Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Prime « Coup de pouce thermostat » : le guide complet

D’après l’Agence de la transition écologique (ADEME), le chauffage représente 66 % des factures d’énergie des particuliers en France. Pour réussir à faire diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la France et limiter le réchauffement climatique, la solution la plus logique est de s’attaquer aux dépenses de chauffage. Pour cela, plusieurs actions sont menées de front, dont la prime « Coup de pouce thermostat avec régulation performante ».

prime Coup de pouce thermostat

Qu’est-ce que la prime « Coup de pouce thermostat » ?

La prime « Coup de pouce thermostat avec régulation performante » est entrée en vigueur le 25 juin 2020 et a pour but d’encourager les consommateurs à faire installer un système de régulation par programmation d’intermittence pour un système de chauffage individuel. Autrement dit, il s’agit de faire poser un thermostat intelligent et de recevoir en contrepartie une aide financière. Cette prime fait partie du dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE).

Les Certificats d’économie d’énergie

Les CEE sont un levier majeur de la politique de maîtrise de la demande énergétique mis en place par les pouvoirs publics en France pour lutter contre le réchauffement climatique, notamment en diminuant les émissions de gaz à effet de serre comme le CO2. Ce dispositif a été mis en place en 2005 dans le cadre de la loi Pope et fait porter la responsabilité financière de la pollution liée à la consommation d’énergies fossiles aux entreprises qui bénéficient de cette consommation (fournisseurs d’électricité et de gaz et distributeurs de carburant en tête). Concrètement, ces entreprises ont désormais un intérêt financier à ce que leurs clients fassent diminuer leurs factures d’électricité et de gaz et leur consommation d’énergie en général.

Les Certificats d’économie d’énergie correspondent à une quantité d’énergie économisée par le consommateur final (un ménage). Ces certificats sont virtuels et délivrés par l’État qui garde un registre de la quantité de CEE obtenus par les entreprises. Les économies d’énergie que réalisent les consommateurs avec l’aide des fournisseurs sont exprimées en kWh Cumac, ou kilowattheure Cumac, ce terme étant une contraction de « cumulés » et « actualisés ». Cette unité de mesure a été créée pour mesurer la quantité d’énergie économisée grâce à des travaux de rénovation énergétique : cette énergie aurait été consommée en l’absence d’amélioration du logement.

Certaines entreprises sont soumises à des quotas d’économies d’énergie qu’elles ont l’obligation de réaliser par le biais de leurs clients ; ces quotas sont fixés en fonction de la quantité d’énergie non-renouvelable vendue par le groupe. Souvent appelés « obligés », les fournisseurs d’énergie et distributeurs de carburants utilisent le système de la prime énergie et autres primes « Coup de pouce » pour obtenir les précieux certificats. D’autres sociétés peuvent également participer à cette économie, elles sont alors appelées les « non-obligés » ; c’est par exemple le cas de certaines enseignes de la grande distribution, de magasins de bricolage ou d’entreprises qui se spécialisent dans le domaine de l’accompagnement des particuliers dans la lutte contre la précarité énergétique.

Les primes « Coup de pouce »

Lancée en février 2017 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’opération « Coup de pouce » a pour objectif principal d’encourager les travaux d’économies d’énergie chez les particuliers. Ce projet se décline en plusieurs primes gérées par les obligés et non-obligés :

  • la prime « Coup de pouce chauffage » pour les logements équipés d’appareils de chauffage anciens et peu performants mise en place en avril 2017 ;
  • la prime « Coup de pouce isolation » implémentée en avril 2017 et s’adressant aux familles vivant dans un logement victime de déperditions thermiques ;
  • la prime « Coup de pouce thermostat » pour les foyers utilisant un moyen de chauffage individuel et lancée en juin 2020.

Si l’on comprend bien en quoi le changement d’un appareil de chauffage pour un modèle plus efficace ou la réfection de l’isolation peuvent faire faire des économies, l’utilisation d’un thermostat ne semble pas aussi essentielle. Pourtant, un rapport de l’ADEME affirme que la régulation du chauffage, par exemple avec un thermostat d’ambiance, permet des économies comprises entre 5 et 15 %. Ces thermostats avec régulation performante ont pour but de programmer indépendamment la température de chaque pièce, et parfois même à chaque moment de la journée. Le consommateur peut ainsi :

  • réduire sa consommation, car les pièces ne sont plus chauffées inutilement ;
  • augmenter son confort, car les espaces qui ont besoin d’être bien chauffés sont maintenus à la bonne température ;
  • garder leurs appareils de chauffage en bon état plus longtemps, car leur utilisation se fait de manière plus constante ;
  • réduire son empreinte carbone, parfois de manière significative.

