Caractéristiques des laines de verre et des laines de roche

Lorsqu’on se lance dans des travaux d’isolation (construction ou rénovation), il est essentiel de choisir les bons matériaux pour pouvoir réaliser des économies d’énergie et profiter du confort de son intérieur (taux d’humidité stable, chaleur en hiver ou fraîcheur en été). Sur ce point, la laine de verre et la laine de roche sont les deux isolants les plus répandus en France en termes d’isolation thermique et d’isolation acoustique.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Techniques de fabrication de la laine de verre et de la laine de roche

Avant d’aborder leurs propriétés et leurs principaux points de différences, faisons une présentation succincte des principales caractéristiques de ces deux laines minérales et de leur mode de fabrication assez similaire :

  • la laine de verre est issue de matières minérales telles que la silice (sable) et/ou de verres recyclés. La fabrication de la laine de verre résulte de :
    • la fusion du verre recyclé et du sable entreposés dans un silo ;
    • la matière en fusion est ensuite transvasée dans des assiettes de fibrage et transformée en fibres de fils de verre ;
    • ces fibres de verre sont imprégnées d’un polymère (liant) pour prendre la forme d’un matelas ;
    • le matelas de fibres de verre est cuit en étuve, puis subit un processus chimique (la polymérisation) lui conférant une bonne élasticité ;
    • ladite élasticité de la laine de verre lui permet d’être fortement comprimée par une enrouleuse ;
    • le conditionnement de la fibre de verre se fait en panneaux, en flocons ou rouleaux comprimés.
  • la laine de roche est issue d’une matière naturelle abondante produite par l’activité volcanique : le basalte. La fabrication de la laine de roche se décompose en plusieurs étapes :
    • elle résulte de la fusion de la pierre volcanique mélangée avec du calcaire/argile dans un four chauffé à 1 500 °C ;
    • la pierre en fusion est ensuite transformée en fibres sous l’action de grandes roues en mouvement ;
    • ces fibres sont imprégnées d’un liant et d’une huile de traitement anti-humidité (hydrofuge) conférant une stabilité à la laine de roche ;
    • le conditionnement de la laine de roche se retrouve dans différentes formes : rouleaux, panneaux, flocons ou coquilles (isolation des canalisations).

La laine de verre et la laine de roche : propriétés communes et divergentes

Les deux matériaux d’isolation que sont la laine de verre ou la laine de roche présentent des propriétés similaires, mais également des points de divergence, qu’il est essentiel de connaître avant de faire son choix pour l’isolation des murs, des combles et des cloisons intérieures de son logement :

  Laine de verre Laine de roche
Propriétés communes Points forts ---
lll - Isolation thermique élevée
- Isolation acoustique
- Isolants non-hydrophiles, réputées imputrescibles avec des bonnes capacités de séchage et de récupération des capacités d’isolation (sous condition d’installer un pare-vapeur entre la laine minérale et l’élément à isoler)
- Bonne durée de vie (supérieure à 50 ans)
- Incombustibles, très bonne résistance au feu – classement A1 (A à F) de la norme NF de l’Euroclasse (classement européen de résistance et de réaction au feu des matériaux). Aucun dégagement de fumées toxiques
- Certifiées ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants)
- Résistantes aux insectes (termites).
---
lll Points faibles ---
lll - Peuvent provoquer des irritabilités sur la peau et le système respiratoire.
- Nécessitent le port de masque et de gants pour la pose et la manipulation.
- Matériaux non renouvelables.
---
Propriétés divergentes Points forts ---
lll - Résistance thermique (W/m.k) entre 0,032 et 0,046.
- Isolation phonique légèrement supérieure à la laine de roche. La laine de verre absorbe plus le son entre les pièces du logement, grâce à sa structure poreuse.
- Disponible en différentes épaisseurs et s’adaptent à différentes configurations et besoins énergétiques.
- Meilleur rapport qualité/prix.
- Résistance thermique (W/m.k) entre 0,033 et 0,044.
- Densité supérieure à la laine de verre offrant un meilleur confort en période estivale.
- Bonne résistance mécanique adaptée aux toitures ou isolation thermo-acoustique des sols et des planchers bas.
lll Points faibles ---
lll - Sensible à l’humidité.
- Risque de tassement avec le temps.
- Prix de la laine de roche légèrement supérieur à la laine de verre.
- Bilan « énergie grise » mauvais. Le cycle de vie entier du produit (transformation, production, transport, commercialisation, recyclage) présente des émissions de CO2 élevées.

