si ces vérifications de rigueur ne sont pas faites consciencieusement et que votre compteur est coupé par erreur, vous devez sans attendre contacter votre fournisseur d’électricité. Ce dernier pourra attester qu’aucune demande de résiliation de votre part n’a été effectuée et demander à Enedis de remettre le courant au plus vite. La procédure sera gratuite pour vous, Enedis en supportera les frais si l’erreur vient du technicien ou se chargera de facturer l’intervention au fournisseur qui a demandé la coupure.

Vous avez par ailleurs la possibilité de demander le nom du fournisseur qui est à l’origine de la coupure d’électricité. Ainsi, vous pourrez vous retourner contre lui et demander un dédommagement, en particulier si la coupure dure plusieurs heures ou jours. Le médiateur du fournisseur peut aussi être consulté pour obtenir une réparation.

Que faire en cas de facture de clôture erronée ?

Votre ancien fournisseur a fait une erreur sur la facture de clôture ? Vous devez la signaler au plus vite. Cette erreur peut venir de la relève de l’index de consommation. Dans le cas où votre fournisseur a noté de mauvais chiffres de la relève, occasionnant un prix plus élevé que prévu, vous devez le contacter au plus vite pour signaler l’erreur.

Des photos de l’index de consommation sur le compteur serviront à justifier votre demande. Ces photos doivent être prises au moment où vous déménagez ou à la date de bascule d’un fournisseur à un autre. Elles vous permettront de présenter une preuve de votre bonne foi en cas d’erreur et de recours.

Le recours doit tout d’abord se faire auprès du fournisseur, c’est-à-dire à l’amiable. Envoyez une lettre recommandée avec avis de réception pour expliquer la situation ou contactez votre opérateur par téléphone. S’il n’apporte pas de réponse satisfaisante à votre réclamation, vous avez la possibilité de vous adresser au service de réclamation du fournisseur, qui peut être contacté par téléphone.

En dernier lieu, vous pouvez faire appel au médiateur national de l’énergie. Ce dernier peut être sollicité 2 mois après le premier contact avec votre fournisseur. Les preuves de vos demandes devront être présentées, pensez donc à garder vos courriers ou la date de l’appel téléphonique (un courrier avec avis de réception est cependant conseillé).

Sachez que vous disposez d’un délai maximum de 10 mois après la réception de votre facture erronée pour saisir le médiateur national de l’énergie. Passez ce délai, aucun recours ne sera possible.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Résilier un contrat d’électricité professionnel

La résiliation d’un contrat d’électricité professionnel est quelque peu différente de celle pour les contrats de clients particuliers. Faisons le point.

Pourquoi mettre fin à un abonnement énergétique professionnel ?

Un client professionnel peut être amené à résilier un contrat d’électricité pour les mêmes raisons qu’un client particulier :

  • changer d’offre d’électricité pour s’orienter vers des tarifs plus intéressants ;
  • mettre fin à un contrat énergétique dans le cadre d’un déménagement.

Ces raisons ne sont pas toujours les seules à être invoquées lorsqu’un professionnel décide de mettre fin à son contrat d’énergie. En effet, une résiliation peut être la conséquence de :

  • services inadaptés pour l’entreprise (paiement différé impossible, paiement trimestriel au lieu de la mensualisation, par exemple) ;
  • un fournisseur d’énergie ne respecte pas les termes du contrat (défaut de fourniture d’électricité lors de pics de consommation, par exemple) ;
  • une force majeure (faillite, décès du dirigeant, etc.).

Quelle que soit la taille de l’entreprise, la résiliation du contrat d’énergie doit être décidée d’un commun accord entre tous les dirigeants (s’ils sont plusieurs). Dans certains cas, la décision peut être votée lors d’une assemblée générale annuelle ou extraordinaire.

Les moyens pour résilier un contrat pro d’électricité

La méthode de résiliation d’un contrat d’électricité pour professionnel est la même que celle pour les clients particuliers :

  • par téléphone ;
  • en ligne ;
  • par lettre recommandée avec avis de réception.

Souvent, il est préférable d’adresser un courrier recommandé avec accusé de réception pour garder une trace écrite de la démarche.

Quels éléments fournir pour résilier le contrat ?

Lorsque vous contactez votre fournisseur d’énergie professionnel afin de lui faire part de votre volonté de résilier le contrat de votre entreprise, vous devez fournir les éléments suivants :

  • le motif de la résiliation ;
  • la date souhaitée pour la clôture du contrat pro ;
  • l’index de consommation figurant sur le compteur électrique de l’entreprise au jour de la résiliation ;
  • l’adresse du futur local, dans le cadre d’un déménagement, pour recevoir la facture de clôture.

Les frais d’une résiliation d’un contrat énergétique professionnel

Certains contrats énergétiques professionnels prévoient des frais de résiliation lorsque le motif invoqué n’est pas inclus dans le contrat.

Souvent, un changement de fournisseur est un motif de résiliation qui donne lieu à des frais. En effet, un client professionnel est souvent un gros consommateur d’électricité. Un fournisseur n’a donc pas d’intérêt à ce que ce dernier mette fin à son contrat pour souscrire un abonnement chez un concurrent.

Généralement, les motifs de résiliation qui n’entraînent aucun frais sont :

  • l’arrivée à échéance du contrat ;
  • un déménagement ou un changement de local professionnel ;
  • un arrêt d’activité (suite à une cession volontaire, le décès du dirigeant, un redressement judiciaire ou autre) ;
  • un cas de force majeur préalablement prévu dans le contrat.

Par ailleurs, lorsque le client professionnel a plusieurs impayés de factures à son actif, la résiliation sera inévitable et occasionnera des frais.

À retenir

Un client particulier n’est pas tenu de dire à son fournisseur d’électricité la raison pour laquelle il souhaite résilier son contrat. En revanche, selon certains contrats d’énergie dédiés aux professionnels, l’entreprise souhaitant mettre un terme à son contrat d’électricité est tenue de préciser le motif de sa décision.

Quels délais sont imposés par les contrats ?

La plupart des abonnements d’électricité professionnels sont souscrits pour une durée précisée dans le contrat, 2 ans, 3 ans ou plus. Lorsque le contrat arrive à échéance, il est reconduit tacitement si le client ne le dénonce pas, c’est-à-dire si le client n’y met pas un terme.

Les clauses du contrat d’électricité pour les professionnels et les entreprises (petites, moyennes ou grandes) prévoient un délai de résiliation du contrat avant la date de l’échéance. Ce délai peut aller d’1 mois à 90 jours, selon le fournisseur d’énergie. Dans le cas où l’abonnement est suspendu dans le délai prévu, aucuns frais ne seront appliqués. Cependant, si la rupture du contrat a lieu après le délai de résiliation, l’opérateur pourra alors infliger des frais de résiliation.

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour résilier votre contrat d’électricité chez EDF ou tout autre fournisseur d’électricité. En contactant l’un des conseillers Choisir.com, vous pourrez vous faire aider dans vos démarches afin de changer rapidement de fournisseur d’énergie et de profiter de tarifs plus avantageux pour votre électricité.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h