Suite à ce constat, la prime Coup de pouce thermostat a été créée à l’initiative du ministère de la Transition écologique et solidaire. Les familles souhaitant en profiter ont pu faire leur demande à partir du 1er juillet 2020, et ce dispositif devrait prendre fin le 31 décembre 2021.

Comme mentionné précédemment, il ne s’agit pas d’une aide de l’État pour thermostat intelligent, mais d’une prime versée par des entreprises. Celles en mesure de verser cette prime ont obligatoirement signé la charte Coup de pouce thermostat avec régulation performante.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Qui sont les signataires de la charte « Coup de pouce thermostat » ?

Les sociétés participant au dispositif des Certificats d’économie d’énergie sont libres d’utiliser les primes Coup de pouce qu’elles souhaitent pour obtenir la quantité de CEE nécessaire. Ainsi, tous les obligés et non-obligés ne proposent pas toutes les aides (prime énergie, chauffage, isolation et thermostat). Voici la liste des entreprises signataires de la charte Coup de pouce thermostat avec régulation performante en date du 25 mai 2021 :

  • ACE Energie ;
  • Armorine ;
  • Artéé ;
  • Butagaz ;
  • Capital Energy ;
  • EBS Énergie ;
  • Engie ;
  • Enr’Cert ;
  • Esso ;
  • GEO France Finance ;
  • GreenYellow ;
  • Lagelouze Carburants ;
  • Lefebvre ;
  • Loris ENR ;
  • Objectif 54 ;
  • Objectif EcoEnergie ;
  • Ofee ;
  • Premium Energy ;
  • Sonergia ;
  • Teksial ;
  • Thevenin Ducrot Distribution ;
  • TotalEnergies (anciennement Total Direct Énergie) ;
  • Vos Travaux Eco ;
  • Ynergie.

C’est donc vers l’un de ces groupes qu’il faut se tourner pour obtenir une aide Coup de pouce thermostat.

Combien rapporte la prime « Coup de pouce thermostat » ?

Cette prime pour l’installation d’un thermostat d’ambiance est une subvention directe pour le demandeur qui reçoit un montant en euros une fois les travaux terminés. Mais elle a aussi une valeur pour l’entreprise qui l’attribue, bien que non pécuniaire.

Montant de la prime « Coup de pouce thermostat » pour particuliers

Le montant de l’aide financière thermostat du dispositif Coup de pouce est de 150 € minimum, sans conditions de ressources et quelle que soit la zone géographique dans laquelle est implanté le logement. Chaque entreprise proposant cette prime est libre d’établir sa propre offre coup de pouce thermostat avec un montant plus élevé, un accompagnement personnalisé sur les travaux possibles pour augmenter les économies réalisées et les meilleures astuces pour faire baisser la facture d’électricité.

Entreprise proposant une offre Coup de pouce thermostatMontant de la prime
ACE Energie150 €
Armorine
Artéé
Butagaz
Capital Energy
EBS Énergie
Engie170 €
Enr’Cert150 €
Esso
GEO France Finance
GreenYellow
Lagelouze Carburants
Lefebvre
Loris ENR
Objectif 54
Objectif EcoEnergie
Ofee
Premium Energy
Sonergia150 à 180 €
Teksial150 €
Thevenin Ducrot Distribution
TotalEnergies
Vos Travaux Eco170 €
Ynergie150 €
Montant de l’aide coup de pouce thermostat selon les entreprises signataires

Cette prime pour thermostat intelligent est versée après l’installation de l’appareil et peut :

  • être obtenue directement sous forme de virement ou de chèque ;
  • être déduite de la facture si le bénéficiaire est client chez l’entreprise signataire choisie (par exemple lorsqu’il s’agit d’un fournisseur d’électricité ou de gaz) ;
  • être versée sous forme de bons d’achat chez l’entreprise qui gère le dossier (notamment lorsqu’il s’agit d’un magasin de bricolage ou de grande distribution).

Valeur de la prime « Coup de pouce thermostat » pour les entreprises

Pour l’entreprise qui alloue cette aide, il faut faire quelques calculs pour savoir combien vaut la prime Coup de pouce thermostat. Cela dépend en effet :

  • de la zone climatique où se trouve le logement. Il en existe trois appelées H1, H2 et H3 ;
  • du type d’habitation, appartement ou maison individuelle ;
  • du type de chauffage, c’est-à-dire de l’énergie utilisée pour se chauffer ;
  • de la surface chauffée.