Qu’est-ce que la résistance thermique ?

La caractéristique principale de la laine de verre ou de la laine de roche est d’être un isolant thermique. Le critère-clé qui permet d’en mesurer l’efficacité énergétique est la résistance thermique. Elle désigne la capacité du matériau à faire barrière au passage de la chaleur en fonction des saisonnalités (hiver ou été), et donc son aptitude à isoler. Le calcul de la résistance thermique (R) d’un matériau isolant prend en compte son épaisseur (m) et sa conductivité thermique (W/m.K). Plus la résistance thermique est élevée, plus le pouvoir isolant est important.

Prix de la laine de verre ou laine de roche : quel est l’isolant minéral le moins cher ?

Les travaux de construction ou de rénovation de son logement peuvent facilement se chiffrer à plusieurs milliers d’euros. Il est donc important de prendre le temps nécessaire pour faire établir différents devis d’artisans, et étudier également les différentes possibilités offertes en termes de matériaux disponibles.

Sur ce point-là, les caractéristiques de la laine de verre et de la laine de roche évoquées précédemment montrent clairement des similarités proches : haute performance dans l’isolation thermique, résistance au feu, à l’eau et aux termites.

Le critère tarifaire peut-il être un élément déterminant dans le choix de son isolant thermique ? Premier constat, le prix de la laine de roche et le prix de la laine de verre sont relativement abordables. Mais sont-ils pour autant similaires ?

Voici un comparatif du prix moyen du m2 entre la laine de roche et la laine de verre en fonction de leur conditionnement :

  Exemples d’épaisseur (en cm) Prix de la laine de verre (en € TTC) Prix de la laine de roche (en € TTC)
Panneaux 10 7 17
lll 20 15 32
Rouleaux 20-28 8 8
lll 40 15 16
Vrac 35 10 14

Second constat, le prix du matériau – laine de verre ou laine de roche – peut varier en fonction de l’épaisseur et du conditionnement. On observe ainsi que la laine de verre dispose d’un avantage par rapport à la laine de roche en présentant des prix relativement inférieurs. Mais attention, le prix de l’isolant thermique ne doit pas être le seul critère à prendre en compte.

Le type d’utilisation dudit isolant thermique est également un critère déterminant. En fonction de la pièce ou de l’élément de l’habitation (combles, toiture, planchers) à isoler, et du confort recherché, votre choix se portera entre la laine de verre ou la laine de roche.

Les isolants thermiques éligibles aux aides financières pour isoler son logement

La laine de verre et la laine de roche sont éligibles à différents dispositifs financiers mis en place par le gouvernement pour aider les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique. Ainsi, vous pourrez faire appel à la Prime énergie, la TVA à taux réduits, l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) ou les subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Ces aides sont conditionnées à des niveaux de revenus et de faire intervenir un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Choisir son isolant thermique en fonction de ses travaux d’isolation

Le type d’utilisation de l’isolant thermique permet d’orienter son choix entre la laine de verre et la laine de roche. À performances quasi égales, le type de travaux envisagés (aménagement ou rénovation des combles, des murs intérieurs ou des murs extérieurs, etc.) ainsi que ses besoins en isolation, est un critère essentiel pour faire le bon choix de son isolant thermique.