Pour les entreprises qui proposent la prime coup de pouce thermostat aux consommateurs, la valeur de cette prime est exprimée en kWh Cumac. Les entreprises prenant part au dispositif se voient donc allouer un montant de Certificats d’économies d’énergie (CEE) pour chaque prime versée, aidant ainsi chaque entreprise à atteindre le quota qui lui a été fixé pour justifier de son investissement dans la rénovation énergétique des logements.

Combien coûte un thermostat connecté ?

Avant de monter un dossier pour demander la prime coup de pouce thermostat, il est intéressant de se pencher sur le tarif d’un thermostat d’ambiance de ce type et de son installation.

  • Le prix d’achat d’un thermostat intelligent varie de 100 à 400 €.
  • L’installation d’un thermostat connecté par un professionnel coûte normalement entre 80 et 120 €.

Ces montants sont conséquents, mais, entre la prime coup de pouce et les économies d’énergie réalisées, l’investissement est généralement rentabilisé en un hiver. Sachant que la durée de vie de ces appareils dépasse facilement les 10 ans, il n’y a que des avantages à faire poser un thermostat performant.

Faire des économies sur les factures d’énergie

La consommation électrique des Français représente en moyenne 8,5 % du budget des ménages, leur consommation de gaz 4 %. Ces dépenses indispensables peuvent être diminuées, même sans investissements importants : il suffit de faire un comparatif des offres d’énergie proposées par les différents fournisseurs et de changer pour la plus économique. Le changement est gratuit, sans coupure, sans différence de qualité et toutes les offres pour particuliers sont sans engagement, il est donc possible de résilier à tout moment, sans frais.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Qui est éligible au « Coup de pouce thermostat » ?

L’aide pour thermostat connecté s’adresse à tous les particuliers, sans conditions de ressources. Elle peut s’appliquer au logement principal ou à une résidence secondaire, et l’habitation doit :

  • avoir un système de chauffage individuel (chaudière, pompe à chaleur, radiateurs électriques, etc.) ;
  • le ou les appareils de chauffage doivent être compatibles avec un équipement de programmation par intermittence (thermostat programmable) ;
  • ils doivent également être installés depuis au moins deux ans ;
  • pour un système de chauffage hydraulique (circuit fermé où l’eau est chauffée puis envoyée vers les radiateurs, puis chauffée à nouveau, etc.) le thermostat doit réguler la chaleur de l’eau en fonction de la température extérieure et de la température intérieure ou en fonction de la température en temps réel de chaque pièce sans tenir compte de la température extérieure. Cela correspond aux classes VI, VII et VIII de régulation de température (cela a son importance pour la suite) ;
  • pour un chauffage non-hydraulique (chauffages électriques, pompe à chaleur, etc.), le thermostat doit adapter la chauffe des appareils en fonction de la température de chaque pièce ;
  • la pose du thermostat doit être effectuée par un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Enfin, cette prime n’est pas réservée aux particuliers puisqu’elle est également ouverte aux organismes d’habitations à loyers modérés et autres personnes morales propriétaires ou gestionnaires de logements.

Accompagnement pour l’obtention d’aides à la rénovation énergétique

Pour plus d’informations, ou pour recevoir un accompagnement personnalisé, il est recommandé de consulter le site internet du réseau FAIRE (service public de la rénovation énergétique) ou de contacter directement un conseiller FAIRE au 0 808 800 700 (service gratuit, prix de l’appel local).

Comment bénéficier de la prime thermostat programmable ?

Comme pour les autres aides financières pour la rénovation énergétique, il existe une procédure déterminée pour toucher l’aide de 150 € pour un thermostat programmable. Il est indispensable de bien respecter les étapes suivantes :

  1. vérifier l’éligibilité à la prime Coup de pouce en consultant les critères détaillés ci-dessus. En cas de doute ou de cas particulier, il est possible d’appeler un conseiller du réseau FAIRE (service public) pour avoir plus de précisions ;
  2. choisir l’entreprise signataire de la charte Coup de pouce thermostat qui sera chargée d’accompagner le projet et de verser la prime et envoyer un dossier de demande d’aide. La liste de ces sociétés est présentée plus haut, ainsi que leurs offres à destination des particuliers ;
  3. à la réception de l’offre personnalisée de l’entreprise, vérifier que tous les détails concernant l’installation sont présents et correspondent au projet en cours. Si tout est en ordre, accepter cette proposition en retournant l’offre signée ;
  4. signer le devis du professionnel choisi pour la pose du thermostat et faire réaliser les travaux ;
  5. recevoir et régler la facture. Celle-ci doit obligatoirement mentionner l’installation « d’un programmateur par intermittence au sens de la norme EN 12098-5 » de classe VI, VII ou VIII pour un système hydraulique ou régulant la température pièce par pièce pour un chauffage non-hydraulique ;
  6. envoyer au signataire de la charte la facture, le justificatif de paiement et tout autre document demandé par ce dernier dans les délais impartis pour pouvoir recevoir la prime.

Attention, la prime Coup de pouce thermostat ne peut être obtenue que si aucun devis n’a été signé pour la pose d’un thermostat au moment de la demande auprès d’un signataire de la charte. Il est donc indispensable de respecter l’ordre des démarches présenté ci-dessus.

Quelles sont les aides pour la rénovation énergétique ?

La prime thermostat programmable n’est pas la seule dont peuvent bénéficier les particuliers cherchant à améliorer les performances énergétiques de leur logement, loin de là. Certaines, comme le Coup de pouce thermostat, sont ouvertes à tous les ménages avec parfois une gradation des montants versés en fonction des ressources des demandeurs. C’est par exemple le cas :

  • de l’aide MaPrimeRénov’ qui fusionne et remplace l’aide « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) ;
  • du « Coup de pouce chauffage » ;
  • du « Coup de pouce isolation » ;
  • de l’éco-prêt à taux zéro ;
  • de la TVA à taux réduit (5,5 %) sur les travaux de rénovation énergétique. Le taux descend à 2,1 % en Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion ;
  • de subventions pour la rénovation énergétique accordées par certaines collectivités territoriales (commune, département et région) ;
  • de l’exonération temporaire de taxe foncière en cas de dépenses d’équipements installés en vue de réaliser des économies d’énergie dans un logement ancien.

De plus, des aides supplémentaires sont ouvertes aux foyers les plus modestes, notamment :

  • la prime « Coup de pouce économies d’énergie », souvent appelée simplement Prime Énergie ;
  • le chèque énergie, envoyé automatiquement à tous les ménages éligibles ;
  • des aides spécifiques de l’Anah, attribuées au cas par cas et sur conditions de ressources ;
  • des aides d’Action Logement, un acteur national majeur du logement social et intermédiaire ;
  • le Prêt à l’Amélioration de l’Habitat géré par la CAF (caisse d’allocations familiales).

Toutes ces aides ne sont pas cumulables entre elles, car leur but n’est pas de financer à 100 % tous les travaux entrepris, mais d’aider les familles les plus précaires à vivre dans de bonnes conditions et d’encourager les foyers plus aisés à investir dans la transition énergétique à leur niveau. Notons par exemple que le Coup de pouce thermostat n’est pas cumulable avec les autres primes Coup de pouce, ou toute aide faisant partie du dispositif CEE.

Comment réaliser des économies d’énergie ?

Pour faire baisser la facture de gaz ou d’électricité, il existe des solutions simples, qui ne requièrent pas d’investissement conséquent. La première chose à faire pour payer moins cher consiste à changer de fournisseur d’électricité ou de gaz. En effet, c’est une démarche gratuite, sans conséquences sur l’alimentation du logement, sans changement de compteur et tous les contrats d’électricité et de gaz sont sans engagement. Cela signifie qu’il sera possible de changer à nouveau à n’importe quel moment, sans frais de supplémentaires.

D’autres astuces permettent de diminuer la quantité d’énergie consommée, ce qui fait baisser la facture finale tout en participant à protéger l’environnement. On peut citer par exemple :

  • le fait de prendre des douches plutôt que des bains, de les limiter à cinq minutes et d’utiliser de l’eau tiède plutôt que très chaude ;
  • l’utilisation de coupe-veille pour les appareils électroménagers et multimédias ;
  • l’achat d’ampoules basse consommation de puissance et de couleur adaptées à chaque espace. Il faut également penser à éteindre chaque pièce en la quittant ;
  • l’espacement des cycles du lave-vaisselle, du lave-linge et du sèche-linge, ces appareils étant très énergivores. Les modèles les plus récents disposent généralement d’un cycle « Eco » qui fonctionne à température plus basse pour limiter les dépenses énergétiques ;
  • le dégivrage régulier des réfrigérateurs et congélateurs qui ont tendance à consommer plus à cause du givre.

Ces quelques astuces permettent de consommer moins d’électricité et de gaz, mais la décision qui a le plus d’impact sur les factures reste l’installation et l’utilisation d’un thermostat connecté. En programmant correctement cet appareil, il est possible de faire jusqu’à 15 % d’économies sur la facture annuelle. Si l’on ajoute à cela la prime Coup de pouce thermostat, 2021 est le moment parfait pour investir.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?