Les deux laines minérales artificielles que sont la laine de verre et la laine de roche se prêtent à tout type de travaux de rénovation énergétique. Ils peuvent donc être employés dans l’aménagement ou la rénovation des parties suivantes de votre logement :

  • combles perdus qui représentent la partie sous le toit non habitable ;
  • combles aménagés qui représentent la partie habitable sous le toit, suite à des travaux d’aménagement/création de pièces à vivre ;
  • toiture intérieure ou extérieure ;
  • murs intérieurs ou extérieurs ;
  • planchers.

Il y a cependant des subtilités tenant aux qualités de chacune des laines minérales, ainsi qu’au type de pose réalisé.

Service gratuit

Réduisez votre facture d'électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Prenons l’exemple de la toiture, cette partie de l’habitation est un point sensible, puisqu’elle concentre près de 30 % des déperditions d’énergie en cas de mauvaise isolation. Dans ce cas de figure, il est judicieux d’avoir recours aux propriétés de la laine de roche (stabilité et densité des fibres) qui permettent une meilleure isolation thermique en été et un traitement des ponts thermiques (rupture de l’isolation entre deux parois).

En revanche, si vous habitez une région froide et que le confort en été n’est pas une quête, vous pouvez opter pour la laine de verre, moins coûteuse. Elle peut être utilisée pour vos combles et rampants (partie entre la toiture et le plafond), et de préférence pour l’isolation de vos murs intérieurs et murs extérieurs. Tout dépend là encore de votre budget et de vos besoins énergétiques.

Voici un récapitulatif des différentes applications possibles des deux laines minérales pour vos travaux d’aménagement ou de rénovation énergétique de votre logement :

  Laine de verre Laine de roche
Combles perdus Oui (si confort en été non recherché) Oui
Combles aménagés Oui lll
Murs intérieurs/extérieurs Oui de préférence (car moins coûteuse ) lll
Plancher Non lll
Canalisations lll lll

En vrac, en panneaux ou en rouleaux, le choix du conditionnement de la laine de roche ou de la laine de verre employée, mais également son épaisseur, vont de plus jouer un rôle important pour permettre d’optimiser l’espace utilisé et conserver la surface habitable.

Si l’on reprend l’exemple de la rénovation des combles avec de la laine de roche vu précédemment :

  • dans le cas de combles perdus, la laine de roche en vrac peut être utilisée de préférence à tout autre conditionnement. Via la technique de l’isolation des combles par soufflage, la laine de roche en vrac (sous forme de flocons) est littéralement pulvérisée dans les combles perdus, à même le sol ;
  • dans le cas de combles aménagés qui comportent une surface habitable, il est judicieux de privilégier les panneaux de laine de roche, plus pratiques à poser et moins encombrants.

Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel, à même de vous aider dans le choix du meilleur isolant thermique et habilité à en réaliser la pose. Cette condition devient, pour rappel, obligatoire si vous souhaitez bénéficier des aides financières délivrées par l’État : il vous faudra requérir l’intervention d’un professionnel labellisé RGE.

Service gratuit choisir.com

Etes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

Laine de verre ou laine de roche : des risques pour la santé ?

L’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) a publié une étude consistant dans l’évaluation des risques pour la santé des différentes fibres utilisées, notamment dans les isolants thermiques. Les laines minérales artificielles, laine de roche et laine de verre, peuvent ainsi présenter d’après son étude des effets potentiels pour la santé. Sont notamment pointés du doigt les problèmes d’irritation de la peau/muqueuse (nez, bouche, yeux) et du système respiratoire qui peuvent subvenir par l’inhalation des particules fines en suspension dans l’air, supérieures à 4 microns.

De plus, les produits chimiques présents dans ses fibres minérales tels que les liants peuvent provoquer des allergies respiratoires importantes (asthme). De plus, bien que leur responsabilité dans la provocation de cancers ne soit pas avérée, les laines minérales artificielles sont classées catégorie 2 « susceptibles de provoquer le cancer ».

Il convient donc de prendre toutes les précautions nécessaires dans leur manipulation et leur pose, notamment en veillant à être bien équipé (masque, gants, lunettes de protection).

Doit-on changer ou installer un isolant thermique ? Faites un bilan énergétique

  • Vos factures d’électricité ou de gaz sont particulièrement élevées en hiver, et vous soupçonnez un problème d’isolation ?
  • Vous envisagez de faire construire votre prochaine maison et souhaitez optimiser en amont vos besoins énergétiques ?

Pour chacune de ses problématiques, vous pouvez respectivement recourir à deux types d’outils de la mesure de la performance énergétique :

  1. l’audit énergétique ou bilan énergétique est indiqué pour les logements énergivores existants, et permet de localiser toutes les déperditions thermiques. En plus de vous indiquer les parties de votre habitation avec des problèmes d’isolation, l’audit énergétique consiste à vous donner les solutions envisageables selon un planning détaillé et un chiffrage précis. L’audit énergétique est réalisé sur votre demande par une entreprise spécialisée ;
  2. l’audit RT 2012 (étude thermique) a un caractère obligatoire et répond à la Réglementation thermique (RT) de 2012. Cette directive est appliquée pour toutes les constructions d’habitation neuve en France et doit permettre de réduire nos consommations d’énergie de manière drastiques (normes Bâtiment basse consommation BBC). À cette fin, l’audit RT 2012 va contrôler le projet de construction en cours, notamment en termes d’isolation thermique, pour que le futur logement consomme peu d’énergie.

Ces deux audits de mesure de la performance énergétique vont vous permettre de rectifier, voire d’anticiper des problèmes de déperditions d’énergie.

L’audit thermique RT 2020 à partir du 1er janvier 2021

L’audit RT 2020 va remplacer l’audit RT 2012 à partir du 1er janvier 2021. Ce nouvel audit reprend les grandes lignes de son prédécesseur, tout en accentuant la norme technique à atteindre : le logement doit produire plus d’énergie qu’il n’en consomme (limite de dépense énergétique qui passe de 50 kWh/m2/an à 0 kWh/m2/an), mise en place d’une gestion intelligente de la consommation, mise en place d’une production d’énergie alternative (énergies renouvelables : panneaux photovoltaïques, éolien, etc.) couplée avec un renforcement de l’isolation du logement et des appareils de chauffe à hautes performances énergétiques (pompe à chaleur, chauffage au bois, etc.).

Changez de fournisseur d’énergie et optimisez davantage votre isolation thermique

Effectuer des travaux pour obtenir une bonne isolation thermique pour son logement est une des actions indispensables pour réduire ses consommations d’énergie et sa facture d’électricité et/ou de gaz naturel.

Ceci étant dit, vous pouvez facilement jouer, en complément efficace, sur un point important : le prix du kWh facturé par votre fournisseur d’énergie ; et ceci, sans avoir à faire de travaux, ni créer de grands chamboulements dans votre habitat. Sachez que le changement de fournisseur d’énergie est une démarche gratuite pour tous les particuliers depuis 2007. Les tarifs réglementés de vente (le Tarif Bleu d’EDF ou le tarif réglementé d’Engie) ne sont plus les seules offres d’énergie disponibles sur le marché. Il existe aujourd’hui tout un panel de fournisseurs alternatifs qui commercialisent des offres d’électricité et/ou de gaz avec des prix du kWh très compétitifs.

Pour vous faire une idée (sans engagement), nous vous recommandons la sélection personnalisée des offres d’énergie de notre comparateur d’énergie Choisir.com. En quelques clics, notre comparateur dresse une liste de fournisseurs d’énergie, chacun accompagné de l’offre la plus adaptée à vos besoins énergétiques. Ce service est gratuit et sans engagement, de plus nous vous aidons dans les démarches de changement de fournisseur !

Service gratuit

Réduisez votre facture d'électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h